25 novembre : Journée internationale pour
l’élimination de la violence à l’égard des femmes

La violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. Elle demeure également l’une des moins signalées en raison de l’impunité, du silence, de la stigmatisation et du sentiment de honte qui l’entourent. Et depuis l’apparition de la COVID-19, tous les types de violence contre les femmes et les filles, et surtout la violence domestique, se sont accrus.

Monique Demichel, conseillère municipale déléguée à la laïcité et la citoyenneté

Monique Demichel, conseillère municipale déléguée à la laïcité et la citoyenneté, va dans le cadre de sa délégation, se préoccuper tout particulièrement du phénomène des violences intra familiales et œuvrer à la défense de l’égalité Homme – Femme.
Elle tient à rappeler à toutes celles qui sont confrontées à ce fléau : « Si vous subissez des violences dans le cadre familial ou au sein du couple, des intervenants sociaux peuvent vous écouter et vous accompagner dans vos démarches. N’hésitez pas à briser le silence ». 

 

 

Qui contacter si vous êtes victime de violence ?

  • 39 19  Numéro d’écoute national gratuit et anonyme
  • La gendarmerie (pour le dépôt de plainte) Tél : 04 67 43 80 11 à Mèze
  • Les services sociaux (pour une mise à l’abri et une recherche d’hébergement)    Tél : 04 67 18 14 10 à Mèze
  • Le médecin (pour établir un constat des blessures)
  • Le Centre d’information sur les droits des Femmes et des Familles de l’Hérault à Montpellier (CIDFF)  Tél : 04 67 72 00 24