Arcolan

Arcolan sus l’estanh de Taur

Un dimenge de julhèt, a la vesprada, una suspresa bèla : levant los uòlhs, lo mond qu’èran sus la plaja malgrat un temps mièja-figa mièg-rasin, vegèron un espectacle magnific. Un arcolan, vengut d’enluòc, anèt acabar sa corsa sus la montanheta de Sant Clar, que servs de decòr a nòstre bèl estanh de Taur, dempuèi totjorn, e per totjorn al grand bonaür dels abitants de tot lo bacin.

Per un còp, l’arcolan èra entièr. Sas colors, incomparables, èran sublimadas per un cèl gris, quasi negre. I avià de que ne prene plen los uòlhs, talament que lo mond badava, al luòc de s’aprestar per s’enanar jol las primièras gotas de pluèja. Foguèt un polit moment de contemplacion collectiva.


Arc-en ciel sur l’étang de Thau

Un dimanche de juillet, dans l’après-midi, une belle surprise : en levant les yeux, les gens qui étaient sur la plage malgré un temps mi-figue mi-raisin, virent un spectacle magnifique. Un arc-en-ciel, venu de nulle part, alla achever sa course sur la montagnette de  Saint-Clair, qui sert de décor à notre bel étang, depuis toujours et pour toujours, au grand bonheur des habitants de tout le bassin.

Pour une fois, l’arc-en-ciel était entier. Ses couleurs, incomparables, étaient sublimées par un ciel gris, presque noir. Il y avait de quoi en prendre pleins les yeux, tellement que les gens admiraient ce spectacle au lieu de s’apprêter à partir sous les premières gouttes de pluie. Ce fut un joli moment de contemplation collective.