Covid : assouplissement des contraintes

Le préfet de l’Hérault a annoncé un allègement des contraintes sanitaires.

Voici le communiqué de la préfecture de l’Hérault daté du 15 septembre :

 

 

 

 

Adaptation des mesures sanitaires dans le département de l’Hérault

Les principaux indicateurs relatifs à l’évolution de la situation épidémique et sanitaire dans le département sont en baisse. Le taux d’incidence  ans l’Hérault s’élève à ce jour à 151,9/100 000 habitants contre 343/100 000 habitants au 1er septembre 2021. La situation continue de s’améliorer dans les hôpitaux avec une diminution du nombre de personnes hospitalisées pour la covid-19 (-30% au cours des 14 derniers jours).
Au regard de ces éléments le préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh, après avoir consulté les élus, a pris les décisions suivantes :

1/ Mettre fin à l’obligation généralisée du port du masque en extérieur à compter du jeudi 16 septembre, à l’exception des zones à forte densité de population dès lors que le maintien des distanciations physiques ne peut être assuré. Le port du masque s’impose donc sur l’ensemble
du territoire départemental dans les situations suivantes :
• les marchés, brocantes, ventes au déballage… ;
• les rassemblements (dont manifestation déclarée, festival, spectacle de rue…) ;
• les files d’attente ;
• les abords des gares, des aéroports, des ports, des abris de bus et de tramway dans un rayon de 50m ;
• les abords des centres commerciaux, des écoles, des lieux de cultes ;
• les rues et zones piétonnes très fréquentées.
Le port du masque reste obligatoire dans tous les établissements recevant du public (ERP), y compris ceux dont l’accès est soumis à la  présentation du passe sanitaire.

2/ Ne plus soumettre l’accès aux 3 centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés (Grand Sud à Lattes, Auchan Méditerranée à Pérols et Auchan Cap Occitan à Béziers) à la présentation du passe sanitaire à compter du vendredi 17 septembre.
Dans le contexte actuel, le préfet de l’Hérault appelle une nouvelle fois à la vigilance et à la responsabilité de chacun. Il est plus que jamais nécessaire de respecter les gestes barrières, le port du masque lorsqu’il est nécessaire, mais surtout de se faire vacciner pour se protéger des
formes graves du virus et protéger les autres.

La fête du Bouletchou annulée

Les contraintes actuellement en vigueur pour lutter contre l’épidémie de Covid ne permettent pas l’organisation de la fête du Bouletchou dans des conditions de sécurité sanitaire optimales pour le public. D’un commun accord, pêcheurs, figurants et Ville de Mèze ont décidé de renoncer à cet événement qui devait se dérouler dimanche 1er août.
Les organisateurs du Bouletchou espèrent retrouver, en 2022, tous les amoureux de culture, de fête et de traditions locales.

Le maintien de la Fête de Mèze

En relation avec la préfecture de l’Hérault, les élus et les services municipaux mettent tout en œuvre pour maintenir la Fête locale, du 17 au 23 août, en tenant compte des mesures sanitaires actuelles. Si les contraintes mises en place par l’Etat n’évoluent pas, un programme de festivités adapté sera proposé par la Ville de Mèze.

Le port du masque de nouveau obligatoire en extérieur

Le préfet de l’Hérault a annoncé que le port du masque redevenait obligatoire dans Hérault à partir du jeudi 22 juillet pour contrer la « dynamique exponentielle extrêmement forte » du virus.

Ne sont pas concernés par cette mesure : plages, zones de baignades et autres grands espaces naturels.

Le port du masque en extérieur reste facultatif mais fortement conseillé dans quatre communautés de communes : le Minervois, les Monts de Lacaune, les Cévennes et Sud Hérault.

>> Consultez l’arrêté préfectoral du 21 juillet 2021

Vaccination à Mèze : inscrivez vous

A partir de ce mercredi 30 juin, l’équipe de vaccination contre la Covid s’installe dans la Salle municipale de Naucelle, avenue du Pin, mise à disposition par la Ville de Mèze.

Comment prendre rendez-vous ?
Les inscriptions se font par téléphone les mercredis matin, jeudis matin et vendredis matin au numéro suivant :  06 72 47 39 17 
(Il n’y a plus d’inscription le mardi)

Un collectif de professionnels de santé forme l’équipe de vaccination de Mèze. Le dispositif mis en place comprend un agent d’accueil, un médecin ou un pharmacien, un infirmier ainsi que la coordinatrice de vaccination, Jenny Adgé.
Depuis le lancement du dispositif, fin février, à la salle municipale de la Maison du Temps Libre, 1500 personnes ont reçu au moins une dose et auront effectué la seconde injection d’ici fin-juillet. L’équipe de vaccination de Mèze bénéficie du soutien de l’ARS et de la CPAM.

Port du masque : on respire !

Compte tenu de l’amélioration de la situation sanitaire en France, le premier ministre vient de faire deux annonces importantes.

Le port du masque ne sera plus obligatoire en extérieur à partir de demain, jeudi 17 juin.
Le port du masque reste obligatoire lors des regroupements, files d’attente, marchés, dans les stades et dans les lieux clos.

Le couvre-feu sera totalement levé à partir du dimanche 20 juin.

Ces très bonnes nouvelles ne doivent pas faire oublier que la prudence et le bon sens collectif sont toujours de mise afin d’éviter une reprise de l’épidémie.

Clos du Moulin : poursuite de la vaccination

Poursuite des campagnes de vaccination contre la Covid au Clos du Moulin

Les campagnes de vaccination contre la Covid s’enchaînent à l’Ehpad le Clos du Moulin. Le 22 avril, 42 personnes y ont reçu leur seconde injection. Mis à part deux personnes âgées qui présentent une contre-indication à la vaccination, tous les résidents du Clos du Moulin sont vaccinés. Une partie des salariés et intervenants extérieurs du pôle « personnes âgées » du CCAS ont également bénéficié de cette nouvelle campagne.
Henry Fricou s’est rendu sur place afin de saluer les résidents, les membres de l’équipe du CCAS ainsi que les professionnels de santé qui effectuent la vaccination. Le maire de Mèze a ainsi pu constater qu’au-delà des vaccins, les mesures sanitaires les plus strictes étaient toujours de rigueur au sein de l’établissement afin de préserver la santé des résidents. 

Vaccination et confinement :
le CCAS au plus proche des séniors

Les agents du CCAS de la Ville de Mèze sont sur le pont quotidiennement, depuis plusieurs mois, pour assister les seniors dans leur prise de rendez-vous au centre de vaccination de Sète. A ce jour, près de 1100 personnes ont contacté le CCAS pour être accompagnées dans leur démarche. Elles ont quasiment toutes pu être vaccinées.

Par ailleurs, une équipe est mobilisée pour contacter les 220 Mézois inscrits sur le registre des personnes vulnérables. « L’objectif est de prendre des nouvelles, savoir si les personnes sont vaccinées, si elles ont besoin d’une aide éventuelle, être à leur écoute et répondre à leurs questions. Plusieurs agents d’autres services, notamment des crèches et du centre de restauration le Taurus, sont venus volontairement en renfort pour mener cette mission essentielle » explique Bernard Charbonnier, adjoint à la solidarité.

La Ville de Mèze met à disposition de ses administrés un « registre plan d’alerte et d’urgence » sur lequel peuvent s’inscrire les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail ou les personnes en situation de handicap lorsqu’elles sont fragiles et isolées et qu’elles vivent à leur domicile. Lors de situations d’urgence, comme une période de confinement, un contact périodique est organisé afin de s’assurer du bien-être et de la sécurité des personnes inscrites. En cas de difficultés, l’intervention des services sociaux et sanitaires sera favorisée afin d’apporter une aide et un soutien à domicile de ces personnes. Plus d’info sur ce dispositif ici .

Sport et confinement : les nouvelles règles en vigueur

La pratique du sport est elle aussi soumise à de nouvelles règles depuis le 3 avril 2021. Sports individuels en plein air ou sports collectifs, découvrez les nouvelles consignes officielles encadrant la pratique sportive tout au long du reconfinement.

 

 

 

Réglementation générale

  • En extérieur uniquement.
  • Dans un rayon de 10 km du domicile.
  • Pas de contact.
  • Distanciation supérieure à 2 mètres.
  • Six personnes maximum dans l’espace public.
  • Port du masque en dehors des temps de pratique.
  • Vestiaires fermés.
  • Compétitions amateurs interdites.
  • Réunions (AG, bureau, commissions…) uniquement en distanciel.

Sports collectifs

  • La pratique sportive collective n’est pas autorisée.
  • Les modes d’entraînement en extérieur permettant de respecter la distanciation sont possibles : préparation physique, conduite de balle, tir au but, coup-franc, tir au panier, pénalité, service, déplacement-replacement…

Sports de combat

  • La pratique sportive de contact n’est pas autorisée.
  • Les modes d’entraînement en extérieur permettant de respecter la distanciation sont possibles : préparation physique, katas…

Sports de raquette

  • La pratique en un contre un en extérieur est autorisée.
  • Les cours collectifs en extérieur sont autorisés avec respect de la distanciation.

Marche, randonnée, cyclisme et course à pied

  • La pratique individuelle est autorisée.
  • Les groupes ne doivent pas excéder six personnes, avec respect de la distanciation.

Sports nautiques

  • La pratique individuelle est autorisée (planche à voile, aviron, kayak, paddle…)
  • La pratique collective n’est pas autorisée (kayak double, quatre sans barreur, quatre barré…)

Activités de la forme et du bien-être

  • La pratique individuelle en extérieur est autorisée.
  • Les cours collectifs en extérieur sont autorisés avec respect de la distanciation.

Danse et gymnastique

  • La pratique individuelle en extérieur est autorisée.
  • Les cours collectifs en extérieur sont autorisés avec respect de la distanciation.

Natation et sauvetage

  • La pratique individuelle en eau libre est autorisée.
  • La pratique collective en eau libre avec respect de la distanciation est autorisée.

Sport boules

  • La pratique en extérieur est autorisée avec respect de la distanciation et port du masque.

L’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire s’organise

A partir du samedi 3 avril, la France entame un nouveau confinement. Toutes les écoles de la commune seront fermées.

La Ville de Mèze assurera la continuité de la garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire pendant cette période.

Les 6 , 8 et 9 avril : les enfants seront accueilli à l’école Jules Verne (même organisation que sur les temps d’école habituels).

Le mercredi 7 avril et pendant les vacances scolaires (du 12 au 23 avril) :

  • Pour les enfants en maternelle, l’accueil se fera à l’île mystérieuse aux horaires habituels : merci de réserver impérativement au 06 86 32 96 09
  • Pour les enfants en élémentaire, l’accueil se fera au centre Le Sesquier aux horaires habituels : merci de réserver impérativement  au 06 08 68 86 60

Prévoir un repas froid pour les enfants (pas de restauration scolaire)

Liste des professionnels impliqués dans la gestion de l’épidémie pour lesquels une solution d’accueil est proposée :

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
  • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ;
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie et les ambulanciers;
  •  Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
  •  Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
  •  Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  •  Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil ;
  •  Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire).
  •  Le Préfet de département est chargé d’identifier et de prioriser les besoins d’autres personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et à la vie de la Nation. Il transmet au recteur d’académie la liste des enfants concernés avec leurs adresses de scolarisation habituelle. En fonction des capacités d’accueil, le recteur informe le Préfet du nombre d’enfants qui peuvent être accueillis dans le respect des consignes de sécurité ainsi que les lieux d’accueil.

Covid : les médecins organisent la vaccination à Mèze

Les médecins généralistes de Mèze ont mis en place une organisation pour proposer, chaque jeudi matin sur Mèze, la vaccination contre la Covid à leurs patients. La Ville de Mèze met la Maison du Temps Libre à leur disposition afin de faciliter cette initiative. 

ATTENTION ! Pour l’instant, cette vaccination est exclusivement réservée aux personnes entre 50 et 65 ans porteurs de comorbidités (obésité, insuffisance cardiaque…). Le vaccin utilisé est celui d’Astra-Zeneca.
Il n’y aura pas de possibilité de prise de rendez-vous directe. Un passage par son médecin traitant est obligatoire. En fonction de son avis médical, c’est le médecin, et uniquement lui, qui prendra le rendez-vous pour son patient.

Afin de permettre cette campagne de vaccination Mézoise, il n’y aura pas de créneaux dépistage le jeudi matin au centre de la Maison du Temps Libre.

Vaccination au Clos du Moulin : acte 2

Hier, la campagne de vaccination à l’Ehpad Le Clos du Moulin s’est poursuivie. Conformément aux prescriptions de l’Agence Régionale de Santé, les 42 résidents ainsi que 11 salariés et intervenants extérieurs qui avaient reçu la première injection le 21 janvier ont pu effectuer leur. A cette occasion, 5 résidents qui, après hésitation ont finalement souhaité bénéficier du vaccin anti Covid, ont reçu leur première dose.
Le médecin coordonnateur de l’Ehpad le Clos du Moulin était présent durant toute la séance afin d’intervenir en cas de réaction allergique. Aucun effet secondaire n’a été constaté.

Vaccination anti Covid au Clos du Moulin

Sur les 64 résidents que compte actuellement l’Ehpad le Clos du Moulin, 42 ont souhaité recevoir le vaccin anti Covid. La première dose leur a été administrée par deux infirmières, ce 21 janvier, au sein de l’établissement. 7 membres du personnel de l’Ehpad et 4 intervenants extérieurs (médecins et kinésithérapeutes) en contact régulier avec les résidents ont également bénéficié de cette campagne de vaccination. Les injections ont été effectuées, après avis médical, sur la base du consentement éclairé du bénéficiaire ou d’une personne de confiance.
Le médecin coordonnateur de l’Ehpad le Clos du Moulin était présent durant toute la journée afin d’intervenir en cas de réaction allergique d’une personne au vaccin.
Ces 53 personnes recevront la deuxième injection dans les délais prescrits par l’Agence Régionale de Santé.