Foire aux livres annulée

Suite aux nouvelles dispositions sanitaires et aux dernières mesures préfectorales (arrêté n°2021.01.33), la « Foire aux livres » qui devait se dérouler le 10 avril prochain dans le parc du château de Girard de 10h à 18h, est annulée.

Pour rappel, la Ville de Mèze accueille l’association « Les Compagnons du livre » à l’occasion de « Foires aux livres » avec thématiques de mars à septembre 2021 dans le parc du château de Girard de 10h à 18h, les 2e samedis de chaque mois :
8 mai, 12 juin, 10 juillet, 14 août, 11 septembre.

Lancement réussi pour la Coopérative culturelle

Le travail de réflexion sur la création de la future « coopérative culturelle » de Mèze a débuté. Le comité de pilotage du projet, coprésidé par Nathalie Cabrol, adjointe à la culture et au patrimoine, Lysiane Estrada, adjointe chargée de la transition écologique, du développement économique et du tourisme durable, et Monique Teyssier, présidente de l’association Jazzameze s’est réuni pour la première fois le 30 mars.
Les membres de ce comité de pilotage ont tracé les grandes lignes de ce projet, initié par la Ville de Mèze, de transformer l’ancienne cave coopérative viticole en pôle pluridisciplinaire à vocation culturelle.
Pratiques artistiques, émergence des nouvelles technologies, rencontres intergénérationnelles, droits culturels, inclusion numérique, égalité Hommes-Femmes, développement durable et transition écologique… tels ont été les thèmes qui ont fédéré les acteurs culturels de Mèze et les partenaires de Sète Agglopôle Méditerranée pour lancer la Coopérative Culturelle.

 

La « Foire aux livres » investit
le parc du château de Girard


Samedi 13 mars, la « Foire aux livres » a attiré de nombreux visiteurs dans le parc du château de Girard. « Yoga, bien-être, médiation et médecines douces » ont été les maîtres-mots de ce nouvel évènement organisé par la Ville de Mèze. Un grand choix de livres anciens et modernes était proposé au public par les sept bouquinistes présents : romans, littérature, livres d’art, biographies, histoire, voyage, régionalisme, livres de cuisine, BD, livres pour enfants… 

Pour cette « Foire aux livres », la Ville de Mèze accueille l’association « Les Compagnons du livre », les deuxièmes samedis de chaque mois, jusqu’en septembre, de 10h à 18h dans le parc du château de Girard. Une thématique différente sera abordée à chaque édition.

Prochains rendez-vous : les samedis 10 avril, 8 mai, 12 juin, 10 juillet, 14 août et 11 septembre

Renseignements : lescompagnonsdulivre34@gmail.com et www.lescompagnonsdulivre.fr

La « Coopérative culturelle » de Mèze sur les rails

Nathalie Cabrol, Monique Teyssier et Lysiane Estrada vont coprésider le comité de pilotage pour la création de la future « Coopérative culturelle » dans les locaux de l’ancienne cave.

La Ville de Mèze porte l’ambitieux projet de transformer l’ancienne cave coopérative viticole en un pôle pluridisciplinaire à vocation culturelle.

Cette « Coopérative culturelle », dont le rayonnement sera intercommunal, proposera d’accueillir, en un même lieu, différentes pratiques artistiques et culturelles. Elle permettra aussi l’émergence de projets novateurs, à travers notamment un espace de travail partagé. La Coopérative culturelle devra également favoriser les relations intergénérationnelles et les liens entre les pratiquants des différentes disciplines artistiques et culturelles.
L’édifice qui fait aujourd’hui partie du patrimoine communal offre un potentiel formidable.

Un comité de pilotage pour lancer le projet

Le maire de Mèze a décidé de confier la réflexion autour de ce projet à un comité de pilotage coprésidé par Nathalie Cabrol, adjointe à la culture et au patrimoine, Lysiane Estrada, adjointe chargée de la transition écologique, du développement économique et du tourisme durable, et Monique Teyssier, présidente de l’association Jazzameze qui organise le Festival de Thau depuis 1991.
Dans un premier temps, ce comité est chargé de constituer un tour de table avec les différents partenaires (citoyens, acteurs culturels, associatifs, artistes, etc) pour définir les grandes lignes du projet.
A titre d’exemple, la Coopérative culturelle pourra regrouper la médiathèque intercommunale, l’antenne du conservatoire à rayonnement intercommunal, une antenne du tiers-lieu La Palanquée, une Micro-Folie (musée numérique), une salle de spectacle vivant, des ateliers d’artistes, des associations culturelles, un espace de rencontre et de convivialité, des ateliers de créations numériques, un espace de coworking, un incubateur d’idées…
Ce comité devra ensuite fixer, à travers une étude de faisabilité technique, l’organisation de l’espace, le calendrier et le coût estimatif, ainsi que les pistes de financement et le mode de gouvernance.
Le comité de pilotage échangera régulièrement avec l’ensemble des partenaires pour bien mesurer la fiabilité du projet. Les résultats de cette première phase de travail sont attendus avant la fin de l’année 2021.

La création artistique sous toutes ses formes

A terme, l’ambition de ce projet est d’offrir aux habitants du Nord du bassin de Thau (Mèze, Marseillan, Loupian, Bouzigues, Villeveyrac, Montbazin, Poussan soit 38000 habitants) et à la population touristique, un équipement culturel et artistique dédié à la pratique et la création sous toutes ses formes, favorisant le lien social et participant à la dynamisation du territoire.

Un corso 2021 alternatif à l’étude

Réunion de travail entre Christelle Baron, directrice des affaires culturelles et évènementielles, Aline Remeize, conseillère municipale déléguée à l’iconographie mézoise, et Véronique Bernal, conseillère municipale déléguée aux festivités

Véronique Bernal, conseillère municipale déléguée aux festivités, a récemment réuni les responsables d’associations et de groupes participant habituellement au corso. L’élue a fait un point sur la situation sanitaire et sur les consignes du gouvernement concernant l’organisation d’événements rassemblant du public*. Les membres présents ont  admis qu’il est difficile de commencer les préparatifs du corso (qui se font habituellement plusieurs mois à l’avance) sans avoir l’assurance du maintien de la manifestation. Cependant, la Ville de Mèze et les participants, bien que conscients de la réalité de l’actualité, refusent la fatalité. C’est pourquoi, une réflexion est lancée avec les services et les acteurs de la cavalcade pour proposer un corso 2021 alternatif, différent, mais toujours dans l’esprit fraternel cher au cœur des Mézois.

*Tout rassemblement festif à caractère musical organisée dans l’Hérault est interdit (conformément à l’article 3 du décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, modifié) en raison d’une part du risque de trouble à l’ordre public et d’autre part en ce qu’elle favorise, par les attroupements, la diffusion du virus. Rappel des interdictions : location et prêt de matériel et d’éléments amovibles destinés à un événement non autorisé – Activité dansante – La consommation d’alcool sur la voie publique, la diffusion de musique amplifiée et toutes activités musicales pouvant être audible depuis la voie publique – Usage et détention de matériel de sons dans les rassemblements festifs non autorisés – des fêtes foraines

Le règne de la reine de Mèze 2020
et ses dauphines est prolongé

La reine de Mèze, Kessy Vezien, et ses dauphines, Wendy Michel et Sarah Parisse, ont été élues le 28 février 2020. Malheureusement, en raison de la crise sanitaire, les jeunes filles n’ont pu représenter la Ville depuis leur élection. C‘est pourquoi Véronique Bernal, conseillère municipale déléguée aux Festivités, leur a proposé de prolonger leur « règne » d’une année : « C’est avec beaucoup de plaisir que nous reconduisons ces charmantes demoiselles pour l’année 2021 en tant que reine et dauphines. Nous espérons, comme tant de personnes, que la situation sanitaire nous permettra rapidement de pouvoir nous réunir à nouveau à l’occasion de nos festivités ».

Foire aux Livres : les 2e samedis de chaque mois

La Ville de Mèze accueille l’association « Les Compagnons du livre » à l’occasion de « Foires aux livres » avec thématiques de mars à septembre 2021 dans le parc du château de Girard de 10h à 18h, les 2e samedis de chaque mois :
13 mars, 8 mai, 12 juin, 10 juillet, 14 août, 11 septembre

La thématique de la première (samedi 13 mars) sera : YOGA, BIEN-ÊTRE, MEDECINES DOUCES.


Accès gratuit dans le respect des gestes barrière et conformément aux mesures sanitaires du moment.

Renseignements : lescompagnonsdulivre34@gmail.com et www.lescompagnonsdulivre.fr

Le Baphin bientôt remis en beauté

Nicolas Jouas, sculpteur du Baphin, viendra prochainement remettre « un coup de jeune » à son œuvre.

Les amoureux du Baphin de Thau, heureux de son retour sur la promenade Thomas Bessière, lui ont trouvé l’écaille un peu rouillée. Rien de surprenant quand on sait de quel métal est fait l’animal. Le sculpteur Nicolas Jouas voulait simplement effectuer le transport de son œuvre avant de lui faire subir une séance de remise en beauté. Les opérations de levage auraient pu abimer le travail de finition qui ne pouvait donc être exécuté que sur place.
L’artiste reviendra très prochainement redonner un coup de jeune au Baphin avec, selon l’inspiration, l’envie de jouer de la brosse et de la ponceuse pour offrir de nouvelles tonalités naturelles au grand poisson de fer. Pour finir, un vernis sera appliqué sur la sculpture afin de la protéger durablement des embruns corrosifs du milieu marin… et lui donner tout l’éclat qu’il mérite.

Le retour du Baphin

Nathalie Cabrol, adjointe aux affaires culturelles, Nicolas Jouas, sculpteur et Martine Reynaud, galeriste de l’Arbre de Jade, heureux du retour du Baphin de Thau à Mèze. L’artiste effectuera prochainement une petite séance de remise en beauté de la sculpture en métal.

Durant quelques mois, le Baphin de Thau a répondu à l’appel du large, voulant tout savoir, tout goûter des mers salées et des océans qui couvrent notre planète bleue. Mais de ce long voyage initiatique, il a acquis une certitude. Celle que le port d’attache le plus beau, le plus accueillant restera, pour lui et à jamais, celui de Mèze.

Le Baphin de Thau est l’œuvre de l’artiste sculpteur Nicolas Jouas installé à Lodève. Il avait séjourné à Mèze d’août 2017 à avril 2019 dans le cadre d’une exposition collective proposée par la galerie d’art « L’Arbre de Jade ». Le maire, Henry Fricou avait alors souhaité que cette sculpture soit mise en valeur sur un site prisé du public, en lien avec le milieu aquatique. C’est ainsi que la promenade Thomas Bessière avait été choisie pour accueillir le Baphin. Malheureusement, l’œuvre d’art avait été en partie vandalisée et a été récupérée par son créateur en attente d’une remise en état.
Après avoir fait venir le Baphin, Henry Fricou avait à cœur de le faire revenir.
Nicolas Jouas a toujours considéré que son Baphin de Thau devait être érigé sur la promenade Bessière, en bord de lagune. Conscient qu’une ville comme Mèze devait être attentive à la bonne gestion des deniers publics, l’artiste a fait une proposition particulièrement intéressante afin de permettre à la commune d’acquérir cette œuvre dès sa réparation effectuée. Henry Fricou, connaissant l’attachement du public pour cette sculpture, a décidé d’accepter l’offre de l’artiste pour que le Baphin de Thau, nouveau totem du bonheur de vivre à Mèze, retrouve son emplacement.

Le Baphin de Thau n’est pas la première œuvre de Nicolas Jouas acquise par la Ville de Mèze. Le buste de Marianne en métal installé dans la salle de la République en 2016 a été réalisée par le même artiste.

Un projet culturel qui fédère


La Ville de Mèze vient d’entamer, en partenariat avec Sète agglopôle Méditerranée, un nouveau projet artistique et culturel multi-générationnel : Le voyage de Pénélope. Ce projet fédérateur est mené à la fois auprès des scolaires, des ados de l’espace jeunes et des résidents de l’Ehpad Le clos du moulin. Il comprend des ateliers de création d’un livre disque, l’organisation d’un concert  ainsi qu’une collaboration avec l’ensemble musical Wallace et l’artiste sétois Topolino (Marc Combas). A Mèze, les enfants, les ados et les séniors participent actuellement à la composition de chansons pour la création d’un album.

Nathalie Cabrol, adjointe à la culture explique : « dans le cadre d’ une convention passée avec Sète agglopôle Méditerranée, la Ville de Mèze développe l’éducation artistique et culturelle autour d’un projet qui allie chant et arts-plastiques. Les rencontres avec les artistes sont particulièrement enrichissantes et favorisent l’attrait pour les pratiques artistiques. « Le voyage de Pénélope » est un projet qui a du sens et qui parle à tous les publics, à toutes les générations ».

Archives : Mèze sauvegarde son patrimoine

Nathalie Cabrol, adjointe à la culture et Lisbeth Saumade,
responsable du service municipal archives et patrimoine

La Ville de Mèze a doté le service « archives et patrimoine » d’un espace de conservation des archives définitives » situé au château de Girard. Un rayonnage de 455 mètres linéaires a été installé. Afin de respecter les normes établies par le service interministériel des Archives de France pour une conservation optimale des documents, le local est équipé d’un appareil qui assure une parfaite stabilité de la température de l’hygrométrie. Cet espace a obtenu le visa technique des archives départementales. Le service « archives et patrimoine » travaille depuis plusieurs années, en étroite collaboration avec les archives départementales pour mener à bien ce projet.

Fonds moderne et fonds ancien
Maintenant équipée d’un local de conservation adapté, la Ville de Mèze a pu récupérer son fonds moderne d’archives communales (les documents datant de 1790 à 1981). Celui-ci avait été confié temporairement à la mission archives du centre de gestion de l’Hérault qui a, en outre, réalisé un important travail de classement. Le fonds ancien (1298-1792) est, quant à lui, conservé aux archives départementales de Pierres Vives. Il est classé sous la « série 157 EDT » et se consulte en ligne : Ici

En 2015, le service des archives municipales de la Ville de Mèze a entamé une nouvelle campagne de restauration des registres paroissiaux de la commune. Avec l’aide financière du Département, quatre registres paroissiaux (baptêmes, mariages, sépultures) ont été entièrement restaurés 1744-1759, 1760-1776, 1776-1792, et un registre décès 1802-1812. Ces travaux ont été effectués par La reliure du Limousin. Cinq registres sont en attente de restauration : naissances 1793-1802, 1803-1812, mariages 1793-An X, 1802-1812 et décès 1793-1802. Tous ces documents ont été numérisés par les archives départementales et sont consultables.

Les missions du service
En 2016 une charte de conservation et de valorisation des archives territoriales a été signée par la Ville de Mèze et les archives départementales. Elle porte sur l’accompagnement de la Ville dans la création et la gestion de son service des archives municipales (inventaires, aménagement des locaux, communication des documents, formation des services municipaux à la procédure d’archivage et valorisation des fonds auprès de tous les publics).

Prochaine étape : l’ouverture, en 2021, du service au public pour la consultation des fonds présents communicables.

Financement du projet
Création du local de conservation des archives municipales
Montant des travaux : 47 725€ HT
Ville de Mèze : (60%) 28 565€
Département : 5 800€
DRAC : 13 360 €
Cout des rayonnages : 22 382€ HT
Ville de Mèze : 14 482€
Département : 7 600€

Les lauréats du concours d’illuminations

Dimanche 20 décembre, Henry Fricou, maire de Mèze, et Véronique Bernal  conseillère municipale déléguée aux festivités et Chantal Falcon, adjointe au commerce, ont dévoilé le palmarès de la première édition du concours d’ illuminations de Noël. Toutes les récompenses offertes par la Ville provenaient des commerces mézois.

Plusieurs critères étaient évalués : la qualité de l’agencement et l’effet d’ensemble, la créativité et l’originalité des décors, la valorisation des décorations non lumineuses, le respect de l’environnement par l’utilisation de technologies durables. Le maire a remercié et félicité les nombreux participants. Le jury a pu admirer de très belles réalisations lors de son passage dans les quartiers et encourage les Mézois à participer à ce concours qui sera sans nul doute renouvelé en 2021.

Palmarès :

Catégorie Maison

  1. Michèle Robert – 37 rue Victor Hugo
  2. Stéphanie Duval – 763 chemin du romany
  3. Claude Luce – 5 rue de la farigoulette
  4. Anaïs Seguier – 22 rue des amandiers
  5. Nicolas Lanternier – 6 rue Domergue

Catégorie balcon

  1. Aïcha Berken – 15 rue du port
  2. Jean-Louis reverchon – 41 rue du port
  3. Teddy Ferreira – 10 avenue du général De Gaulle
  4. Paula Jullien – 3 rue gambetta
  5. Jacques Simonin – 2 avenue du général leclerc

Catégorie vitrine des commerçants

  1. Alexandra Chaumier 10 Rue du docteur Magne « la fée des fleurs »
  2. Samantha Patris 6 rue Ressaire: LA PIZZ’RIA
  3. Christine Sanchez 5 Rue Pierre Auguste Massaloup « Chris mode »
  4. Marion Perez 16 Rue Garibaldi  » Café des fleurs »
  5. Charles Laroques 12 Quai Descournut: « Les trésors de Flo »