CMJ : la réunion d’investiture

Mercredi 20 avril, les élus du conseil municipal des jeunes ont participé à leur première réunion, salle de la république. Les 23 conseillers juniors étaient entourés de Thierry Baëza, maire de Mèze, Hervé Bouffinier, conseiller municipal délégué au CMJ, Séraphin Parra, adjoint à la démocratie participative, Marcel Graine, conseiller municipal délégué aux finances et des conseillers municipaux Pascaline Dardé et Gilles Phocas.

Le maire de Mèze s’est adressé aux jeunes élus : « A vous maintenant de faire des propositions, d’ouvrir des débats, d’exprimer votre vision de la politique locale et, bien sûr, d’élaborer des projets concrets au service de l’intérêt général. L’intérêt général est la chose la plus importante que vous devrez toujours avoir à l’esprit durant votre mandat. C’est l’intérêt général qui devra en permanence guider vos décisions. Être élu, c’est avant tout penser aux autres ». Lire la suite

Création de 12 comités consultatifs

Comme le Code Général des Collectivités Territoriales le lui permet, la municipalité a créé des comités consultatifs qui pourront être sollicités sur tous les sujets identifiés comme étant d’intérêt communal. La Ville de Mèze pourra ainsi s’appuyer sur 12 comités consultatifs :

  • Finances
  • Développement économique
  • Culture et Patrimoine
  • Festivités
  • Agriculture et chemins ruraux
  • Urbanisme et grands travaux
  • Environnement et cadre de vie
  • Sport
  • Education et Jeunesse
  • Comité d’éthique
  • Sécurité publique et prévention des risques
  • Santé prévention

Lors de la séance du 20 janvier 2022, le conseil municipal a approuvé la composition des comités consultatifs. Ces comités sont composés de personnes élues et non élues. Des places sont réservées pour des membres des listes municipales minoritaires dans chaque comité.

Ligne Nouvelle Montpellier – Perpignan de la SNCF :
l’enquête publique est ouverte

SNCF Réseau vient de lancer le processus d’ouverture de l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique du projet ferroviaire de Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan (LNMP). La commune de Mèze est concernée par la phase 1 du projet : le tronçon Montpellier – Béziers.

L’enquête publique est ouverte jusqu’au 27 janvier 2022 à 17h30.

Comment consulter le dossier ?

Pendant toute la durée de l’enquête, le dossier sera consultable :

Le public pourra déposer ou transmettre ses observations et propositions durant l’enquête :

Les commissaires enquêteurs recevront les observations et propositions du public lors de 26 permanences physiques et téléphoniques.

 

Démocratie citoyenne :
le sénateur salue les initiatives de Mèze

Monique Demichel, Henry Fricou, le sénateur Henri Cabanel et Lysiane Estrada.

Nommé ambassadeur au Sénat de la démarche « Villages et Villes Citoyens », Henri Cabanel, sénateur de l’Hérault s’est rendu en mairie de Mèze, le 23 juillet afin de promouvoir les initiatives locales en faveur de la démocratie et de la citoyenneté. Sa visite à Mèze a été effectuée dans le cadre d’une action menée à l’échelle nationale pour réaffirmer le statut de citoyen et rétablir son sens et son usage.
Henri Cabanel a été reçu par Henry Fricou, maire de Mèze, Lysiane Estrada, adjointe à la participation citoyenne et Monique Demichel, Conseillère municipale déléguée à la laïcité et à la citoyenneté. L’occasion pour le sénateur de prendre connaissance des actions déjà mises en œuvre par la Ville de Mèze pour favoriser l’implication citoyenne et la « démocratie continue ».
Lancement des conseils de quartier, conseil municipal des jeunes, promotion de la laïcité, défense active de l’égalité femmes-hommes… la liste déjà longue des initiatives locales a particulièrement séduit Henri Cabanel. Le sénateur s’est réjoui de la place accordée à l’implication citoyenne par la Ville de Mèze,  « Dans un contexte national délicat, marqué par la crise sanitaire, l’abstention, la défiance vis à vis des élus, les replis identitaires ou communautaristes, le succès des théories complotistes et des flots continus de désinformation, il est indispensable de redonner aux citoyens l’envie et les moyens de participer à la vie démocratique en privilégiant l’intérêt général. Il est agréable de constater que Mèze s’inscrit pleinement dans ce courant. » 

Conseils de quartier : c’est parti !

Imaginer les évolutions de son quartier dans l’échange positif, le respect et la sérénité, c’est l’un des objectifs de la transition démocratique engagée à Mèze.

La transition démocratique de la Ville de Mèze est officiellement lancée avec les premières réunions des conseils de quartier. Ce dispositif a été mis en place par la municipalité pour donner aux habitants les moyens d’imaginer, de proposer et d’agir pour faire évoluer leur quartier autour de projets à dimension sociale, urbaine, environnementale, économique, culturelle. Pour favoriser une participation permanente de la population aux projets qui concernent leur quartier, de la prise de décision jusqu’à l’aboutissement concret. Et pour inventer et expérimenter de nouvelles pratiques démocratiques, promouvoir l’engagement et la responsabilité des citoyens.
L’ordre du jour de ces premières réunions, qui vont se poursuivre ces prochaines semaines, porte sur la méthode et le fonctionnement de ce travail collectif ainsi que sur l’inventaire des remarques et propositions relatives à la vie de chaque quartier. A l’initiative de cette action de démocratie participative, Lysiane Estrada, adjointe au maire, s’est réjouie de l’implication citoyenne et de la force positive de proposition dont font preuve les participants. 

Conseils de quartier : la force citoyenne

La Ville de Mèze met en place un nouveau dispositif de démocratie participative :
le conseil de quartier.

  • Un conseil de quartier, pour quoi faire ?

    • Donner aux habitants les moyens d’imaginer, de proposer et d’agir pour faire évoluer son quartier autour de projets à dimension sociale, urbaine, environnementale, économique, culturelle.
    • Favoriser une participation permanente de la population aux projets qui concernent leur quartier, de la prise de décision jusqu’à l’aboutissement concret.
    • Inventer et expérimenter de nouvelles pratiques démocratiques, promouvoir l’engagement et la responsabilité des citoyens.

 

 

 

Conseil de quartier : comment ça marche ?

Le fonctionnement est rythmé par des rencontres régulières :

  • Une réunion plénière annuelle de chaque conseil de quartier.
  • Un dialogue permanent animé par les 2 élus référents de quartier, et 3 citoyens désignés par leurs pairs.
  • Un point trimestriel de suivi organisé entre l’adjoint au maire délégué à la démocratie participative et les élus référents de chaque quartier.
  • Une réunion annuelle de clôture de cycle avec le maire, l’adjointe à la démocratie participative, les 20 élus et les 30 citoyens référents de quartier.

Composition

  • L’ adjointe à la démocratie participative, garante du fonctionnement global des conseils de quartier.
  • 2 élus référents par quartier.
  • 15 citoyens âgés d’au moins 16 ans et habitant obligatoirement dans le quartier.

Les membres seront choisis afin de constituer un groupe représentatif de la population dans sa diversité (sexe, âge, profession, centres d’intérêt)

Mèze comprendra 10 conseils de quartier distincts. 9 calqués sur les délimitations des bureaux de vote et un 10e rassemblant les habitations éloignées du centre urbain dont les attentes sont spécifiques.

1. Salle Jeanne Oulié – Foyer municipal
2. Ecole Hélianthe
3. Salle Georgette Depaule
4. Campotel
5. Ecole Coty
6. ALE L’île mystérieuse
7. Salle de Naucelles
8. Ecole Clemenceau
9. Centre Le Taurus
10. Campagnes