Les jeunes Mézois au chevet de la Conque : place au bilan

Jeudi 6 décembre, les 6 Mézois de la Mission Locale d’Insertion des Jeunes du Bassin de Thau (MLIJ) ont présenté un bilan de leur chantier d’implication sur le site naturel de la Conque, en partenariat avec l’ardam, en présence de Nadine Sabatier, responsable de l’antenne MLIJ de Mèze, de Nathalie Cabrol, adjointe à l’insertion des jeunes et Vice-Présidente de la MLIJ, de Thierry Baëza, adjoint à l’environnement et de Claudette Farenc, directrice de l’ardam. Les jeunes Mézois ont procédé, pendant plusieurs semaines,  à l’aménagement de cette zone protégée. Ils ont installé des ganivelles, enlevé des barrières, nettoyé le site, rénové les chemins, désherbé les plantes envahissantes. Une exposition de photos illustre leur travail. Elle sera visible à la bibliothèque municipale courant 2019, afin de sensibiliser un large public à la protection du patrimoine naturel de la Conque.

Cérémonie du 11 novembre 1918… cent ans après…


Labellisée « Ville mémorielle de la Guerre 14-18 », la Ville de Mèze participe pleinement, depuis 5 ans, aux célébrations du centenaire de la Première guerre Mondiale. Durant cette période, de nombreuses manifestations et autres rendez-vous ont été organisés pour rendre hommage aux victimes du conflit et à leur famille.

En cette année 2018, à Mèze, la cérémonie du 11 novembre a rassemblé près de 300 personnes. Elus, anciens combattants, sapeurs-pompiers, militaires, secouristes, policiers, professeurs, écoliers, collégiens, conseil municipal des jeunes, associations patriotiques, personnel communal et habitants de Mèze ont formé un grand cortège pour honorer la mémoire des soldats tombés pour la France.

La jeunesse mézoise a largement pris part à l’hommage à travers des lectures de lettres de poilus et de poèmes, la citation des noms des mézois morts au combat et en chantant la Marseillaise.

Pour marquer cette année de centenaire, le maire, Henry Fricou, a souhaité faire part d’un témoignage poignant écrit à la fin de la seconde guerre mondiale par un Mézois, Monsieur Rouanet, directeur de l’école des garçons et du collège de Mèze, prononcé lors de la cérémonie du 11 novembre 1944.

Le Maire a invité les plus jeunes à être particulièrement attentifs au texte* transmis par ce Mézois car c’est en grande partie à eux qu’il s’adresse. Un très beau discours écrit il y a 74 ans et qui se concluait ainsi :  « Tu es jeune, mais ils ne seront jamais vieux. C’est pourquoi, forcément, tu leur ressembles. Quelle que soit ta destinée, il ne faut pas que, par ta faute, ils aient démérité en toi. Le courage, tu l’auras. Regarde à tes pieds, c’est ta terre, la terre qu’ils t’ont laissée, libérée de tes ennemis, en 1918 comme en 1944. Regarde devant toi : c’est le monument qui perpétue leur mémoire. Regarde plus haut : au-dessus d’eux, c’est la France. ».

>>lire la lettre originale* de Monsieur Rouanet, directeur de l’école des garçons et du collège de Mèze

*Cette lettre a été transmise à la Ville par l’occitaniste Jacky Millau.

Halloween : une après-midi d’enfer !

Sorcières, vampires, clowns, fantômes… autant de monstres et gentilles créatures effrayantes, se sont donné rendez-vous au manoir hanté, salle Jeanne Oulié, pour fêter le bal d’Halloween organisé par la Ville de Mèze, ce mercredi 31 octobre.

Avec l’aide des commerçants de l’ACEM, des bonbons, offerts par la Ville, ont été distribués aux enfants. Bal costumé avec DJ, stand maquillage, animations surprises et vente de collation, petits et grands ont pu s’amuser le temps d’une après-midi fantomatique dans une décoration terrifiante pour l’occasion.

Du matériel pour les écoliers de Conques-sur-Orbiel

Jean-Luc Manzi et Aïssa Doulat, livrent le matériel scolaire demandé par la mairie de Conques-sur-Orbiel.

Le 20 octobre dernier, Aïssa Doulat, adjoint aux affaires scolaires de la Ville de Mèze, avait participé à l’élan de solidarité organisé à l’initiative du Rugby Club Mézois pour venir en aide aux habitants de la commune de Conques-sur-Orbiel particulièrement meurtrie par les inondations.

(de gauche à droite) Jean-Luc Manzi, responsable technique du service scolaire de la Ville de Mèze, Jean-François Saury, premier adjoint de Conques-sur-Orbiel, Aïssa Doulat, adjoint aux affaires scolaires de Mèze et Christophe Caverivière, adjoint aux finances de Conques-sur-Orbiel.

A cette occasion, l’élu Mézois a rencontré le premier adjoint de la commune audoise ainsi que les responsables des établissements scolaires maternel et élémentaire qui ont été totalement dévastés lors des intempéries.
En accord avec le maire de Mèze, Henry Fricou, Aïssa Doulat a proposé une aide matérielle pour ces écoles. La mairie de Conques-sur-Orbiel a transmis une liste du matériel dont les écoles avaient un besoin réel et urgent en vue de pouvoir accueillir les élèves dès la reprise des cours. La Ville de Mèze était en capacité de répondre à cette demande.
Le 31 octobre, Jean-Luc Manzi, responsable technique du service scolaire de la Ville de Mèze et Aïssa Doulat, ont ainsi acheminé un camion chargé de lits, de draps, de bureaux, de jeux pour enfants…, destinés à équiper l’école maternelle de Conques-sur-Orbiel.

La semaine du goût chez les petitous

A l’occasion de la semaine du goût, les enfants de la crèche de Claude Bastide ont participé à différentes animations. Exposition des recettes du monde, apportée par les parents des enfants, repas de divers continents d’Afrique du nord, pâtes chinoise et ses légumes de l’Asie,  PO‘E banane de Polynésie, atelier peinture avec des épices, flammeckuche préparée par les enfants ont été au menu. Les petitous se sont également rendus à l’Ecrin des sages pour un atelier dégustations d’aliments crus comme les cornichons, l’endive ou le pamplemousse… 

Une belle semaine de découvertes gustatives de produits que les bambins n’ont pas l’habitude de consommer… il n’est jamais trop tôt pour éveiller le goût ! De quoi stimuler et éduquer les papilles de ces petits gourmets.

Cérémonie républicaine de la remise du diplôme national du brevet


Jeudi 11 octobre 2018, les lauréats du diplôme national du brevet se sont retrouvés au collège Jean-Jaurès, pour la remise officielle de leur diplôme. Cette cérémonie, hautement symbolique portée par la Nation, a pour mission essentielle de faire partager aux élèves les valeurs de la République.

Après avoir reçu les félicitations officielles et les encouragements du principal du collège, Victor Irrmann et du maire de Mèze, Henry Fricou, les 104 jeunes lauréats se sont vu remettre leur diplôme ainsi que des places de cinéma offertes par la municipalité.

Cette année, le collège public a obtenu un excellent taux de réussite de 91,8%. L’obtention de ce diplôme ponctue la fin d’un cycle commun à tous les collégiens avant qu’ils n’entrent dans une autre phase de leur cursus scolaire, dans un lycée d’enseignement général ou professionnel. Cet examen vient conclure, de la meilleure des façons, les années passées au collège et représente un véritable atout pour leur avenir.

La Ville protège ses écoliers

La sécurité des élèves dans les écoles publiques et la protection des établissements scolaires de Mèze viennent de franchir un nouveau palier.
Dans le cadre du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) établi au plan national, la Ville de Mèze a installé des dispositifs de sécurité dans toutes les écoles publiques de Mèze.
Depuis le 26 septembre, de nouveaux systèmes d’alarme ont ainsi été activés dans les écoles Jules Verne, Clemenceau, Hélianthe et Coty. Chaque établissement dispose désormais de deux protections distinctes.
Tout d’abord, une alarme sécurité enfants, utilisée aux heures d’ouverture des écoles. Celle-ci est déclenchée manuellement en cas de situation de crise de type alerte naturelle, technologique ou de situations d’urgence particulières comme les intrusions de personnes étrangères à l’établissement scolaire ou les menaces d’attentat… Le système fait retentir une sirène dans l’école et prévient automatiquement la police municipale ainsi que l’adjoint au maire d’astreinte.
Henry Fricou, maire de Mèze et Aïssa Doulat, adjoint aux affaires scolaires, ont décidé d’aller plus loin que ce dispositif réglementaire en installant conjointement, dans ces mêmes établissements, des systèmes d’alarme contre le vol et les intrusions. Ces détecteurs de présence sont programmés pour s’activer automatiquement les soirs, les week-ends, les jours fériés et durant les vacances. Ils contribueront désormais à la prévention contre les vols et dégradations comme certaines écoles de Mèze en ont déjà subi.
Le coût global de ces installations s’élève à 22 000 euros. La Ville de Mèze a reçu une subvention de l’Etat d’un montant de 18 000 euros.
L’ensemble des personnels travaillant dans les établissements scolaires publics de Mèze ont reçu une formation complète sur l’utilisation de ces dispositifs.

Une teens party pour les 10/13 ans

La Ville de Mèze, avec le conseil municipal des jeunes, organise une après-midi gratuite spécialement conçue pour les adolescents et réservée aux jeunes de 10 à 13 ans, sans alcool, complétement sécurisée et encadrée par l’équipe d’animation. Pour s’amuser, rencontrer d’autres jeunes et se faire des potes. Dance floor, jeux de lumière, musique ininterrompue, animations, bonbons, gâteaux, cadeaux à gagner, photos et vidéos… Toute l’ambiance des discothèques pour une Teens Party qui fera le bonheur des jeunes participants et la tranquillité des parents. S’amuser sainement fait partie de l’équilibre d’un adolescent. Le sortir de son isolement face aux écrans est indispensable. La TEENS PARTY lui permet de s’affirmer socialement en rejoignant ses amis hors de la vie quotidienne en toute sécurité.

Mercredi 17 octobre 2018 de 13h30 à 17h30 – Tenue correcte exigée
Résa et info : 04 67 43 15 32 ou 06 79 00 06 32
Autorisation parentale obligatoire ( Télécharger)

L’extension de l’école Calandreta inaugurée

Vendredi 21 septembre, l’équipe de la Calandreta Cardonilha a inauguré l’extension de l’école en présence des membres du conseil d’administration, des enseignants, des parents d’élèves, des élus de la ville et de nombreux calandrons. Créées il y a 22 ans, les premières classes de cette école bilingue occitane se situaient dans différents locaux autour du jardin Montet et de la plagette. C’est en 2001 qu’a débuté la construction du bâtiment existant, route de Villeveyrac. Au fur et à mesure, des classes se sont ajoutées, puis un préau et, depuis cette année, un nouvel agrandissement a vu le jour pour que tous élèves puissent suivre un enseignement de qualité dans les meilleures conditions. Aujourd’hui l’école accueille 140 élèves de petite section de maternelle au CM2. Dans son discours, le maire Henry Fricou n’a pas manqué de féliciter « toute l’équipe du conseil d’administration, les enseignants et les parents bénévoles pour leur investissement. » et d’ajouter : « ils contribuent par leur action à faire vivre au quotidien la langue et la culture occitane. Je tiens également à rendre hommage à Anne Milhau et à tous les artisans pionniers de la Calandreta. Depuis 22 ans, leur travail et leur ténacité ont permis à des centaines de petits Mézois de s’épanouir pleinement au sein de cette école ».

Sortie « Vendanges » pour les petitous


Après avoir pris le minibus, une dizaine d’enfants de la crèche Lou Mézou ont été accueillis au domaine des Yeuses ce jeudi 20 septembre.

Seaux et ciseaux en main, les petits vendangeurs en herbe se sont précipités dans les rangées de vignes à la cueillette des raisins mûrs et sucrés pour remplir les comportes. Les enfants ont pu ensuite déguster leur récolte et un verre de jus de raisin pressé. Une belle matinée de travail où chacun est rentré avec de belles grappes de raisin à partager à la maison. 

Portes ouvertes à l’Espace jeunes

Mercredi 5 septembre de 14h à 18h30 l’équipe de l’Espace jeunes invite les ados et leurs parents à visiter les locaux et à rencontrer les animateurs. Les familles pourront découvrir le mode de fonctionnement de la structure et les projets et ateliers mis en place tout au long de l’année. L’espace jeunes reçoit des adolescents de 10 à 17 ans. Un accueil est proposé en période scolaire au sein de la structure ainsi que différents ateliers sportifs et socioculturels. Durant les vacances scolaires un ALSH est mis en place. Des sorties ponctuelles sont organisées en fonction des différentes manifestations locales et régionales. Par ailleurs, un programme varié d’animations est établi avec les adolescents pour les petites vacances scolaires.

Espace Jeunes
Résidence le Courrier du Printemps – rue Juliette et Edouard Massal
Tél : 04 67 43 15 32
Mail : espacejeunes@ville-meze.fr

C’est la rentrée pour 1000 petits Mézois !

Ce lundi, Henry Fricou, maire de Mèze et Aïssa Doulat, adjoint délégué aux affaires scolaires, sont allés saluer et encourager les enseignants et les enfants. Et ont pu constater qu’à Mèze, cette rentrée 2018 était globalement satisfaisante, grâce au travail des enseignants et des agents des services municipaux. Seul point noir : les effectifs à l’école maternelle Jules Verne. Les parents délégués ont écrit à l’inspection de l’éducation nationale pour demander la réouverture d’une classe. La ville soutient pleinement cette démarche.  

A Jules-Verne, Clemenceau, Coty, Hélianthe ou à la Calandreta, plus de 1000 élèves ont rejoint les écoles de la ville. Ils sont répartis dans 11 classes maternelles et 24 classes élémentaires. L’école privée occitane Calandreta compte de son côté 6 classes.

Une quarantaine d’enseignants assurent les cours sur l’ensemble de ces écoles, aidés par 13 Atsem, et 11 agents d’entretien. A noter que le retour à la semaine des quatre jours, souhaité par les parents d’élèves, a demandé une nouvelle organisation pour les activités périscolaires. Ainsi, la ville a constitué une équipe de 35 animateurs chargés d’encadrer les enfants avant et après la classe et à l‘heure du repas de midi.

Le guichet unique, mis en place depuis le mois de juin, facilite toutes les démarches pour les parents d’élèves.