Le LAEP Babillages ouvert le mercredi 7 avril

Les activités de soutien à la parentalité sont maintenues comme le prévoit le décret N°2021-384 du 2 avril. Le Lieu d’Accueil Enfant Parent Babillages sera donc ouvert normalement demain mercredi, dans les locaux de l’ALP Germaine Coty rue Guy Soulé entre 8h30 et 12h30.

Les consignes sanitaires impliquent l’observation scrupuleuse des gestes barrières. Le port du masque est obligatoire pour tous les adultes. Le nombre de personnes accueillies est limité à 10, enfant et parents compris. 

Renseignements au CCAS : 04 67 43 60 67 – babillages@ccas-ville-meze.fr.

Dans le cadre du fonctionnement de ce Service, le C.C.A.S de la Ville de Mèze bénéficie du soutien du Conseil Départemental de l’Hérault et de la CAF de l’Hérault.

L’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire s’organise

A partir du samedi 3 avril, la France entame un nouveau confinement. Toutes les écoles de la commune seront fermées.

La Ville de Mèze assurera la continuité de la garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire pendant cette période.

Les 6 , 8 et 9 avril : les enfants seront accueilli à l’école Jules Verne (même organisation que sur les temps d’école habituels).

Le mercredi 7 avril et pendant les vacances scolaires (du 12 au 23 avril) :

  • Pour les enfants en maternelle, l’accueil se fera à l’île mystérieuse aux horaires habituels : merci de réserver impérativement au 06 86 32 96 09
  • Pour les enfants en élémentaire, l’accueil se fera au centre Le Sesquier aux horaires habituels : merci de réserver impérativement  au 06 08 68 86 60

Prévoir un repas froid pour les enfants (pas de restauration scolaire)

Liste des professionnels impliqués dans la gestion de l’épidémie pour lesquels une solution d’accueil est proposée :

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
  • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ;
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie et les ambulanciers;
  •  Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
  •  Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
  •  Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  •  Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil ;
  •  Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire).
  •  Le Préfet de département est chargé d’identifier et de prioriser les besoins d’autres personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et à la vie de la Nation. Il transmet au recteur d’académie la liste des enfants concernés avec leurs adresses de scolarisation habituelle. En fonction des capacités d’accueil, le recteur informe le Préfet du nombre d’enfants qui peuvent être accueillis dans le respect des consignes de sécurité ainsi que les lieux d’accueil.

Journée sportive à l’ALE Les Sesquiers

Mercredi 24 mars, les enfants de l’ALE Le Sesquier ont pu découvrir ou redécouvrir les sports traditionnels de la Ville : les joutes languedociennes et le tambourin. Toute la journée, une trentaine d’enfants, débutants ou experts, ont participé à des petits tournois de joutes sur chariot et des matchs de tambourin avec beaucoup de joie et de bonne humeur. Cette animation était organisée en partenariat avec le Tambourin Club Mézois et à la Nouvelle Lance Mézoise.

Rentrée scolaire 2021 : inscriptions en maternelle

Les inscriptions pour la rentrée scolaire 2021 auront lieu au Guichet Unique du lundi 8 au mercredi 31 mars 2021 (sur rendez-vous uniquement).

Ces inscriptions concernent les enfants nés en 2018.

Le dossier d’inscription est à retirer auprès du Guichet Unique (sur rendez-vous uniquement) ou à télécharger >> ici

Concernant les inscriptions au cours préparatoire, les enfants sont automatiquement enregistrés sur les listes de leur école de secteur en fonction de leur adresse de résidence.

Les dates des inscriptions définitives auprès des directeurs d’école seront communiquées par courrier dans le courant du mois de mai.

Tél : 04 67 18 30 57
Mail : guichetunique@ville-meze.fr

L’Education Nationale propose le transfert
d’une classe pour éviter 3 fermetures

La préparation de la prochaine rentrée des classes suscite rumeurs et interrogations à Mèze et dans les réseaux sociaux. Quelques précisions s’imposent.

Pour la rentrée scolaire 2021/2022, le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN) envisage de transférer la classe de CP (élèves + enseignant) de l’école Hélianthe vers l’école Clemenceau.

Un projet qui s’appuie sur plusieurs éléments :

  • Un nombre prévisionnel d’élèves insuffisant dans cette classe (moins de 20) pour la rentrée 2021. Selon le représentant de l’Education Nationale, cela nuirait à la continuité pédagogique et à l’équilibre des effectifs au sein de l’établissement.
  • Une classe d’enseignement multi niveau était prévue pour la rentrée 2021 à l’école Hélianthe. Une perte de qualité d’enseignement que l’Education Nationale veut absolument éviter.
  • La volonté de ne pas fermer de classes à Mèze.
    Ce transfert permettrait, en effet, de maintenir le nombre de classes actuel alors que la baisse globale des effectifs devrait se traduire par la fermeture de deux classes en maternelle et une en élémentaire.

Lors d’une réunion sur la préparation de la rentrée 2021/2022, ces propositions du DASEN ont reçu un accord de principe unanime de la part de l’ensemble des directeurs des écoles de Mèze.
Prochainement, une réunion rassemblant les directeurs d’école, les services municipaux et l’Inspecteur de l’Education Nationale aura lieu afin d’officialiser la décision prise par le DASEN.
La fermeture de l’école Hélianthe est, quant à elle, purement hypothétique. Une telle décision de l’Education Nationale ne se justifierait qu’en fonction d’une évolution à la baisse des effectifs scolaires de Mèze.
Pour rappel, les mairies n’interviennent à aucun moment dans les décisions d’ouverture ou de fermeture de classes ou d’établissements. Seuls les services de l’Etat (DASEN) ont autorité en la matière.

Des vacances sur le thème du cirque et de l’hiver à L’île Mystérieuse

Les vacances de février ont été bien remplies pour les enfants de l’ALE L’île Mystérieuse.

Le cirque et l’hiver étaient au cœur des nombreuses activités pour le plus grand plaisir des enfants.

Ateliers peinture et création, comptines, chant, cinéma à l’ALE, jeux de jonglage, yoga, parcours de clown et d’acrobate, théâtre de papier « Kamishibai », spectacle de marionnettes… plus d’une trentaine de jeunes mézois, âgés de 3 à 5 ans, ont été accueillis chaque jours à l’île mystérieuse.

Des vacances animées à l’Ale Le Sesquier

La dernière semaine des vacances était sous le signe de la piraterie au centre de loisirs Le Sesquier. Les enfants ont eu le plaisir de créer leur tenue de pirate en début de semaine. Plusieurs jeux étaient également au programme, notamment une grande chasse aux trésors et un casino pirate. Un « festin des pirates », préparé par les enfants, a été dégusté à l’occasion de la boom de fin de vacances.

L’art de la mise en scène à l’ALE Le Sesquier

Fabrication de masques, initiation à la jonglerie, journée déguisée, bonbons, musique et « boom »…l’ambiance était carnavalesque cette semaine au centre de loisirs Le Sesquier. Et les animateurs ont très bien joué le jeu de la mise en scène. Jeudi 18 février, le centre de loisirs s’est transformé en un véritable casino : monnaie factice, tables de jeu et croupiers… Les paris étaient ouverts à tous pour remporter des gourmandises.

L’ ALE Le Sesquier accueille chaque jour une trentaine d’enfants pendant les vacances scolaires. 

Un projet culturel qui fédère


La Ville de Mèze vient d’entamer, en partenariat avec Sète agglopôle Méditerranée, un nouveau projet artistique et culturel multi-générationnel : Le voyage de Pénélope. Ce projet fédérateur est mené à la fois auprès des scolaires, des ados de l’espace jeunes et des résidents de l’Ehpad Le clos du moulin. Il comprend des ateliers de création d’un livre disque, l’organisation d’un concert  ainsi qu’une collaboration avec l’ensemble musical Wallace et l’artiste sétois Topolino (Marc Combas). A Mèze, les enfants, les ados et les séniors participent actuellement à la composition de chansons pour la création d’un album.

Nathalie Cabrol, adjointe à la culture explique : « dans le cadre d’ une convention passée avec Sète agglopôle Méditerranée, la Ville de Mèze développe l’éducation artistique et culturelle autour d’un projet qui allie chant et arts-plastiques. Les rencontres avec les artistes sont particulièrement enrichissantes et favorisent l’attrait pour les pratiques artistiques. « Le voyage de Pénélope » est un projet qui a du sens et qui parle à tous les publics, à toutes les générations ».

La réhabilitation du skate park à l’étude

La Ville de Mèze mène actuellement une concertation sur le projet de réhabilitation et de développement du skate park. Dans ce cadre, plusieurs pratiquants étaient récemment réunis dans les locaux de l’Espace Jeunes afin de partager leurs idées avec les techniciens de la Ville et Benoît Sol, adjoint à la jeunesse et au sport. L’élu explique : « Que faut-il modifier, ôter ou ajouter ? Comment concevoir au mieux les sens de circulation ? Pour quel type d’utilisation ? Les jeunes sont les principaux utilisateurs. Le skate park doit répondre à leurs attentes. Ils se sont d’ailleurs montrés force de proposition. La Ville souhaite également impulser la création d’une association de pratiquants afin que la jeunesse prenne toute sa part dans la gestion de ce lieu». À la suite de cette réunion, le service des sports procédera à l’étude technique et budgétaire des différentes propositions.

Tableau numérique interactif : le modèle mézois

Mercredi 3 février, Aïssa Doulat, adjoint aux affaires scolaires, et Bernard Charbonnier, directeur de l’école Jules Verne ont accueilli une délégation de la mairie de Fabrègues pour une démonstration du tableau numérique interactif. Très intéressés par ce dispositif, élus et directeurs de la commune voisine ont pu découvrir le fonctionnement du matériel et se renseigner sur son coût.

Les écoles de Mèze se sont équipées de cet outil pédagogique dès 2014 et sa mise en place est une réussite qui a aujourd’hui valeur d’exemple.

Les TNI sont composés d’un vidéoprojecteur à très courte focale, d’un grand écran avec haut-parleurs intégrés et d’un ordinateur. Les possibilités de ces appareils sont multiples. Ils peuvent s’utiliser comme un tableau noir classique sur lesquels il est possible d’écrire ou de dessiner avec un stylet, d’enregistrer le travail effectué, d’ouvrir plusieurs fenêtres actives. Ils permettent aussi d’insérer des images, de lire des vidéos, d’afficher des livres numériques à l’écran en mode interactif… L’interface logicielle du TNI est conçue spécialement pour une utilisation scolaire optimale donnant également l’accès à Internet ou à diverses applications.