La Ville protège ses écoliers

La sécurité des élèves dans les écoles publiques et la protection des établissements scolaires de Mèze viennent de franchir un nouveau palier.
Dans le cadre du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) établi au plan national, la Ville de Mèze a installé des dispositifs de sécurité dans toutes les écoles publiques de Mèze.
Depuis le 26 septembre, de nouveaux systèmes d’alarme ont ainsi été activés dans les écoles Jules Verne, Clemenceau, Hélianthe et Coty. Chaque établissement dispose désormais de deux protections distinctes.
Tout d’abord, une alarme sécurité enfants, utilisée aux heures d’ouverture des écoles. Celle-ci est déclenchée manuellement en cas de situation de crise de type alerte naturelle, technologique ou de situations d’urgence particulières comme les intrusions de personnes étrangères à l’établissement scolaire ou les menaces d’attentat… Le système fait retentir une sirène dans l’école et prévient automatiquement la police municipale ainsi que l’adjoint au maire d’astreinte.
Henry Fricou, maire de Mèze et Aïssa Doulat, adjoint aux affaires scolaires, ont décidé d’aller plus loin que ce dispositif réglementaire en installant conjointement, dans ces mêmes établissements, des systèmes d’alarme contre le vol et les intrusions. Ces détecteurs de présence sont programmés pour s’activer automatiquement les soirs, les week-ends, les jours fériés et durant les vacances. Ils contribueront désormais à la prévention contre les vols et dégradations comme certaines écoles de Mèze en ont déjà subi.
Le coût global de ces installations s’élève à 22 000 euros. La Ville de Mèze a reçu une subvention de l’Etat d’un montant de 18 000 euros.
L’ensemble des personnels travaillant dans les établissements scolaires publics de Mèze ont reçu une formation complète sur l’utilisation de ces dispositifs.

Une teens party pour les 10/13 ans

La Ville de Mèze, avec le conseil municipal des jeunes, organise une après-midi gratuite spécialement conçue pour les adolescents et réservée aux jeunes de 10 à 13 ans, sans alcool, complétement sécurisée et encadrée par l’équipe d’animation. Pour s’amuser, rencontrer d’autres jeunes et se faire des potes. Dance floor, jeux de lumière, musique ininterrompue, animations, bonbons, gâteaux, cadeaux à gagner, photos et vidéos… Toute l’ambiance des discothèques pour une Teens Party qui fera le bonheur des jeunes participants et la tranquillité des parents. S’amuser sainement fait partie de l’équilibre d’un adolescent. Le sortir de son isolement face aux écrans est indispensable. La TEENS PARTY lui permet de s’affirmer socialement en rejoignant ses amis hors de la vie quotidienne en toute sécurité.

Mercredi 17 octobre 2018 de 13h30 à 17h30 – Tenue correcte exigée
Résa et info : 04 67 43 15 32 ou 06 79 00 06 32
Autorisation parentale obligatoire ( Télécharger)

L’extension de l’école Calandreta inaugurée

Vendredi 21 septembre, l’équipe de la Calandreta Cardonilha a inauguré l’extension de l’école en présence des membres du conseil d’administration, des enseignants, des parents d’élèves, des élus de la ville et de nombreux calandrons. Créées il y a 22 ans, les premières classes de cette école bilingue occitane se situaient dans différents locaux autour du jardin Montet et de la plagette. C’est en 2001 qu’a débuté la construction du bâtiment existant, route de Villeveyrac. Au fur et à mesure, des classes se sont ajoutées, puis un préau et, depuis cette année, un nouvel agrandissement a vu le jour pour que tous élèves puissent suivre un enseignement de qualité dans les meilleures conditions. Aujourd’hui l’école accueille 140 élèves de petite section de maternelle au CM2. Dans son discours, le maire Henry Fricou n’a pas manqué de féliciter « toute l’équipe du conseil d’administration, les enseignants et les parents bénévoles pour leur investissement. » et d’ajouter : « ils contribuent par leur action à faire vivre au quotidien la langue et la culture occitane. Je tiens également à rendre hommage à Anne Milhau et à tous les artisans pionniers de la Calandreta. Depuis 22 ans, leur travail et leur ténacité ont permis à des centaines de petits Mézois de s’épanouir pleinement au sein de cette école ».

Sortie « Vendanges » pour les petitous


Après avoir pris le minibus, une dizaine d’enfants de la crèche Lou Mézou ont été accueillis au domaine des Yeuses ce jeudi 20 septembre.

Seaux et ciseaux en main, les petits vendangeurs en herbe se sont précipités dans les rangées de vignes à la cueillette des raisins mûrs et sucrés pour remplir les comportes. Les enfants ont pu ensuite déguster leur récolte et un verre de jus de raisin pressé. Une belle matinée de travail où chacun est rentré avec de belles grappes de raisin à partager à la maison. 

Portes ouvertes à l’Espace jeunes

Mercredi 5 septembre de 14h à 18h30 l’équipe de l’Espace jeunes invite les ados et leurs parents à visiter les locaux et à rencontrer les animateurs. Les familles pourront découvrir le mode de fonctionnement de la structure et les projets et ateliers mis en place tout au long de l’année. L’espace jeunes reçoit des adolescents de 10 à 17 ans. Un accueil est proposé en période scolaire au sein de la structure ainsi que différents ateliers sportifs et socioculturels. Durant les vacances scolaires un ALSH est mis en place. Des sorties ponctuelles sont organisées en fonction des différentes manifestations locales et régionales. Par ailleurs, un programme varié d’animations est établi avec les adolescents pour les petites vacances scolaires.

Espace Jeunes
Résidence le Courrier du Printemps – rue Juliette et Edouard Massal
Tél : 04 67 43 15 32
Mail : espacejeunes@ville-meze.fr

C’est la rentrée pour 1000 petits Mézois !

Ce lundi, Henry Fricou, maire de Mèze et Aïssa Doulat, adjoint délégué aux affaires scolaires, sont allés saluer et encourager les enseignants et les enfants. Et ont pu constater qu’à Mèze, cette rentrée 2018 était globalement satisfaisante, grâce au travail des enseignants et des agents des services municipaux. Seul point noir : les effectifs à l’école maternelle Jules Verne. Les parents délégués ont écrit à l’inspection de l’éducation nationale pour demander la réouverture d’une classe. La ville soutient pleinement cette démarche.  

A Jules-Verne, Clemenceau, Coty, Hélianthe ou à la Calandreta, plus de 1000 élèves ont rejoint les écoles de la ville. Ils sont répartis dans 11 classes maternelles et 24 classes élémentaires. L’école privée occitane Calandreta compte de son côté 6 classes.

Une quarantaine d’enseignants assurent les cours sur l’ensemble de ces écoles, aidés par 13 Atsem, et 11 agents d’entretien. A noter que le retour à la semaine des quatre jours, souhaité par les parents d’élèves, a demandé une nouvelle organisation pour les activités périscolaires. Ainsi, la ville a constitué une équipe de 35 animateurs chargés d’encadrer les enfants avant et après la classe et à l‘heure du repas de midi.

Le guichet unique, mis en place depuis le mois de juin, facilite toutes les démarches pour les parents d’élèves.

Réouverture de « Babillages », le Lieu d’Accueil Enfants-Parents

« Babillages » est un espace dédié à la Petite Enfance qui accueille librement et gratuitement enfants et parents.

Cet espace rouvrira ses portes dès le lundi 3 septembre après les deux mois de vacances estivales.

Dans les locaux de la crèche familiale, au Jardin André Montet, tous les lundis après-midi de 14h à 18h, hors vacances scolaires, Yamina et Léa, deux professionnelles de la petite enfance, une éducatrice de jeunes enfants et une psychologue, accueillent gratuitement les enfants de moins de 4 ans accompagnés de leur papa ou maman, et les futurs parents, habitants la Commune de Mèze.

C’est un lieu de rencontre, de parole, d’écoute. Les enfants trouvent des jeux et des jouets adaptés à leur âge, ainsi que des camarades avec qui les partager.  Les parents peuvent échanger avec d’autres parents et les accueillantes.

Aucune réservation n’est nécessaire, aucune durée de présence n’est imposée. Pour toute information relative au fonctionnement de ce service il suffit de se rendre sur place dans les locaux du Service d’Accueil Familial « les Petits Thau » Jardin André Montet, rue Privat le lundi après-midi, téléphoner au CCAS au 04 67 43 60 67 ou envoyer un mail à babillages@ccas-ville-meze.fr.

Dans le cadre du fonctionnement de ce Service, le C.C.A.S de la Ville de Mèze bénéficie du soutien du Conseil Départemental de l’Hérault et de la CAF de l’Hérault.

Guichet unique : pensez à inscrire vos enfants pour la rentrée !

La municipalité a créé un nouveau service à la population : le « guichet Unique ». Il simplifie et regrouper l’ensemble des démarches liées à la scolarité, à la périscolarité, à la jeunesse et à la petite enfance.

Désormais, pour les familles mézoises, plus besoin de se rendre d’un service municipal à un autre pour effectuer des inscriptions dans une école, au restaurant scolaire, une crèche, un ALSH, payer une prestation, une activité ou obtenir une information. Deux agents accueillent les familles au quotidien pour les accompagner dans leurs différentes démarches au sein du nouveau guichet unique.

Téléchargez le livret du guichet unique « Aussi’Thau »>>>

>>tout savoir sur le guichet unique « Aussi’Thau »

Un self-service à l’école Clemenceau

(de droite à gauche) Pierre Fricou, directeur du centre d’hébergement et de restauration Le Taurus, présente la nouvelle organisation à Aïssa Doulat, adjoint au maire délégué aux affaires scolaires et à Jean-Michel Bouis, directeur général adjoint des services

Dès la rentrée de septembre, terminés les repas servis à table, les demi-pensionnaires de l’école élémentaire Clemenceau iront directement se servir auprès des cuisiniers. Place à un self-service, avec des menus équilibrés et variés. Près de 200 élèves vont découvrir une nouvelle façon de déjeuner, qui a été présentée ce jeudi 23 août, par Pierre Fricou, directeur du centre d’hébergement et de restauration le Taurus.

Pour Aïssa Doulat, adjoint au maire délégué aux affaires scolaires : « Le self-service permettra de mieux fluidifier la pause du midi et offrira aux élèves plus de liberté. Ils seront plus autonomes. Le fait d’enlever quelques contraintes et de leur accorder plus de responsabilités contribue à ce qu’ils soient moins agités. Avec pour conséquence une ambiance nettement moins bruyante, propice à la détente. Pour le personnel, ce sera également un changement apprécié. »

En vacances tous ensemble !

Du 30 juillet au 3 août, 24 enfants de 7 à 10 ans ont participé au 2ème « Séjour Nature » organisé par l’ALSH Le Sesquier. Au programme : camping, balade en canoë, découverte du pédalo au lac du Salagou, randonnée aquatique à Saint Guilhem Le Désert et promenade en vélo… Les animateurs ont su créer l’ambiance des colonies de vacances et les enfants se sont amusés tout en apprenant la vie en collectivité.

Canicule : le maire visite les structures d’accueil

Face à l’épisode de canicule exceptionnelle qui sévit actuellement, Henry Fricou, maire de Mèze a rendu visite aux publics les plus sensibles qui sont accueillis dans les établissements municipaux.
En compagnie de Bernard Charbonnier, conseiller délégué à la jeunesse et de Nicolas Franceskin, directeur du CCAS de Mèze, le maire s’est d’abord assuré du confort des résidents de l’EHPAD le Clos du Moulin. La municipalité avait anticipé ce type de conditions climatiques en réalisant, il y a quelques mois, d’importants travaux dans le bâtiment afin d’y améliorer la climatisation. L’établissement est désormais équipé de 19 appareils répartis dans les espaces de travail et dans les lieux de vie tels que la salle d’animation, les salles à manger, l’espace dédié à l’accueil de jour, mais aussi les couloirs. De plus, le personnel de l’EHPAD adapte la prise en charge des résidents à ces conditions météorologiques particulières.
Henry Fricou s’est aussi préoccupé du confort des plus jeunes qui sont actuellement accueillis à l’ALSH maternel L’île mystérieuse. Des climatiseurs mobiles ont été installés dans la salle d’activités et le dortoir. Par ailleurs, une salle  climatisée de l’Ehpad est mise à leur disposition afin qu’ils puissent bénéficier de la fraîcheur des lieux aux heures les plus chaudes de la journée.

« Le jardin du bonheur » des ados

Depuis plusieurs années, les jeunes Mézois s’approprient l’espace extérieur du centre de loisirs le Sesquier mis à leur disposition. Cette année, les ados de la passerelle et de l’espace jeunes ont décidé de créer, en partenariat avec le service espaces verts de la Ville et La ferme des saveurs de Villeveyrac, un véritable potager-jardin intitulé « Le Jardin du bonheur », ainsi qu’un espace de détente pour les 10-12 ans. Le jardinage constitue une excellente initiation au travail individuel et collectif. Cette activité demande méthode, régularité et des échanges indispensables pour que la terre cultivée produise. Pour Bernard Charbonnier, conseiller municipal délégué à la jeunesse : « L’utilisation du jardinage à des fins pédagogiques est un excellent outil. L’implication des jeunes dans ce projet leur permet de se responsabiliser et mieux appréhender leur environnement extérieur. La mise en œuvre d’un projet « potager-jardin » implique beaucoup de rigueur, d’organisation et d’investissement de la part des jeunes et une grande anticipation des animateurs ».

La première récolte a été offerte à Mme Rueda Domingues, une dame qui vit au dessus des locaux de l’espace jeunes.

C’est journée Sandball à la plagette !

Mardi 24 juillet, la Ville de Mèze a accueilli la tournée départementale des plages d’Hérault Sport sur la plage du Tambourin.

Différents ateliers d’initiation sportifs et culturels ont été proposés : tournoi de handball sur sable, coin lecture, Hérault secours, prévention solaire et sécurité routière… une centaine de jeunes des centres aérés, espaces jeunes et vacanciers, y ont y participé.

Un défilé de mode surprenant

Samedi 21 juillet, dans le cadre du Festival de Thau, Alexandra Varo, présidente de l’association « Les petits créateurs s’amusent » a organisé un défilé de couture particulièrement étonnant, avec l’aide des ados de l’espace jeunes. Les tenues des participantes étaient, en effet, toutes réalisées avec des objets de récupération. C’est grâce à beaucoup de talent et de patience que canettes de soda, bouchons, paquets de chips, coquilles de moules, fils électriques et même claviers d’ordinateur se sont transformés en robes, jupes, bustiers et chapeaux.