Le nettoyage du littoral prévu le 19 septembre
est reporté en raison des conditions météo

En raison des conditions météo annoncées samedi 19 septembre, le nettoyage du littoral mézois à l’occasion du World cleanup day est reporté au samedi 26 septembre. Le rendez-vous est donné à 9h au parking du tambourin. La Ville souhaite pouvoir accueillir les participants dans les meilleures conditions. Par ailleurs, il semble plus utile et efficace de passer le littoral au peigne fin après le passage de l’épisode cévenol annoncé, qui amènera certainement de nombreux déchets.

 

Réouverture progressive des services périscolaires

Fermés par mesure de précaution depuis jeudi en raison de suspicion de cas de Covid au sein du service jeunesse de la Ville, l’accueil périscolaire rouvrira progressivement dès le lundi 21 septembre.
Bien consciente des désagréments occasionnés par cette fermeture, la municipalité a mobilisé toutes les ressources humaines disponibles afin d’assurer plusieurs créneaux de garderie dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire pour les enfants.

  • Le créneau de garderie du matin, à partir de 7h30, sera ouvert pour toutes les écoles et pour tous les élèves.
  • Les créneaux de garderie de 12h à 12h 30 et de 13h30 à 14h seront ouverts dans toutes les écoles, uniquement pour les enfants de maternelle, CP et CE1 habituellement inscrits.
  • La cantine scolaire sera ouverte dans toutes les écoles, uniquement pour les enfants de maternelle, CP et CE1 habituellement inscrits.

Les garderies du soir ne pourront pas être assurées pour l’instant.
Le service de bus scolaire de la ZAC des Costes ne sera pas assuré.

Les services d’accueil périscolaires et de cantine reprendront progressivement en fonction des résultats des tests réalisés sur les agents. La municipalité met tout en œuvre pour que l’ensemble des créneaux d’accueil puissent reprendre complètement et ce, dans les meilleurs délais.

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : Le lieu-dit Creissels ou Creyssels 

Apparaissant dans le Compoix de 1500, cadastrée en 1823 et en 1939, ce toponyme est associé à une propriété.

Le nom vient de « craissel » car la nature du sol était faite de « craie », le nom ancien « creissèles » en occitan.

Originaire de Creissels, une commune française dans l’Aveyron, la Dame de Creissels bâti cette demeure seigneuriale en 1500 et y demeure jusqu’en 1709. La noblesse était habituée à ce lieu comme l’était Armand de Bourbon, prince de Conti. Toujours en vogue sous Louis XV, ce fut aussi la demeure du chevalier de Latude. De nombreux propriétaires se sont succédé depuis la Révolution.

Aujourd’hui, le Domaine de Creyssels est occupé par la famille Benau qui a développé une ferme-auberge de renom et un domaine viticole de grands crus que Julie continue de faire prospérer.


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

Pourquoi des fanions décorent la Ville ?

Beaucoup de personnes s’interrogent  : « pourquoi des guirlandes de fanions décorent-elles notre centre-ville ? » C’est parce que les commerçants et la Ville sont partenaires du Festival de Thau qui aura lieu du 26 septembre au 28 novembre prochain.
Mèze s’est mise aux couleurs du Festival pour fêter les 30 ans de l’évènement !

Retrouvez toute la programmation du Festival de Thau 2020 >>

Covid : l’accueil périscolaire fermé par précaution

Plusieurs agents du service jeunesse de la Ville de Mèze présentent des symptômes pouvant laisser penser à une contamination à la Covid. Ces agents viennent d’être testés et attendent les résultats.
Par mesure de précaution, afin de ne pas faire courir le risque d’une propagation de la maladie, l’ensemble des services de périscolarité sont interrompus jusqu’à nouvel ordre.
Il n’y aura donc pas de garderie des enfants, matin, midi et soir, ni de cantine dans les écoles maternelles et élémentaires de Mèze.
Ils seront rouverts aussitôt que les résultats des tests seront connus et que les agents des services périscolaires pourront reprendre leur activité avec la certitude que la sécurité sanitaire de tous est assurée.
La municipalité est parfaitement consciente des difficultés que cette décision risque de provoquer pour de nombreuses familles qui doivent organiser la garde de leurs enfants. Mais priorité doit être donnée à la santé de la population.

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : La rue Bories


Cadastrée en 1900 « rue de Bories », cette voie mène à l’école Clemenceau, autrefois appelée « école Louise Michel », l’école des filles.

Cette rue porte le nom d’une illustre famille Les « De Bories ». Issu du Languedocien « Boro », signifiant « maison rurale isolée, petite ferme ».

Joseph, Jacques Charles De Bories, né en 1797, est avocat du Roy au présidial de Valence, 1er suppléant de la Justice de Paix sur le canton de Mèze, maire de Mèze de 1815 à 1817 et de 1840 à 1848.

Sa fille Guillemette épouse Pierre Dominique Ronzier et deviendra la 3ème propriétaire du « château des Muret », aujourd’hui appelé le « Château de Girard ».

En 1908, la municipalité garde le nom de cet illustre ancêtre en ôtant la particule et la baptise ainsi « rue Bories ».

Le « Présidial » est le « Tribunal de Justice » de l’ancien régime qui fonctionnera jusqu’au XIXème siècle, avant que les « Palais de Justice » ne leur succèdent.

 


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : La rue Domergue


Cadastrée en 1900, cette voie de communication porte le nom d’une lignée d’habitants très investie dans l’essor de la ville : « Les Domergue ».

Issu du Latin « Dominicus », « Domergue » est une forme répandue dans le midi de la France, et apparaît vers 1750. Quelques 3400 portent ce patronyme dans le Gard et l’Hérault.

La famille Domergue apparait à Mèze au début du XVIIème siècle. Ils vont avoir plusieurs résidences avec l’accroissement de leur fortune.

Tour à tour, « les Domergue » plantent de la vigne au Mas de Garric, sont tonneliers-négociants en vins, propriétaires de bateaux, de bœufs, actionnaires dans un vapeur, propriétaires du « Terrain de l’Auberge » située au 6 de l’Avenue de Pézenas (une ligne de messagerie de poste à chevaux, nouvellement créée entre Sète et Agde, un concurrent des Benist, maitres et maitresses de poste sur la ligne Montpellier-Béziers).


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

Circulation : ligne blanche continue avenue de Montpellier

A partir du mercredi 16 septembre, une ligne médiane blanche continue séparera les deux voies de circulation tout le long de l’avenue de Montpellier (RD 613), entre le rond-point d’entrée de ville et le rond-point de la Marianne. Désormais, il sera strictement interdit, pour tout véhicule, de couper cet axe. Les demi-tours devront se faire obligatoirement par les giratoires. Cet aménagement est réalisé afin de fluidifier la circulation et d’améliorer la sécurité sur cette avenue.

Grève du 17 septembre 2020 : perturbations dans les écoles

En raison d’un mouvement de grève lancé le jeudi 17 septembre 2020, des perturbations sont à prévoir dans les services scolaires, périscolaires et au niveau de la restauration scolaire des écoles de la ville.

Le point par établissement :

  • Ecole Clemenceau : pas d’accueil périscolaire matin et soir, pas de restauration scolaire
  • Ecole Jules Verne élémentaire : pas d’accueil périscolaire matin et soir, pas de restauration scolaire
  • Ecole Coty : pas d’accueil périscolaire matin et soir. la restauration scolaire est maintenue
  • Ecole Jules Verne maternelle : pas d’accueil périscolaire matin et soir, la restauration scolaire est maintenue
  • Ecole Hélianthe : pas de changement

    Ecole Calandreta : pas de changement

Les informations relatives à la situation de votre enfant ont été distribuées dans les écoles.

Hérault Transport n’assurera pas les trajets pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires.

Les commerçants mézois partenaires
du Festival de Thau

Pour le 30ème anniversaire du Festival de Thau, les commerçants mézois prennent part à la fête, en partenariat avec la Ville de Mèze, la CCI et l’ACEM. La Ville de se met aux couleurs du Festival et les commerçants participent à un concours de vitrine sur le thème de la musique.
Alors, jusqu’au 26 septembre, consommez local et tenter de remporter des places de concert chez les commerçants partenaires !
 
Comment participer ?
1. Après chaque achat chez des commerçants partenaires différents, faites tamponner votre carton de participation.
2. Au bout de 5 tampons, insérez votre carton de participation dans les urnes prévues à cet effet (les urnes seront disposées dans le hall de la mairie, au bureau du Festival de Thau, à l’office du tourisme, sur le port, dans les halles).
3. Tirage au sort des gagnants en direct sur la page Facebook du Festival de Thau le mardi 29 septembre à 11h.
 
30 places sont à gagner.
 
 

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : Le Mas de Garric  


Ce lieu et l’ancien mas d’exploitation agricole ont pris le nom de la végétation qui les entoure, c’est-à-dire le « Garric », le chêne nain qui forme des fourrés impénétrables.

Cadastré en 1823, ce lieu, à vocation agricole, a donc pris le nom de la végétation environnante.

Déjà au début du XIXème siècle, Simon Domergue était un exploitant des vignobles. Aujourd’hui, le Mas de Garric garde toujours une vocation agricole, une partie des bâtiments sont également exploités par la collectivité.


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

Le préfet prolonge l’obligation de port du masque jusqu’au 30 septembre

Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, le préfet de l’Hérault vient de prendre un nouvel arrêté prolongeant l’obligation du port du masque dans tout l’espace public pour toute personne de 11 ans ou plus dans 23 communes touristiques du département, dont Mèze. Cet arrêté préfectoral est valable jusqu’au 30 septembre inclus, délais susceptible d’être renouvelé en fonction de l’évolution de la situation. 

Consultez l’arrêté préfectoral >>>

Un agent du service jeunesse testé positif à la Covid

Un agent municipal du service jeunesse a été testé positif à la COVID en fin de semaine dernière. Cet agent, qui n’a pas été en contact direct avec les enfants, a été placé à l’isolement pour 7 jours.
Huit personnes ont été identifiées comme « cas contacts » de cet agent, selon les critères définis par les autorités de santé. Elles ont également été placées à l’isolement et sont actuellement testées. Les résultats ne sont pas encore connus.
Par mesure de précaution, l’Espace jeune a été fermé jusqu’à nouvel ordre. En revanche, les accueils de loisirs extrascolaires (Sesquier et Ile mystérieuse) continuent à accueillir les enfants normalement.
Toutes les mesures préventives pour protéger la population ont été prises.
De nouvelles informations sur l’évolution de la situation seront prochainement communiquées.

Pour plus de renseignements, contactez le 04 67 18 30 33
entre 14h et 17h.

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : La rue François Besse


Cadastrée en 1900, cette voie se nommait « rue Saint Joseph ».

En 1908, la municipalité baptise ce lieu du nom d’un prédécesseur « François Besse ».

Célèbre Famille, François Besse sera maire de Mèze de 1850 à 1851 et en 1876 par délégation spéciale. Son petit-fils Frédéric sera imprimeur. Son entreprise « Imprimerie Moderne » était dans la « rue des Artistes » (appelée « rue Marius Laurez » aujourd’hui), puis « boulevard des Casernes » (« boulevard Foch aujourd’hui).


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici