Agriculture, pastoralisme, apiculture :
la Ville soutien sa ruralité

La ville de Mèze a le privilège de compter, dans son patrimoine, plus de 100 hectares de surfaces agroforestières composées de terres cultivables, landes et bois. Un atout majeur pour mener une politique ambitieuse en faveur d’une agriculture vertueuse.
Le projet de la commune s’inscrit dans les actions portées par Sète agglopole pour reconquérir et protéger les terres agricoles au bénéfice d’une agriculture raisonnée en circuits courts, préserver le potentiel de production agricole du territoire et veiller à la qualité des paysages naturels et ruraux.
Une démarche qui permet aussi d’accroître les productions alimentaires locales de qualité tout en luttant contre les feux de forêt par le développement de l’écopastoralisme.
Les élus municipaux Lysiane Estrada, Philippe, Garcès et Jean Marc Llopis travaillent actuellement sur ce dossier. Ils réalisent un état des lieux des terrains agricoles ou naturels communaux susceptibles d’être mis à la disposition de cultivateurs maraichers, éleveurs ovins, apiculteurs et chasseurs de Mèze.
Pour ce faire, un cadre officiel, concerté et organisé doit préalablement être élaboré.
Les trois élus Mézois sont également investis au sein du comité de pilotage du dispositif de l’agglo sur les « paiements pour services environnementaux » (PSE). Une aide financière pour 5 ans aux agriculteurs Mézois situés sur le secteur du Pallas et de la nappe Astienne en contrepartie de pratiques environnementales vertueuses.

Vente exceptionnelle au Festival de Thau !

Le Festival de Thau fêtait ses 30 ans cette année.

Pour l’occasion, le Festival de Thau propose une vente exceptionnelle !
Une occasion unique de vous procurer toutes vos affiches préférées du festival depuis 1991 et le T-Shirt de la 30e édition.

Faites-vous plaisir et faites des cadeaux sympas à vos proches ! Une façon agréable de nous soutenir…

Attention, cette offre est limitée dans le temps (les ventes d’affiches se clôturent le 7/12 et de t-shirts le 10/12) et ces délais permettent de vous livrer à temps pour les fêtes de Noël.

Deux solutions pour réceptionner vos achats :

  • le Click & Collect : vous venez retirer vos achats sur RDV au bureau du festival (Château de Girard, 34 140 Mèze)
  • la livraison en Relais Colis : vous nous indiquez une adresse de livraison et nous sélectionnons le Relais Colis le plus proche

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter par mail à infos@festivaldethau.com ou par téléphone les mardis et jeudis au 04 67 18 70 83.


>> Commandez et retrouvez toutes les infos sur le site du Festival de Thau


 

Une attestation pour les activités nautiques

D’après le décret n° 2020-1454 du 27 novembre 2020, les déplacements, sans changement du lieu de résidence, dans la limite de trois heures quotidiennes et dans un rayon maximal de vingt kilomètres autour du domicile, liés aux activités de plein air suivantes :
a) Activité physique ou loisirs individuels, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes ;
b) Promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile ;
c) Besoins des animaux de compagnie

Le décret ministériel et l’arrêté préfectoral de la préfecture maritime Méditerranée n’ont pas encore été publiés. Mais les règles s’appliquant à toute sortie en mer et sur les canaux devraient être les suivantes :
– La distance de 20 km maxi s’applique entre le domicile du propriétaire et le port d’attache du bateau.
– La sortie ne doit pas excéder trois heures, et reste circonscrite dans un rayon de six mille nautiques (11,12 km) pour les permis côtier.
– Une attestation de déplacement en mer est obligatoire pour tout occupant du bateau, en précisant les dates et heures d’appareillage et d’arrivée, le motif, et l’itinéraire prévu. 
– La navigation doit s’effectuer de manière continue et rapide. Le mouillage est autorisé dans le respect de la réglementation en vigueur.

>>téléchargez l’attestation de déplacement en mer

Un projet de biocomposteur partagé expérimental

Une première réunion sur site, en vue de mettre en œuvre l’implantation d’un biocomposteur partagé expérimental dans le parc du château de Girard.

La ville de Mèze, Sète Agglopôle Méditerranée et l’Ardam s’associent autour d’une action expérimentale de compostage partagé.  La Ville de Mèze sera la première ville de l’agglo à tester ce système de traitement et de valorisation des déchets. Déjà expérimenté dans de nombreuses villes en France, ce procédé est appelé à se développer sur le territoire intercommunal et dans les quartiers de Mèze.
« Près de 30% des ordures ménagères sont compostables, soit environ 100 kg de déchets par an par habitant. Composter c’est réduire sa production de déchets et faire un geste pour l’environnement. Composter sur un site collectif, c’est rencontrer ses voisins autour d’une action citoyenne et contribuer à une vie de quartier responsable et conviviale » , précise Lyisane Estrada, adjointe à la transition écologique. 
L’idée est de permettre aux citoyens qui n’ont pas de jardin de composter leurs épluchures ou restes de repas dans des biocomposteurs collectifs.
Pour l’expérimentation, qui débutera en février 2021, un biocomposteur sera installé dans le parc du château de Girard. Une quinzaine de familles bénévoles résidant dans le cœur de ville seront accompagnées par un maître composteur pour transformer leurs biodéchets en compost.
Le 23 novembre dernier, la Ville de Mèze, des citoyens mézois, les stagiaires de l’Ardam en formation d’agent polyvalent de gestion et de valorisation des déchets, se sont retrouvés dans le parc du château pour définir les contours du projet.
Actuellement les stagiaires de l’Ardam élaborent les plans, la construction du biocomposteur et la conception de l’ensemble des outils de communication en lien avec une graphiste de Mèze.

Remplacement d’arbres Chemin du Ceinturon

Frêne velu d’Arizona

Plusieurs riverains du Chemin du Ceinturon ont adressé une pétition à la Ville de Mèze afin que des pins longeant la voirie soient remplacés par des arbres causant moins de problèmes.
En fonction de leur implantation, ces résineux aux racines particulièrement invasives peuvent causer d’importants dégâts sur les chaussées, les trottoirs, les bâtiments et les réseaux souterrains.
Afin de répondre à cette demande, le service municipal des espaces verts plantera, à la place des 9 pins incriminés, autant de Frênes velus d’Arizona. Il s’agit d’une essence aux belles qualités ornementales plus adaptée au milieu urbain.

Les nouvelles mesures sanitaires pour le sport

Suite aux annonces du Président de la République, voici les nouvelles mesures sanitaires pour le sport qui entrent en vigueur à partir du samedi 28 novembre 2020.

 

 

 

 

Pratique sportive dans l’espace public
La pratique sportive qui constitue un motif dérogatoire de sortie, pourra désormais s’effectuer de manière individuelle dans un périmètre de 20km autour du domicile, dans la limite de 3 heures et une fois par jour, sous réserve d’être muni d’une attestation de déplacement. Toute pratique sportive collective demeure exclue.
La pratique de tous les sports de nature terrestres, nautiques et aériens est ainsi autorisée dans le respect de la distanciation entre les personnes.
Les publics prioritaires que sont les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les groupes scolaires et périscolaires, les personnes en formation universitaire ou professionnelle, les personnes détenant une prescription médicale APA et les personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, sont autorisés à déroger aux restrictions en vigueur.
Pratique sportive dans les équipements recevant du public de plein air (type PA)
Les publics mineurs sont autorisés à reprendre toutes les activités sportives encadrées, inviduelles ou collectives, dans le cadre de leur club, association, dès lors qu’elles se déroulent en plein air, c’est-à-dire y compris dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA). Jusqu’au 15 décembre minimum, leur pratique sportive devra respecter les règles de distanciation.
Pour les personnes majeures, la pratique d’une activité sportive redevient possible dans les équipements de plein air (stade, golf, court de tennis, centres équestres, terrains extérieurs…) de manière individuelle ou encadrée par un club ou une association dans le respect de protocoles sanitaires renforcés. Et toujours dans le strict respect de la distanciation et avec une attestation de déplacement dérogatoire. Les vestiaires collectifsresteront fermés dans cette période du 28 novembre au 15 décembre.

Pratique sportive dans les équipements sportifs couverts (type X)
Seuls les publics prioritaires conservent la possibilité d’accéder aux équipements sportifs de plein air et couverts (ERP de type X).
Les vestiaires collectifs resteront fermés dans cette période du 28 novembre au 15 décembre.

Jauges et spectateurs
Les enceintes sportives restent soumises au huis clos a minima jusqu’au 15 décembre.
Le Gouvernement étudie les modalités de retour du public dans les stades et arenas selon un système de jauge relative, proportionnelle à la taille de l’équipement. Le ministère travaille à des propositions de scenarii adaptés au contexte sanitaire.

Educateurs sportifs
Les éducateurs sportifs sont autorisés à déroger aux restrictions de durée de la pratique et de déplacement dans le cadre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire lorsqu’ils encadrent des pratiquants.
Pour leur pratique sportive personnelle, les éducateurs sont toutefois tenus de respecter la règle des 20km/3H par jour, sauf ceux d’entre eux qui doivent entretenir leurs compétences professionnelles dans un environnement spécifique justifiant des compétences renforcées en matière de sécurité (ski et dérivés, alpinisme, plongée subaquatique, parachutisme, spéléologie, natation et sécurité aquatique).
Enfin, dans le cadre de la réouverture des services à domicile, les coachs sportifs à domicile sont autorisés à reprendre leur activité dans le respect de la distanciation et hors pratiques collectives.

Loisirs sportifs marchands
Sauf pour les publics prioritaires, les salles de sport (de fitness, d’escalade, de foot à 5, etc.) restent fermées.

 

Participez au concours d’illuminations et de décorations de Noël 2020

Dans le cadre des fêtes de fin d’année, la Ville de Mèze organise un concours d’illuminations et décorations de Noël et invite tous les Mézois à y participer.

Ce concours est gratuit et exclusivement réservé aux habitants et/ou commerçants de la Ville de Mèze.

Il suffit de décorer vos maisons, façades, balcons, jardins, terrasses, vitrines…visibles de la rue.

Il est possible de participer dans l’une de ces trois catégories :

Catégorie 1 : Maison avec jardin et/ou façade
Catégorie 2 : Balcons et/ou terrasses (appartement)
Catégorie 3 : Commerces / vitrines (locaux professionnels)

Pour s’inscrire et contribuer à l’embellissement féérique de la Ville, remplissez ce bulletin en le retournant par mail ou par voie postale ou directement en ligne, au plus tard le 7 décembre 2020.

Tentez de remporter de nombreux lots.

>>téléchargez le règlement de ce concours


Renseignements : 04-99-02-22-00 – festivites@ville-meze.fr
Service Festivités – Mairie Annexe 1 – Château de Girard – 34140 Mèze


S'inscrire au concours des illuminations de Noël 2020

 

Les mots sur les maux par Gérard Franco

Gérard Franco, musicien, poète, auteur, compositeur et interprète mézois, partage avec nous son dernier texte « Coronavirus ».

Les gens semblaient heureux sur la planète terre
Menant joyeusement leur chemin solidaire
Lors que survint un jour le coronavirus
Maléfique effréné sur son stradivarius

Une toux un frisson et voilà que l’on tombe
Souffrant et essoufflé presque un pied dans la tombe
A la merci du ciel face à la médecine
Surprise dépourvue débordée anodine

Et comme pour la peste ou pour le choléra
Juste au bord du naufrage on fuit comme des rats
Tout autant dévastés par cette épidémie
Invisible et secrète mondiale pandémie

Alors la faculté et les gens du pouvoir
Chercheurs dans les labos se firent un devoir
Pour trouver une cause à la malédiction
Afin d’y remédier au nom de la Nation

En attendant chez nous confinés incertains
Il fallut assumer les risques du destin
Chacun prenant sur lui mais craignant pour les nôtres
De ma génération plus exposée que d’autres

Et combien parmi nous par un geste barrière
Ont compliqué leur vie ajourné leur carrière
De peur que nos enfants doutant du lendemain
Sombrent de désespoir et rebroussent chemin

Il fallut un vaccin pourtant tant décrié
Pour redonner la vie à toute humanité
Retrouver un espoir ardent et résolu
Dans la simplicité d’un orgueil révolu

Et pour les comploteurs révulsifs aux vaccins
Malgré les injonctions de nos grands médecins
J’en appelle au bon sens pour que tout détracteur
Sceptique fasse un jour des excuses à Pasteur

C’est pourquoi j’ai repris le fil de mon histoire
Par ma plume avisée en fin de trajectoire
Pour ainsi partager l’intime conviction
D’un monde sain et sauf par la vaccination.

Gérard FRANCO

Oh Oh Oh ! C’est bientôt Noël !

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas et le Père Noël a fait un détour par l’EHPAD « le Clos du Moulin » pour donner une mission spéciale aux résidents…

Cette année, les papis et mamies du « Clos du Moulin » auront à nouveau le grand plaisir de se transformer en lutins afin d’aider le Père Noël à répondre aux courriers des enfants.

Les petits mézois sont invités à déposer leur lettre au Père Noël dans les boites aux lettres magiques placées jusqu’au 15 décembre :

  • Sur le port, quai Descournut, devant le p’tit bazard
  • Place Aristide Briand, devant la mairie
  • Sur le kiosque de l’esplanade 

Les lutins répondront à chacun d’entre eux. Il faudra bien indiquer l’adresse postale de l’enfant pour pouvoir recevoir la réponse.

Infos : marchés aux puces des 19 et 26 décembre 2020

Le marché aux puces du 19 décembre sera déplacé sur la place Aristide Briand.

Le marché aux puces du 26 décembre sera quant à lui exceptionnellement annulé.

Pour rappel, les marchés aux puces ont lieu tous les samedis matins de 7h à 13h30 sur l’esplanade. Les inscriptions se font uniquement par téléphone les mercredis de 8h à 11h au 04 67 51 89 22.