La guerre contre les fientes est déclarée

Elus et services municipaux reçoivent une société spécialisée dans les campagnes écologiques contre l’installation des colonies d’étourneaux.

Chaque année, lors des périodes migratoires, des colonies d’étourneaux prennent leurs aises dans le centre-ville de Mèze.
Ces étourneaux constituent une réelle nuisance pour les habitants. Le problème majeur étant, bien évidemment, celui des fientes qui souillent les espaces publics. Un véritable fléau auquel sont confrontés en permanence les agents du service municipal de propreté urbaine qui mènent pourtant un combat sans fin pour nettoyer la ville. Il s’agit, ni plus ni moins d’un enjeu de salubrité publique.
Les actions entreprises depuis quelques années pour tenter d’effaroucher les colonies d’étourneaux ont montré leurs limites.
A l’initiative des élus Lysiane Estrada, Catherine Borie et Daniel Rodriguez, une réflexion a été engagée pour lutter efficacement contre cette surpopulation aviaire en cœur de ville pendant des périodes de plus en plus longues qui vont du début de l’été à fin octobre.
Dernièrement élus et agents de la ville ont rencontré plusieurs entreprises spécialisées dans la mise en place de campagnes écologiques contre l’installation des colonies d’étourneaux. Les premières actions devraient avoir lieu dès l’arrivée des volatiles et bien évidemment il n’est pas question d’éliminer ces oiseaux mais simplement de les obliger à se déplacer vers des zones peu habitées.
La question de la présence des pigeons de plus en plus nombreuse en centre ville fait également l’objet d’une réflexion en partenariat avec la LPO.

Le retour du Baphin

Nathalie Cabrol, adjointe aux affaires culturelles, Nicolas Jouas, sculpteur et Martine Reynaud, galeriste de l’Arbre de Jade, heureux du retour du Baphin de Thau à Mèze. L’artiste effectuera prochainement une petite séance de remise en beauté de la sculpture en métal.

Durant quelques mois, le Baphin de Thau a répondu à l’appel du large, voulant tout savoir, tout goûter des mers salées et des océans qui couvrent notre planète bleue. Mais de ce long voyage initiatique, il a acquis une certitude. Celle que le port d’attache le plus beau, le plus accueillant restera, pour lui et à jamais, celui de Mèze.

Le Baphin de Thau est l’œuvre de l’artiste sculpteur Nicolas Jouas installé à Lodève. Il avait séjourné à Mèze d’août 2017 à avril 2019 dans le cadre d’une exposition collective proposée par la galerie d’art « L’Arbre de Jade ». Le maire, Henry Fricou avait alors souhaité que cette sculpture soit mise en valeur sur un site prisé du public, en lien avec le milieu aquatique. C’est ainsi que la promenade Thomas Bessière avait été choisie pour accueillir le Baphin. Malheureusement, l’œuvre d’art avait été en partie vandalisée et a été récupérée par son créateur en attente d’une remise en état.
Après avoir fait venir le Baphin, Henry Fricou avait à cœur de le faire revenir.
Nicolas Jouas a toujours considéré que son Baphin de Thau devait être érigé sur la promenade Bessière, en bord de lagune. Conscient qu’une ville comme Mèze devait être attentive à la bonne gestion des deniers publics, l’artiste a fait une proposition particulièrement intéressante afin de permettre à la commune d’acquérir cette œuvre dès sa réparation effectuée. Henry Fricou, connaissant l’attachement du public pour cette sculpture, a décidé d’accepter l’offre de l’artiste pour que le Baphin de Thau, nouveau totem du bonheur de vivre à Mèze, retrouve son emplacement.

Le Baphin de Thau n’est pas la première œuvre de Nicolas Jouas acquise par la Ville de Mèze. Le buste de Marianne en métal installé dans la salle de la République en 2016 a été réalisée par le même artiste.

Un projet culturel qui fédère


La Ville de Mèze vient d’entamer, en partenariat avec Sète agglopôle Méditerranée, un nouveau projet artistique et culturel multi-générationnel : Le voyage de Pénélope. Ce projet fédérateur est mené à la fois auprès des scolaires, des ados de l’espace jeunes et des résidents de l’Ehpad Le clos du moulin. Il comprend des ateliers de création d’un livre disque, l’organisation d’un concert  ainsi qu’une collaboration avec l’ensemble musical Wallace et l’artiste sétois Topolino (Marc Combas). A Mèze, les enfants, les ados et les séniors participent actuellement à la composition de chansons pour la création d’un album.

Nathalie Cabrol, adjointe à la culture explique : « dans le cadre d’ une convention passée avec Sète agglopôle Méditerranée, la Ville de Mèze développe l’éducation artistique et culturelle autour d’un projet qui allie chant et arts-plastiques. Les rencontres avec les artistes sont particulièrement enrichissantes et favorisent l’attrait pour les pratiques artistiques. « Le voyage de Pénélope » est un projet qui a du sens et qui parle à tous les publics, à toutes les générations.« 

La réhabilitation du skate park à l’étude

La Ville de Mèze mène actuellement une concertation sur le projet de réhabilitation et de développement du skate park. Dans ce cadre, plusieurs pratiquants étaient récemment réunis dans les locaux de l’Espace Jeunes afin de partager leurs idées avec les techniciens de la Ville et Benoît Sol, adjoint à la jeunesse et au sport. L’élu explique : « Que faut-il modifier, ôter ou ajouter ? Comment concevoir au mieux les sens de circulation ? Pour quel type d’utilisation ? Les jeunes sont les principaux utilisateurs. Le skate park doit répondre à leurs attentes. Ils se sont d’ailleurs montrés force de proposition. La Ville souhaite également impulser la création d’une association de pratiquants afin que la jeunesse prenne toute sa part dans la gestion de ce lieu». À la suite de cette réunion, le service des sports procédera à l’étude technique et budgétaire des différentes propositions.

Rentrée scolaire 2021 : inscriptions en maternelle

Les inscriptions pour la rentrée scolaire 2021 auront lieu au Guichet Unique du lundi 8 au mercredi 31 mars 2021 (sur rendez-vous uniquement).

Ces inscriptions concernent les enfants nés en 2018.

Le dossier d’inscription est à retirer auprès du Guichet Unique (sur rendez-vous uniquement) ou à télécharger >> ici

Concernant les inscriptions au cours préparatoire, les enfants sont automatiquement enregistrés sur les listes de leur école de secteur en fonction de leur adresse de résidence.

Les dates des inscriptions définitives auprès des directeurs d’école seront communiquées par courrier dans le courant du mois de mai.

Tél : 04 67 18 30 57
Mail : guichetunique@ville-meze.fr

Plantation de 8 tilleuls au château de Girard

8 tilleuls plantés sur l’allée principale du parc du château.

L’aménagement et l’élargissement de l’allée principale du parc du château de Girard se poursuit. Les services techniques municipaux et les espaces verts plantent actuellement deux alignements de quatre tilleuls Heterophylla « prestige ». Ce sont des arbres de haute tige déjà âgés de 15 à 20 ans qui offriront rapidement de belles qualités ornementales. Il s’agit d’une essence particulièrement adaptée aux parcs et jardins qui peut atteindre plus de 15 mètres de haut. Ces tilleuls arborent une floraison couleur crème, parfumée, mellifère et très appréciée des papillons.
Après cette phase de plantation, le revêtement naturel de l’allée sera réalisé, les bancs réinstallés et de nouvelles haies longeront cet espace.

Vaccination au Clos du Moulin : acte 2

Hier, la campagne de vaccination à l’Ehpad Le Clos du Moulin s’est poursuivie. Conformément aux prescriptions de l’Agence Régionale de Santé, les 42 résidents ainsi que 11 salariés et intervenants extérieurs qui avaient reçu la première injection le 21 janvier ont pu effectuer leur. A cette occasion, 5 résidents qui, après hésitation ont finalement souhaité bénéficier du vaccin anti Covid, ont reçu leur première dose.
Le médecin coordonnateur de l’Ehpad le Clos du Moulin était présent durant toute la séance afin d’intervenir en cas de réaction allergique. Aucun effet secondaire n’a été constaté.

A vos déchets, prêts, compostez !

Cliquez pour zoomer

C’est parti pour la mise en service du bio composteur collectif au château de Girard ! Ce projet a été mené conjointement par la Ville de Mèze, Sète agglopole Méditerranée et l’Ardam.  Mèze est la première ville de l’agglo à expérimenter ce système de traitement et de valorisation des déchets.

Un projet 100% collaboratif
Le bio composteur a été totalement pensé et conçu par les stagiaires de l’Ardam dans le cadre de leur formation professionnelle d’agent polyvalent de gestion et valorisation des déchets. En plus de la fabrication de l’équipement, les stagiaires ont été chargés de former les familles volontaires et les référents techniques du projet : Loreleï Menie de l’épicerie la Petite Balançoire, Joël Barberane et Lysiane Estrada, adjointe à la transition écologique. Équipées de leur bio-seau fourni par Sète agglo, une dizaine de familles participent aujourd’hui à l’expérimentation.

« Cette initiative écologique s’inscrit complètement dans l’objectif 0 déchets visé par la municipalité. Chaque habitant produit en moyenne 100 kg de déchets compostables, soit 30% de ce que jette une famille. Ces matières biodégradables sont encore trop souvent présentes dans les poubelles d’ordures ménagères et donc soumises à l’incinération. Épluchures, déchets de repas, ou petits végétaux contiennent de précieux éléments organiques qui se transforment en engrais biologique. Si cette expérimentation d’aire de compostage est réussie, elle aura valeur d’exemple pour être reproduite à Mèze, mais aussi dans d’autres villes de l’agglo » explique Lysiane Estrada, adjointe à la transition écologique.

 

Un joli don au Clos du Moulin

Henry Fricou, maire de Mèze, Lara Falcon, directrice d’agence Vorwerk, Pascale Finielz, directrice de l’Ehpad et Laurent Serre, cuisinier de l’Ehpad.

L’équipe et les résidents de l’Ehpad Le Clos du Moulin ont reçu un très beau cadeau en ce début d’année de la part d’une habitante de Mèze.
Lara Falcon, directrice d’agence de la prestigieuse marque d’électroménager Vorwerk, a offert à l’établissement un robot cuiseur multifonction Thermomix et un aspirateur laveur Kobold.
Le robot cuiseur multifonction Thermomix sera utilisé par le service de restauration de l’Ehpad pour la fabrication de plats spécifiques et régimes particuliers. L’aspirateur laveur Kobold servira quant à lui au service hygiène pour le bio-nettoyage des bureaux des professionnels.
Henry Fricou, maire de Mèze, la directrice, Pascale Finielz et le personnel de l’EHPAD Le Clos du Moulin ont remercié chaleureusement Lara Falcon pour ce geste de générosité au profit de nos aînés.

Election au conseil portuaire

Le 10 février a eu lieu l’élection des représentants du comité local des usagers permanents des installations portuaires de plaisance (CLUPIPP) au conseil portuaire.

Les élus sont :

–  Guy Pujol – titulaire
– Philippe Alengrin – titulaire
– Eric Fuhrmann – titulaire
– Jean-Luc Sambuco – titulaire

– Patrice Bartoli – suppléant
– André Buonomo – supplélant
– Michel Bernard – suppléant
– Eric Deblangey – suppléant

Les représentants sont élus pour un mandat de 5 ans au sein de cette instance consultative pour la gestion du port de plaisance de Mèze.

Rénovation de Saint-Hilaire :
après le clocher, la façade principale

L’installation de l’échafaudage pour le chantier de rénovation de la façade principale et du porche de l’église Saint-Hilaire.

Après plusieurs mois consacrés à la restauration du clocher, les travaux de rénovation de la façade principale et du porche de l’église Saint-Hilaire de Mèze démarrent.

L’église Saint-Hilaire, construite au XIIIème siècle, fait partie depuis toujours de l’histoire et du patrimoine de Mèze. Cet édifice particulièrement fréquenté a souffert des effets du temps. Ce chantier d’envergure était devenu nécessaire.
La Ville de Mèze, propriétaire du bâtiment, avait préalablement confié la réalisation d’une étude sur les travaux à réaliser à un spécialiste de l’architecture patrimoniale.
Deux autres phases de travaux suivront pour redonner à ce fleuron du patrimoine local tout son lustre : la rénovation de la façade sud et le chœur de l’église.
Le montant global des travaux s’élève à environ 550 000 €.
Pour cette opération, la Ville de Mèze bénéficie d’une aide financière de l’État de 136 400 € dans le cadre de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux.

Tableau numérique interactif : le modèle mézois

Mercredi 3 février, Aïssa Doulat, adjoint aux affaires scolaires, et Bernard Charbonnier, directeur de l’école Jules Verne ont accueilli une délégation de la mairie de Fabrègues pour une démonstration du tableau numérique interactif. Très intéressés par ce dispositif, élus et directeurs de la commune voisine ont pu découvrir le fonctionnement du matériel et se renseigner sur son coût.

Les écoles de Mèze se sont équipées de cet outil pédagogique dès 2014 et sa mise en place est une réussite qui a aujourd’hui valeur d’exemple.

Les TNI sont composés d’un vidéoprojecteur à très courte focale, d’un grand écran avec haut-parleurs intégrés et d’un ordinateur. Les possibilités de ces appareils sont multiples. Ils peuvent s’utiliser comme un tableau noir classique sur lesquels il est possible d’écrire ou de dessiner avec un stylet, d’enregistrer le travail effectué, d’ouvrir plusieurs fenêtres actives. Ils permettent aussi d’insérer des images, de lire des vidéos, d’afficher des livres numériques à l’écran en mode interactif… L’interface logicielle du TNI est conçue spécialement pour une utilisation scolaire optimale donnant également l’accès à Internet ou à diverses applications.

ZAC des Costes : un cheminement sécurisé
jusqu’à l’arrêt de bus

Le projet de cheminement piéton qui reliera la ZAC des Costes jusqu’à l’arrêt de bus de la RD613 est engagé. La première partie des travaux a commencé début janvier du côté de la zone d’activité économique du mas de Garric. Les services techniques de la Ville de Mèze délimitent actuellement le chemin sécurisé. L’accotement qui longe la RD158 sera ensuite élargi et la glissière de sécurité déplacée. Cet aménagement se terminera à la fin du mois de mars avec la création d’un passage piéton. Les usagers des transports en commun pourront ainsi emprunter cette voie en toute sécurité.

Coût de l’opération : 85 000€