Colis de Noël pour les séniors

Comme chaque fin d’année, la Ville de Mèze offre aux Mézois de plus de 75 ans un colis de Noël garni de produits du terroir. Les agents et les élus de la Ville ont distribué près de 500 sacs cadeaux au château de Girard. Les personnes n’ayant pu se déplacer pour cette distribution peuvent récupérer leur paquet au Taurus.

Pour les séniors de plus de 65 ans et ceux qui ont préféré passer un moment convivial, le repas des anciens se déroulera le mercredi 8 janvier à la salle Bernard Jeu.

Conseil municipal : les principaux dossiers

D’importants dossiers étaient à l’ordre du jour du conseil municipal qui s’est tenu le 11 décembre.

Le contrat Bourg Centre de Mèze

Il s’agit d’un dispositif permettant de mobiliser les aides publiques mis en place par la Région Occitanie pour dynamiser le développement des territoires ruraux. Il concerne les communes ayant un rôle de centre névralgique de tout un territoire.
Le contrat Bourg Centre de la Ville de Mèze liste une série de grands projets qui ont vocation à renforcer l’attractivité et la vitalité économique de la commune tels que :
– Des actions de dynamisation du commerce local ;
– La rénovation des halles et de la place Aristide Briand ;
– La rénovation de l’église Saint-Hilaire ;
– L’embellissement du centre ancien ;
– L’aménagement du Carré d’Art Louis Jeanjean pour l’accueil de spectacles vivants ;
– La rénovation du port des Nacelles ;
– L’aménagement d’un parc au Sesquier consacré à la nature, aux sports, aux loisirs et à la détente ;
– La création d’une piscine intercommunale ;
– Diverses actions en faveur de la transition énergétique ;
– Un programme de rénovation des voiries ;
– La rénovation de l’Ecosite…
Ces projets, parmi bien d’autres inscrits dans le contrat Bourg Centre de Mèze, pourront bénéficier de financements des collectivités.

Le renforcement du réseau de vidéoprotection

L’efficacité du dispositif de vidéoprotection lancé par la Ville de Mèze en 2011 est avérée, tant sur le plan de la dissuasion que de l’identification des auteurs d’actes délictueux. Plusieurs nouvelles caméras seront installées aux entrées de ville, avenue de Pézenas et avenue de Montpellier. Le réseau de vidéoprotection de Mèze comptera alors 40 caméras.

 

La mise en accessibilité du château de Girard

La réhabilitation du château de Girard doit se poursuivre avec la création, au premier étage, du musée des arts et traditions populaires mézois. Ce nouveau lieu d’accueil culturel nécessitera la mise en accessibilité de l’étage pour les personnes à mobilité réduite.

 

 

La facilitation du déploiement de la fibre Internet

La Ville de Mèze met tout en œuvre pour faciliter et accélérer le déploiement de la fibre optique très haut débit sur la commune. Ainsi, la Ville a mis, gratuitement, à la disposition de la société chargée de l’installation de la fibre à Mèze, des parcelles destinées à accueillir des équipements techniques. Par ailleurs, 1200 m de fourreaux souterrains prévus par anticipation par la commune seront utilisés pour un déploiement encore plus rapide de la fibre sur Mèze. Autant de travaux d’enfouissement en moins à réaliser pour que les Mèzois puissent bénéficier encore plus vite du très haut débit Internet.

Ecoles : info grève du mardi 17 décembre

En raison du mouvement de grève du mardi 17 décembre, des perturbations auront lieu dans les services scolaires.

Un point sur le suivi de la grève par établissement et la mise en place du service minimum d’accueil (SMA) :

  • Ecole Clemenceau – Ecole Coty – Ecole Jules Verne élémentaire : Certains enseignants seront en grève. Leurs élèves ne pourront pas être accueillis sur l’école. Un Service Minimum d’Accueil est mis en place par la municipalité à l’ALSH L’île Mystérieuse.

Attention ! Le nombre de places étant limité pour le SMA, le service est réservé prioritairement aux familles qui ne pourront assurer la garde de leurs enfants.

  • Ecole Jules Verne Maternelle : Pas de perturbation
  • Ecole Calandreta : Pas de perturbation
  • Ecole Hélianthe : Pas de perturbation

Hérault Transport n’assurera pas les trajets pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires.

Les informations relatives à la situation de votre enfant ont été distribuées dans les écoles.

Le concert de Noël fête ses 10 ans !

 

Le traditionnel concert de Noël de l’antenne de Mèze du conservatoire intercommunal de Sète Agglopôle Méditerrannée a rassemblé de nombreux Mézois salle Bernard Jeu, samedi 14 décembre. Pour fêter les 10 ans de ce rendez-vous incontournable, une centaine de musiciens, de tous âges, accompagnés de leurs professeurs, ont proposé un « best-of » de leurs meilleurs morceaux.

Les animations de Noël ont commencé

Le traditionnel marché de Noël intercommunal de Mèze organisé par la Ville de Mèze et Sète agglopôle Méditerranée a attiré de nombreux visiteurs ce dimanche. Des stands consacrés aux saveurs régionales, artisanat, produits du terroir et restauration, mais aussi des idées de cadeaux et des animations pour enfants ont été proposés au public dans le parc et le chai du château de Girard. Cette année encore, la Ville de Mèze a installé des chalets en bois sur la place des Micocouliers. Plus de 50 exposants, commerçants et associations, ont participé à l’événement.

Le public a aussi pu profiter du « Village de Noël de Mèze » organisé par les commerçants de l’ACEM, avec, cette année, une patinoire prise d’assaut par les petits Mézois. Le Père-Noël a sillonné les allées et s’est prêté au jeu des photos avec les enfants. Dans le village de Noël : bijoux, maroquinerie, santons, jouets en bois, décorations, foies gras, miel, gâteaux, et autres gourmandises… les idées cadeaux sont nombreuses.

Ces animations de Noël se poursuivent jusqu’au 30 décembre : >>Retrouvez le programme

Le Ginkgo Biloba de la laïcité

 

A l’occasion de l’anniversaire de la Loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’Etat, le Comité d’action laïque de Mèze présidé par Géraldine Bocquet, a organisé la plantation d’un Ginkgo Biloba dans le parc du château de Girard. Cet arbre, symbole de la longévité, représente l’engagement de cette association et de la Ville de Mèze pour la défense de la laïcité.

Depuis plus de 10 ans, la Calm œuvre en faveur de la laïcité et de l’éducation pour tous, par tous, quels que soient les opinions et les engagements personnels, professionnels ou politiques.

Century 21 : une collecte solidaire pour le secours populaire

Depuis 7 ans, l’agence Century 21 de Mèze se mobilise, avec ses partenaires, aux côtés du Secours Populaire pour collecter des jouets en faveur de familles défavorisées. Cette action veut permettre à tous les enfants d’avoir un cadeau au pied du sapin.

Jeudi 5 décembre, lors de la soirée de la remise du chèque symbolique au caveau de Beauvignac, Patrice Frayssinet, directeur de l’agence Century 21, Brigitte Lemaire, responsable du Secours Populaire du Nord du bassin de Thau et le maire de Mèze ont remercié l’ensemble des partenaires et les généreux donateurs.

Cette année, l’opération a battu un nouveau record avec 4 104 jouets collectés qui ont été remis au Secours Populaire.

Le CMJ en visite à l’agglo

Mercredi 4 décembre, les membres du conseil municipal des jeunes de la Ville de Mèze ont visité les locaux de Sète agglopôle Méditerranée. Les enfants ont été accueillis par le Président François Commeinhes et ont rencontré plusieurs responsables des services de cette instance intercommunale. Ils ont ensemble abordé les compétences de l’agglo, son organisation et son fonctionnement.

Un chantier pour remettre le pied à l’étrier

Le maire et le responsable des espaces verts de la Ville à la rencontre des responsables de l’association Orea et des stagiaires en insertion professionnelle.

Une douzaine de stagiaires, dont trois Mézois, ont débuté un parcours d’insertion et de formation encadré par l’association Orea dans le cadre du programme « Qualif Pro » financé par la Région et des fonds européens.
Dans le cadre d’une convention de partenariat entre la Ville de Mèze et l’organisme formateur, l’équipe alternera, jusqu’au 26 juin 2020, des cours et des interventions pratiques sur divers chantiers d’aménagements paysagers.
Les stagiaires travaillent actuellement, avec le service municipal des sports, sur l’entretien des abords du stade du Sesquier où ils élaguent les haies. Ils réaliseront ensuite des plantations sur la butte Sud et de petits travaux de maçonnerie.
Ils seront ensuite mobilisés auprès du service des espaces verts pour participer à une grande campagne de plantations d’arbres autour du lac du Sesquier.
Une vraie mise en situation sur la durée qui ouvrira sans doute un horizon professionnel à ces douze stagiaires.

Cérémonie du 5 décembre : un hommage aux « Morts pour la France »


Jeudi 5 décembre, élus, représentants des anciens combattants, médaillés militaires, anciens combattants, sapeurs-pompiers, police municipale, 1ère et 2ème dauphines de la Ville et Mézois, ont rendu hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. Le maire de Mèze, a salué le courage et le dévouement des hommes et femmes dont les destins ont été à jamais bouleversés par ces combats. Un moment de recueillement solennel devant le monument aux morts.

Le patrimoine maritime à l’honneur


Le patrimoine maritime et culturel a été mis à l’honneur, le 4 décembre, au cinéma municipal Le Taurus, à l’initiative de l’association Voile latine de Bouzigues et de l’étang de Thau en présence d’André Buonomo, constructeur d’innombrables bateaux traditionnels de l’étang.

Le maire de Mèze a ouvert la soirée par un hommage au savoir-faire de Joseph Buonomo et de son fil André, tous deux charpentiers de marine. Henry Fricou a rappelé l’histoire de ces artisans de talent : « En 1918, alors âgé de quatorze ans, Joseph Buonomo, fils de pêcheur, apprend le métier de charpentier de marine dans un chantier naval de Sète. Il s’installera à son compte, à Mèze, en 1948. Joseph, homme habile et méticuleux mais modeste, arborait toujours une petite pointe de fierté lors de la mise à l’eau de ses différentes constructions : nacelles, négafols ou barquets.
Vers les années 50, le développement de la conchyliculture nécessite de nouveaux types de bateaux. Les nacelles s’allongent pour la pêche au « Bouletchou » sur l’étang de Thau. L’embarcation la plus courante pour la conchyliculture est bien sûr le sapinou. C’est en 1954 que Joseph Buonomo construit la nacelle Gracchus Baboeuf rénovée par l’association les Voiles Latines et aujourd’hui classée. En 1960, André Buonomo rejoint son père dans l’entreprise. Celui-ci lui transmet sa passion et son savoir-faire. André construit à son tour les « sapinous » et autres modèles en bois pour la satisfaction des gens de la mer. Joseph Buonomo disparaît en 1972, époque où la construction navale découvre le polyester. André poursuivra son activité jusqu’en 1998. Aujourd’hui, il cultive la mémoire vivante de ce patrimoine maritime. »

La soirée s’est poursuivie par la projection de deux documentaires sur ces bateaux traditionnels qui sont au cœur de la culture maritime du bassin de Thau.