Mèze lance son permis de végétaliser

Désormais, chaque citoyen peut bénéficier d’une autorisation pour jardiner dans la rue, sur les trottoirs ou places de l’espace public. Le permis de végétaliser est un nouveau dispositif proposé par Lysiane Estrada, adjointe à la transition écologique, qui encourage le développement de la végétalisation et de la biodiversité en ville. Les permis peuvent être demandés pour planter en pied de façade (pour les habitants du cœur de ville), fleurir les pieds des arbres, installer des jardinières au sol. Renseignements : permisdevegetaliser@ville-meze.fr )

Télécharger la charte de végétalisation de l’espace public

Télécharger le dossier d’inscription à compléter et remettre aux services techniques – rue de la cave coopérative (ou par mail à permisdevegetaliser@ville-meze.fr )

Désimperméabilisation de la cour de l’école Clemenceau

Daniel Rodriguez, adjoint aux travaux, et Aïssa Doulat, adjoint aux affaires scolaires, ont rencontré le chef de chantier.

Avec le soutien de l’Agence de l’eau, dans le cadre de l’appel à projet « Un coin de verdure pour la pluie », la Ville de Mèze a lancé récemment un important chantier de désimperméabilisation de la cour de l’école Clemenceau. Jusqu’à présent les eaux de pluie des toitures de l’école et de la cour étaient évacuées directement dans le réseau pluvial. A l’issue des travaux, prévue au début du mois d’août, les eaux s’infiltreront dans le sol. Un terrassement de 550 m2 sur 50 cm de profondeur en périphérie des arbres est réalisé. Un remblai en matériaux drainants servira au stockage des eaux en attendant qu’elles s’infiltrent dans les couches inférieures. Le revêtement sera réalisé avec un enrobé drainant de couleur claire qui favorise la lutte contre les ilots de chaleur urbains et l’imperméabilisation des sols, en lien direct avec le réchauffement climatique. Le liant utilisé est de base végétale et la fabrication en usine d’enrobé est effectuée a des températures tièdes. Ces caractéristiques permettent une diminution importante de l’empreinte écologique ou carbone. Par ailleurs, un entourage végétal sera créé autour des onze platanes. A la rentrée, les élèves découvriront une cour de récréation réaménagée en réponse aux grands enjeux écologiques (respect du cycle de l’eau et préservation des nappes, îlots de fraîcheur pour un meilleur confort thermique, accueil de la biodiversité…).

Festival de Thau à Mèze : c’est parti !

Jeudi 22 juillet, le Festival de Thau a accueilli, dans le parc du château de Girard, les sérénades de percussions du monde du conservatoire de musique intercommunal, « Plongée polyphonique », un chœur de plus de 300 choristes et le concert de Bonbon Vodou. Cette soirée gratuite venait clore une journée familiale organisée sur le thème de la biodiversié et du bien-être. Rendez-vous dès ce soir sur l’aire des Tonneliers pour les concerts au bord de la lagune de Thau. >>Consultez le programme complet

Le port du masque de nouveau obligatoire en extérieur

Le préfet de l’Hérault a annoncé que le port du masque redevenait obligatoire dans Hérault à partir du jeudi 22 juillet pour contrer la « dynamique exponentielle extrêmement forte » du virus.

Ne sont pas concernés par cette mesure : plages, zones de baignades et autres grands espaces naturels.

Le port du masque en extérieur reste facultatif mais fortement conseillé dans quatre communautés de communes : le Minervois, les Monts de Lacaune, les Cévennes et Sud Hérault.

>> Consultez l’arrêté préfectoral du 21 juillet 2021

Du neuf sur le terrain de tambourin


Depuis le mois de mars la Ville de Mèze effectue des travaux sur le terrain et dans le club house du Tambourin club mézois.  Les matchs ont repris sur une surface de jeu entièrement rénovée par les services municipaux des sports et de la voirie. L’éclairage a également fait l’objet d’un entretien complet. Côté club house, un travail d’isolation, avec la création d’un bar et la réfection de la cuisine est actuellement en cours.
« Le Tambourin club mézois a fait une très belle dernière saison puisque l’équipe fanion accède cette année à la Nationale 2 » souligne Benoît Sol, adjoint au sport, « c’est pourquoi, outre les aides financières, la Ville de Mèze a décidé d’engager ces travaux afin d’accompagner le club dans sa progression ».

Dimanche 6 juin, les jeux ont repris sur le terrain de tambourin mézois. Les féminines se sont illustrées 13 à 6 face à l’équipe de Grabels, après une matinée consacrée à l’école de tambourin.

La culture retrouve sa place !

Dans un contexte difficile pour le secteur de la culture, la Ville de Mèze n’attendait que le feu vert des autorités pour relancer la programmation culturelle tant attendue par les Mézois. Les services municipaux ont œuvré depuis plusieurs mois pour proposer au public des animations adaptées aux consignes sanitaires en vigueur :  expositions, spectacles, concerts gratuits et en plein air… la culture reprend enfin son souffle. « Il est urgent que nous donnions des perspectives réjouissantes aux Mézois. Le retour de la culture dans nos vies est essentiel et nous voulons qu’elle prenne une part importante dans nos retrouvailles et dans la cohésion sociale. Une façon également de soutenir les artistes et les équipes artistiques » précise Nathalie Cabrol, adjointe à l’action culturelle et au patrimoine.

Au programme au mois de juin :

Jeudi 10 juin – 18h : Soirée de présentation du Festival de Thau, en vidéo et concert – entrée gratuite – Château de Girard
Vendredi 11 juin – 19h : concert de fin d’étude des élèves du CRI
Samedi 12 juin de 10h à 18h : Foire aux livres – dans le parc du château de Girard 
Théâtre d’images en partenariat avec le Théâtre Molière-Sète Scène Nationale archipel de Thau « Pour bien dormir » par la Cie MECANIkA Tout public dès 4 ans |durée 30 min Renseignements, billetterie : T.M.S. 04 67 74 02 02 ou location@tmsete.com Tarifs de 8€ à 14€ >>plus d’infos
à l’église Saint-Hilaire – Le Quintette de l’Orchestre de Chambre Occitania dirigé par Bernard Soustrot.dans le parc du château de Girard

Retrouvez l’agenda complet de la Ville de Mèze : Ici

Le cinéma municipal projette sa réouverture

L’équipe du cinéma municipal, Mostafa Senihji, Léa fagot et Melia Berreur, entourés de Nathalie Cabrol, adjointe à l’action culturelle de la Ville de Mèze, de Yamina Chihib, directrice de la MLI Bassin de Thau, et Mohamed El Asri, responsable de l’antenne MLI de Mèze

La Ville de Mèze renforce l’équipe du cinéma municipal Le Taurus. Mercredi 2 juin, Nathalie Cabrol, adjointe à l’action culturelle, a accueilli 2 nouveaux agents projectionnistes pour la signature de leur contrat en partenariat avec la Mission locale d’Insertion du Bassin de Thau. L’élue précise : « Je me réjouis de recrutements. La culture peut véritablement être un levier d’insertion professionnelle et sociale. C’est une nouvelle dynamique très positive pour notre cinéma. »

Le cinéma municipal rouvrira ses portes le 9 juin. Nouveauté :  le public pourra profiter de séances en Dolby stéréo CP 950, un système sonore offrant une écoute de meilleure qualité. L’espace d’accueil a également été totalement réaménagé et sécurisé pour être adapté aux nouvelles normes sanitaires. Découvrez la programmation du cinéma municipal du 9 au 29 juin 2021 : ici

Les plages bichonnées avant l’été

Le service municipal de la voirie s’attèle actuellement au nettoyage des plages de Mèze. Les agents ratissent et retirent les algues accumulées par les derniers coups de vent (25 tonnes de zostères marines ont été enlevées) avant que du sable fin et propre soit mis en place pour le confort des Mézois et des visiteurs. Ce sable de rivière est systématiquement soumis à plusieurs analyses bactériologiques avant d’être étalé sur la plage du Thalassa et la Plagette, soit un linéaire de près de 500 mètres. Rappel : pour préserver la propreté des plages, les chiens y sont formellement interdits. Garder les plages propres, c’est aussi une affaire de civisme.

Les Journées Jeunesse et Culture de retour au château

Jeudi 3 juin, la Ville de Mèze accueille les scolaires dans le parc du château de Girard pour une nouvelle édition des Journées Jeunesse et Culture. Musique, string art, origami, hip hop, arts plastiques… les élèves participeront aux ateliers animés par les agents des service jeunesse et culturel et les intervenants de la médiathèques et du conservatoire de musique intercommunaux. En présence du Street-artiste Aurélien Nadaud qui fera participer les enfants à une performance artistique collective.

L’évènement est adapté aux consignes sanitaires en vigueur. Le parc du château de Girard sera fermé  jeudi 3 juin de 9h à 17h. Accès autorisé aux personnes devant récupérer leur repas.

Ardam : en immersion au service espaces verts

Le service espaces verts de la Ville de Mèze a accueilli les stagiaires de l’Ardam, mardi 25 mai, pour une  préqualification aux métiers de l’environnement proposée à chaque printemps par l’association. Au programme : aménagement d’un parterre de fleurs dans le parc du château de Girard et visite technique de la serre municipale.

L’objectif de cette journée est de consolider le projet professionnel des stagiaires et de les préparer à une formation qualifiante dans l’environnement. Dès la rentrée, l’Ardam entamera un nouveau cycle de formations techniques diplômantes : Agent Polyvalent de Gestion et de Valorisation des Déchets et Technicien Traitement des Eaux.

Mèze : La nature à l’honneur

La Ville de Mèze, en partenariat avec les associations Mèze Nature, l’Ardam, L’espangassat, la LPO, et Sète agglopôle méditerranée, a organisé la Fête de la nature du 19 au 23 mai. Lysiane Estrada, adjointe à la transition écologique précise :  « L’objectif de cette première édition était vraiment de sensibiliser le public aux problématiques environnementales : la pollution, le tri des déchets, le respect de la lagune, le fléau des mégôts. La Ville de Mèze continuera à proposer ce type d’actions pour faire changer les comportements. »

Dimanche 23 mai, « L’arbre préféré des Mézois » a été dévoilé. Cette année, le pin de la plagette, sur la digue en face de la chapelle des Pénitents a conquis le cœur des Mézois. Floralies, collecte dédiée aux mégots, ateliers boule de graines et tawashi, sensibilisation au compostage, sorties nature, expositions, la Ville de Mèze a adapté le programme aux consignes sanitaires en vigueur. Retour en image sur les nombreuses animations qui ont rythmé cette première fête de la nature.

Mèze : objectif 0 mégot !

En partenariat avec l’Ardam et l’association Mèze Nature, la Ville de Mèze a organisé une collecte spécialement dédiée aux mégots de cigarette dans le cadre de la Fête de la Nature, vendredi 21 mai. Élus et citoyens ont participé à ce rendez-vous donné dans le cœur de ville, sur le port et au jardin Montet. Le stand de sensibilisation de l’Ardam rappelait qu’ un mégot jeté dans la nature engendre 500 litres d’eau polluée et met 12 à 15 ans pour se dégrader complètement. La pollution liée aux mégots est une véritable fléau. Lysiane Estrada, adjointe à la transition écologique explique : « ce ramassage fait écho à l’installation par l’agglo des premières plaques « ici commence la lagune de Thau » sur le réseau pluvial. L’objectif est de sensibiliser la population pour changer les mentalités et les comportements. Une grande quantité de mégots a été ramassée ce matin et de nouvelles opérations de ce type seront organisées dans les prochains mois. »

L’arbre de Jade rouvre ses portes

Depuis le 19 mai, L’arbre de Jade a rouvert ses portes au public. Martine Reynaud propose de découvrir les œuvres de nouveaux artistes dans sa galerie d’art rue du Port. Et pour l’ouverture elle a fait venir le graffeur Cofee. Il a créé une fresque en calligraphie du portrait de Lauryn Hill, chanteuse hip hop, au pinceau et à la bombe, sur la devanture de la galerie.

Nathalie Cabrol, adjointe à la culture, souligne « C’est une chance pour Mèze d’accueillir une galerie comme celle de Martine Reynaud. Les idées et les projets fusent et la commune compte de plus en plus d’ateliers d’artistes. La dynamique du tissu artistique et culturel en cœur de ville est formidable« .

Courant juin, la fresque murale sera complétée par l’artiste Rino. Des œuvres à découvrir sans modération.