La maionesa

Lo mot a un fum d’originas. Ne’n causirèm una : en 1756, lo duc de Richelieu prenguèt d’assalt  Pòrt Mahon, vila de Minòrca (Baleares). A son retorn, per lo mercejar d’aver acomplit aquel acte gloriós, un sopar foguèt donat en son ònor a Marselha per lo duc de Villars, alara governor de la província.

Lo cap cosinièr inventèt per l’ocasion una sauça, amb d’uòu,  d’òli, de mostarda, sal e pebre, per acompanhar lo pol a la « Villeroy », sauça que batejèt la « Mahonnaise ». La sauça foguèt tant presada, que d’aquel jorn, princes e grands senhors d’ Europa tota volguèron comptar demest lors sirvents un cosinièr que saupriá preparar la « Mahonnaise ». Pauc a pauc, « mahonnaise » se diguèt « mayonnaise ». Nosautres, sèm pas princes, sèm pas grands senhors, e avèm aprés a far tot solets la maionesa per regalar familha e amics. Òm la pòt relevar de citron o d’alh, que batejam a tòrt o a rason alhòli. La sauça acompanha amb bonur fòrça plats, en particulièr los peisses, la sopa de peis, de cauquilhages coma las budas, eca.

De tot biais, sèm, encara uòi, plan contents que lo duc de Richelieu aja ganhat la batalha de Pòrt Mahon…e se lo fetge, el, es pas content, tant pièg per el. Aquò passará, a passat a ma grand !


La mayonnaise

Le mot a beaucoup d’origines. Nous en choisirons une : en 1756, le duc de Richelieu prit d’assaut Port Mahon, ville de Minorque (Baléares). A son retour, pour le remercier d’avoir accompli un acte aussi glorieux, un souper fut donné en son honneur à Marseille par le duc de Richelieu, alors gouverneur de la  province.

Le chef cuisinier inventa pour l’occasion une sauce avec de l’œuf, de l’huile, de la moutarde, sel et poivre, pour accompagner le poulet à la « Villeroy ». La sauce fut tant appréciée qu’à partir de ce jour-là, princes et grands Seigneurs de toute l’Europe voulurent compter parmi leurs serviteurs, un cuisinier qui saurait préparer la « Mahonnaise ». Peu à peu, mahonnaise se dit mayonnaise. Nous autres, nous ne sommes pas princes, nous ne sommes pas grands seigneurs, et nous avons appris tous seuls à préparer la mayonnaise pour régaler famille et amis. On peut la relever de citron ou d’ail, que nous appelons à tort ou à raison aïoli. La sauce accompagne avec bonheur de nombreux plats, en particulier les poissons, la soupe de poisson, des coquillages, comme les escargots de mer, etc.

De toute façons, encore aujourd’hui, nous sommes bien contents que le Duc de Richelieu ait gagné la bataille du Port Mahon…et si le foie, lui, n’est pas content, tant pis pour lui. Ca passera, c’est passé à ma grand-mère !

Concert de Noël de l’école de musique : « Une soirée à l’Opéra »

Tous les élèves de l’école municipale de musique se sont retrouvés dans le gymnase Gérard Rigal, samedi 9 décembre, pour le traditionnel concert de Noël.
Cette année encore, petits et grands ont donné une représentation exceptionnelle.
Le programme de cette septième édition était inspiré par de grands classiques de l’opéra interprétés par quelque 200 élèves conduits par leurs professeurs sous la baguette de Guillaume Cazal, directeur de l’école municipale de musique.
Un spectacle particulièrement apprécié par un public venu très nombreux.

Des défibrillateurs pour sauver des vies

Chaque année 40 000 Français meurent prématurément d’un arrêt cardiaque, dont 13 % dans un lieu public. L’arrêt cardiaque se traduit par une perte de connaissance et un arrêt de la respiration. Le rythme cardiaque est perturbé.

Didier Aspa, conseiller municipal délégué au SDIS, explique : « pour faire repartir le cœur, et ainsi permettre de sauver une vie, il est impératif d’agir le plus rapidement possible, les premières minutes étant essentielles ».

C’est pourquoi, la Ville de Mèze dispose de 8* défibrillateurs répartis dans des lieux accueillant fréquemment du public. Les gymnases Gérard Rigal et Bernard Jeu, le dojo, le stade du Sesquier, le poste et le véhicule de la police municipale, l’EHPAD  Le clos du moulin, la capitainerie en sont équipés. Ils sont destinés à être utilisés par le grand public, sans formation spécifique, pour effectuer des réanimation cardio-pulmonaires. Les agents municipaux en fonction au sein de ces structures ont néanmoins pu suivre une formation à l’utilisation de cet appareil portable, dispensée par les pompiers de Mèze.

Le défibrillateur automatisé externe (DAE) fonctionne au moyen d’une batterie dont le rôle est d’analyser l’activité du cœur d’une personne en arrêt cardio-respiratoire. Cette analyse est entièrement automatique, ce qui évite à l’opérateur toute prise de décision. Seuls des chocs externes sont possibles, c’est-à-dire que les électrodes sont placées sur la peau du patient. Si elle détecte un rythme choquable, la machine indique s’il faut délivrer un choc électrique, ou défibrillation. Les réglages de l’appareil sont verrouillés, les seules actions possibles sont l’allumer, l’éteindre et délivrer le choc si l’appareil le demande.

Depuis mai 2007, toute personne, même non médecin, est autorisée à utiliser un défibrillateur automatique externe.

Comment l’utiliser ?

  • Ouvrez la housse du défibrillateur, sortez-le et allumez-le : une voix électronique vous donne les instructions à suivre. Elle vous explique d’abord comment placer les électrodes sur la peau nue de la victime : l’une doit se situer sous l’aisselle gauche, l’autre sur la poitrine côté droit.
  • L’appareil fait lui-même le diagnostic et demande de délivrer le choc si c’est nécessaire.
  • Le défibrillateur va alors vérifier si le cœur est reparti et vous donnera les instructions à suivre.

*La Ville de Mèze compte 2 défibrillateurs supplémentaires l’été dans les postes de secours des plages.

50 ans d’histoire de Thau en vidéo sur internet

L’association Amusthau, en partenariat avec Sète agglopôle méditerranée, a créé un site internet consacré à l’histoire du Bassin de Thau sous format vidéo : « Vivre avec l’Étang images et témoignages ».

Ce projet  multimédia regroupe notamment des films d’archives de l’Ina (Institut national de l’audiovisuel). Une importante recherche effectuée en collaboration avec la délégation Ina sur l’ensemble des fonds de l’Ina (des milliers d’heures de programmes) ont permis d’extraire une centaine d’heures correspondants aux thématiques du territoire de Thau.

Ce territoire habité depuis si longtemps par les hommes témoigne d’une richesse exceptionnelle dans tous ces domaines : histoire, environnement, vie animale et végétale, métiers, économie et loisirs.

C’est pourquoi, le partenariat avec l’Institut Jean Vigo permet parallèlement d’intégrer au site des films amateurs. C’est un autre regard sur le territoire, plus intime, plus simple, et parfois surprenant. Grâce à la convention passée entre les Amis du Musée et l’institut Jean Vigo, les films amateurs collectés par l’association sur le territoire sont numérisés, décrits et intégrés au site Vivre avec l’étang. Chacun est invité à participer à l’enrichissement du projet.

« Vivre avec l’étang, images et témoignages » parcourt les multiples facettes de l’étang de Thau.

Le site est organisé autour de 8 grandes thématiques :

  • Un site exceptionnel : géologie, faune, flore, entretien et protection de l’étang, l’écosystème marin, les hippocampes et les goélands.
  • Les hommes et l’étang dans l’histoire : fouille sous-marine, villa gallo-romaine, la viticulture au milieu du 20ème siècle, le remembrement, etc
  • Pêche et conchyliculture : les métiers de l’étang
  • Une économie diversifiée : l’économie du territoire, conchyliculture, pêche mais aussi viticulture, tourisme et nouvelles technologies
  • Un milieu à protéger : la protection de l’étang, milieu vivant, les actions pour le protéger
  • L’étang et ses ports : les ports de l’étang, hier et aujourd’hui, de Marseillan à Bouzigues
  • L’étang, lieu de vie : festivités, plaisance, tourisme et sports nautiques

Passionnant !

Mèze est-elle cyclable ?

La Fédération Française des usagers de la bicyclette (FUB) a lancé une enquête pour évaluer la praticité des villes en matière de vélo.

Il reste quelques semaine pour répondre, en 5 minutes, à l’enquête en ligne pour évaluer Mèze et partager votre expérience d’usager.

 

Les résultats seront rendus publics en 2018 et permettront aux villes de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à vélo.

Répondre à l’enquête

Septembre 2017

NAISSANCES

LAURENS Emma

LECOCQ Romy

GUTTON SAMGACZ Ava

DUMAS Noémie

HADFIELD Jaden

LAHAYE Myla


MARIAGES

LAURENT David et AUGÉ Michèle

HUSKIN Laurent et NAUD Sophie

ZEGHDAD Sophian et BRZOZOWSKI Emilie

LOHUES Wilfried et LARDAT Laurie

GUERIN Manuel et REVERBEL Lauriane

GONZALEZ Johan et RENNA Elena

RIMBAULT Jérèmy et DARCOURT Sophie

GUÉVEL Maxime et JULLIEN AnaÏs

REVERCHON Jean-Louis et MALGOIRE Viviane

CARRIÈRE Michel et TOURÉ Awa


DÉCÈS

VUILLEMET Anne, 88 ans, Epouse REVERCHON

BARIT Claude, 80 ans, Veuf ROBERT

FERRARA Vito, 78 ans, Veuf GOULAY

BERTRAND Georges, 85 ans, Epoux DAUMONT

Laurent Gaston, 88 ans, Epoux BOMBLE

RIGAL Gérard, 67 ans, Veuf BRUNO

AGUT Jacqueline, 93 ans.

RICARD Jean-Pierre, 77 ans, Epoux SGAMBUZZI

COURRIER Michel, 66 ans, Epoux MARCHAND

HERMELIN Gérard, 76 ans, Epoux BONNET

ORIOL Robert, 73 ans, Epoux ROUSSET

MARTI André, 79 ans, Veuf DRAGUIS

GOUDARD Josyan, 79 ans, Epoux CANTOS


Le Service état-civil

Le passage du Mammobile…

mammobile

Le Mammobile stationnera devant le gymnase Gérard Rigal, rue Edouard et Juliette Massal

mercredi 6, jeudi 7, vendredi 8 et lundi 11 décembre de 9h à 18h
pour les femmes de 40 à 49 ans 

vendredi 8 et lundi 11 décembre de 9h à 18h
pour les femmes de 50 à 74 ans 

Venez gratuitement faire un test de dépistage du cancer du sein au Mammobile !

Comme chaque année, la Ville de Mèze subventionne cette action à hauteur de 14 167, 40€.

Téléchargez le dépliant d’information  

Plus d’infos sur le site

Invitation : « Mèze, ville extraordinaire »

La compagnie Surprise, spécialisée dans le théâtre de rue, va animer la cité d’événements étonnants pour vous et avec vous. L’histoire est à suivre pendant deux années ponctuées de performances et d’ installations qui ne manqueront pas de nous surprendre !
 
Les artistes, qui lancent cet étonnant projet, vous invitent à y participer et à une première rencontre dans leur lieu de création.
 
vendredi 6 octobre à 18h30 à La Cave coopérative
 
Un rendez-vous convivial pour en savoir plus sur la résidence du collectif d’artistes à Mèze. 
 
« Tous les Mèzois sont invités à venir jouer, construire… avec nous ce grand spectacle qui ne peut se faire sans vous ! »
 

« Juste un regard, un regard juste »

Des équipages, regroupant des personnes en situation de handicap et des personnes valides, navigueront sur différents supports pour une confrontation sportive et amicale. En parallèle au Colloque international Handivoile, une programmation présentera des œuvres d’artistes extra-ordinaires, des créateurs en situation de handicap. La culture et le sport s’associent en proposant des rencontres entre personnes valides et handicapées. 


AU PROGRAMME >>télécharger en pdf


Samedi 7 octobre à 16h30 au cinéma municipal Le Taurus
Ciné-pitchoun « Les p’tits explorateurs »
Projection suivie de l’atelier « Mon premier cours de langue des signes » et d’un goûter.
>>plus d’infos

Tarif unique : 3€


Jeudi 12 octobre à 19h au cinéma municipal Le Taurus
Ciné-regard « Patients »
Séance de rattrapage, l’occasion de voir ou de revoir l’adaptation du roman autobiographique de Grand Corps Malade.

Suite à un grave accident, Ben se retrouve dans un centre de rééducation où ses nouveaux amis sont tétras, paras… Ensembles ils résistent, se vannent, s’engueulent, se séduisent. L’histoire d’une renaissance mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.

Tarifs habituels : 7€/6€/3€


Vendredi 20 octobre à 20h30 au foyer municipal
Théâtre « Si ce n’est toi » par le Théâtre de la Remise

Une forme poétique et décalée, en collaboration avec La Bulle Bleue – ESAT artistique*. Frappée par la ressemblance entre Auriane Vivien et son frère, Marion Coutarel découvre un jour que celui-ci est comme cette jeune comédienne atteint du syndrome de Williams, une maladie génétique rare et mystérieuse. Le découvreur du syndrome, le Professeur Williams, a disparu volontairement au sommet de sa carrière et reste encore introuvable aujourd’hui. De ces révélations naît ce spectacle comme une enquête, entre autofiction et matériau documentaire, qui fait se croiser les trois histoires de façon inattendue.

Durée 1h20 | À partir de 13 ans | Tarif : 12€/10€/8€


Du 21 au 27 octobre dès 8 h sur l’étang de Thau
Championnat d’Europe handivalide sur Hansa, Handivalide Sailing Event organisé par le Yacht Club de Mèze.
>>plus d’infos


 

La Fête des associations, c’est samedi !

La 15ème édition de la fête des associations aura lieu le 2 septembre 2017 de 10h à 17h sur l’esplanade.

Comme chaque année, cette journée est entièrement consacrée aux associations mézoises. Près de 70 associations présenteront l’ensemble de leurs activités : sport, culture, art, loisir, environnement… L’occasion pour les visiteurs de rencontrer les nombreuses associations, de s’inscrire à une activité, de découvrir de nouvelles associations ou de s’informer auprès des bénévoles.

Démonstrations des activités de quelques associations de 10h30 à 12h10, de 14h30 à 15h45 et de 16h30 à 17h sur le parvis du foyer municipal.

Plus d’infos : service Associations, château de Girard au 04.67.43.86.04.

Joutes : les vieilles canailles se sont retrouvées à Mèze

Ils étaient trente retraités de la tintaine à participer au tournoi amical des « Vieilles Canailles » organisé par la Nouvelle Lance Mézoise, à l’initiative de Frédéric Cartier, Sébastien Noguet et Mickaël Arnaud.

A la table du jury des jouteurs de légende étaient réunis. Claude Massias, Bernard Betti et Sébastien Abellan s’assuraient de la bonne marche du tournoi, aux côtés de Jacques Colicchio au micro.

Pour William Alric et Nicolas Rougelin, présidents de la société : « ce tournoi a été une très belle réussite. Les jouteurs présents ont tous joué le jeu et assuré un spectacle de qualité. Pour preuve, un public nombreux s’est déplacé sur le port pour assister à cet évènement ainsi qu’à la soirée qui a suivi. Nous souhaiterions d’ailleurs renouveler cette manifestation l’année prochaine. »

 

LO GREGAU

Venent d’un plan polit pais, la Grècia, aquel vent es pas fòrça aimat.Los ancians disian ; « grèc, plueja al bèc ». Mas l’estiu, se amaga lo solelh, recaufa l’aiga de l’estanh (cossí fa ?), e aquò es plan bon per los banhaires. Mas coma lo marinás, buta ambvam d’ersas grandas que pòdon  susprene. Es pas greu, e par nadar sens laguis, sufís de trapar lo biais de far per dansar en cadéncia amb aquelas ersas bèlas, e aquò es magic e plan agradiu. Ensajas !

LE GREC

Venant d’un bien joli pays, la Grèce, ce vent n’est pas très aimé. Les anciens disaient : « grec, pluie au bec ». Mais l’été, s’il cache le soleil, il réchauffe l’eau de l’étang (comment fait-il ?), et c’est bien bon pour les baigneurs. Mais comme le gros vent marin, il pousse avec vigueur des grosses vagues qui peuvent surprendre. Ce n’est pas grave, et pour nager sans souci, il suffit d’attraper la manière de faire pour danser en cadence avec ces grosses vagues, et ceci est magique et bien agréable. Essayez !

Stationnement et circulation : les changements de l’été

Pendant l’été, la Ville de Mèze se met au rythme des festivités.

Compte tenu du maintien de l’état d’urgence dans le pays, le préfet impose aux villes de prendre des mesures particulières pour assurer la sécurité du public durant les principaux événements festifs. C’est pourquoi, plusieurs rues seront bloquées à la circulation et certains parkings seront fermés durant l’été.

Ci-dessous toutes les informations relatives à ces changements, manifestation par manifestation.


Plusieurs rues, notamment autour du port principal, seront fermées durant l’été.
Le dispositif en place :

  • la rue Paulin Arnaud est fermée à la circulation à l’intersection avec le quai Descournut de manière permanente jusqu’à la fin du mois d’août.
  • l’accès au boulevard du port depuis le quai Descournut sera fermé à la circulation lors des différentes manifestations festives. Il sera obligatoire d’emprunter la rue Peytal puis la rue des Salins.

>>voir le plan de circulation pour l’été


 

La fête du Bouletchou


Dimanche 30 juillet, Fête du Bouletchou

Une journée agrémentée d’expositions d’objets d’antan, d’un défilé en habits 1900 accompagné de musiciens, d’une reconstitution de la pêche au Bouletchou, d’une brasucade et d’un concert « Le bal en planches des Gaspards ».

Invitant le public dans leur univers musical des années 30-40, les Gaspards incitent petits et grands à la danse pour un concert festif. Une guinguette aux accents de musette et de musique du monde !


Au programme

Parvis du foyer municipal :

de 10h à 13h : exposition d’objets d’antan

Place de la Mairie :

à 18h :  mariage et défilé en habits 1900 jusqu’au port accompagné de musiciens
Le service culturel de la Ville met à disposition du public des costumes 1900.
>>plus d’infos

Port rive gauche
 :

à 19h :  démonstration de la pêche au Bouletchou à la plagette

Brasucade, rouille et buvette sur place

à 21h : Le bal en planches des Gaspards sur le quai Baptiste Guitard

Une guinguette aux accents de musette et de musique du monde !

Autour de l’accordéon, de la contrebasse, de la batterie, du saxophone, de la flûte et du chant, les musiciens invitent petits et grands à un bal populaire aux sonorités acoustiques. On y retrouve la gouaille de Piaf, le swing manouche de Django Reinhardt et la poésie des chansons réalistes.


Renseignements et billetterie :
service culturel au 04.99.02.22.01
mail : g.bastide@ville-meze.fr