Tennis club : réfection des courts en terre battue

de gauche à droite : Michel Tabu, trésorier du TCM, Didier Gillet, membre du bureau, Benoît Sol, adjoint au sport de la Ville de Mèze et Lionel Garcia, président du TCM.

La décision est actée. Les deux courts en terre battue du Tennis Club Mézois vont prochainement faire l’objet d’un chantier important de réfection. Lionel Garcia, président du TCM est satisfait « Il y a plusieurs années que nous attendions la remise en état de ces courts. Je suis heureux que ce projet soit enfin lancé. » Comme il le précise « Ce chantier était vraiment indispensable, non seulement pour la qualité du jeu, mais aussi et surtout pour la sécurité des pratiquants, grands et petits. »
Aspérités, dénivelés, lignes détériorées, nombreuses pierres affleurant la surface… Des années de jeu intensif et d’usures liées au vent et aux intempéries ont en effet rendu ces terrains impropres à une pratique tennistique sécurisée.
Le club a fait les choses dans les règles de l’art. Dans un premier temps, un diagnostic de l’état des terrains a été effectué à la suite d’un audit mené par des experts agréés de la Fédération Française de Tennis. Cette expertise a conclu sur la nécessité de reprendre entièrement deux des quatre couches qui composent un court en terre battue. Une entreprise spécialisée interviendra durant le mois d’avril pour la réfection complète des surfaces des deux courts et la pose de nouvelles lignes. Ces travaux devraient durer une semaine.
Le président du club précise que « Compte tenu l’importante fréquentation des courts et du nombre de nos adhérents (300 en 2019), cette réfection devenait impérative. Notre école de tennis comptant beaucoup d’élèves (135 jeunes) ainsi que 28 équipes engagées en compétitions, s’entraînent régulièrement. Nous organisons également plusieurs tournois, dont le tournoi Open d’été fréquenté par des joueurs numérotés Français ou internationaux (400 matchs toutes catégories comprises en 5 semaines en 2019). En cela, la qualité de nos courts en terre battue n’était plus adaptée. »
Benoît Sol, adjoint au sport se réjouit pour sa part de la réalisation prochaine de ces travaux financés par la Ville. « Je salue le dynamisme des dirigeants et des adhérents du TCM. Il est naturel que la Ville accompagne une association sportive qui, depuis des décennies, propose plusieurs approches de sa discipline : le loisir sportif, l’enseignement et la compétition. Au-delà de l’investissement de la Ville pour la réfection des courts, je souhaite désormais engager un travail avec les dirigeants afin que le service des sports puisse intervenir régulièrement dans l’entretien des terrains. »

Archives : Mèze sauvegarde son patrimoine

Nathalie Cabrol, adjointe à la culture et Lisbeth Saumade,
responsable du service municipal archives et patrimoine

La Ville de Mèze a doté le service « archives et patrimoine » d’un espace de conservation des archives définitives » situé au château de Girard. Un rayonnage de 455 mètres linéaires a été installé. Afin de respecter les normes établies par le service interministériel des Archives de France pour une conservation optimale des documents, le local est équipé d’un appareil qui assure une parfaite stabilité de la température de l’hygrométrie. Cet espace a obtenu le visa technique des archives départementales. Le service « archives et patrimoine » travaille depuis plusieurs années, en étroite collaboration avec les archives départementales pour mener à bien ce projet.

Fonds moderne et fonds ancien
Maintenant équipée d’un local de conservation adapté, la Ville de Mèze a pu récupérer son fonds moderne d’archives communales (les documents datant de 1790 à 1981). Celui-ci avait été confié temporairement à la mission archives du centre de gestion de l’Hérault qui a, en outre, réalisé un important travail de classement. Le fonds ancien (1298-1792) est, quant à lui, conservé aux archives départementales de Pierres Vives. Il est classé sous la « série 157 EDT » et se consulte en ligne : Ici

En 2015, le service des archives municipales de la Ville de Mèze a entamé une nouvelle campagne de restauration des registres paroissiaux de la commune. Avec l’aide financière du Département, quatre registres paroissiaux (baptêmes, mariages, sépultures) ont été entièrement restaurés 1744-1759, 1760-1776, 1776-1792, et un registre décès 1802-1812. Ces travaux ont été effectués par La reliure du Limousin. Cinq registres sont en attente de restauration : naissances 1793-1802, 1803-1812, mariages 1793-An X, 1802-1812 et décès 1793-1802. Tous ces documents ont été numérisés par les archives départementales et sont consultables.

Les missions du service
En 2016 une charte de conservation et de valorisation des archives territoriales a été signée par la Ville de Mèze et les archives départementales. Elle porte sur l’accompagnement de la Ville dans la création et la gestion de son service des archives municipales (inventaires, aménagement des locaux, communication des documents, formation des services municipaux à la procédure d’archivage et valorisation des fonds auprès de tous les publics).

Prochaine étape : l’ouverture, en 2021, du service au public pour la consultation des fonds présents communicables.

Financement du projet
Création du local de conservation des archives municipales
Montant des travaux : 47 725€ HT
Ville de Mèze : (60%) 28 565€
Département : 5 800€
DRAC : 13 360 €
Cout des rayonnages : 22 382€ HT
Ville de Mèze : 14 482€
Département : 7 600€

Les lettres des enfants sont bien arrivées au père Noël

Près de 120 petits Mézois ont posté leur lettre aux père Noël à Mèze, dans les boîtes aux lettres spécialement installées par les services de la Ville. Depuis plusieurs jours, le père Noël s’attèle à lire chaque courrier et à répondre à tous les enfants avec l’aide des lutins de l’Ehpad Le Clos du moulin.

Noël au clos du moulin

L’Ehpad Le clos du moulin était en fête mercredi 16 décembre. Le Père Noël a rendu visite aux résidents dans une ambiance chaleureuse malgré le contexte sanitaire actuel. Animations musicales, distribution de cadeaux, goûter de Noël…l’équipe de l’Ehpad Le clos du moulin a tout mis en œuvre pour organiser un moment convivial et célébrer les fêtes de fin d’année en respectant les gestes barrières.

Les lauréats du concours d’illuminations

Dimanche 20 décembre, Henry Fricou, maire de Mèze, et Véronique Bernal  conseillère municipale déléguée aux festivités et Chantal Falcon, adjointe au commerce, ont dévoilé le palmarès de la première édition du concours d’ illuminations de Noël. Toutes les récompenses offertes par la Ville provenaient des commerces mézois.

Plusieurs critères étaient évalués : la qualité de l’agencement et l’effet d’ensemble, la créativité et l’originalité des décors, la valorisation des décorations non lumineuses, le respect de l’environnement par l’utilisation de technologies durables. Le maire a remercié et félicité les nombreux participants. Le jury a pu admirer de très belles réalisations lors de son passage dans les quartiers et encourage les Mézois à participer à ce concours qui sera sans nul doute renouvelé en 2021.

Palmarès :

Catégorie Maison

  1. Michèle Robert – 37 rue Victor Hugo
  2. Stéphanie Duval – 763 chemin du romany
  3. Claude Luce – 5 rue de la farigoulette
  4. Anaïs Seguier – 22 rue des amandiers
  5. Nicolas Lanternier – 6 rue Domergue

Catégorie balcon

  1. Aïcha Berken – 15 rue du port
  2. Jean-Louis reverchon – 41 rue du port
  3. Teddy Ferreira – 10 avenue du général De Gaulle
  4. Paula Jullien – 3 rue gambetta
  5. Jacques Simonin – 2 avenue du général leclerc

Catégorie vitrine des commerçants

  1. Alexandra Chaumier 10 Rue du docteur Magne « la fée des fleurs »
  2. Samantha Patris 6 rue Ressaire: LA PIZZ’RIA
  3. Christine Sanchez 5 Rue Pierre Auguste Massaloup « Chris mode »
  4. Marion Perez 16 Rue Garibaldi  » Café des fleurs »
  5. Charles Laroques 12 Quai Descournut: « Les trésors de Flo »

Boîtes de Noël solidaires : la générosité au rendez-vous


Plus de 430 « boîtes de Noël solidaires » ont été collectées par la
Ville de Mèze au profit du secours populaire. Depuis plusieurs semaines, les élus se mobilisent sur les marchés pour récupérer ces colis composés de gourmandises, vêtements chaud, produits de loisirs et produits de beauté. La Ville de Mèze remercie les jeunes sapeurs pompiers du bassin de Thau pour leur généreuse participation à cette initiative solidaire. Samedi 12 décembre, ils ont livré directement leurs boîtes au Centre Communal d’Actions Sociales. Par ailleurs, l’appel a été entendu au delà des frontières de Mèze puisque des élèves de l’école Maffre de Baugé de Marseillan et des habitants des villes voisines ont également contribué à ce bel élan de générosité. Bravo à tous !

Remplacement d’arbres Chemin du Ceinturon

Frêne velu d’Arizona

Plusieurs riverains du Chemin du Ceinturon ont adressé une pétition à la Ville de Mèze afin que des pins longeant la voirie soient remplacés par des arbres causant moins de problèmes.
En fonction de leur implantation, ces résineux aux racines particulièrement invasives peuvent causer d’importants dégâts sur les chaussées, les trottoirs, les bâtiments et les réseaux souterrains.
Afin de répondre à cette demande, le service municipal des espaces verts plantera, à la place des 9 pins incriminés, autant de Frênes velus d’Arizona. Il s’agit d’une essence aux belles qualités ornementales plus adaptée au milieu urbain.

Le Yacht Club de Mèze : centre de formation des moniteurs de voile pour l’Occitanie


Désormais, les futurs moniteurs de voile d’Occitanie formés par le CREPS Montpellier, effectuent une grande partie de leur apprentissage professionnel au Yacht Club de Mèze. Une très belle marque de reconnaissance pour l’école de voile de Mèze et toute son équipe.

Découvrez la vidéo…

100 ans ça se fête !

Le clos du moulin était en fête, jeudi 19 novembre, pour le 100ème anniversaire de Madame Paulette Deltour. A cette occasion, toute l’équipe de l’Ehpad s’est mobilisée afin de célébrer au mieux l’évènement dans le contexte sanitaire actuel. Pour cet anniversaire, Madame Deltour a reçu la médaille de la Ville de Mèze, des bouquets de fleurs et des cadeaux confectionnés par les résidents. Un arbre fruitier a été planté dans le jardin de l’établissement. Madame Deltour, née Ripert, est native de Loupian où elle a vécu toute sa vie. Elle y a fondé une famille avec Francis Deltour.

Distribution des colis de Noël

Les colis de Noël offerts aux Mézois dès 65 ans, par la Ville de Mèze, seront à récupérer au carré d’art Louis Jeanjean – Chai de Girard

Lundi 14 et mardi 15 décembre
de 9h à 12h et de 14h à 17h

sur présentation d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Merci de respecter la distanciation et les gestes barrières.

Les inscriptions sont terminées.

Les abords des écoles Coty et Clemenceau sécurisés
pour les piétons et les cyclistes

Les rues d’accès aux écoles Clemenceau et Coty passent en zone 30km/h pour renforcer la sécurité des piétons, enfants et parents. Par ailleurs, afin de faciliter les déplacements à vélo, les cyclistes peuvent dorénavant emprunter les rues Voltaire, Bories et Domergue en sens interdit. Daniel Rodriguez, adjoint au maire, explique ces aménagements :

 

Plan de circulation

Des pommes bios de Villeveyrac à la cantine

Le centre de restauration Le Taurus a commandé 154 kg de pommes bios auprès du groupe d’agriculteurs Dalinette & Cie de Villeveyrac. Ainsi, Dalinsweet, Gold rush et Dalinette seront livrées pour composer les menus des petits Mézois pendant toute la saison de production des fruits. Engagé depuis plusieurs années dans une « démarche qualité », le restaurant municipal atteint aujourd’hui 25% de produits bios* dans ses menus. La cuisine centrale se réfère à la plateforme agrilocal pour ses commandes et s’approvisionne majoritairement de produits frais de la région (viande de Lozère, raisin de Villeveyrac, melons de Mèze, fruits et légumes d’Occitanie). « La part du bio dans les repas des cantines continue d’augmenter régulièrement, précise Daniel Rodriguez adjoint à la restauration collective, associer le bio et les approvisionnements locaux est une vraie volonté de la municipalité et je suis heureux que nous arrivions à travailler dans ce sens avec des producteurs de Villeveyrac. »

*La loi EGALim prévoit que les repas servis en restauration collective dans tous les établissements chargés d’une mission de service public devront compter au moins 20 % de produits biologiques dès 2022.

Une initiative écocitoyenne et locale
pour les enfants du désert

Depuis le mois d’août, Cédric Germain et Sylvain Reynard, étudiants en école d’ingénieur, nettoient le pourtour de l’étang de Thau, dans le cadre de leur projet solidaire « 4L trophy ». Cette course humanitaire de 6 000 km en 4L dans le désert marocain, prévue du 18 au 28 février 2021, a pour but de transporter du matériel scolaire et sportif pour les enfants du désert.

Afin de contribuer à la compensation carbone du trajet, l’équipage a réalisé des actions de dépollution, en procédant au nettoyage en apnée de l’étang. L’objectif est atteint puisque cette initiative écocitoyenne et locale a permis de ramasser plus d’une tonne de déchets (représentant symboliquement le poids de leur 4L) dont la moitié à Mèze, en collaboration avec les services municipaux.

Afin de soutenir cette action à la fois humanitaire et écocitoyenne, la Ville de Mèze a décidé de participer au projet par une aide financière de 300€.