Au chevet des vitraux de Saint-Hilaire

vitrail2
Le spécialiste en vitraux anciens, Carlo Roccella, a commencé la restauration du vitrail détérioré de l’église Saint-Hilaire.

Le grand vitrail situé au centre du chœur de l’église Saint-Hilaire est en cours de restauration. Il avait été endommagé par des individus qui ont escaladé le toit de l’édifice durant la fête de Mèze.
La partie détériorée représente Saint Hilaire de Poitiers posant le pied sur des serpents symbolisant l’hérésie des ariens (IVe siècle). De ces serpents terrassés par le saint patron de l’église de Mèze, il ne subsiste aucune trace.
Le 29 novembre, Carlo Roccella, spécialiste héraultais en restauration de vitraux a récupéré le panneau brisé afin de le refaire dans son atelier. Les serpents de Saint Hilaire retrouveront leur place au début de l’année 2017.