Confinement et augmentation des violences conjugales : une conséquence collatérale

Le confinement à domicile fait craindre une hausse des violences vis-à-vis des femmes et des enfants.

Pour protéger les victimes de violences conjugales, les numéros d’écoute, les plateformes gouvernementales, l’accompagnement dans des hébergements d’urgence et les procès au pénal contre les agresseurs sont maintenus.

Dans cette situation, demandez de l’aide et appelez le 3919 ou le 17.

Pour les personnes sourdes et malentendantes le numéro d’urgence 114 est accessible depuis mercredi 1er avril. Il permet également d’envoyer des sms.

Il est également possible de consulter la plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles du gouvernement : Ici