Convention Ville – agglo – Fondation du Patrimoine pour aider la chapelle

René Brun, délégué régional de la Fondation du Patrimoine, Henry Fricou, maire de Mèze, Geneviève Rière, présidente de l’association des amis des Pénitents et Alain Vidal, vice-président de SAM délégué au patrimoine, réunis pour la signature de la convention pour la Chapelle.

A l’occasion du vernissage de l’exposition de l’été à la chapelle des Pénitents, le 12 juillet, une convention tripartite a été signée par Henry Fricou, maire de Mèze, Alain Vidal, vice-président de Sète agglopôle Méditerranée délégué au patrimoine et René Brun, délégué régional de la Fondation du Patrimoine.
Cette convention porte sur un soutien financier public pour la restauration de la chapelle des Pénitents de Mèze. En effet, bien que la chapelle demeure la propriété de l’association diocésaine de l’évêché de Montpellier et qu’elle ne soit accessible au public que lors de quelques événements culturels, la mobilisation des collectivités et des donateurs particuliers est bien réelle.
Le versement de subventions de la Ville ou de l’intercommunalité à un édifice privé appartenant au diocèse n’étant pas autorisée, ce soutien public n’a pu se faire que par l’intermédiaire de la Fondation du Patrimoine.
La convention officialise le versement de 7500 € de la Ville de Mèze, 7500 € de Sète agglopôle, 10 000 € de dons de particuliers et 25 000 € de la Fondation du Patrimoine au profit de la chapelle. Il faut rappeler qu’à ces 50 000 €, s’ajoutent 86 000 € issus du loto du patrimoine de Stéphane Bern.
Comme l’a souligné Henry Fricou, lors de son intervention, « Depuis de nombreuses années, la Ville de Mèze accompagne l’association des amis des pénitents qui s’investit pour la sauvegarde de la chapelle. Heureusement, la Ville n’est plus seule car, l’agglo, la Fondation du Patrimoine et bien sûr le loto du patrimoine joignent leurs efforts pour sauver ce site emblématique de Mèze. Le combat continue pour rassembler les fonds nécessaires à l’aboutissement des travaux qui permettront à la chapelle de Pénitents de poursuivre son voyage à travers les siècles. »