Coronavirus : la foire aux questions

Beaucoup de Mézois se posent des questions sur le confinement et la crise sanitaire. Cette foire aux questions tente de répondre aux interrogations les plus fréquentes. Elle sera mise à jour en fonction des nouvelles directives gouvernementales et des nouvelles questions.

 

 

  • Pourquoi le service propreté urbaine de désinfecte pas les rues ?

Est-il réellement nécessaire, pour la commune, de procéder à des campagnes de désinfection des rues, comme cela est effectué dans quelques villes de France ? Compte tenu de la proximité de la lagune de Thau, la Ville de Mèze n’a pas voulu employer les produits chlorés utilisés pour éliminer les virus sans prendre en compte le risque de pollution pour le milieu naturel et l’impact pour la conchyliculture.

Une prudence confortée par la préfecture de l’Hérault qui a adressé un message à ce sujet aux maires du bassin de Thau :

« Certains d’entre-vous envisagent d’utiliser des produits détergents pour assainir leurs rues.
Outre l’effet inopérant sur la propagation du virus, cette diffusion serait de nature à polluer les sols et eaux d’un bassin versant fragile dont l’exutoire se dirige vers la production conchylicole destinée à la consommation humaine.
En conséquence, je vous remercie de ne pas prendre ce type d’initiative. »

Le sous-préfet du bassin de Thau

  • L’ancienne attestation de déplacement dérogatoire est-elle toujours valable ?

Non. Une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire a été mise en ligne par le ministère de l’Intérieur suite aux annonces d’Edouard Philippe. Les mesures y sont plus restrictives et il est désormais obligatoire d’indiquer l’heure de sortie. Il reste indispensable pour toutes les sorties de votre domicile.

Téléchargez la nouvelle attestation >>>

  • Les marchés sont-ils maintenus ?

Conformément aux décret publié ce jour, la préfecture de l’Hérault a demandé au maire de suspendre les marché en plein air et de fermer les marchés couverts.
Compte tenu de la présence de moyennes surface à Mèze, il n’est pas possible d’obtenir une dérogation pour les marchés de plein air du jeudi et du dimanche qui sont donc suspendus.
En revanche, le maire de Mèze a fait la demande au préfet d’une dérogation pour l’ouverture des halles.
La ville appuie notamment sa demande sur la nécessité de maintenir un point de vente de produits frais au cœur de ville pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer vers les moyennes surfaces.

En attendant la réponse du préfet, les halles sont ouvertes.

 

  • Puis-je me promener autour du lac du Sesquier ?

Les mesures de sécurité autour du lac du Sesquier sont les mêmes que dans toute la France. Seules les personnes dont le domicile est à proximité du lac peuvent s’y rendre pour des déplacements liés uniquement à des activités sportives individuelles brèves ou aux besoins des animaux de compagnie. Une attestation dérogatoire de sortie et une pièce d’identité sont obligatoires. Tout autre déplacement est interdit. L’interdiction concerne également  la pêche.
Les forces de l’ordre renforcent les patrouilles de surveillance et de prévention.

 

  • Puis-je me promener à la plage ?

Par arrêté préfectoral du 19 mars 2020, l’accès est interdit sur l’ensemble des plages du pays. Cette mesure supplémentaire a été prise suite à l’afflux de promeneurs sur le littoral malgré toutes les consignes.

 

  • Puis-je pratiquer une activité sportive ? (VTT, footing, marche)

Consignes gouvernementales :

Les sports collectifs ou de contact sont à proscrire. Si vous disposez d’un jardin, vous pouvez pratiquer un sport, mais uniquement au sein du cercle familial auquel le confinement s’applique et sauf, évidemment, si l’un des membres de la famille est malade.

Faire du sport en extérieur, c’est donc avant tout faire une marche ou un petit footing mais en respectant 3 règles importantes :

  • Rester à proximité de son domicile – donc dans son quartier ;
  • Que cette sortie soit brève ;
  • Et sans autre contact qu’avec sa cellule familiale. Vous pouvez sortir avec vos enfants ou seul mais pas retrouver des amis.

Lundi 23 mars, le Premier ministre a estimé que les consignes existantes devaient être précisées : « Sortir pour promener ses enfants ou faire du sport, c’est dans un rayon de 1 km de chez soi, pour maximum une heure, et tout seul. » Il faudra en outre bien noter l’horaire sur l’attestation sur l’honneur qu’il faut écrire pour chaque sortie.

  • Puis-je me baigner ou faire du bateau ?

Non. Conformément au décret n°2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19, la préfecture maritime de la Méditerranée précise que les activités de plaisance, de tourisme ou de loisirs nautiques sont aussi interdites en mer Méditerranée.
En mer comme à terre, ces dispositions ont vocation à lutter activement contre la propagation du COVID-19 en restreignant tous les déplacements.
Elles permettent également de préserver les moyens de secours en mer pour les dédier plus spécifiquement à d’éventuelles interventions sanitaires liées à l’épidémie en cours.
Aussi, il vous est demandé de respecter strictement cette interdiction et de relayer cette information auprès de l’ensemble des usagers de la mer.
Pour mémoire, le non-respect de la réglementation précitée est passible des mêmes sanctions qu’à terre.

 

  • Pourquoi le cimetière est-il fermé ?

Le cimetière est fermé en raison des consignes nationales de confinement. Les options de dérogation de sorties ne prévoient pas la possibilité de se rendre au cimetière. Cette mesure répond aux consignes gouvernementales de protection de la population.

 
  • Quel est le rôle de la police municipale par rapport aux restrictions de circulation  ?

En complément des contrôles de gendarmerie, la police municipale patrouille quotidiennement sur l’ensemble de la commune.
« Après quelques rappels à l’ordre, les consignes sont de mieux en mieux respectées »  indique Wilfrid Mack, le chef de la Police municipale de Mèze.
Les patrouilles se répéteront quotidiennement et des verbalisations pourront être effectuées, si nécessaire, à  l’encontre de ceux qui n’auraient toujours pas compris l’importance vitale de respecter les règles de confinement.

  • Est-ce que le stationnement en zone bleu, ou le stationnement abusif, sont verbalisés ?

Non, actuellement la police municipale ne verbalise pas le stationnement tant qu’il n’y a pas gêne à la circulation, qu’il s’agisse de dépassement de temps en zone bleue ou de stationnement abusif dépassant 7 jours.

  • La déchetterie est-elle ouverte ?

La déchetterie rouvrira lundi 23 mars pour les professionnels uniquement.

 

  • La poste de Mèze est-elle ouverte ?

Le bureau de Poste de Mèze est actuellement fermé.

A partir du 2 avril, les colis et les lettres recommandées pourront être retirés (après avis de passage) du lundi au vendredi de 9h10 à 12h30, dans le local des boîtes postales, porte d’entrée située entre le distributeur et le local du parking – sur la droite.

Merci de vous munir obligatoirement du numéro de l’objet et d’une pièce d’identité.

Il est essentiel de respecter les gestes barrières et de se présenter une personne à la fois. Aucune autre opération ne pourra être effectuée.

Pour les autres opérations :
– Retrait d’argent au guichet
– Dépôts d’espèces au guichet
– Affranchissement de lettre sur automates
– Affranchissement et dépôt de colis et Chronopost
– Paiement de facture Eficash
– Emission et paiement Western Union et mandats internationaux
– Professionnels : dépôt d’espèces et de chèques au guichet
> Le bureau de Frontignan est ouvert de 9h à 13h du lundi au vendredi ( adresse : avenue Frédéric Mistral, 34110 Frontignan).

Les tournées de distribution du courrier  des facteurs sont maintenues.
Pour toute autre information, vous pouvez contacter le 3631 (numéro non surtaxé)

Site web : https://aide.laposte.fr/categorie/covid-19/

  • Le service de ramassage des encombrants passent-ils encore ?

Non, le ramassage des encombrants est suspendu jusqu’à nouvel ordre

 

  • Les lignes de bus sont-elles maintenues ?

Les compagnies de transports adaptent aussi leurs services.

Pour plus d’info :

HÉRAULT TRANSPORTS :
https://www.herault-transport.fr/actualites/tc/amenagement-offre-transport

SETE AGGLOPOLE MEDITERRANEE
https://www.mobilite.agglopole.fr/Informations/Toutes-les-infos-trafic/#41890

 


Quels sont les risques de contamination ?

Échange avec Patrick Olombel, médecin généraliste en retraite,
professeur de médecine et élu délégué à la santé et à la sécurité

 

  • Le port de gants me protège-t-il du Coronavirus ?

Le port de gants ne protège en rien du coronavirus. En effet, le virus ne pénètre pas dans l’organisme à travers la peau des doigts. Ces derniers sont juste le support nécessaire pour transmettre l’agent infectieux vers le visage (bouche, nez ou yeux).
Porter des gants donne un faux sentiment de sécurité : les gants comme les doigts nus peuvent transmettre le virus au visage. Des études montrent que nous portons les mains au visage 25 fois par heure…

 

  • Puis-je être contaminé si je suis seul dans la rue lors de mes déplacements autorisés ?

Non, le coronavirus n’est pas aéroporté, c’est-à-dire qu’il ne se déplace pas dans l’air. Il se transmet à travers les gouttelettes émises lors de la toux, l’éternuement ou la parole (postillons). Ces gouttelettes sont rarement projetées à plus d’un mètre, d’où la distance de sécurité préconisée. Le virus ne s’infiltre pas non plus par la peau.

Si l’on doit retenir deux recommandations essentielles :

– Se nettoyer les mains plusieurs fois par jour (solution hydro-alcoolique, autres désinfectants, simple savon)

– Garder impérativement le mètre de sécurité avec les autres personnes.

 

Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.