Des Mézois sur scène au Festival de Thau !

Le steel-band Calyp’Thau, composé de 16 musiciens amateurs mézois, a assuré la première partie des concerts de Grand Corp Malade et I Muvrini, samedi 21 juillet pour le Festival de Thau. L’ensemble était dirigé par Guillaume Cazal, directeur de l’école municipale de musique, et accompagné par le professeur de percussions, Nicolas Del Rox et le collectif Purkwapa. Ce groupe est né au sein de l’école municipale de musique de Mèze, rare établissement d’enseignement artistique à proposer la pratique de cet instrument. Il se réunit chaque semaine au cours d’un atelier. Calyp’Thau propose un large répertoire, allant de la musique traditionnelle caribéenne au rock, en passant par le jazz ou la chanson.

Nathalie Cabrol, maire-adjointe déléguée à la culture est « très fière du travail mené par Guillaume Cazal et ses élèves au sein de l’école municipale de musique de Mèze. La qualité des morceaux proposés par le steel-band a permis à ses musiciens de pouvoir se produire dans des endroits prestigieux comme la place de la comédie à Montpellier, au printemps dernier ou samedi soir sur la scène du Festival de Thau. Les festivaliers ont pu découvrir cet ensemble et la qualité de ses propositions musicales ».