DILUNS 1er de GENIÈR de 2018

9 oras.

Dins nòstra vilatge, l’an novèl se desrevelha pauc a pauc dins la
doçor.
Lo pargue del castèl garda son mantèl d’umiditat, rendent las fuòlhas lusentas e las nolors tant agradivas.

Coma sus la passejada, lo temps s’ès arrestat. Lo mercat, los comercis se pausan. Los darrièrs jorns de l’annada 2017 son estats plan actius per preparar a totes los mesòis de fèstas bèlas. Los qualques cavalets e barracas gardan encara lors tendolets baissats.

L’estanh es un vertadièr miralh liurat als aucèls de mar. Un aire de trèva flota dins un cèl quasi pur.

E dins un mond que sembla aver perdut la bossòla, voldriam qu’aquel moment, suspendut dins lo temps e l’espaci, siá lo signe d’una annada doça e serena, dins un mond ont cadun poguèsse s’espompir segun sos vots.

Es tot lo mau que lo Cercle occitan de Mèsa vos desira per l’an 2018.

LUNDI 1er JANVIER 2018.

9 HEURES

Dans notre village, le nouvel an se réveille peu à peu dans la douceur.

Le parc du château garde son manteau d’humidité, rendant les feuilles luisantes et les odeurs si agréables.

Comme sur l’esplanade, le temps s’est arrêté. Le marché, les commerces se reposent. Les derniers jours de l’année 2017 ont été très actifs pour préparer aux mézois de belles fêtes.

Les quelques manèges et barraques gardent encore leurs bâches baissées. L’étang est un vrai miroir livré aux oiseaux de mer.

Un air de trêve flotte dans le ciel quasiment pur.

Et dans un monde qui semble avoir perdu la boussole, l’on voudrait que ce moment, suspendu dans le temps et l’espace soit le signe d’une année douce et sereine, une année où chacun puisse s’épanouir selon ses vœux.

C’est tout le mal que le Cercle Occitan de Mèze vous souhaite pour l’an 2018.