Free River, un jazz aux couleurs mézoises

De gauche à droite : Mattias Levréro (guitare), Emma Lamadji (chant), Quentin Boursy (batterie, percussions), Joan Eche-Puig (basse électrique et contrebasse) et Samuel Mastorakis (vibraphone)

Durant 3 jours, l’école municipale de musique a accueilli en résidence la formation « Free River ». Un quintet de jazz world et soul qui apporte un éclairage nouveau sur des standards du genre revisités et ainsi intensifiés.

Pourquoi cette résidence à l’école de musique de Mèze ? Tout simplement parce que l’un des membres du groupe, Mattias Levréro, y est prof de guitare électrique. C’est lui qui a fondé le groupe, après sa rencontre avec Emma Lamadji, chanteuse autodidacte d’origine centrafricaine.

Ce duo est accompagné par un autre Mézois, Quentin Boursy à la batterie, batteur du groupe légendaire des Gipsy Kings. Samuel Mastorakis au vibraphone et Joan Eche-Puig à la contrebasse complètent la formation.

Création accompagnée depuis 2015 par le Silo*, Free river finalise en ce moment les enregistrements d’un album qui sortira courant 2019.

* Le Silo est un centre de création coopératif dédié aux musiques du monde et traditionnelles en région Occitanie, porté par le Festival de Thau et Détours du Monde