Hommage aux combattants de la guerre d’Algérie, les combats du Maroc et de la Tunisie.

Près de 25 000 soldats français sont tombés au front pendant la guerre d’Algérie, les combats du Maroc et de la Tunisie. Lundi 5 décembre, le maire Henry Fricou, élus, médaillés militaires, anciens combattants, sapeurs-pompiers et Mézois, ont rendu hommage à tous ces Hommes à l’occasion de la commémoration nationale aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. Dans son discours, le Maire a rappelé que ce soit « soldats de métier, combattants volontaires, Français musulmans engagés dans les forces supplétives, appelés et rappelés du contingent : tous ont connu les mêmes épreuves. Tous ont lutté pour le même idéal au service de la République et au service de la France » avant d’ajouter « Plus de 5 décennies après la fin de la guerre d’Algérie, après ces déchirements terribles au terme desquels les pays d’Afrique du Nord se sont séparés de la France, notre République doit assumer pleinement son devoir de mémoire.»