LO GREGAU

Venent d’un plan polit pais, la Grècia, aquel vent es pas fòrça aimat.Los ancians disian ; « grèc, plueja al bèc ». Mas l’estiu, se amaga lo solelh, recaufa l’aiga de l’estanh (cossí fa ?), e aquò es plan bon per los banhaires. Mas coma lo marinás, buta ambvam d’ersas grandas que pòdon  susprene. Es pas greu, e par nadar sens laguis, sufís de trapar lo biais de far per dansar en cadéncia amb aquelas ersas bèlas, e aquò es magic e plan agradiu. Ensajas !

LE GREC

Venant d’un bien joli pays, la Grèce, ce vent n’est pas très aimé. Les anciens disaient : « grec, pluie au bec ». Mais l’été, s’il cache le soleil, il réchauffe l’eau de l’étang (comment fait-il ?), et c’est bien bon pour les baigneurs. Mais comme le gros vent marin, il pousse avec vigueur des grosses vagues qui peuvent surprendre. Ce n’est pas grave, et pour nager sans souci, il suffit d’attraper la manière de faire pour danser en cadence avec ces grosses vagues, et ceci est magique et bien agréable. Essayez !