L’UNC a fêté son centenaire

L’Union Nationale des Combattants célèbre, cette année, le centenaire de sa création. A cette occasion, plus de 200 membres de l’UNC de l’Hérault, entourés du maire de Mèze, d’élus, de la conseillère départementale, de militaires et de représentants des forces de sécurité et d’associations commémoratives étaient rassemblés à Mèze, le 15 décembre.

L’UNC est née au lendemain de la Grande Guerre, pour aider les soldats revenus du combat, maintenir le lien qui les unis, mais aussi pour rendre hommage aux actes de courage des poilus et perpétuer, au fil des générations, la mémoire de leur sacrifice pour que la France demeure un pays libre. L’association a continué à œuvrer pour tous ceux qui ont porté l’uniforme, pour les veuves d’anciens combattants et pour les orphelins de guerre.

Dans son allocution, Henry Fricou, maire de Mèze, s’est « réjoui de constater à quel point l’UNC est une association, non seulement utile, mais vivante et dynamique. » Avant de remercier et féliciter Michel Cottignies, administrateur national UNC Paris et président de l’UNC de l’Hérault, Roger Marie, président de l’UNC de Mèze et, à travers eux, les membres de cette association, pour l’ensemble de son action au service des combattants.

A cette occasion, Jean-Paul Rouat a reçu la médaille de Vermeil du Djebel qui témoigne de l’estime portée à un ancien combattant par ses compagnons d’armes.