Pollution dans l’étang : nouvelle action préventive

Une second barrage flottant a été installé pour renforcer la sécurisation de la zone

Avant même de savoir si des produits toxiques sont présents dans les effluents et afin d’éviter tout impact sur l’environnement et, tout particulièrement sur l’activité conchylicole, le maire de Mèze, Henry Fricou, a décidé, ce matin, de lancer une action préventive avec les autorités compétentes.
En concertation avec les services préfectoraux, une opération mettant en œuvre d’importants moyens logistiques spécifiques du SDIS a été mise en place sans délais.

100 000 litres d’eau polluée pompés et stockés provisoirement dans de réservoirs et des citernes

En début d’après-midi, ce 14 février, un second barrage flottant a été installé sur zone pour renforcer celui déjà posé en urgence mardi. Afin d’éliminer la plus grande partie de la nappe toujours présente près du rivage de la plage du Thalassa, une opération de pompage a été effectuée. Quelque 100 000 litres d’eau souillée ont ainsi été pompés. Ils seront provisoirement stockés dans des réservoirs et des camions citernes avant d’être évacués par une entreprise spécialisée.
A ce jour, les analyses complémentaires sur les éventuels produits polluants déversés de manière illicite dans la lagune de Thau sont en cours et les résultats sont attendus dans les tout prochains jours.