Rien n’arrête le corso !

corso8mai2016

En ce dimanche 8 mai, peu de Mèzois auraient cru que le ciel noir et pluvieux n’épargne la cavalcade.
Mais le dieu très païen des corsos a dit : « Que la pluie cesse ! » Et la pluie cessa.
Sous le regard bienveillant du peuple élu assis à la tribune d’honneur, elle cessa précisément le temps que le cortège s’ébranle pour ne reprendre qu’après l’explosion de joie finale des centaines de fidèles de la fête rassemblés en nuées bruyantes et colorées sur la terre promise de la place Camille Vidal.
Et c’est ainsi que le corso du 8 mai évita la mouise.

Visionnez l’album photo du corso du 8 mai >>>