Une centenaire honorée

centenaire_marie_medina
Marie et 24 arrière-petits-enfants

Samedi 2 janvier, Mireille Lourdou, adjointe au maire, a remis la médaille de la ville à Marie Médina qui a soufflé ses 100 bougies.

Née le 9 décembre 1915 à Oran en Algérie, Marie a ainsi passé son enfance et son adolescence paisible auprès de ses parents pieds noirs. Jusqu’à ses 20 ans, elle travaille comme cigarière pour les entreprises Bastos. C’est en 1935, qu’elle se marie avec Antoine Medina, Avant son retour en France, quatre enfants naitront : Antoine en 1936, Lucien en 1939, Lucette en 1944, et Josette en 1948.

C’est en 1963 qu’elle revient en France avec son mari et ses quatre enfants. À Nevers, une nouvelle vie professionnelle commence en travaillant pendant de longues années au lycée Montot. En 1970, au moment de la retraite, ils s’installent à Béziers plus de trente ans. Malheureusement en 1992, son époux décède. Installée alors à Mèze, elle se rapproche ainsi du bord de mer et de la tranquillité.

Pour cette grande occasion, l’anniversaire a été célébré entouré de sa famille qui compte 12 petits-enfants et 30 arrière-petits-enfants. Un arrière-petit-enfant ainsi qu’un premier arrière-arrière-petit-enfant verront le jour en mars prochain !