Des bébés hippocampes viennent de naître
dans le port de Mèze

La capitainerie de Mèze est heureuse de vous faire part, cette année encore, de la naissance de plusieurs centaines d’hippocampes dans le port principal. Cela deviendrait presqu’une habitude alors que le phénomène est réellement exceptionnel.
Leur présence est un excellent indice de la qualité du milieu. En attendant de grandir un peu et de gagner les eaux de la lagune de Thau, les petits « chevaux de mer », encore très vulnérables, vont profiter de l’abri que constitue l’espace portuaire.
Comme on peut l’observer sur les photos, les jeunes hippocampes ont pour habitude de s’agripper à des feuilles de zostères (herbier naturel de la lagune de Thau). C’est la raison pour laquelle, après ces périodes de ponte, les agents portuaires doivent suspendre le ramassage des algues dans le port. Mais la préservation des petits hippocampes justifie bien un petit retard sur le nettoyage.
Rappelons que le port de Mèze est le premier en Occitanie à  avoir obtenu la certification européenne Afnor « Port actif en biodiversité ». Un label qui traduit la volonté de concilier le fonctionnement d’un port avec des actions en faveur de la biodiversité et de la préservation du milieu marin. Ces naissances régulières constituent la meilleure récompense des efforts menés par la Ville.