Tribune libre

Le droit d’expression des conseillers municipaux

Afin de garantir l’expression du pluralisme et de permettre au public de connaître les différents points de vue des élus sur les affaires communales, un espace est réservé à l’expression des conseillers de l’opposition municipale dans les bulletins d'informations générales. 

Ces propos sont sous la stricte responsabilité de leurs auteurs (loi de démocratie de proximité du 27 février 2002).

Depuis décembre notre équipe s’est très vite mise au travail pour répondre au mieux aux attentes des administrés et pour traiter les dossiers urgents laissés par l’ancienne majorité: la régularisation de la durée du temps de travail des agents dans les collectivités (fixée à 1607 heures), la réalisation des budgets et la planifications des investissements sur 4 ans, la réorganisation des services, la remise en ordre de tous les dossiers concernant l’urbanisme, la mise en place des différentes commissions consultatives, l’organisation de conseils municipaux mensuels. Nous avons renoué des liens avec l'Etat, la Région, le Département, l'Agglo, co-financeurs de nos projets.

Progressivement, nous avançons chacun dans nos dossiers et projets respectifs. Conformément à nos engagements, nous sommes très attachés à la transparence et l'ouverture au dialogue avec les élus minoritaires (participation à toutes les commissions consultatives, annonce des dates des conseils municipaux à l’avance, accès facilité aux documents administratifs, etc…).

Ces 6 derniers mois ont donc été consacrés à l'assainissement de nombreuses situations et à la mise en place de tous les outils nécessaires à la réalisation de notre programme.

Il est temps maintenant de nous retrouver et de consacrer la seconde partie de cette année à ce qui fait « l’ADN » d’Agir pour Mèze: le participatif .

Nous allons donc, dès la rentrée, organiser des réunions participatives dans les quartiers mais aussi dans la maison des citoyens afin de construire collectivement de nouvelles perspectives pour Mèze.

D’autre part, notre position au sein de Sète Agglopôle nous permet d’intervenir régulièrement pour défendre les projets de Mèze.

Mèze doit défendre sa place et ses intérêts dans cette intercommunalité. Le dynamisme de notre maire et des élus d’Agir est sans faille. Mèze doit redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être la ville phare du Nord Agglo.

Agir pour Mèze


La majorité municipale a présenté récemment son projet de restructuration des services municipaux. S’il est bon d’améliorer les services à la population, quelle urgence y a-t-il à tout modifier sans qu’aucun dysfonctionnement ne soit avancé et au seul prétexte que cela n’avait pas été fait depuis 10 ans ? Le souffle du changement est parfois un prétexte pour construire des moulins à vent.

Certains mouvements de personnels induits par cette restructuration sont pour le moins surprenants et, conformément aux promesses électorales de la majorité, nous attendions le recrutement de policiers municipaux supplémentaires ainsi que la mise en place d’astreintes les week-ends et jours fériés. Mais la sécurité de la population semble moins importante que la culture et les festivités !

À part cela, la plupart des projets portés par la nouvelle majorité s’inscrivent dans la continuité des actions de notre équipe : aire de compostage partagée, égalité femme-homme, mobilité, fête de la nature et de la jeunesse, balade artistique. Le seul changement réside dans les tarifs de la navette maritime Mèze-Sète, qui ont plus que doublé !

Notre équipe reste mobilisée pour défendre l’intérêt de Mèze et des Mézois et nous vous souhaitons de passer un bel été.

www.facebook/mezensemble


6 MOIS DE MANDAT : PREMIER CONSTAT

Pendant que la nouvelle équipe engage sa politique, on peut noter que les élus minoritaires sont déjà plus considérés.

L’équipe « Mèze Ensemble », semble toutefois désorganisée après de multiples démissions dont celle de M. Fricou. Quasiment muette, elle ne participe presque pas aux débats.

Il est souhaitable, pour l’équilibre du conseil, que ce groupe d’opposition retrouve la voix et assume sa représentation d’une partie non négligeable de la population.

En ce qui me concerne, je suis intervenu sur de nombreux sujets, ou en faisant de nombreuses propositions de bon sens pour le bien de tous.

C’est l’honneur d’un élu que de se rendre utile, et respecter ses électeurs en les représentant sérieusement au conseil municipal.

Gilles PHOCAS, Conseiller municipal, union.mezoise@gmail.com