Mèze actu

Restaurant municipal de Mèze : confiance et qualité

Restaurant municipal : un temps d’avance sur la qualité

La Loi EGALim, adoptée en fin d’année 2018, prévoit la mise en œuvre de nouvelles obligations pour les professionnels de l’alimentation.

 

 

Engagé depuis plusieurs années dans une « démarche qualité », le service municipal de restauration avait anticipé les principales évolutions inscrites dans cette Loi pour une alimentation saine et durable.

Qu’impose la Loi EGALim ?

  • Dès octobre 2019, la mise en place d’un menu végétarien (alternatif) pouvant être composé de protéines animales ou végétales.
    Ces menus alternatifs sont déjà proposés à Mèze depuis septembre 2017.
  • Dès janvier 2020, un pourcentage de 20% de produits bios dans les menus.
    Le restaurant municipal avait déjà initié cette démarche en 2007 avec un menu bio proposé chaque mois. Aujourd’hui, les 20% de bio sont atteints. De plus l’approvisionnement des produits frais est majoritairement régional (viande de Lozère, fruits et légumes d’Occitanie…).
  • Dès janvier 2020, la fin de l’utilisation des emballages et ustensiles plastiques.
    Le service municipal de restauration collective n’utilise aucun ustensile en plastique dans ses restaurants scolaires. Seulement quelques ustensiles à usage unique non biodégradables ou compostables qui sont encore utilisés, comme les barquettes pour le portage des repas à domicile. Leur remplacement est actuellement à l’étude. Par ailleurs, aucun contenant alimentaire de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique n’est utilisé par le service de restauration collective. Cette obligation devra être appliquée au plus tard en janvier 2025.

La cuisine municipale au top de la sécurité alimentaire

Le service municipal de restauration Le Taurus est engagé depuis longtemps dans une démarche d’amélioration continue de l’ensemble des critères qui interviennent dans la sécurité alimentaire. Pour cela, l’équipe de la cuisine applique un plan de maîtrise sanitaire (PMS), qui intègre à la fois la formation professionnelle des agents et des audits impromptus et aléatoires d’hygiène couplés à des prélèvements microbiologiques aussi bien sur les aliments que sur la cuisine et les lieux de restauration. Les audits ainsi réalisés tout au long de l’année 2018 ont mis en lumière un niveau d’hygiène proche de la perfection sur l’ensemble des critères pris en compte. Ce niveau d’exigence a permis au restaurant municipal le Taurus d’obtenir officiellement, en mars 2019, la plus haute notation qu’il soit possible d’obtenir de la part de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) avec un « Très satisfaisant » sur le site gouvernemental Alim’confiance.

Site Internet www.alim-confiance.gouv.fr et application mobile « alim ‘confiance »

Juive pendant la Seconde Guerre…

L’humanité ne tire pas les enseignements du passé. 75 ans après les horreurs de la Seconde Guerre, le monde est toujours confronté à la poussée des thèses racistes, nationalistes et antisémites.
D’où l’importance de transmettre aux jeunes générations les leçons de l’histoire.
Et pour cela, rien n’est plus efficace que le témoignage vivant. Le service archives municipales et patrimoine de la ville de Mèze, en partenariat avec l’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) a organisé une rencontre entre Edith Moskovic, déléguée régionale du Comité français pour Tad Vashem, organisatrice des remises de médailles et de diplômes de Juste parmi les nations, et les élèves de cinq classes des écoles élémentaires de Mèze.
Edith Moskovic est venue raconter son enfance de juive cachée pendant la guerre. Après les premières lois antisémites, sa famille est contrainte à l’exil dès 1935. En 1941, elle est finalement arrêtée par la gendarmerie française avec ses sept frères et sœurs et internée au camp du Rébécou dans les conditions des déportés de l’Europe asservie. La famille parvient à s’évader et à franchir la ligne de démarcation en Picardie. 
En septembre 1942, de nouvelles lois anti-juives d’exclusion totale poussent le père de famille à cacher ses huit enfants auprès de familles inconnues. Âgée de neuf ans, elle est confiée dans un premier temps à des voisins, dans le grenier où elle reste enfermée à clé, dans l’obscurité, sans pouvoir évaluer le nombre de jours passés. Elle est ensuite envoyée sous une nouvelle identité dans une institution catholique pour handicapés.
À la Libération, elle retrouve toute sa famille saine et sauve.
Depuis 1998, Edith Moskovic s’est donnée pour mission de témoigner sans relâche de son vécu d’enfant juive cachée auprès des jeunes avec un seul mot d’ordre : « transmettez ! ».
Une rencontre édifiante pour les jeunes Mézois qui ont pu se rendre compte que la Shoah, la déportation, les persécutions, ne sont pas que des mots et des images dans des livres d’histoire mais ont un visage fait de chair, de larmes et de plaies qui ne cicatriseront jamais.

Une matinée à la ferme

Jeudi 16 mai, les petitous des trois crèches : Lou Mezou, Claude Bastide et Les Petits Thau et ceux du RAM se sont retrouvés au Sesquier pour une matinée champêtre. Quatre ateliers leur ont été proposés : la mini ferme « beau nez d’âne » avec des poules, un poney, un âne, des chèvres et deux superbes alpagas, la musique animée par Martine Devillers, qui a repris le répertoire des chansons autour des animaux de la ferme, un coin lecture, et un atelier de psychomotricité. Certains sont même restés pique-niquer afin de profiter encore un peu de cette matinée « nature ».

Tombola du Festival de Thau : des places à gagner !

Gagnez des places pour une des quatre soirées mézoises du 29e Festival de Thau.

Pour participer à la tombola, rien de plus simple !
Il suffit de remplir le formulaire ci-dessous. Vous avez jusqu’au mercredi 29 mai 12h pour participer.

Le tirage au sort sera effectué le vendredi 31 mai, à l’occasion de la soirée concert gratuite de présentation du Festival 2019.
Pour savoir si vous faites partie des gagnants, ne manquez pas cette grande soirée de musique et de fête !

Découvrez le programme du Festival de Thau 2019 >>>

Pour en savoir plus sur la soirée concert gratuite du 31 mai au château de Girard >>>

Formulaire de participation à la tombola

 
 

On parle « jardinage, hôtel et nichoir » à la périsco Coty

Durant le temps de périscolarité, l’équipe d’animation de l’école maternelle Germaine Coty a proposé aux petitous de créer un jardin à l’entrée de l’accueil périscolaire de l’école. Un moyen ludique d’observer, de comprendre et de respecter la nature et l’environnement, sous forme d’ateliers adaptés à leur âge.

Ce jeudi 16 mai, Thierry Doenlen, responsable des espaces verts de la Ville de Mèze, a présenté aux enfants de l’accueil périscolaire une animation un peu particulière. Une trentaine de petits Mézois, âgés de 3 à 6 ans, ont ainsi planté des fleurs méditerranéennes et de belles fleurs de saisons (lavandes, genets, romarins….) dans une jardinière en bois qu’ils entretiendront eux-mêmes avec tous les accessoires nécessaires. Ils ont ensuite créé un hôtel à insectes et installer un nichoir à oiseaux et chauves-souris.

Ce projet permet aux enfants de les initier à l’entretien d’un jardin au quotidien et suivre les étapes de la plantation. Il permet également de responsabiliser les enfants et leur apprendre à respecter la nature.

Jeux en famille : une journée réussie !

Le conseil municipal des jeunes de la Ville de Mèze enchaîne les projets réussis. Après une journée consacrée au sport, les jeunes élus ont organisé une après-midi dédiée aux jeux et à la famille au parc du Sesquier, dimanche 19 mai. Près de 200 personnes ont participé à cette manifestation conviviale. Parents et enfants se sont retrouvés autour d’ateliers scientifiques (dans le cadre du « C’est pas sorcier tour » de l’association Les petits débrouillards) et de jeux collectifs géants. Ils ont également créé des nichoirs à mésanges avec le service municipal des espaces verts. Le maire Henry Fricou a tenu à « féliciter une nouvelle fois les enfants du conseil municipal des jeunes pour leur dynamisme et leurs idées. Ils vont au bout de leurs projets pour Mèze. Les jeunes peuvent être fiers de leurs actions. Ils les mènent à chaque fois avec succès ».

Soirée concert gratuite avec le Festival de Thau

Vendredi 31 mai
Soirée concert « Passion Coco » avec le Festival de Thau
Parc du château de Girard

Le Festival de Thau propose une soirée festive gratuite ouverte à tous. Entre printemps et été, profitant des vacances de l’ascension, dans le cadre bucolique du parc du château de Girard, place à la musique, à la fête et à la convivialité. Au menu : bar, produits du terroir, concert dansant avec le groupe Passion Coco et DJ pour bien finir la soirée.
À cette occasion, la programmation du 29eFestival de Thau sera présentée en détail.
Cerise sur le gâteau, une tombola permettra de gagner des places pour le Festival de Thau 2019 !

Programme de la soirée :
18h30 : présentation de la programmation de la 29e édition du Festival de Thau, au carré d’art Louis Jeanjean.
19h30 : apéritif offert.
20h30 : concert de Passion Coco qui nous emmène sur les plages tropicales d’Amérique du Sud pour y danser sans retenue sur une cumbia psychédélique.
22h : DJ.
Entrée libre et gratuite

Des mamans à l’honneur

Le Maire Henry Fricou, entouré des 5 mères méritantes. De gauche à droite : Leigh Kamraoui, Sylvette Lidier, Joëlle Revault, Henry Fricou, Simone Remeyse, Nicole Repole

Dimanche 19 mai, cinq mères particulièrement méritantes se sont vu remettre les médailles d’honneur de la famille par Henry Fricou, maire de Mèze, entouré d’élus du conseil municipal et de Jean-Pierre Vaillant, président de l’ADMFF (L’Association de la Médaille de la Famille Française de l’Hérault).

Cette année, Simone REMEYSE, mère de 5 enfants, Sylvette LIDIER, mère de 5 enfants, Leigh KAMRAOUI, mère de 4 enfants, Joëlle REVAULT, mère de 4 enfants et Nicole REPOLE, mère de 4 enfants, ont ainsi reçu leur distinction des mains d’Henry Fricou, au cours de la cérémonie organisée par la Ville de Mèze dans la salle de la République.

Dans son discours, le maire s’est adressé aux mères de famille : « Au nom de la ville de Mèze, je souhaite vous témoigner publiquement la haute estime et la reconnaissance que nous vous portons. Vous avez acquis le droit à cette distinction dans la discrétion, en assurant au quotidien l’éducation de vos enfants. La famille n’est pas simplement un cocon. C’est aussi le cadre où l’enfant se construit socialement et s’ouvre progressivement aux autres. »

Cette médaille est une reconnaissance et un hommage à celles et ceux qui ont élevé dignement une famille nombreuse. Toute mère ou père ayant élevé au moins 4 enfants peut la recevoir. Il faut constituer un dossier et le remettre au service des affaires culturelles de la Ville au château de Girard avant le 1er novembre 2019 (Renseignements : 04 99 04 02 04). Celui-ci sera alors soumis au préfet.

Jules Verne passe au self-service

Henry Fricou et Aïssa Doulat assistent au lancement du nouveau self-service du restaurant scolaire de Jules Verne

Quelques mois après le restaurant de l’école Clemenceau, c’est au tour du groupe scolaire Jules Verne de passer à l’ère du self-service. Cette nouvelle organisation mise en place par le service municipal de restauration est particulièrement appréciée par les élèves, qui profitent mieux de leur pause méridienne et déjeunent dans une ambiance beaucoup plus sereine, mais aussi par le personnel de l’école.
Ce jeudi 16 mai, à l’heure du repas, Henry Fricou, maire de Mèze et Aïssa Doulat, adjoint aux affaires scolaires sont allés se rendre compte sur place du lancement de ce self-service de Jules Verne. Ils ont pu constater avec satisfaction que les enfants ont bien vite adopté ce nouveau fonctionnement qui leur offre plus de liberté et d’autonomie.

Ça roule au skate park

L’espace jeunes de la Ville de Mèze, en partenariat avec l’association sétoise « Cultures Urbaines sans Frontières » a organisé une compétition de trottinettes et skates, mercredi 15 mai au skate park du Sesquier. 35 jeunes de 10 à 17 ans, de Mèze et du Bassin de Thau, ont participé à ce grand contest pour le plaisir de la compétition ou pour la découverte de ce sport urbain de plus en plus pratiqué.

Eco-mobilité : participez au débat

Dans le cadre du festival de la mobilité porté par Sète agglopôle Méditerranée, la ville de Mèze ouvre une consultation publique en ligne sur les modes de transports intra muros.

Les thématiques sont les suivantes :

• Quelle place pour la voiture à Mèze (circulation, stationnement) ?

• Comment favoriser les modes de déplacements doux (piétons, cyclistes) ?

• Comment améliorer le fonctionnement des transports en commun à l’intérieur du périmètre mézois ?

N’hésitez pas à faire part de vos remarques et vos suggestions qui viendront enrichir la réflexion de la municipalité et de l’agglo pour développer l’éco-mobilité sur notre territoire.

Envoyez vos propositions par email à l’adresse suivante : contact@ville-meze.fr

Pour plus de renseignements sur le festival de l’éco-mobilité, cliquez ici >>>

 

Expo : « Thurifères, gardiens du temps »

La médiathèque de Mèze a ouvert ses portes à une nouvelle exposition jusqu’au 1er juin à la Médiathèque de Mèze.
Dessins, peintures, photographies et fusion des deux, ces œuvres sont le fruit de la rencontre de Geneviève Michon, photographe et ethnobotaniste, et du peintre Philippe Deltour. Autour du genévrier thurifère, un arbuste de l’Atlas marocain, se tissent et s’expriment deux regards, qui offrent une approche sensible de la nature.

Bus des aidants : vous aidez un proche, des solutions existent

L’Action sociale de la fédération Agirc Arrco expérimente un nouveau dispositif en faveur des proches aidants sur le département de l’Hérault.

Ce programme consiste en un Espace d’accueil, de conseil, d’information et d’orientation destiné aux proches aidants et propose un accompagnement personnalisé par un professionnel expert.

Nous organisons un service itinérant grâce à un véhicule qui se rendra dans différentes communes de l’Hérault, notamment à Mèze, une fois par mois.

Cet accueil permettra d’assurer un suivi et un accompagnement personnalisé des aidants de personnes dépendantes du fait de l’âge, d’un handicap ou d’une maladie. 

De ville en ville nous venons à votre rencontre…

A Mèze, nous vous accueillons à bord du véhicule de l’espace aidants sur la place des Micocouliers de 8h30 à 13h30 les :

  • Jeudi 16 mai
  • Jeudi 13 juin
  • Jeudi 11 juillet
  • Jeudi 12 septembre

Pour en savoir plus, téléphonez au 09 69 39 09 98 (disponible à partir du 20/05/2019)

>>téléchargez le flyer

Gel du 26 au 28 février 2018 : calamité agricole reconnue

Le Comité national de gestion des risques en agriculture réuni le 17 avril 2019 a reconnu le caractère de calamité agricole pour les dommages liés au gel du 26 au 28 février 2018 pour les pertes de récoltes (olivier, prune, fraise, pépinière).

Consultez l’arrêté ministériel du 7 mai 2019 portant reconnaissance du caractère de calamité agricole aux dommages subis par les agriculteurs de l’Hérault.

Téléchargez le formulaire de demande d’indemnisation, les annexes ainsi que la notice sur le site de la préfecture de l’Hérault

Ce dossier est à déposer dans un délai de trente jours auprès de la préfecture de l’Hérault, soit avant le 17 juin 2019.