Mèze actu

Une Teens party pour les 13-17 ans

Après le succès de la Teens party du mois de janvier destinée au 10-13 ans, le service jeunesse de la Ville de Mèze, à la demande d’un grand nombre de jeunes, a décidé d’organiser une nouvelle Teens party pour les 13-17 ans.

Une soirée gratuite spécialement conçue pour les adolescents et réservée aux jeunes de 13 à 17 ans, sans alcool, complétement sécurisée et encadrée par l’équipe d’animation. 

Dance floor, jeux de lumière, musique ininterrompue, animations, bonbons, gâteaux, cadeaux à gagner, photos et vidéos… Toute l’ambiance des discothèques pour une Teens Party qui fera le bonheur des ados et la tranquillité des parents.

Jeudi 1er mars 2018 de 20h à minuit – tenue correcte exigée – apporter une boisson sans alcool.

Résa et info : 04 67 43 15 32 ou 06 79 00 06 32

Autorisation parentale obligatoire ( Télécharger)

Le chai de Girard en chantier

Le chai du Château de Girard est actuellement en pleine rénovation dans le cadre d’un chantier d’implication porté par la Mission Locale d’Insertion. Cette salle de 200 m² sert chaque année à l’organisation d’expositions, de concerts et de spectacles. Pour des raisons esthétiques et acoustiques les murs du chai sont partiellement recouverts de cloisons placoplâtres.

Depuis le début de l’année, 15 à 20 jeunes travaillent sur ce chantier encadré par un responsable technique, en collaboration avec les services techniques de la Ville pour la mise en place des raccordements électriques.

Ces travaux de remise en valeur du lieu permettront d’accueillir le public dans de meilleures conditions lors des événements qui y sont organisés. La fin du chantier est programmée pour mars 2018.

Le montant de ces travaux s’élève à 6 000 euros financés par la Ville de Mèze avec le soutien de Sète Agglopôle Méditerranée.

Spectacle « Alter Eros »

Dans le cadre de la résidence de travail de la Compagnie Du Lâcher Prise présente au foyer munipal 
du lundi 12 au samedi 17 février

le service culturel vous propose le Spectacle « Alter Eros »  


Samedi 17 février à 20h30 au foyer municipal

Poésie charnelle et vibrante ! Dans un même espace, le collectif d’artistes mêle événements poétiques musicaux, jeu théâtral et puissance expressive des corps. Le mélange de genres artistiques offre une performance qui développe un propos universel. La poésie, le théâtre, la musique et la danse réunis, donnent du rythme et des variations à un thème sensible : l’amour dans la colère comme dans la tendresse.

« Alter Eros » nous transporte dans une succession kaléidoscopique d’émotions, expressions de la complexité des relations amoureuses comme des multiples facettes, noires ou vivifiantes du désir et du manque.

Cette création hybride, inclassable, où s’entrechoquent des univers sonores, narratifs et visuels très contrastés, marque des allers- retours entre l’intensité des textes et des scènes presque ordinaires de la vie d’un couple.

Durée 65 min. |dès 16 ans |12€/10€/8€

Réservation auprès du service culturel au 04.99.02.22.01

Une réunion publique pour prévenir les risques majeurs

Mardi 13 février à 18h salle de la république

Le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) a été réalisé spécialement pour informer et  sensibiliser la population à l’éventualité de ces risques au niveau communal : inondations, feux de forêt ou encore submersions. Que faire, comment réagir, comment s’informer en cas de catastrophe naturelle ou technologique ? Ce guide simple, concis et pratique permet de se préparer à affronter une situation de crise et d’y répondre par des moyens humains et matériels adaptés aux circonstances. Le  DICRIM  est  issu  du  Dossier  Départemental  de  Risques  Majeurs  (DDRM)  réalisé  et  diffusé  par  la  préfecture  de l’Hérault. Il a pour but d’informer les habitants de la commune sur les risques naturels et technologiques susceptibles de pouvoir se produire sur le territoire communal mais aussi sur les mesures de prévention et de protection mises en œuvre ainsi que sur les moyens d’alerte en cas de risque.

Avenue Général de Gaulle : avancement des travaux

Aménagement du réseau pluvial de l’avenue Général de Gaulle.

Depuis le mois de janvier, le ballet des tractopelles et des camions a investi l’avenue du Général de Gaulle pour un chantier d’envergure devenu indispensable dans ce quartier fréquemment touché par des problèmes d’évacuation des eaux pluviales.
La première tranche des travaux en cours concerne le tronçon allant de la rue des Ecoles jusqu’à la rue Nunez Patego et englobant la place de Lattre de Tassigny devant le collège.
Actuellement, plusieurs entreprises, ainsi que les services techniques de la Ville de Mèze, sont à l’œuvre. La réalisation du nouveau réseau d’évacuation des eaux pluviales sous l’avenue ainsi que la création d’un bassin de rétention sous la place de Lattre de Tassigny constituent la part la plus importante du chantier. Cette partie de l’aménagement est entièrement financée par Sète Agglopôle Méditerranée, collectivité compétente en matière de collecte, de stockage et de traitement des eaux pluviales.
Parallèlement, les réseaux électriques et téléphoniques sont enfouis.
De leur côté, les agents municipaux travaillent sur le renouvellement des canalisations d’eau potable.
Au terme de cette première tranche, seront réalisés les aménagements de voirie comprenant le revêtement de la chaussée avec un plateau surélevé pour sécuriser la voie e circulation ainsi que la création de cheminements piétons accessibles aux personnes à mobilité réduite et l’installation de l’éclairage public. L’achèvement des travaux est prévu pour le printemps 2018.
Le montant global de ce chantier s’élève à 1 500 000 € avec une participation de la SAM à hauteur de 50%.
Un second chantier du même type portera ensuite sur le tronçon entre le collège et le rond-point de la Marianne.
Enfin, la troisième tranche concernera l’aménagement de cet axe, de la rue Nunez Patego à la Poste.

Découvrez les 3 tranches du projet d’aménagement de l’avenue Général de Gaulle et de la place Baptiste Milhau

Cliquez sur l’image pour zoomer

Cliquez sur l’image pour zoomer

Cliquez sur l’image pour zoomer

Le pilleur de tombe démasqué

Depuis quelques mois, de multiples vols de fleurs ou d’objets personnels destinés à décorer les tombes de défunts disparaissaient.

Alertée de ces vols par les familles des disparus, la police municipale a pu lever le voile sur ces mystérieuses disparitions. L’individu qui avait pris la fâcheuse habitude de se servir sur les tombes a été identifié. Une partie des objets dérobés a pu être restituée.

Les familles ont porté plainte auprès de la gendarmerie qui est désormais en charge de l’affaire.

Teens party de folie !

Près de 150 jeunes mézois ont participé, mercredi 31 janvier, à la toute première Teens party organisée par le service jeunesse de la Ville de Mèze.

Cette après-midi gratuite, spécialement conçue pour les adolescents, sans alcool et encadrée par l’équipe d’animation, était réservée aux jeunes de 10 à 13 ans.

Dance floor, jeux de lumière, musique ininterrompue, animations, bonbons, gâteaux, cadeaux à gagner, photos et vidéos… La maison du temps libre s’est transformée en une véritable discothèque pour s’amuser, rencontrer d’autres jeunes et se faire des potes.

Cette année, la Teens party s’est associée aux restos du cœur. Les participants ont contribué à la campagne de l’association en amenant un aliment non périssable (pâte, riz, conserve).

 

Le plein de watt !


Le 2 février, Hérault Energies et Sète Agglopôle ont organisé une démonstration de la borne de charge publique pour véhicules électriques dont la commune de Mèze a récemment été équipée.
Cette borne est située dans le parking du château, à proximité de l’entrée rue Victor Hugo. Elle est désormais opérationnelle.
La présentation a été effectuée en présence de Christian Cammal, directeur général d’Hérault Energies, Francis Veaute, vice-président de Sète Agglopôle délégué au développement durable, ainsi que de plusieurs représentants de la Ville de Mèze, Daniel Rodriguez, Mireille Lourdou, Nathalie Cabrol, William Alric et Marcella Romand.
Installées par le Syndicat Hérault Energies, chargé du déploiement des bornes sur le département et financées par Sète Agglopôle, Hérault Energies et l’ADEME, ces stations permettent à 2 voitures en simultané de recharger leur batterie à 80 % de leurs capacités en moins de 1h30 avec la borne accélérée.

D’ici quelques mois, le territoire de l’agglomération sera équipé de 19 bornes réparties sur l’ensemble des communes.

En favorisant la mobilité électrique, Sète Agglopôle et les municipalités concrétisent leur engagement en faveur du développement durable et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre mais apportent également un service aux citoyens et aux touristes qui seront bientôt nombreux à posséder un véhicule électrique.
A travers cette initiative, la Ville de Mèze se projette dans l’avenir puisque d’ici 2020, le gouvernement prévoit de faire circuler 2 millions de voitures électriques et hybrides rechargeables.
Avec le déploiement d’une centaine de bornes sur le département, l’objectif du syndicat Hérault Energies est de faire du véhicule électrique un élément central de la mobilité de demain. Pour y parvenir, le syndicat participe à une démarche collective innovante : un réseau régional baptisé Révéo.

Ce réseau comptabilisera à terme 900 bornes pour la région Occitanie. Actuellement, sur l’Hérault, une trentaine de bornes sont opérationnelles.

Pratique

2 façons d’utiliser Révéo

  • L’abonné est muni d’un « pass » qui lui permet de badger sur la borne et de se charger. Il paie par prélèvement mensuel.
  • L’utilisateur occasionnel utilise l’application Révéo sur son smartphone. Il paie à chaque session de charge.

 En savoir plus…

Sur www.reveocharge.com, l’usager peut connaitre l’emplacement et la disponibilité de la borne la plus proche. Cette application permet également à l’utilisateur de gérer son compte en ligne.

Tarifs de la borne accélérée
Le coût de recharge est de 1.50 € pour les abonnées (abonnement à 12€ / an) et de 3 € pour les non abonnés jusqu’à la première heure de charge. Au-delà, le tarif est décompté à la minute (1,50 € / heure, soit 0.025 € la minute, abonné ou pas). Ce tarif est identique pour l’ensemble de la région Occitanie.

Recensement de la population 2018

Les trois agents recenseurs et le coordonnateur communal à gauche

Une nouvelle campagne de recensement de la population de Mèze a débuté le jeudi 18 janvier et se prolongera jusqu’au samedi 24 février.

Se faire recenser est un geste civique et obligatoire qui permet de déterminer la population officielle de chaque commune.

Seuls 8% des logements de la ville de Mèze, tirés au sort par l’INSEE, font l’objet de ce recensement cette année.

Les habitants concernés recevront la visite de l’un des trois agents recenseurs désignés par arrêté municipal. L’agent muni d’une carte officielle tricolore avec photographie est tenu au secret professionnel.

Lors d’un premier passage, l’agent recenseur vous proposera de procéder au recensement par internet : sur remise d’un code d’accès par l’agent recenseur, c’est l’habitant qui renseignera les différents questionnaires sur le site internet de l’INSEE : www.le-recensement-et-moi.fr .Si il n’est pas possible de réaliser cette démarche sur internet, l’agent recenseur vous remettra les questionnaires sur format papier.

Plus de renseignements sur le site de l’INSEE www.le-recensement-et-moi.fr, ainsi qu’auprès du service Elections, Population de la commune (Mairie Annexe 3 La Cavalerie).

ATTENTION ! SEULS LES 3 AGENTS RECENSEURS MUNIS DE LEUR CARTE OFFICIELLE SONT HABILITES A PRENDRE CONTACT AVEC VOUS.


Coordonnateur communal :
Tel : 04 67 18 30 39
Mail : population@ville-meze.fr


 

Il reste quelques places pour le spectacle du 10 février à l’Opéra Comédie

Concert « Paris-Moscou » par l’Orchestre national Montpellier Occitanie / Pyrénées Méditerranée

Samedi 10 février à 20h à l’Opéra Comédie
Départ de la navette à 18h au terrain de Tambourin

Dans le Concerto pour violon de Stravinsky, vous aurez plaisir à apprécier le talent de la violoniste supersoliste de l’Orchestre national de Montpellier Occitanie Pyrénées-Méditerranée depuis 2004. La veine russe ne serait pas complète sans la pittoresque Suite Lieutenant Kijé de Prokofiev, tirée de la musique écrite pour le film d’Alexandre Feinzimmer. Le dessert sera français avec l’audacieuse instrumentation qu’entreprit Debussy de deux célèbres Gymnopédies d’Erik Satie et la Suite Symphonique « Paris » de Jacques Ibert.

Direction Michael Schønwandt | Violon Dorota Anderszewska

Sur réservation au service culturel et événementiel :
04-99-02-22-01 ou billeterie.culture@ville-meze.fr