Mèze actu

Des animations pendant la périsco !

Pendant les pauses méridiennes à l’école, les élèves n’ont pas le temps de s’ennuyer. Le service périsco de la Ville de Mèze propose de multiples animations ludiques et sportives telles que tennis de table joutes sur chariot, handball, basket, football, volley, jeux, activités manuelles, chants, activités de plein air… et même pique-nique. Des moments de détente entre les cours auxquels les enfants participent avec beaucoup de joie et de bonne humeur.

Coupe d’hiver pour les platanes

Au mois de février, les platanes du centre-ville se font faire leur traditionnelle coupe hivernale. Branches gênantes ou abîmées, l’équipe du service espaces verts de la Ville de Mèze procèdent à l’élagage des platanes de la place de la mairie et de l’esplanade. Cet entretien est nécessaire pour la santé des arbres, la sécurité de tous et favorise un feuillage dense en été.

Le bois est directement transformé en copeaux. Ce bois ramifié fragmenté est récupéré pour être répandu dans les espaces verts, massifs de fleurs ou d’arbuste et sur les parkings pour limiter la pousse des mauvaises herbes. Cette technique permet également d’améliorer la structure des sols, une réduction importante des besoins en eau, moins de maladies, le tout sans travail de la terre ni désherbage, ni traitements.

D’autres interventions ont déjà été effectuées. Deux cyprès en fin de vie, situés à l’entrée du complexe du Thalassa, ont dû être retirés et trois pins ont été plantés sur la plage, au niveau de l’allée Pierre Vassillu. Une taille plus sévère de quatre platanes a été nécessaire sur la place Delattre de Tassigny en raison des travaux de réaménagement qui auront lieu prochainement. Une trentaine de platanes ont aussi été élagués le long de la route de Villeveyrac.

Répression accrue contre l’abandon d’ordures sur la voie publique

Pour le bien-être de tous, la collecte des déchets doit s’effectuer avec l’implication et le civisme des usagers.

Mèze est régulièrement confronté à des actes d’incivilités de la part d’habitants ou de visiteurs qui abandonnent leurs déchets sur la voie publique ou dans la nature. Les dépôts sauvages continuent et des ordures restent parfois des jours entiers dans la rue.

Trop d’abandons de déchets ou de dépôts d’ordures ont été constatés, notamment à la ZAC des Costes où beaucoup de riverains se plaignent des incivilités chroniques ! Il est donc important de rappeler à chacun, les règles de vie pour que Mèze reste propre.

Ce type d’infraction fait l’objet d’une amende pénale ! 
Des mesures répressives ont déjà été prises à l’encontre de celles et ceux qui ne respectent pas ces règles élémentaires de savoir-vivre ensemble. La verbalisation a commencé et la municipalité sera particulièrement vigilante !


Abandon d’ordures

Si vous déposez, abandonnez, jetez ou déversez tout type de déchets sur la voie publique en dehors des conditions fixées par arrêté, vous risquez une amende forfaitaire de :

  • 68 € si vous réglez l’amende immédiatement ou dans les 45 jours suivant le constat d’infraction (ou l’envoi de l’avis d’infraction le cas échéant),
  • 180 € au-delà de ce délai.

À défaut de paiement ou en cas de contestation de l’amende forfaitaire, c’est le juge qui décide du montant de l’amende pouvant aller jusqu’à 450 €.

À savoir :

Si vous avez utilisé un véhicule pour les transporter, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 €, ainsi que la confiscation du véhicule.

Non-respect des conditions de collecte des déchets

Si vous ne respectez pas les conditions de la collecte des déchets (jour, horaires, tri), vous risquez une amende forfaitaire de :

  • 35 € si vous réglez l’amende immédiatement ou dans les 45 jours suivant le constat d’infraction (ou l’envoi de l’avis d’infraction le cas échéant),
  • 75 € au-delà de ce délai.

À défaut de paiement ou en cas de contestation de l’amende forfaitaire, c’est le juge qui décide du montant de l’amende pouvant aller jusqu’à 150 €.

Si vous laissez un conteneur ou un bac à ordures ménagères en permanence dans la rue, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 750 € (voire 3 750 € s’il s’agit de déchets professionnels).

Consulter le décret n° 2015-337 du 25 mars 2015 relatif à l’abandon d’ordures et autres objets  

Rappel :

Les déchets ménagers et les emballages recyclables doivent être triés et les bacs ou sacs sortis selon le calendrier des jours de la collecte.

Les usagers doivent se référer aux instructions qui se trouvent dans le calendrier qui leur a été distribué par les ambassadeurs du tri et également consultable sur internet
>>http://www.cc-nord-bassin-thau.fr/fr/jours-de-collecte-en-zone-pavillonnaire/

Ramassage des encombrants

Les encombrants (cartons, meubles, matelas…) doivent être amenés à le déchetterie.

Déchetterie

Print - copieChemin départemental 5E (route de Mèze)

Stop aux lingettes dans vos toilettes !

Jeter des lingettes dans les toilettes entraîne bien souvent un problème de canalisation bouchée et un dysfonctionnement du réseau d’assainissement.

Contrairement aux idées reçues et indications sur l’étiquette, dans plus de 90% des cas les lingettes ne sont pas « biodégradables » et ne doivent en aucun cas être jetées dans les toilettes au risque de se retrouver avec les canalisations bouchées.

Non seulement, cela représente un risque pour votre système d’assainissement individuel (canalisations ou fosses septiques bouchées par vos lingettes…) mais aussi pour le système d’assainissement collectif (les eaux usées ne sont plus relevées et ne peuvent s’évacuer dans le collecteur).

Les lingettes imprégnées simplifient peut-être la vie en matière d’entretien ménager et d’hygiène, mais les nuisances qu’elles engendrent sur les canalisations sont réelles et toutes aussi importantes.

Si l’usager a le mauvais réflexe de jeter les lingettes après usage dans les canalisations et que ce geste est répété par lui-même ou d’autres utilisateurs (souvent le cas de canalisations bouchées dans une copropriété par exemple), elles finiront obligatoirement par avoir raison du système d’assainissement en provoquant un engorgement.

Les jeunes se mobilisent au profit des Restos du cœur


La générosité n’a pas d’âge ! Ce mardi matin, les ados de l’espace Jeunes ont confectionné des crêpes pour distribuer aux personnes venant chercher des aliments dans le local des Restos du cœur à la Cavalerie. Une rencontre qui a touché les jeunes. Durant toute la matinée, un accueil chaleureux a été réservé aux bénéficiaires par une dizaine de jeunes volontaires et motivés. Cette action de solidarité a permis aux jeunes de prendre conscience que des personnes sont dans le besoin et qu’il faut leur venir en aide. C’était également l’occasion d’échanger sur le fonctionnement et les activités des Restos. Thierry Simon et Denis Jacquel, responsables du centre mézois, leur ont appris que : « près de 18 000 repas ont déjà été servis depuis le début de la campagne d’hiver à Mèze et qu’à ce jour, trente-quatre bénévoles se relaient pour effectuer les différentes tâches nécessaires au bon fonctionnement du centre. Prêt de livres, aide aux devoirs le mercredi après-midi et aide à la personne (pour remplir des documents administratifs par exemple) le jeudi après-midi sont également proposés par l’association des Restos du cœur de Mèze. »

ZAC des Costes : mesures contre les nuisances du chantier

Informé par les habitants de la ZAC des Costes de nuisances liées aux travaux de construction de nouvelles résidences dans le quartier, le maire, Henry Fricou est intervenu auprès du promoteur, Ametis, afin que des mesures soient prises.
Requête entendue par les dirigeants de la société qui ont annoncé une série d’actions pour remédier aux divers problèmes et, en particulier, des écoulements de boue en aval des travaux.
A ce titre, un caniveau de chantier sera réalisé afin de maîtriser les ruissellements et un système sera mis en place pour débourber les pneus des camions. Un nettoyage à grande eau de la voirie sera effectué chaque fois que nécessaire au droit du chantier.
Par ailleurs, à la suite des intempéries qui ont détérioré le parking extérieur du Domaine des Costes et l’ont rendu inutilisable, des travaux de remise en sécurité sont prévus afin de permettre à nouveau l’accueil du stationnement.

Pratiquez le golf à Mèze

 


Se mettre au golf ? Un stage, ouvert à tous, sera organisé, au Sesquier, entre le 24 février et le 31 mars, à raison  d’une heure et demie de cours chaque vendredi de 14 h 30 à 16 h pendant six semaines. Le stage sera encadré par Guillaume Reau, enseignant professionnel et permettra de s’initier au golf en toute simplicité. Cette opération, proposée par l’association Skoolgolf, a reçu le soutien de l’ASCM et de la ville de Mèze.

Les inscriptions sont ouvertes. Tarif : 50 euros par personne pour les six séances, matériel fourni. Renseignements : skoolgolf@outlook.com et 06 14 81 39 85.

Plantations à l’aire des camping-cars

Depuis quelques jours, les employés des services espaces verts et voirie de la Ville réalisent la plantation d’une trentaine d’arbres (22 féviers d’Amérique et 8 micocouliers de Provence) sur l’aire de camping-car qui se situe au Sesquier.

Ces arbres de grande taille permettront à la fois de valoriser la qualité paysagère de l’espace et d’offrir des zones ombragées.

La journée mézoise de l’ASBH


Répondant à l’invitation des élus municipaux, William Alric et Thierry Baëza, toute l’équipe de rugby de l’AS Béziers Hérault s’est rendue à Mèze, le 2 février, pour une journée consacrée à l’entraînement, la détente et la cohésion de groupe. Joueurs et staff de l’équipe de Pro D2 ont d’abord effectué une intense séance d’entraînement au stade du Sesquier sous les yeux admiratifs du public et notamment des élèves de la Calendreta.
Après une pause-déjeuner au restaurant municipal du Taurus, le groupe était attendu sur le port par la Jeune Lance pour une course de rame traditionnelle particulièrement animée. Bilan, une belle partie de rigolade, quelques naufrages évités de justesse, une synchronisation parfois aléatoire, une rame victime de biceps survitaminés et même une traversée du port en tenue d’Adam pour l’esprit le plus chaud de l’équipe.
La journée Mèzoise s’est achevée par une joyeuse remise des prix avant que l’équipe ne regagne son car aux couleurs de l’ASBH direction Béziers.

Entrainement mézois pour l’AS Béziers Hérault


L’équipe de rugby de l’AS Béziers Hérault qui évolue dans le championnat de France de Pro D2 effectuera une séance d’entraînement délocalisée le jeudi 2 février 2017 à Mèze, au stade du Sesquier. Cette séance débutera à 10h et sera ouverte au public.

L’après-midi, les joueurs et le staff se rendront sur le port pour s’essayer à la rame traditionnelle… Au programme, courses de 14h à 16h et remise des prix au meilleur équipage. 

Mèze reconnu en état de catastrophe naturelle

A la suite des fortes pluies qui se sont abattues sur Mèze du 12 au 14 octobre 2016, le maire, Henry Fricou, a immédiatement demandé au préfet le classement de la commune en « état de catastrophe naturelle » afin que les procédures d’assurance puissent être facilitées et accélérées.
Cette demande a été officiellement validée par un arrêté interministériel du 20 décembre 2016 publié au Journal Officiel du 27 janvier 2017.
Ce classement de la commune de Mèze a été effectué au titre « d’inondations et de choc mécanique lié à l’action des vagues ».

Attention !

Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours à compter de la parution au Journal Officiel, pour saisir leur compagnie d’assurance de l’état estimatif de leurs pertes afin de bénéficier du régime d’indemnisation instauré par la loi n° 82-600 du 13 juillet 1982.

Consultez l’arrêté interministériel >>>