Mèze actu

Vaccination anti Covid au Clos du Moulin

Sur les 64 résidents que compte actuellement l’Ehpad le Clos du Moulin, 42 ont souhaité recevoir le vaccin anti Covid. La première dose leur a été administrée par deux infirmières, ce 21 janvier, au sein de l’établissement. 7 membres du personnel de l’Ehpad et 4 intervenants extérieurs (médecins et kinésithérapeutes) en contact régulier avec les résidents ont également bénéficié de cette campagne de vaccination. Les injections ont été effectuées, après avis médical, sur la base du consentement éclairé du bénéficiaire ou d’une personne de confiance.
Le médecin coordonnateur de l’Ehpad le Clos du Moulin était présent durant toute la journée afin d’intervenir en cas de réaction allergique d’une personne au vaccin.
Ces 53 personnes recevront la deuxième injection dans les délais prescrits par l’Agence Régionale de Santé.

Déplacement provisoire des halles

La rénovation et le réaménagement des halles de Mèze sont inscrits parmi les projets prioritaires de la municipalité pour renforcer l’attractivité du centre-ville et dynamiser le commerce de proximité.
Un récent audit sur l’état de l’édifice diligenté par le maire de Mèze a fait apparaitre une fragilité structurelle de l’édifice, construit, il faut le rappeler, en 1907. Le lancement des travaux est, de ce fait, devenu une nécessité. Un chantier de longue haleine, sera prochainement programmé.

Un déménagement temporaire

Avant que les travaux ne débutent, les commerçants des halles devront être déplacés. Lors d’une réunion d’information et de concertation, Chantal Falcon, adjointe au commerce, leur a fait part de la proposition de la municipalité d’aménager des halles provisoires dans le Carré d’art Louis Jeanjean (Chai de Girard) et le grand local attenant au château situé juste en face. Cette solution a reçu un très bon accueil de la part de l’ensemble des commerçants, satisfaits de bénéficier d’espaces adaptés, conviviaux, en cœur de ville, en connexion avec le marché extérieur.
Quelques aménagements seront réalisés par les services municipaux avant que les étals soient installés et que les Mézois s’approprient ces nouvelles halles éphémères.
Des informations plus précises sur l’avancée de ce projet seront communiquées prochainement.

Tennis club : réfection des courts en terre battue

de gauche à droite : Michel Tabu, trésorier du TCM, Didier Gillet, membre du bureau, Benoît Sol, adjoint au sport de la Ville de Mèze et Lionel Garcia, président du TCM.

La décision est actée. Les deux courts en terre battue du Tennis Club Mézois vont prochainement faire l’objet d’un chantier important de réfection. Lionel Garcia, président du TCM est satisfait « Il y a plusieurs années que nous attendions la remise en état de ces courts. Je suis heureux que ce projet soit enfin lancé. » Comme il le précise « Ce chantier était vraiment indispensable, non seulement pour la qualité du jeu, mais aussi et surtout pour la sécurité des pratiquants, grands et petits. »
Aspérités, dénivelés, lignes détériorées, nombreuses pierres affleurant la surface… Des années de jeu intensif et d’usures liées au vent et aux intempéries ont en effet rendu ces terrains impropres à une pratique tennistique sécurisée.
Le club a fait les choses dans les règles de l’art. Dans un premier temps, un diagnostic de l’état des terrains a été effectué à la suite d’un audit mené par des experts agréés de la Fédération Française de Tennis. Cette expertise a conclu sur la nécessité de reprendre entièrement deux des quatre couches qui composent un court en terre battue. Une entreprise spécialisée interviendra durant le mois d’avril pour la réfection complète des surfaces des deux courts et la pose de nouvelles lignes. Ces travaux devraient durer une semaine.
Le président du club précise que « Compte tenu l’importante fréquentation des courts et du nombre de nos adhérents (300 en 2019), cette réfection devenait impérative. Notre école de tennis comptant beaucoup d’élèves (135 jeunes) ainsi que 28 équipes engagées en compétitions, s’entraînent régulièrement. Nous organisons également plusieurs tournois, dont le tournoi Open d’été fréquenté par des joueurs numérotés Français ou internationaux (400 matchs toutes catégories comprises en 5 semaines en 2019). En cela, la qualité de nos courts en terre battue n’était plus adaptée. »
Benoît Sol, adjoint au sport se réjouit pour sa part de la réalisation prochaine de ces travaux financés par la Ville. « Je salue le dynamisme des dirigeants et des adhérents du TCM. Il est naturel que la Ville accompagne une association sportive qui, depuis des décennies, propose plusieurs approches de sa discipline : le loisir sportif, l’enseignement et la compétition. Au-delà de l’investissement de la Ville pour la réfection des courts, je souhaite désormais engager un travail avec les dirigeants afin que le service des sports puisse intervenir régulièrement dans l’entretien des terrains. »

Périscolarité : les horaires ne changent pas

La Ville de Mèze maintient les horaires habituels des services périscolaires malgré le couvre-feu, et ce jusqu’à nouvel ordre. Afin de permettre aux parents d’exercer leurs activités professionnelles, les enfants seront accueillis, comme à l’accoutumée,  jusqu’à 18h30 au sein des établissements scolaires.

Une attestation de déplacement dérogatoire durant les horaires du couvre-feu est à télécharger ici

 

Déchets : distribution des sacs – centre ancien

La Ville de Mèze organise une campagne de distribution de sacs sur les zones dépourvues de conteneurs mardi 19 et mercredi 20 janvier de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Château de Girard. Informations : 06 33 70 73 34

Une distribution est également assurée par les services de l’agglo jusqu’au 31 janvier sur le site d’Oïkos à Villeveyrac  – Chemin Départemental 5E (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h). Informations : 04 67 46 47 20

Pièce d’identité et justificatif de domicile demandés.

 

Le passage du Mammobile… les 24 et 25 février 2021


Le Mammobile stationnera devant le gymnase Gérard Rigal, rue Edouard et Juliette Massal

les 24 et 25 février 2021 de 9h à 18h
pour les femmes de 50 à 74 ans 

Venez gratuitement faire un test de dépistage du cancer du sein au Mammobile !

Comme chaque année, la Ville de Mèze subventionne cette action à hauteur de 14 167, 40€.

Téléchargez le dépliant d’information  

Téléchargez le calendrier de passage des Mammobiles  

Plus d’infos sur le site

Ouverture des inscriptions pour la vaccination Covid sur le Bassin de Thau

Le Centre départemental de vaccination Covid pour le bassin de Thau est implanté à Sète.

A compter du 18 janvier, la campagne de vaccination débutera salle Georges Brassens (parking du Mas Coulet). Le centre est ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h sur rendez-vous.

La vaccination est pour l’instant exclusivement réservée aux personnes de plus de 75 ans autonomes (pouvant se déplacer à Sète), vivant à domicile et aux professionnels de santé libéraux de plus de 50 ans ou présentant des facteurs de risque.

Les inscriptions sont dores et déjà possibles sur la plateforme Doctolib

Les rendez-vous se prennent exclusivement sur  la plateforme Doctolib   (sur la page d’accueil, saisir : « centre de vaccination Bassin de Thau »).

Les personnes de plus de 75 ans rencontrant des difficultés pour la prise de rendez-vous en ligne sont invitées à contacter la Ville de Mèze (CCAS) :

 04 67 43 98 39  

Les demandes pouvant être nombreuses, n’hésitez pas à réitérer votre appel en cas de non réponse immédiate.

Pour votre rendez-vous au centre de vaccination, vous devez vous munir de votre carte vitale et d’une pièce d’identité. La vaccination est gratuite.

Pour les personnes ne disposant pas de moyen de transport, la salle Brassens est également accessible par les lignes de bus du territoire.

Les inscriptions pour cette phase de vaccination sont ouvertes jusqu’au 27 février.

Le maire de Mèze positif à la COVID-19

Henry Fricou, maire de Mèze vient d’être testé positif à la COVID 19. Malgré quelques symptômes de type grippal, il reste en contact avec les élus et les services, depuis son domicile, d’où il continue à gérer les affaires municipales .
Les personnes reconnues comme cas contact (selon les critères définis par Santé Publique France*) du maire ont été identifiées et seront averties par l’Assurance Maladie. Les réunions prévues cette semaine sont bien sûr annulées.
Nous vous tiendrons informés sur les évolutions de son état de santé.


*Qu’est-ce qu’une « personne contact » ?

Un cas contact est, comme son nom l’indique, une personne qui a été au contact d’un individu ayant reçu un diagnostic positif pour la Covid-19. Croiser brièvement une personne malade dans la rue ne signifie pas à être « cas contact », d’autant moins si l’on porte un masque.

Selon l’Assurance maladie, il s’agit d’une personne qui, en l’absence de mesures de protection efficaces pendant toute la durée du contact :

  • a partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable ;
  • a eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (exemples : conversation, repas, flirt, accolades, embrassades) ;
  • a reçu des actes d’hygiène ou de soins par la personne atteinte, ou lui en a prodigué ;
  • a partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel, taxi…) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement ;
  • est élève ou enseignant de la même classe scolaire (maternelle, primaire, secondaire, groupe de travaux dirigés à l’université).

Toutes les autres situations de contact sont considérées « à risque négligeable ».


 

COVID 19 :
lancement de la campagne de vaccination à Mèze

La campagne de vaccination contre la COVID 19 va bientôt démarrer à Mèze. Conformément aux directives du gouvernement, les premiers bénéficiaires seront les résidents et le personnel de l’EHPAD le Clos du Moulin.
La vaccination n’est pas obligatoire. Elle n’est effectuée, après avis médical, que sur la base du consentement éclairé du bénéficiaire ou, pour certains résidents de l’EHPAD, d’une personne de confiance.
Les vaccins devraient être livrés à Mèze avant la fin du moi de janvier. Les résidents et les agents de l’EHPAD qui le souhaitent recevront deux injections à 21 jours d’intervalle.
La vaccination sera assurée par le cadre de santé et les deux infirmières de l’EHPAD, aussi bien pour les résidents que pour les salariés de l’établissement. Le médecin coordonnateur sera présent pour intervenir en cas de réaction allergique d’une personne au vaccin.

Un centre de vaccination municipal

Avant même que les phases de vaccination de la population soient lancées à grande échelle, sous l’impulsion de Patrick Olombel, premier adjoint délégué aux affaires sanitaires, la Ville de Mèze a décidé d’anticiper sur les besoins logistiques. Si les autorités sanitaires le jugent nécessaire, une salle municipale sera réservée, le temps qu’il faudra, à la fonction de centre de vaccination de Mèze.

Réouverture du point d’accès numérique le 12 janvier 2021

La plupart des démarches administratives s’effectuent maintenant en ligne. C’est la raison pour laquelle, la Ville de Mèze propose un point d’accès numérique gratuit et ouvert à tous. Ce service à la population est situé au pôle social du CCAS. Tous les Mézois qui le souhaitent peuvent utiliser, en autonomie ou avec une aide personnalisée, le matériel informatique, mis à leur disposition par le CCAS de la Ville de Mèze.

Des ordinateurs connectés à Internet sur un réseau sécurisé et une imprimante (0.10 € la copie ou l’impression) permettent de satisfaire la demande des Mézois qui ne bénéficient d’ordinateurs ou de connexion Internet à leur domicile. Ce service sera également utile à ceux qui éprouvent des difficultés avec les nouvelles technologies.

Au vu des règles sanitaires actuelles et de la configuration de la pièce, une seule personne à la fois sera accueillie.

Le point d’accès numérique est ouvert les mardis et jeudis de 9h à 12h (aide personnalisée) et de 14h à 17h (utilisation autonome) sans rendez-vous au Pôle social du CCAS, résidence le Courrier du Printemps, rue Juliette et Edouard Massal – tel : 04.67.18.14.10 – mail : polesocial@ccas-ville-meze.fr.

Réouverture du point d’accès numérique le mardi 12 janvier 2021

Retrouvez toutes les informations (pdf)

Archives : Mèze sauvegarde son patrimoine

Nathalie Cabrol, adjointe à la culture et Lisbeth Saumade,
responsable du service municipal archives et patrimoine

La Ville de Mèze a doté le service « archives et patrimoine » d’un espace de conservation des archives définitives » situé au château de Girard. Un rayonnage de 455 mètres linéaires a été installé. Afin de respecter les normes établies par le service interministériel des Archives de France pour une conservation optimale des documents, le local est équipé d’un appareil qui assure une parfaite stabilité de la température de l’hygrométrie. Cet espace a obtenu le visa technique des archives départementales. Le service « archives et patrimoine » travaille depuis plusieurs années, en étroite collaboration avec les archives départementales pour mener à bien ce projet.

Fonds moderne et fonds ancien
Maintenant équipée d’un local de conservation adapté, la Ville de Mèze a pu récupérer son fonds moderne d’archives communales (les documents datant de 1790 à 1981). Celui-ci avait été confié temporairement à la mission archives du centre de gestion de l’Hérault qui a, en outre, réalisé un important travail de classement. Le fonds ancien (1298-1792) est, quant à lui, conservé aux archives départementales de Pierres Vives. Il est classé sous la « série 157 EDT » et se consulte en ligne : Ici

En 2015, le service des archives municipales de la Ville de Mèze a entamé une nouvelle campagne de restauration des registres paroissiaux de la commune. Avec l’aide financière du Département, quatre registres paroissiaux (baptêmes, mariages, sépultures) ont été entièrement restaurés 1744-1759, 1760-1776, 1776-1792, et un registre décès 1802-1812. Ces travaux ont été effectués par La reliure du Limousin. Cinq registres sont en attente de restauration : naissances 1793-1802, 1803-1812, mariages 1793-An X, 1802-1812 et décès 1793-1802. Tous ces documents ont été numérisés par les archives départementales et sont consultables.

Les missions du service
En 2016 une charte de conservation et de valorisation des archives territoriales a été signée par la Ville de Mèze et les archives départementales. Elle porte sur l’accompagnement de la Ville dans la création et la gestion de son service des archives municipales (inventaires, aménagement des locaux, communication des documents, formation des services municipaux à la procédure d’archivage et valorisation des fonds auprès de tous les publics).

Prochaine étape : l’ouverture, en 2021, du service au public pour la consultation des fonds présents communicables.

Financement du projet
Création du local de conservation des archives municipales
Montant des travaux : 47 725€ HT
Ville de Mèze : (60%) 28 565€
Département : 5 800€
DRAC : 13 360 €
Cout des rayonnages : 22 382€ HT
Ville de Mèze : 14 482€
Département : 7 600€