Mèze actu

Masque obligatoire sur les marchés de Mèze

Le port du masque devient obligatoire sur tous les marchés ouverts de Mèze (marchés des jeudis et dimanches, animations artisanales nocturnes et vide-greniers) par arrêté municipal du 7 août 2020.
Cette décision a été prise pour limiter les risques face à l’épidémie de Covid 19 qui continue de circuler activement en Occitanie. Elle concerne tous les visiteurs (à partir de 11 ans) et les commerçants. L’obligation du port du masque prend effet à compter du dimanche 9 août jusqu’au 15 septembre et pourra être réévaluée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Cette mesure supplémentaire vient en complément du protocole sanitaire déjà mis en place sur le marché. Celui-ci prévoit un nettoyage du périmètre du marché avant et après, des distances augmentées entre chaque stand, des voies de circulation élargies, la mise à disposition de gel hydroalcoolique et une information renforcée sur place afin de faire respecter les gestes barrières.

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : la rue Pont Groslard


Cadastrée en 1900 sous l’appellation d’« Impasse Groslard », cette voie nouvellement créée avait la forme d’un pont dans sa partie basse. Au XIXème siècle, le haut de la rue actuelle n’était encore que des jardins.

Il y avait la résidence de la famille Groslard.

En 1908, la municipalité la rebaptise en « rue Pont Groslard ».


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

La santé par le sport :
une semaine fitness pour bouger à Mèze !

Evénement inédit à Mèze. La Ville de Mèze, en partenariat avec le club de remise en forme Fitandsun organise, du 10 au 16 août, « la semaine du Fitness » afin de promouvoir le bien-être et la santé par la pratique sportive.
C’est gratuit et ouvert à tous !
Sur inscription en ligne : cliquez sur le lien >>>  INSCRIPTIONS 


 Le principe 
Des séances en plein air durant 6 jours, animées par 5 éducateurs-coachs sportifs diplômés d’Etat, pour découvrir 7 disciplines différentes adaptées à tous les niveaux sportifs ! Les séances sont entièrement gratuites et se font sur inscription.

Formulaire d’inscription en ligne >>> inscriptions
Pensez à prendre avec vous une serviette et une bouteille d’eau !

 


 Quand et où 
Du lundi 10 août au samedi 15 août sur la promenade Thomas Bessière, près du parking des Tonneliers, au bord de la lagune de Thau. Au total, 11 séances seront proposées.


 Le respect des mesures de sécurité sanitaire 
Chaque séance sera limité à des groupes de 28 personnes. Une distance minimale de 4m sera assurée entre chaque participant.


 Les 7 disciplines de remise en forme 

Posture et Mobilité
Renforcement en douceur des muscles du dos et des muscles profonds.
Amélioration de la mobilité articulaire.
Amélioration de la posture.
Tout public

Balance
Calme et centré, long et fort. Un mélange motivant de yoga, taï chi et de pilates. Renforcement des muscles profonds, calme, sérénité, équilibre et souplesse.
Tout Public

Summer Body
Un cours spécial fesses bombées et ventre plat !
Tout public

Zumba fitness
Danser et s’amuser sur des musiques latino tout en se musclant les fesses… C’est possible !
Amélioration du système cardio-vasculaire, sensations de bien-être, coordination.
Tout public

Body attack
Cardio forte intensité. Améliore l’agilité et coordination, la Force et l’endurance.
Brûle en moyenne 735 calories.
Public sportif

Body Fight
Mouvements d’arts martiaux chorégraphiés en musique. Cardio forte intensité. Mouvements de boxe, karaté, taekowndo, capoeira…
Chorégraphie en musique. Améliore l’agilité et coordination, la Force et l’endurance.
Brûle en moyenne 600 calories.
Public sportif

Pound
Super dynamique ! Renforcement musculaire des cuisses, des fesses, des abdominaux et du dos. Ludique et Fun.
Renforcement cardio-vasculaire. On s’entraîne en s’amusant et en se défoulant. Se pratique avec des baguettes que l’on percute entre elles et sur le sol en suivant le rythme de la musique.
Tout public

 

 Le programme 

  • Lundi 10 août
    9h : SUMMER BODY
    Séance de 45’
    18h30 : BALANCE
    Séance de 45’
  • Mardi 11 août
    9h : POSTURE MOBILITE
    Séance de 45’
    18h30 : POUND
    Séance de 45’
  • Mercredi 12 août
    9h : BALANCE
    Séance de 45’
    18h30 : BODY ATTACK
    Séance de 45’
  • Jeudi 13 août
    9h : ZUMBA FITNESS
    Séance de 45’
    18h30 : SUMMER BODY
    Séance de 45’
  • Vendredi 14 août
    9h : SUMMER BODY
    Séance de 45’
    18h30 : ZUMBA FITNESS
    Séance de 45’
  • Samedi 15 août
    18h30 : BODY FIGHT
    Séance de 55’

Contact, renseignements :

Fitandsun
2 chemin du Cros – 34140 Mèze
Tél. : 07.83.72.58.97

Email : fitandsuntraining@gmail.com
Web : www.fitandsun.fr

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : la rue Obscure


Cadastrée après 1900, cette voie nouvellement créée, était dans un premier temps un passage entre deux chais de tonneliers. Cette rue particulière, formée en angle droit, n’avait pas d’éclairage, d’où son nom « obscure ».

Par la suite, on modifie cette impasse en donnant un accès par la « rue des Salins » (élargie) et la « rue Paulin Arnaud (plus étroite) donnant sur le Port.


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : la rue de la Liberté


Cadastrée en 1900, cette rue se nommait « rue du Cloître », du latin « claustra » signifiant « lieu clos ».

L’église Saint-Hilaire, où des moines y résidaient, fut organisée en prieuré au XVIème siècle.

En 1908, la municipalité rebaptise cette voie de communication « rue de la Liberté ».


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : la rue Paul Enteric


Cadastrée en 1900, cette voie nouvellement créée porte le nom de « rue de la Glacière ». Dans cet espace, il y avait un local qui servait à conserver la neige et la glace de l’hiver pour rafraîchir l’été.

En 1932, la municipalité Poujade change cette appellation en « rue Paul Entéric ».  Paul Entéric fut Maire de Mèze de 1901 à 1904 et de 1912 à 1921 avec « Délégation Spéciale ».


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

Animations en cœur de ville

Vendredi 31 juillet, l’esplanade et la place Aristide Briand ont accueilli la toute première édition des « Terrasses en fête » organisée par la Ville de Mèze, sous la houlette de Chantal Falcon, maire-adjointe déléguée au commerce et Philippe Garcès, conseiller municipal, en partenariat avec l’Association des commerçants et entreprises mézois.

Ouverture des commerces en nocturne, fanfare, animations, dégustations des produits locaux, douceur estivale…  tous les éléments étaient réunis pour une soirée conviviale au cœur de Mèze.

Prochains rendez-vous des « Terrasses en fête »: les vendredis 7, 14 et 21 août.

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : la rue Paul Doumer


Cadastrée en 1900, cette voie nouvelle se nommait « rue Nationale ». On pouvait y trouver au n°21 dès 1894, une fabrique de matériaux de construction « les Etablissements Desplats et fils » qui s’étendait sur le pâté de maison, traversait d’une rue à l’autre (voir photo). Ces matériaux de construction servaient aux particuliers comme à la ville (construction de l’école Jules Ferry, de l’école Louise Michel, des Halles, de la nouvelle Mairie, de l’abattoir de la ville).

Dans les années 50, les fils d’Edouard Desplats, Georges et Fernand lui succèdent et reprennent l’entreprise. Les Etablissements Desplats déménagent alors « Place Villebois – Mareuil », l’actuelle « Place Baptiste Milhau ». Ils créent l’entrepôt de vente de matériaux de construction « Jordan Matériaux », « Mèze matériaux », puis, « Chausson Matériaux » avant que ceux-ci aillent à la Zone Artisanale de Mèze.

En 1932, la municipalité Poujade rebaptise cette voie « Paul Doumer ».

Joseph Athanase Doumer, dit Paul Doumer, homme d’Etat français, a été Président de la République en 1931 et assassiné en 1932.

Les ETS DESPLATS, rue Nationale (rue Paul Doumer aujourd’hui)

Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

Les joutes de retour à Mèze

Le port du masque sur les tintaines bloque le Covid… mais pas le virus des joutes.
« Le bon respect des règles sanitaires n’a pas empêché les juniors d’offrir un très beau spectacle dans le port de Mèze à l’occasion du challenge Léon Trouche organisé par la Nouvelle Lance Mézoise », se félicite William Alric. Ce tournoi qui a tenu toutes ses promesses ouvrait une saison de joutes qui s’annonce un peu particulière compte tenu du contexte.
Le premier vainqueur du premier tournoi 2020 à Mèze est Gaëtan Ferrante  (S.J. Balaruc).
A noter le très beau parcours du jouteur mézois Cyprien Tauste qui est arrivé jusqu’aux revanches.

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : la rue de la Tuilerie


Cadastrée en 1900, cette voie nouvelle se nommait « rue Neuve de la Tuilerie ».

Une fabrique de tuiles se trouvait non loin, au n°18.

De l’occitan « teula » signifiant « tuile ».

En 1930, la municipalité Poujade l’a rebaptisée « rue de la Tuilerie ».


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici


 

Carton plein pour le premier « Ciné Plein air »

Près de 150 personnes ont assisté à la projection du film « Cinéma Paradisio » dans le parc du château de Girard ce vendredi 24 juillet. Le premier « Ciné Plein air » , proposé par la Ville de Mèze, a conquis à l’unanimité le public qui espère renouveler très prochainement cette expérience pour de nouvelles séances à la belle étoile.

La Calandreta a quant à elle assuré une buvette afin de combler les spectateurs présents .

Déversement de mauvaises informations
sur des « pollutions » de l’étang

De fausses informations sur des soi-disant déversements de polluants dans la lagune de Thau circulent actuellement dans les réseaux sociaux.
Face aux nombreux commentaires infondés et aux mauvaises interprétations, quelques précisions s’imposent.

Deux incidents mineurs ont bien eu lieu sur des postes de relèvement des eaux usées de la commune mais fort heureusement, absolument aucune pollution, même minime, n’est à déplorer.

Le premier incident est survenu le lundi 20 juillet à 10h30 sur le poste de relèvement du réseau d’eaux usées du Moulin à Vent. Lors d’une opération d’entretien courant réalisée par un prestataire extérieur à la demande de Sète agglopôle Méditerranée, 20 litres de chlorure ferrique ont été accidentellement déversés dans le ruisseau situé à proximité. Immédiatement, le produit déversé a été pompé et un camion hydrocureur est intervenu pour récupérer les résidus dans le ruisseau.
Les tuyaux montrés dans une vidéo sur Facebook sont les manches du camion hydrocureur qui ne rejette rien mais, au contraire, aspire le produit.
Le chlorure ferrique est très souvent utilisé pour neutraliser les odeurs dans les canalisations d’eaux usées. En l’occurrence, il s’agissait de « Chlorure ferrique NF EN 888 type 3 », un produit de type alimentaire. Et, quoi qu’il en soit, ce produit, très colorant, n’a pas eu le temps d’atteindre les eaux de la lagune.

Une fuite entièrement contenue dans la cuve du poste de relèvement de la Pyramide
Un batardeau mis en place préventivement par les services municipaux pour éviter tout risque de pollution

Le deuxième incident s’est déroulé le vendredi 24 juillet à 15h30 sur le poste de relèvement (PR5) des eaux usées de la Pyramide. La rupture d’une conduite a provoqué une fuite qui n’a pas engendré le moindre débordement. Le déversement a été entièrement contenu par la cuve du poste de relèvement. Le système d’alerte a été particulièrement efficace. Avant même le déploiement d’un important dispositif par Sète Agglopôle Méditerranée et l’entreprise Suez, les services municipaux ont réalisé un batardeau afin de stopper toute éventuelle pollution. Là encore, aucun effluent n’a pu atteindre le milieu lagunaire. En attendant la remise en état définitive de la conduite, une réparation provisoire a été réalisée.

Ces deux incidents n’ont donc occasionné aucune pollution mais ont permis de montrer l’efficacité et la réactivité des différents services qui sont intervenus.

Finalement, la seule pollution à déplorer ne provient pas des réseaux d’eaux usées mais se déverse dans les réseaux sociaux.

Découvrez l’origine des noms des rues de Mèze

Aujourd’hui : la rue de la Parée


Cadastrée en 1900, cette voie nouvelle est une ouverture de la ville vers l’étang. Elle se nommait « rue de la Laparet ».
De l’occitan « paret » signifiant « mur du fond », une ouverture sur l’espace maritime et au-delà la Méditerranée.
D’abord changée en « Laparee », c’est en 1946 que la municipalité Bessede l’a nommé définitivement en « Rue de la Parée », en occitan « Carrèra de la Paret ».


Retrouvez toute la rubrique consacrée à l’origine des noms des lieux, des rues, des places ou des lieux-dits de la commune : >>Noms d’ici