La rue du docteur Magne aux couleurs occitanes

Dans le cadre des rencontres occitanes, Henry Fricou, maire de Mèze, entouré d’élus du conseil municipal et des membres du cercle occitan de Mèze Lou Biou et de la Calandreta, a dévoilé le panneau occitan de le rue du docteur Magne. Désormais, cette rue du cœur de Mèze portera également le nom de « Carrièra del Relòtge» (« rue de l’horloge » en occitan).

Pourquoi la « Carrièra del Relòtge » ? Un peu d’histoire :
A l’initiative des Consuls de la Ville de Mèze, une grosse horloge (d’où le nom de relotge) trônait en haut d’un escalier, lui-même, adossé aux remparts de la cité. Depuis 1678, cette horloge qui se trouvait dans l’actuelle rue du docteur Magne rythmait le temps qui passe. En 1802, afin de permettre l’extension de la ville, les derniers remparts sont abattus. La ville nouvelle prend forme avec le Champs de Mars, la mairie dans le fossé des remparts ainsi qu’une belle place publique. Dès lors, l’horloge fut déplacée en façade du clocher puis sera remplacée en 1902. La Carrièra del Relòtge a, quant à elle, été rebaptisée rue du docteur Magne en 1900. C’est en effet dans cette rue qu’exerçait ce médecin apprécié de tous. Il était devenu, au fil du temps, le docteur des pauvres auxquels il consacrait la moitié de ses revenus. Il a aussi notamment été distingué pour son dévouement pendant l’épidémie de Choléra qui a frappé le bassin de Thau en 1884.

Le maire Henry Fricou a expliqué dans son discours que « désormais, cette plaque rappellera aux Mézois, aux visiteurs et aux passants qu’avant de s’appeler docteur Magne, la rue portait un nom dans la langue de cœur de ses habitants (…) les Mèzois sont farouchement attachés à leur identité culturelle, qu’ils pratiquent ou non la langue de la région. La langue d’Oc est toujours bien présente et bien vivante dans notre quotidien, dans nos expressions, dans le nom de nos lieux ».