Voile : le nouveau souffle des 24h de Thau

Autour du maire, les représentants du Comité départemental de voile de l’Hérault et les représentants des clubs de voile de Mèze, Bouzigues, Marseillan, Sète et Balaruc venus présenter la nouvelle formule des 24h de Thau.

Créée il y a 57 ans par Roger Camboulive, alors à la barre de la Société Nautique du Bassin de Thau (SNBT), la régate mézoise « les 24h de Thau » est une compétition de voile mythique en Occitanie. Plusieurs générations de navigateurs de la région y ont d’ailleurs fait leurs premières expériences de courses de nuit.
Afin d’aider la SNBT à perpétuer et à moderniser cet événement, la Fédération de Voile de l’Hérault a proposé d’en renouveler la formule.
L’année 2020 marquera donc la nouvelle ère des 24h de Thau. Des évolutions que le Comité départemental de voile et l’ensemble des clubs de voile de l’étang et de Sète ont tenu à présenter au maire de Mèze, le 16 décembre :
Une organisation collective avec la participation de la SNBT, du Yacht Club de Mèze, et des clubs de Marseillan, Bouzigues, Balaruc et Sète, coordonnés par la Fédération de voile de l’Hérault.
L’évolution sera aussi technologique avec la mise en place de balises pour permettre aux organisateurs et au public de suivre la course en direct depuis le port de Mèze.
Sur l’eau, les 24h seront rythmées par trois courses distinctes : une première course qui passera devant chaque port de l’étang le samedi, une course de nuit fidèle à l’ancienne formule et une course, devant le port de Mèze, le dimanche matin, afin d’assurer le spectacle.
Enfin, à terre, l’organisation envisage diverses animations grand public durant toute la durée de la compétition.
Le maire de Mèze a accueilli avec enthousisame cette initiative collective qui permettra de donner un nouveau souffle à l’un des événements sportifs les plus anciens de Mèze.