D’ont ven aquel nom : La Beguda

 Beguda pòt aveire dos sens d’una es çò que se beu, l’autra l’endrech ont òm pòt beure.

Lo veire de vin es una beguda, l’avitarèla es tanben una beguda.

La carrièra que pòrta aquel nom se trapa sus un terrador que pòrta aquel nom dempuèi d’ans, lo compès de 1636  n’es testimòni.

Probablament en aquel temps, existissiá una beguda, una avitarèla pròche de Mèsa qu’aviá pas l’espadiment de uòi. Lo nom es demorat al terrador , mas anatz pas i cercar un còp per beure se sètz pas convidat per qualqu’un qu’abita dins aquela carrièra.

D’où vient ce nom : La Bégude

En occitan Begude peut avoir deux sens d’une part, c’est ce qui se boit, d’une autre l’endroit où on peut boire, en français buvette, auberge.

La rue qui porte ce nom, se trouve sur un terroir qui porte ce nom depuis de nombreuses années, le compoix de 1636 en est témoin.

 Probablement qu’en ce temps là, existait une buvette, une auberge près de Mèze qui n’avait pas l’étendue d’aujourd’hui. Le nom est resté au terrain, mais n’allez pas y chercher un coup à boire si vous n’êtes  pas invité par quelqu’un qui habite cette rue.

Cérémonie du 11 novembre : un hommage intergénérationnel

La cérémonie du 11 novembre a rassemblé près de 300 personnes. Elus, anciens combattants, sapeurs-pompiers, militaires, secouristes, policiers, professeurs, écoliers, collégiens, conseil municipal des jeunes, associations patriotiques et personnel communal se sont mobilisés pour honorer la mémoire des soldats tombés pour la France.

Lectures de lettres de poilus et de poèmes, citation des noms des mézois morts au combat et Marseillaise, la jeunesse mézoise a rendu un vibrant hommage aux poilus mézois morts pour la France en 1917.

Le maire Henry Fricou rappelait dans son discours qu’ « il est, à chaque 11 novembre, du devoir de tous les Français de se souvenir de nos aïeuls, pas si lointains. Ils firent de leur courage et de leur sacrifice, un rempart qui protégea notre pays durant le conflit (…) Ces soldats tués ou mutilés à 20 ans ne peuvent tomber dans le néant de l’oubli. Ils sont notre histoire ». Une plaque commémorative en l’honneur des Mézois tombés au combat a d’ailleurs été dévoilée au pied du monument au mort.

Labellisée « Ville mémorielle de la Guerre 14-18 », la Ville de Mèze participe pleinement depuis 4 ans au devoir de mémoire collective.

Mèze est-elle cyclable ?

La Fédération Française des usagers de la bicyclette (FUB) a lancé une enquête pour évaluer la praticité des villes en matière de vélo.

Il reste quelques semaine pour répondre, en 5 minutes, à l’enquête en ligne pour évaluer Mèze et partager votre expérience d’usager.

 

Les résultats seront rendus publics en 2018 et permettront aux villes de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à vélo.

Répondre à l’enquête

Une soirée avec des « fous du trail »

Lundi soir, les mézois ont pu rencontrer plusieurs passionnés de trails de la région, au cinéma municipal Le Taurus. Le mézois Jeremy Draguis, 26 ans et finisher de La diagonale des fous 2017, est revenu sur sa course incroyable de plus de 48h.

La soirée, organisée par la Ville de Mèze, fut riche en interventions avec Olivier Bogacisk qui a participé au Grand raid des cathares, Eric Guinet qui a couru l’Ultra trail du Mercantour et Stéphane Chopard, qui lui a terminé 3 fois La diagonale des fous au cours de sa carrière sportive.

Après la diffusion d’un documentaire sur cette course folle, les spectateurs ont rencontré ces sportifs de haut niveau. Ils ont raconté leur préparation intensive, leurs expériences de course, et leur entrainement quotidien.

Téléscop’âge

Depuis le début du XXe siècle, beaucoup de choses ont changé à Mèze. Mais, malgré toutes ces évolutions, la ville a su préserver le patrimoine bâti qui lui donne son authenticité et son identité. Ces superpositions d’images actuelles et de photos anciennes fournies par le collectionneur Didier Gillet montrent que l’histoire de Mèze peut toujours se conjuguer au présent.

Un service municipal de soins infirmiers à domicile

Le Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD) du CCAS de Mèze assure des prestations de soins infirmiers, de nursing et relationnel auprès de personnes âgées de plus de 60 ans et de personnes handicapées, sur prescription médicale.

Le service travaille en collaboration avec les autres intervenants médicaux et para-médicaux, tels que les médecins traitants, kinésithérapeutes, pédicures, infirmières libérales et aides à domicile.

Ce service permet de prévenir la perte d’autonomie, de faciliter le retour à domicile après une hospitalisation ou de retarder une entrée dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées indépendantes (EHPAD).

Au total 66 usagers (60 personnes âgées ; 6 personnes handicapées) peuvent être accueillis dans ce service. Ces interventions sont prises en charge par l’Assurance Maladie.

Le service fonctionne 365 jours par an. Un agent qualité complète l’équipe soignante, dans une démarche d’amélioration constante de la prise en charge des usagers.

Renseignement : Tél 04 67 43 60 00 

Rencontre avec Jérémy Draguis, finisher de la diagonale des fous

Il l’a fait ! Le Mézois Jérémy Draguis a terminé la course de Trail la Diagonale des Fous qui se déroulait à la Réunion.

164 km parcouru avec près de 10 000 mètres de dénivelé en 48h07. Cette course est considérée comme l’une des plus difficiles au monde. Seulement 55% des participants franchissent la ligne d’arrivée.

La Ville de Mèze félicite Jérémy pour cet exploit et invite les Mézois à rencontrer le jeune sportif lundi 6 novembre à 18h30 au cinéma municipal le Taurus après la diffusion d’un documentaire sur la diagonale des fous.

Coup d’envoi du championnat d’Europe Handivoile

Dimanche 22 octobre, Henry Fricou, maire de Mèze, a participé au lancement officiel du championnat d’Europe handivalide sur Hansa, entouré des représentants français et internationaux des fédérations de voile. Toute la semaine, la lagune de Thau sera le théâtre de régates de haut niveau où pourront se confronter, à armes égales, des compétiteurs valides ou en situation de handicap. Plus de 100 régatiers, venus de toute l’Europe et même au-delà, participent à ce championnat, organisé par le Yatch Club de Mèze.

L’aire des camping-cars « Escale de Thau » inaugurée

Vendredi 20 octobre, Henry Fricou, maire de Mèze, entouré du conseil municipal, du président de Camping-car Park, Laurent Morice, et de nombreux camping-caristes en vacance à Mèze a inauguré la nouvelle aire de camping-cars de Mèze, baptisée « Escale de Thau ».

Située à proximité du lac du Sesquier, cette aire a fait l’objet d’un réaménagement complet visant à offrir plus de confort et plus de services aux usagers. Une trentaine d’arbres ont été plantés par les services municipaux afin de valoriser la qualité paysagère de l’espace et d’offrir des zones ombragées.

L’aménagement porte également sur l’amélioration de la circulation et du stationnement sur l’aire qui comporte 44 emplacements et restera ouverte toute l’année. La structure est dorénavant équipée de bornes d’alimentation en eau potable et en électricité ainsi que d’une installation pour la collecte des eaux usées.

Le mode d’accueil des camping-cars a évolué vers une prestation payante sur un espace géré par un prestataire privé dans le cadre d’une concession de service public avec la société Camping-Car Park. Cette opération s’inscrit dans la volonté municipale d’améliorer son offre touristique.

Les collégiens dans les starting-blocks

Vendredi 20 octobre, les élèves du collège Jean Jaurès de Mèze ont participé au traditionnel « Cross du collège » au parc du Sesquier. Le top départ a été donné par le maire Henry Fricou et par le principal Victor Irrmann.

Dans le cadre du projet d’établissement, les collégiens se sont élancés sur des chemins balisés autour du lac. Cette course a été organisée par les professeurs de sport avec l’aide des enseignants, le personnel du collège et avec la participation d’Hérault Sport. Chaque élève a cherché à réaliser la meilleure performance. Professeurs et parents volontaires étaient présents pour le bon déroulement, la distribution de collations et pour encourager les jeunes athlètes. Un classement individuel et un challenge par classe ont été établis.

Le parc de l’ALSH Le Sesquier aménagé

 

Le centre de loisirs Le Sesquier accueille les enfants de 6 à 12 ans, tous les mercredis en période scolaire et tous les jours pendant les vacances.

Le parc de l’établissement, de 9000 m², est en cours d’aménagement afin de permettre de nouvelles activités en extérieur et le rendre plus ludique.

Après la création d’un potager entièrement clos, 3 cabanes en bois ont été installées avec chacune sa terrasse et sa table de pique-nique.

Le projet prévoit également la création d’un boulodrome et la mise en place d’une balançoire.

L’espace ainsi aménagé permet à l’enfant de se sentir bien et lui offre des repères indispensables pour sa sécurité et son développement autonome.