La police municipale a du flair !

Une affaire de stupéfiants vient d’être élucidée grâce au flair des agents municipaux de la Ville de Mèze. Le 19 octobre, en fin d’après-midi, un agent de surveillance de la voie publique a senti, depuis la rue, une forte odeur de cannabis qui se dégageait d’une habitation située dans le centre-ville. Avertie par cet agent, une patrouille de policiers municipaux a pu immédiatement constater et confirmer les faits avant d’alerter la gendarmerie qui est intervenue et a saisi plusieurs plans de cannabis.

Suivez Jérémy Draguis dans la Diagonale des Fous

Le Mézois  Jérémy Draguis participe actuellement à la course de Trail la Diagonale des Fous qui se déroule à la Réunion.

Au programme, 164 km à parcourir et près de 10000 mètres de dénivelé. Cette course est considérée comme l’une des plus difficiles au monde. Seulement 55% des participants franchissent la ligne d’arrivée.

Jérémy Draguis, 26 ans, a commencé la course à pied il y a seulement 5 ans. Le jeune mézois en a fait une véritable passion lorsqu’il a découvert le trail. Ce sport de course à pied sur longue distance, en milieu naturel, sur des chemins de terre et des sentiers de randonnée, demande un entrainement strict et rigoureux, autant sur le plan physique que mental.

Suivez Jérémy Draguis en direct sur la Diagonale des Fous

Trois adjoints retenus au casting

Aïssa Doulat, Mireille Lourdou et Chantal Estadieu en compagnie d’Alexandra Lamy lors du tournage à Mèze du film Le Poulain.

De nombreux figurants ont participé aux deux journées de tournage du film Le Poulain, à Mèze, les 9 et 10 octobre. Parmi eux, trois adjoints de la mairie de Mèze, Mireille Lourdou, Chantal Estadieu et Aïssa Doulat, ont été choisis au casting pour interpréter leur propre rôle, écharpes tricolores à l’épaule, car les scènes faisaient apparaître des élus locaux dans diverses situations. « Une expérience intéressante car elle nous a permis de découvrir l’organisation d’un tournage vu de l’intérieur », ont commenté les élus au terme de leur prestation. » De là à envisager une carrière dans le cinéma… aucun des trois adjoints Mèzois ne s’est laissé griser par les lumières de projecteurs.

 

Cinéma : « Les parapluies de Mèze »


C’est parti pour les deux journées mézoises de tournage du long métrage « Le Poulain » réalisé par Mathieu Sapin. Pour la première scène, une centaine d’acteurs au premiers rangs desquels Alexandra Lamy et valérie Karsenti, figurants, et techniciens ont investi le carré militaire du cimetière de Mèze. Magie du cinéma, par cette magnifique journée d’automne au ciel immaculé, il pleut des trombes d’eau sur le plateau. Une pluie amenée par les pompiers autour du monument aux morts où les parapluies ont la vedette… 

Mèze accueille le championnat d’Europe sur Hansa


Du 21 au 27 octobre 2017, Mèze accueille une compétition de voile de haut niveau ouverte à la fois aux régatiers valides ou en situation de handicap.  Il s’agit du championnat d’Europe handivalide sur Hansa organisé par le yacht Club de Mèze.
Les Hansa sont des bateaux inchavirables et parfaitement adaptés pour une pratique mixte : personnes en situation de handicap et personnes valides, ensemble, dans le même bateau ou côte à côte sur des bateaux différents, à armes égales. Sur l’eau, on ne voit que des navigateurs.

3 types de Hansa différents participeront à ces championnats :
– les 2.3, bateaux monoplaces ou biplaces à une seule voile, adaptés aux petits gabarits.
– les 303, bateaux monoplaces ou biplaces à 2 voiles. Un classement spécifique paravoile WorldSailing sera fait pour les régatiers en situation de handicap en solitaire.
– Les Liberty, bateaux monoplaces à 2 voiles.

Le 2.3 en solo et le Liberty peuvent être équipés de commandes électriques. Les courses en solitaire et les courses en double alterneront par demi journée, permettant ainsi aux plus motivés de faire 2 championnats.
Les régates auront lieux toute la journées et seront visibles depuis la côte. Une centaine de voiliers et environ 120 régatiers sont attendus pour cette compétition. 

Une base nautique équipée pour le handivoile


Cela fait déjà 10 ans cette année que le Yacht Club de Mèze est devenu un site pilote pour le développement de la pratique de la voile de loisir et de compétition pour les publics en situation de handicap.
Cela s’est traduit par la réalisation des aménagements nécessaires pour rendre la base nautique accessible aux personnes à mobilité réduite avec l’adaptation des vestiaires, la création des cheminements à l’extérieur et au sein de la structure, la réalisation d’une plateforme handiplage ou encore l’installation de pontons et de potences permettant l’embarquement…
Le Yacht Club de Mèze s’est également doté de voiliers adaptés à la pratique du handivoile et l’équipe des moniteurs est formée à l’accueil et à l’encadrement de ce public.
A la vielle du championnat d’Europe handivalide sur Hansa qui se déroulera à Mèze, du 21 au 27 octobre 2017, le Yacht Club de Mèze continue plus que jamais à se doter des équipements nécessaires à cette activité. Plusieurs pontons installés dans le port du Taurus et l’acquisition d’un monte-fauteuil pour rendre accessible l’hébergement se sont récemment ajoutés aux aménagements déjà réalisés dans l’enceinte du centre Le Taurus.
Ces équipements ont été inaugurés officiellement le 5 octobre en présence de Robert Bonnet, secrétaire général et Marie-Claire Durand, directrice du YCM ainsi que des différents partenaires qui soutiennent, de longue date, le Yacht Club de Mèze dans cette démarche, à savoir la Ville de Mèze, représentée par Thierry Baëza, adjoint aux sports et Daniel Rodriguez, adjoint à l’urbanisme, président de la commission accessibilité, Danièle Azémar, vice-présidente de la Région Occitanie, Stéphane Janneau, président du comité départemental handisport de l’Hérault, Francis Marrot, vice-président à l’action sociale à AG2R la Mondiale, Bernard Porte, représentant la FFV et les représentants du Département de l’Hérault.

Campagne d’effarouchement des étourneaux

Les platanes de la place Aristide Briand servent régulièrement de dortoir à des milliers d’étourneaux. Les déjections quotidiennes de ces animaux posent un réel problème de salubrité publique et ont suscité des plaintes de la part de nombreux habitants de Mèze.
Pour mettre un terme à cette nuisance, la Ville de Mèze va procéder à une campagne d’effarouchement du 4 au 6 octobre 2017.
Des séquences de déflagrations seront effectuées sur la place Aristide Briand entre 18h et 20h.

Silence on tourne !

Les professionnels du cinéma apprécient vraiment Mèze qui accueille de plus en plus régulièrement des tournages. Le réalisateur Mathieu Sapin a choisi Mèze pour tourner plusieurs scènes de son premier long métrage intitulé « Le Poulain ». Le tournage aura lieu les 9 et 10 octobre, au cimetière puis dans la salle de la République. Alexandra Lamy, Philippe Katerine, Gérard Depardieu et Isabelle Huppert seront à l’affiche de cette comédie politique qui racontera les péripéties d’un jeune prétendant à la présidence de la République. Entre l’équipe de tournage, les acteurs et les figurants, ces scènes mobiliseront une centaine de personnes.
Cette fois encore, la Ville de Mèze est en contact étroit avec la production afin de répondre au mieux aux innombrables sollicitations qui accompagnent l’accueil d’un tournage de cette envergure.

Le cimetière fermé au public le lundi 9 octobre

Une scène importante du film sera tournée le 9 octobre sur le carré militaire du cimetière de Mèze. Elle portera sur la reconstitution d’une cérémonie commémorative au pied du monument aux morts. A ce titre, le cimetière sera exceptionnellement fermé au public toute la journée du 9 octobre (Arrêté municipal N° 732 du 27 septembre 2017). Pour les nécessités du tournage, la piste cyclable de la rue des Adieux sera fermée à la circulation tout le long du cimetière. Le parking du cimetière sera également réquisitionné.

Le mardi 10 octobre, le stationnement sera interdit de 5h à 20h sur la partie située rue Ronzier (zone bleue) du parking du Château.

 

Ora Maritima le 30 septembre à Mèze

Ora Maritima est un rendez-vous organisé par le Syndicat mixte du bassin de Thau avec le soutien de l’Europe, l’Etat, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et les organisations professionnelles de pêche et de cultures marines. Ces assises sont un espace de réflexion, de partage et d’échanges auquel tous les acteurs y compris la société civile sont associés. Cette édition est
spécialement dédiée à la pêche et aux cultures marines du bassin de Thau et de sa bande côtière. D’autres bassins conchylicoles et de pêche du littoral français métropolitain participeront à l’événement.
Les assises auront lieu le 29 septembre à Sète et s’adressent exclusivement à des spécialistes de la conchyliculture, de la pêche et de la mer.

 

 

 

 

Temps forts !

Pour le grand public, Ora Maritima propose des animations qui se dérouleront à Mèze, samedi 30 septembre, de 11h à 15h , sur l’aire des Tonneliers.  

Côté bouche :

Recettes de chef
Les produits de la pêche et de la conchyliculture vus par de grands chefs cuisiniers ! Lionel Giraud, Pierre Augé, Nicolas Dubois, Emily, Nicolas Rozzanelli… Ces passionnés de cuisine sont tombés amoureux des produits de Thau. Avec talent, ils ont imaginé des recettes plus étonnantes les unes que les autres et vous proposent de les déguster à l’occasion d’Ora maritima. Préparés par les élèves du lycée hôtelier Charles De Gaulle, ces mises en bouche vous rappelleront toute la richesse des saveurs des produits de la mer. Animation conçue en partenariat avec le magazine Wine Lr.

Assiettes gourmandes
Les bénévoles et les producteurs des Paniers de Thau vous proposent de déguster leurs assiettes gourmandes conçues à partir de produits locaux et respectueux de l’environnement. Moment convivial et gourmand garanti en partenariat avec le CPIE du bassin de Thau. À vos fourchettes !

Côté oreille :

Paroles de professionnels :
Quel pêcheur ou conchyliculteur ne vous dira pas un jour qu’il exerce le plus beau métier du monde ? Souvent durs, quand la tramontane souffle et qu’il faut aller lever les filets ou les cordes à huîtres par des températures en dessous de la moyenne, parfois peu rémunérateurs quand le client n’est pas au rendez-vous mais souvent empreints de liberté et de proximité avec la nature,
les métiers halieutiques et conchylicoles sont des métiers passion. Venez à la rencontre de ceux qui l’exercent au quotidien, découvrez des professions aux multiples facettes.

Les formations aux métiers de la mer
Le lycée de la Mer Paul Bousquet à Sète sera au rendez- vous sur la place des tonneliers pour présenter la large palette de formations qu’il propose. Formation initiale, continue ou par apprentissage, les voies pour se former aux métiers maritimes sont multiples. Venez vous informer.

Place à la musique en partenariat avec le Festival de Thau
Le Festival de Thau propose une programmation musicale sur mesure pour l’événement avec un concert de Djé Balèti. Le groupe Djé Balèti parcourt en toute subtilité des teintes blues touareg, des harmonies rock 60’s, des épices gnaoua, le tout servi sur des bases niçoises et toulousaines. Ses propos ? La fête, le Sud, la communion véhiculée par la musique, le quartier, tous les voyages, ce micro-local, enfin, qui touche irrémédiablement à l’universel. Lorgnant toujours plus loin vers l’Afrique via une Méditerranée réinventée, le trio toulousain marie les riffs chamaniques de l’espina, instrument niçois…

Toutes les infos sur : oramaritima.fr

Le sous-préfet à la vigne

De gauche à droite : Frédéric Morin, Henry Fricou, Didier Gomez, Cédric Menon, Thierry Baëza, Philippe Nucho et Caroline Morin.

Pendant la période des vendanges, Philippe Nucho, sous-préfet du bassin de Thau a tenu à effectuer une visite dans un vignoble de Mèze afin de souligner l’intérêt de l’Etat pour le secteur viticole, qui est, avec la conchyliculture, l’un des principaux piliers économiques du territoire.
C’est dans le domaine de Morin-Langaran que le représentant de l’Etat a été accueilli, le 2 septembre, en présence d’Henry Fricou, maire de Mèze, Thierry Baëza, adjoint à l’environnement et à l’agriculture, Didier Gomez, vice-président de la cave de Beauvignac et de Frédéric Morin, propriétaire du domaine.
« J’ai tenu à rencontrer les professionnels locaux de la viticulture après une saison particulièrement sévère sur le plan climatique avec, successivement, un épisode de gel et une longue période de sécheresse qui ont impacté la production cette année » a indiqué Philippe Nucho. Le sous-préfet a également précisé que « la forte concurrence des importations espagnoles et italiennes s’ajoute à ces difficultés ».
Pour sa part, Frédéric Morin évalue sa perte de production à environ 30% pour la récolte 2017.
Sensible aux problèmes rencontrés cette année par les viticulteurs Mézois, Henry Fricou a, quant à lui, fait part de son espoir « que la récolte soit tout de même à la hauteur des espérances et, surtout, que la qualité soit au rendez-vous ».

La course à la nage dans le port

Le lundi matin de la Fête de Mèze, le port se transforme en un bassin olympique bouillonnant. Une vingtaine de nageurs et nageuses âgés de 9 à 65 ans ont pris part à la course à la nage sur un parcours allant du quai d’honneur au quai Descournut.

Le palmarès
Catégorie « Grands »
1er : Matis Pellegrini
2e : Lukas Day
3e : Alexis Day

Catégorie « Vétérants »
1er : René tropeano
2e : Cécilia Stéphanian

Catégorie « Petit »
1er : Clément Parisse