La fête du Bouletchou


Dimanche 30 juillet, Fête du Bouletchou

Une journée agrémentée d’expositions d’objets d’antan, d’un défilé en habits 1900 accompagné de musiciens, d’une reconstitution de la pêche au Bouletchou, d’une brasucade et d’un concert « Le bal en planches des Gaspards ».

Invitant le public dans leur univers musical des années 30-40, les Gaspards incitent petits et grands à la danse pour un concert festif. Une guinguette aux accents de musette et de musique du monde !


Au programme

Parvis du foyer municipal :

de 10h à 13h : exposition d’objets d’antan

Place de la Mairie :

à 18h :  mariage et défilé en habits 1900 jusqu’au port accompagné de musiciens
Le service culturel de la Ville met à disposition du public des costumes 1900.
>>plus d’infos

Port rive gauche
 :

à 19h :  démonstration de la pêche au Bouletchou à la plagette

Brasucade, rouille et buvette sur place

à 21h : Le bal en planches des Gaspards sur le quai Baptiste Guitard

Une guinguette aux accents de musette et de musique du monde !

Autour de l’accordéon, de la contrebasse, de la batterie, du saxophone, de la flûte et du chant, les musiciens invitent petits et grands à un bal populaire aux sonorités acoustiques. On y retrouve la gouaille de Piaf, le swing manouche de Django Reinhardt et la poésie des chansons réalistes.


Renseignements et billetterie :
service culturel au 04.99.02.22.01
mail : g.bastide@ville-meze.fr


 

Alerte : UFC déjoue une arnaque

Rien n’arrête les arnaqueurs, un groupe bien organisé, ce faisant passer pour un organisme « officiel » se charge de régulariser la situation des établissements recevant du public (ERP) et qui n’auraient pas soumis leur déclaration relative à l’accessibilité, moyennant une somme de 690€, mais en réalité c’est une démarche bidon.

Pour harponner leurs victimes, ces gens sans scrupules ont envoyés des milliers de mail en direction de tout ce qui semblait être un commerçant ou un artisan. Mais dans leur précipitation ils ont aussi « arrosé » les permanences de l’UFC que Choisir ! A la réception de ces mails, les associations UFC ont faliré l’arnaque et ont alerté immédiatement l’ensemble du mouvement de défense des consommateurs. De nombreuses plaintes ont été déposées par UFC que Choisir, mais cela ne les arrêtera pas dans l’immédiat, soyez donc vigilant.

Les faits :

Vous recevrez un mail en provenance de « Contrôle Acess » se présentant comme l’Agenda d’Accessibilité programme aux personnes à mobilité réduite.

Il vous est indiqué :

Nous constatons qu’à ce jour votre entreprise n’apparaît toujours pas sur la liste des établissements recevant du public (ERP) ayant déposé leur attestation de conformité. Nous vous invitons à régulariser votre situation dans les meilleurs délais. Nous vous informons que tous les ERP doivent soumettre leur déclaration relative à l’accessibilité. Tous établissement recevant du public, non conforme, est passible de sanctions financières et pénales, celle-ci sont détaillés à la fin du mail.
En conclusion, nous vous proposons de valider votre dossier et d’envoyer l’attestation « AdAP » à la préfecture moyennant la somme de 690€, par virement bancaire.

Cet organisme qui se présente sans registre du commerce. Avec juste un numéro de téléphone, et où tout se fait par mail et par virement bancaire ne laisse aucune chance à l’éventuel souscripteur de revoir son argent, car bien évidemment dans quelques temps cette entreprise aura disparu sans que la prestation promise soit effectuée.

Si votre entreprise est dans cette situation, vous devez vous adresser au site officiel gouvernemental :
accessibilite.gouv.fr

Contact :
UFC Que Choisir – Sète bassin de Thau
53, Bd chevalier de Clerville
34207 Sète cedex – BP 106
Tel : 04-30-41-53-30

 

D’ont ven aquel nom : Hérault

Lo nom foguèt donat per un decret reial del 22 de genièr de 1790 a la seguida de documents porgits per l’Amassada Constituanta del 22 de desembre 1789. Caliá nacionalisar França, faire desaparéisser l’organisacion vièlha.
Per totes los despartaments novèls se faguèt en un mes e per los fargaires dels noms novèls l’origina dels idronimes èra pas una preocupacion màger.
D’aquí una perda de sens per Erau vengut Hérault.
Hérault deriva de « hariwald »  en vièlh francic popular, lenga germanique occidentala.  De « hari »  que vòl dire armada e « wal » aquel que mena.
 Res de veire amb lo nom donat al primièr sègle passat Crist, per lo geograf Strabon a nòstre flume, qualificat « Auraris », flume ont òm troba d’aur. Aquela apellacion demòra fins a 1086 per passar a « Erauris » en 1122 e Erau en 1226.
Vist de Paris en 1789, aquela ortografa es una deca que cal corregir amb un nom en bon francès. Doncas Hérault.
E vaquí per de que lo nom de nòstre flume e de nòstre despartament son passats d’una origina latina, topografica, logica e exacta a una autra, germanica nòrd-europenca e guerrièra completament erronea.
Se pòt trobar encara de palhetas d’aur  dins le fleuve Erau del costat de Ganges.
Lo simbòl quimic de l’aur es Au.

D’où vient ce nom: Hérault

Le nom fut donné par un décret royal du 22 janvier 1790 à la suite de documents apportés par l’Assemblée Constituante du 22 décembre 1789. Il fallait nationaliser la France, faire la vieille organisation.
Pour tous les nouveaux départements cela se fit en un mois, et pour les faiseurs des noms nouveaux, l’origine des hydronymes n’était pas une préoccupation majeure.
De là une perte de sens pour Èrau devenu Hérault.
Hérault dérive de « hariwald » en vieux francique populaire, langue germanique occidentale. De « hari » qui veut dire armée et « wald » celui qui conduit.
Rien à voir avec le donné au premier siècle après Jésus Christ par le géographe Strabon à notre fleuve qualifié « Auraris », fleuve où on trouve de l’or. Cette appellation reste jusqu’en 1086 pour passer à « Erauris » en 1122 et Èrau en 1226.
Vu de Paris en 1789, cette orthographe est une faute qu’il faut corriger avec un nom en bon français. Donc Hérault.
Et voilà pourquoi le nom de notre fleuve et de notre département sont passés d’une origine latine topographique, logique et exacte à un autre germanique nord-européenne, guerrier et complètement erroné.
On peut encore trouver des paillettes d’or dans le fleuve Erau du côté de Ganges.
Le symbole chimique de l’or est Au.

L’exposition « Balade artistique mézoise »


A l’occasion de la fête locale, la Ville invite au chai du château de Girard des artistes plasticiens amateurs qui partagent le talent et un lieu de vie qui les inspire, Mèze. Diversité de styles, de techniques et de sujets pour une présentation de la création locale. 

Cette huitième édition réunit Marie-Martine BASTIEN, Jean Jackie BERGER-GRAINE, Philippe BRIAND-SEURAT, Jean-Louis CARTON, Jean-Marc DAURA, Bénédicte DECOBECQ, Simone FAYOLLE, Mireille GAVARD-PERRET, Régine HUE, Bernard JAYER, Christian LAVIGNE, Henri MERENTIER, Françoise MOULIN, Eva PERROT, Emmanuelle RAMBERG, Bénédicte TOURNEMIRE, Virginie VERDIER, Didier VIDAL, Denis COHEN.

Exposition « Balade artistique mézoise » du mardi 15 au dimanche 27 août
Du mardi au dimanche, de 16h à 19h 
Jeudi et dimanche matin, de 10h à 13h
Fermeture le lundi

Au village des rencontres du Festival de Thau : Jour 3

Une agora pour rencontrer, échanger et apprendre avec des associations, des acteurs du territoire et de la transition et de la prévention santé.

Le village des rencontres, c’est :

– une exposition photo sur la mer et la lagune réalisée par Philippe Poulenas et Paul Amouroux
– une projection des portraits vertueux
– des ateliers pour petits et grands
– des tables rondes :

Dimanche 23 juillet
– à 11h

« L’Arctique et les recentes exploitations gazières et pétrolières » avec Francois Catzeflis, biologiste et adhérent de Greenpeace. Depuis une vingtaine d’années, en liaison avec la diminution des surfaces océaniques englacées, de multiples compagnies gazières et pétrolières tentent leur chance en Arctique, que ce soit en pleine mer ou à terre.

– à 14h
Rencontre exceptionnelle avec Gael Faye, citoyen du monde
Franco-rwandais, le multi-talentueux Gaël Faye est chanteur, rappeur, poète, auteur-compositeur-interprète… mais aussi un écrivain dont le premier roman « Petit pays » (prix Fnac et Goncourt des lycéens) est un récit d’enfance au Burundi, entre bonheur simple et tragédie naissante. Une rencontre-dédicace autour de son livre juste avant de nous enchanter sur la scène du festival.

>>tout savoir sur le village des rencontres

Au village des rencontres du Festival de Thau : Jour 2

Une agora pour rencontrer, échanger et apprendre avec des associations, des acteurs du territoire et de la transition et de la prévention santé.

Le village des rencontres, c’est :

– une exposition photo sur la mer et la lagune réalisée par Philippe Poulenas et Paul Amouroux
– une projection des portraits vertueux
– des ateliers pour petits et grands
– des tables rondes :

Samedi 22 juillet à 11h
« Les migrants sauvés en Méditerranée » avec Jean-Pierre Lacan et Marie Rajablat de SOS Méditerranée qui témoignera des réalités des migrations en Méditerranée et présentera les opérations de l’Aquarius : le navire affrété par SOS Mediterranée.

>>tout savoir sur le village des rencontres

Au village des rencontres du Festival de Thau : Jour 1

Une agora pour rencontrer, échanger et apprendre avec des associations, des acteurs du territoire et de la transition et de la prévention santé.

Le village des rencontres, c’est :

– une exposition photo sur la mer et la lagune réalisée par Philippe Poulenas et Paul Amouroux
– une projection des portraits vertueux
– des ateliers pour petits et grands
– des tables rondes :

Vendredi 21 juillet à 11h
« Pour une énergie citoyenne » avec Vincenzo La Tosa de Comwatt qui parlera d’autoconsommation, Sylvain de Smet de Fronticoop et Thau Energie qui présentera des projets citoyens d’énergies renouvelables, et Morgan Beauzon d’Enercoop qui abordera les évolutions de la production d’énergie renouvelable et les nouvelles réglementations)

>>tout savoir sur le village des rencontres

 

21, 22 et 23 juillet : les soirées mézoises du Festival de thau


TRYO, BERNARD LAVILLIERS, GAEL FAYE & ASAF AVIDAN 
vous attendent pour un weekend exceptionnel sur le port, place des Tonneliers.


VENDREDI 21 JUILLET
A 20h, sérénades de l’école municipale de musique dans l’enceinte du Festival de Thau, place des Tonneliers.


SAMEDI 22 JUILLET
A 18h, l’atelier Mode Récup’ de l’espace Jeunes présentera son défilé de mode collection été 2017 au village des rencontres du festival (Quai Descournut).

Mise en ambiance
par Les Oreilles de P’ears
le samedi 22 et dimanche 23
BERNARD LAVILLIERS

DIMANCHE 23 JUILLET


Billetterie ouverte sur www.festivaldethau.com et au bureau du festival (château de Girard – Mèze)
Infos au 04.67.18.70.83

festivaldethau.com | programmation édition 2017 | billetterie


 

Lutter contre les violences conjugales

Chaque année, environ 216 000 femmes âgées de 18 à 75 ans, sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur ancien ou actuel partenaire (mari, concubin…). Parmi ces victimes, seules 14% déclarent avoir déposé plainte. En 2014, 134 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon. Dans le cadre de ces violences, 35 enfants sont décédés en 2014, tués par un parent ou beau-parent. On estime à 74 000 le nombre d’hommes victimes de violences conjugales, seuls 7% ont porté plainte.

En situation de crise et/ou violence, il est souvent nécessaire de mettre la victime à l’abri, en le sortant en urgence du domicile familial pour l’installer dans un hébergement sécurisé.

Face à ce constat, le CCAS de la Ville de Mèze a décidé de mettre en place une convention de coopération, relative à l’hébergement d’urgence des victimes de violences dans la sphère conjugale et familiale. Cette convention a été approuvée par le Conseil d’Administration du CCAS le 9 février 2017. Son objectif est de mettre les victimes et leurs enfants en sécurité, grâce à des solutions d’hébergement simples et rapidement mobilisables. Un protocole a pour cela été rédigé, permettant aux différents acteurs confrontés à ces situations (forces de l’ordre, élus municipaux…) d’agir avec rapidité et efficacité.

Dans le but de couvrir un large territoire et protéger un maximum de personnes, les communes de Bouzigues, Loupian, Montbazin, Poussan et Villeveyrac ont participé à la mise en place du projet, et sont donc entièrement associées au protocole, tout comme la Gendarmerie et le Conseil Départemental de l’Hérault.

Ce protocole se décline en trois principales étapes :

– l’accueil d’urgence et la mise en sécurité dans un établissement avec lequel le CCAS a conventionné,
– le lendemain, le service social compétent interviendra pour un temps d’écoute et proposera si besoin l’accompagnement chez un médecin,
– la personne sera prise en charge dans le cadre d’un accompagnement social.

Ce dispositif s’inscrit pleinement dans le 5ème plan interministériel (2017-2019) de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux femmes, qui rappelle que la prise en charge des victimes de violences se fait souvent dans des conditions d’urgence et que doit donc être favorisée la mise en place de dispositifs sécurisants et coordonnés entre les acteurs. 

Percussions du Monde : du 17 au 22 juillet


Du lundi 17 au samedi 22 juillet
« Percussions du Monde » à l’occasion du Festival de Thau, les fins d’après-midi seront rythmées par l’école municipale de musique de Mèze,

les sérénades : 
> le 18 juillet à 18h sur l’esplanade
> le 19 juillet à 18h sur le parvis du château de Girard
> le 20 juillet à 18h sur le parking de la capitainerie
> le 21 juillet à 20h dans l’enceinte du Festival de Thau
(le 17 juillet à Bouzigues)

– « Purkwapa » en concert pour un voyage aux rythmes du Monde :
samedi 22 juillet à 18h au foyer municipal, entrée libre

Un voyage spatio-temporel percussif ! Les quatre musiciens explorent des univers insolites où la percussion aurait son « geste à faire entendre ». Les arrangements originaux, la variété des rythmes comme la diversité des instruments, ravissent les enfants, petits et  grands.


Contact info :
école municipale de musique
Tel : 04 67 43 80 75
Mailsecretariat.musique@ville-meze.fr 


 

A la découverte du monde des herbiers de Thau


Connaissez-vous les herbiers de zostères ? Ces plantes aquatiques présentes dans la lagune de Thau constituent un écosystème d’une incroyable richesse. Pour sensibiliser à leur protection, le Syndicat mixte du bassin de Thau relance durant tout l’été la campagne « A la découverte du monde des herbiers de Thau ». Animations, jeux, découverte… Rendez-vous avec les animateurs du réseau CPIE bassin de Thau sur les plages de la lagune de juin à septembre.


A Mèze 

jeudi 13 juillet de 9h30 à 12h30 sur la plage du Taurus 

jeudi 20 juillet de 15h30 à 18h30 sur la plagette 

dimanche 23 juillet de 16h à 22h sur le port à l’occasion du Festival de Thau 

jeudi 3 août de 9h30 à 12h30 sur la plage du Taurus

jeudi 10 août de 18h30 à 21h30 sur le port à l’occasion des animations artisanales et commerciales nocturnes

jeudi 24 août de 15h30 à 18h sur la plage du Taurus


Plus d’infos : www.smbt.fr/herbiers


 

Le défilé du 13 juillet

Elus, fanfares, pompiers, SNSM, reine de Mèze et ses dauphines, un grand cortège prolongé par une foule compacte et colorée…la Fête Nationale a été célébrée dignement. Le défilé s’est élancé de la mairie en direction de la Marianne où le maire, Henry Fricou, a déposé une gerbe avant l’embrasement du monument, symbole de la République Française. Le public s’est ensuite rendu sur la place Camille Vidal pour assister au feu d’artifice tiré au large du port. La soirée s’est terminée par le traditionnel bal des pompiers sur la place des Micocouliers.

Inscriptions pour le repas estival des anciens

A l’occasion de la fête locale, la Ville de Mèze offre un repas à tous les Mèzois de 65 ans et plus. Cette année, le repas estival des anciens aura lieu le jeudi 17 août à 12h dans le parc du château de Girard. Pour en bénéficier, il est nécessaire de s’inscrire.

Les inscriptions sont ouvertes du jeudi 20 juillet au jeudi 10 août inclus de 9h à 12h au rez-de-chaussée du château de Girard.


Qui peut s’inscrire ?

Le repas est offert aux personnes remplissant les conditions suivantes :
– avoir au moins 65 ans révolus au 31 décembre de l’année en cours,
– résider à Mèze

Les inscrits, anciens ou nouveaux, doivent présenter obligatoirement les documents suivants :
– une pièce d’identité (originale ou photocopie lisible recto/verso),
– un justificatif de domicile

Pour les personnes qui veulent s’inscrire et qui ne remplissent pas les conditions d’inscription, la somme de 15€ leur sera demandée.


Renseignements : 04-99-02-22-01