Mèze actu

Les enfants de Lou mézou fêtent mardi-gras !

Une jolie abeille qui danse avec une petit tortue, des pirates et zoro qui font la farandole, une indienne, une princesse et une fée qui lancent des confettis et minnie, tigrou et lapinou qui chantent en chœur… quel tableau !

A 2 ans , les enfants de la crèche Lou Mézou fêtaient, mardi matin, leur tout premier carnaval avec leurs auxiliaires de puériculture, leurs éducatrices et quelques mamans.

Visite chez les commerçants, chants et danses avec les résidents de la maison de retraite, les petits mézois ont fêté dignement leur premier défilé.

Il faut sauver la chapelle des Pénitents

chapelle_visite_DRAC
De gauche à droite, jean-Luc Brousse, Danièle Pinchard, Daniel Rodriguez, Hélène Palouzié, Audrey Imbert, Geneviève Rière, Michel David et Frédéric Mazeran, au chevet de la chapelle des Pénitents

Symbole de l’identité culturelle de Mèze, la chapelle des Pénitents est en très mauvais état. C’est le constat qu’ont pu effectuer les représentants de la défense du patrimoine de la DRAC et du Département de l’Hérault qui ont récemment visité l’édifice à la demande expresse de l’association Les amis des Pénitents.

Hélène Palouzié, conservateur du patrimoine à la DRAC, Frédéric Mazeran, architecte départemental du Patrimoine, Audrey Imbert, conseillère départementale, Daniel Rodriguez adjoint à l’urbanisme de la Ville, Jean-Luc Brousse, représentant de la paroisse, Geneviève Rière, Danièle Pinchard et Michel David, membres de l’association ont ainsi fait un point sur le délabrement de la chapelle et le soutien nécessaire demandé aux services de l’Etat et du Département.

La chapelle est effectivement en danger. Les corniches et les encadrements des ouvertures latérales du chœur sont dans un état alarmant. Leurs claveaux s’effritent et la maçonnerie qu’ils portent se fend, mettant en péril la voûte de l’abside. L’érosion des pierres est importante car elles ont subi non seulement l’outrage du temps, mais celui des intempéries et de l’air marin chargé de sel.

Plus grave, une fissure s’ouvre entre la partie romane et la partie XVIIème siècle.

Il apparaît donc qu’une intervention d’envergure est absolument nécessaire pour sauver la chapelle.

Pourtant, le bâtiment qui appartient à l’évêché, aussi cher soit-il dans le cœur des Mézois, n’a jamais fait l’objet d’une demande de classement. Une condition indispensable pour pouvoir bénéficier de l’aide de l’Etat, de la Région et du Département.

Forte d’un nouveau dynamisme, l’association les Amis des Pénitents a décidé de passer à l’action. Son combat portera sur plusieurs fronts : amener l’évêché à demander le classement de ce patrimoine bâti, obtenir le soutien des autorités compétentes, solliciter l’aide de la Fondation du Patrimoine ainsi que celle de la Sauvegarde de l’Art Français et rechercher les mécénats.

Tout sera mis en œuvre pour la sauvegarde de la chapelle des Pénitents.

Les jardinières se refont une beauté

jardinieres2016Il est de nouveau l’heure pour les jardinières carrées du centre-ville, maltraitées par le temps et les incivilités (vandalisme, tags, bosses, etc…), de passer par la case « remise en état ».

Les employés des services espaces verts et bâtiments ont transporté près de 80 jardinières jusqu’au mas de Garric pour une séance de nettoyage, ponçage, décapage et peinture.

 

Elles seront de retour sur les trottoirs mézois dès le printemps, agrémentées de nouvelles variétés de fleurs.

Mèze à l’honneur à la télévision tchèque

Au mois d’août dernier, une équipe de télévision tchèque est venue filmer la région sous la forme d’une grande carte postale du patrimoine culturel et traditionnel.
Cité de Carcassonne, Canal du Midi, Pont du Gard, arènes de Nîmes, vignoble languedocien, Saint-Louis à Sète… autant de lieux incontournables, certes, mais qui font pâle figure à côté des scènes tournées par les reporters pendant la fête de Mèze et tout particulièrement pendant la mort du Bœuf ! Oscarov de la meilleure actrice pour Marie-Jo (alias Mimi) de Lo Buou pour son interprétation exceptionnelle dans « La recette des moules marinières ». Un hommage au vin blanc du terroir qui restera dans les annales…

Pour visionner le reportage de « Česká televize » cliquez sur l’image :
tv_tcheque