Une cérémonie pour honorer les combattants d’Afrique du Nord


La guerre d’Algérie, les combats du Maroc et de la Tunisie ont pris fin officiellement voilà 55 ans. Ce mardi après-midi, le maire Henry Fricou, élus, médaillés militaires, anciens combattants, sapeurs-pompiers, police municipale et Mézois, ont rendu hommage aux 25 000 soldats français tombés durant cette période.

La Ville de Mèze et les associations d’anciens combattants ont déposé les gerbes au pied du monument aux morts. Un moment de recueillement solennel devant la stèle.

Dans son discours, le Maire a ensuite rappelé que : « la guerre d’Algérie fut une guerre terrible. Elle a eu ses morts, civils et militaires, dont nous honorons aujourd’hui le souvenir. Elle a causé également d’immenses blessures et souffrances, chez les Français et chez les Algériens. Elle a laissé, dans notre mémoire nationale, des cicatrices profondes. Aujourd’hui, ce que nous voulons, c’est construire un avenir meilleur, de paix définitive, de compréhension et d’amitié entre les deux peuples ».