Ville de Mèze

Tennis club : réfection des courts en terre battue

de gauche à droite : Michel Tabu, trésorier du TCM, Didier Gillet, membre du bureau, Benoît Sol, adjoint au sport de la Ville de Mèze et Lionel Garcia, président du TCM.

La décision est actée. Les deux courts en terre battue du Tennis Club Mézois vont prochainement faire l’objet d’un chantier important de réfection. Lionel Garcia, président du TCM est satisfait « Il y a plusieurs années que nous attendions la remise en état de ces courts. Je suis heureux que ce projet soit enfin lancé. » Comme il le précise « Ce chantier était vraiment indispensable, non seulement pour la qualité du jeu, mais aussi et surtout pour la sécurité des pratiquants, grands et petits. »
Aspérités, dénivelés, lignes détériorées, nombreuses pierres affleurant la surface… Des années de jeu intensif et d’usures liées au vent et aux intempéries ont en effet rendu ces terrains impropres à une pratique tennistique sécurisée.
Le club a fait les choses dans les règles de l’art. Dans un premier temps, un diagnostic de l’état des terrains a été effectué à la suite d’un audit mené par des experts agréés de la Fédération Française de Tennis. Cette expertise a conclu sur la nécessité de reprendre entièrement deux des quatre couches qui composent un court en terre battue. Une entreprise spécialisée interviendra durant le mois d’avril pour la réfection complète des surfaces des deux courts et la pose de nouvelles lignes. Ces travaux devraient durer une semaine.
Le président du club précise que « Compte tenu l’importante fréquentation des courts et du nombre de nos adhérents (300 en 2019), cette réfection devenait impérative. Notre école de tennis comptant beaucoup d’élèves (135 jeunes) ainsi que 28 équipes engagées en compétitions, s’entraînent régulièrement. Nous organisons également plusieurs tournois, dont le tournoi Open d’été fréquenté par des joueurs numérotés Français ou internationaux (400 matchs toutes catégories comprises en 5 semaines en 2019). En cela, la qualité de nos courts en terre battue n’était plus adaptée. »
Benoît Sol, adjoint au sport se réjouit pour sa part de la réalisation prochaine de ces travaux financés par la Ville. « Je salue le dynamisme des dirigeants et des adhérents du TCM. Il est naturel que la Ville accompagne une association sportive qui, depuis des décennies, propose plusieurs approches de sa discipline : le loisir sportif, l’enseignement et la compétition. Au-delà de l’investissement de la Ville pour la réfection des courts, je souhaite désormais engager un travail avec les dirigeants afin que le service des sports puisse intervenir régulièrement dans l’entretien des terrains. »

Pêche en eau douce :
une nouvelle convention pour la Gaule mézoise

Benoît Sol, adjoint au sport et à la jeunesse de la Ville de Mèze et André Hermant, président de l’association de pêche « La gaule mézoise » sur le plan d’eau du Sesquier.

Périmée depuis janvier 2018, la convention entre l’association de pêche « La gaule mézoise » et la Ville de Mèze vient d’être renouvelée.
Le document autorise les responsables de l’association à assumer la gestion piscicole du lac du Sesquier. Votée hier soir en conseil municipal, cette convention permettra, en outre, à « La gaule mézoise » d’effectuer sa demande d’agrément « garde pêche » auprès de la préfecture.
Reçu en mairie, le président de l’association, André Hermant, avait insisté sur l’urgence du renouvellement de la convention à Benoît Sol, adjoint à la jeunesse et au sport. « Nous sommes pleinement satisfait de ce partenariat, se réjouit le président. Nous souhaitons travailler main dans la main avec la Ville pour la gestion du lac du Sesquier. »
« Les échanges avec le président, le secrétaire et le garde pêche ont permis de nouer rapidement une relation de confiance, souligne Benoît Sol. A travers son activité, la gaule mézoise contribue pleinement à la valorisation de ce lieu si propice à la pêche et aux loisirs. Nous mettrons à profit le renforcement du partenariat entre la Ville et l’association pour faire évoluer favorablement cette convention. »
La gaule mézoise, qui compte plus de 50 licenciés, introduit régulièrement des poissons dans le milieu aquatique. Dernièrement, 700 kg de gardons et tanches ont ainsi gagné les eaux du lac du Sesquier.

Les nouvelles mesures sanitaires pour le sport

Suite aux annonces du Président de la République, voici les nouvelles mesures sanitaires pour le sport qui entrent en vigueur à partir du samedi 28 novembre 2020.

 

 

 

 

Pratique sportive dans l’espace public
La pratique sportive qui constitue un motif dérogatoire de sortie, pourra désormais s’effectuer de manière individuelle dans un périmètre de 20km autour du domicile, dans la limite de 3 heures et une fois par jour, sous réserve d’être muni d’une attestation de déplacement. Toute pratique sportive collective demeure exclue.
La pratique de tous les sports de nature terrestres, nautiques et aériens est ainsi autorisée dans le respect de la distanciation entre les personnes.
Les publics prioritaires que sont les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les groupes scolaires et périscolaires, les personnes en formation universitaire ou professionnelle, les personnes détenant une prescription médicale APA et les personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, sont autorisés à déroger aux restrictions en vigueur.
Pratique sportive dans les équipements recevant du public de plein air (type PA)
Les publics mineurs sont autorisés à reprendre toutes les activités sportives encadrées, inviduelles ou collectives, dans le cadre de leur club, association, dès lors qu’elles se déroulent en plein air, c’est-à-dire y compris dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA). Jusqu’au 15 décembre minimum, leur pratique sportive devra respecter les règles de distanciation.
Pour les personnes majeures, la pratique d’une activité sportive redevient possible dans les équipements de plein air (stade, golf, court de tennis, centres équestres, terrains extérieurs…) de manière individuelle ou encadrée par un club ou une association dans le respect de protocoles sanitaires renforcés. Et toujours dans le strict respect de la distanciation et avec une attestation de déplacement dérogatoire. Les vestiaires collectifsresteront fermés dans cette période du 28 novembre au 15 décembre.

Pratique sportive dans les équipements sportifs couverts (type X)
Seuls les publics prioritaires conservent la possibilité d’accéder aux équipements sportifs de plein air et couverts (ERP de type X).
Les vestiaires collectifs resteront fermés dans cette période du 28 novembre au 15 décembre.

Jauges et spectateurs
Les enceintes sportives restent soumises au huis clos a minima jusqu’au 15 décembre.
Le Gouvernement étudie les modalités de retour du public dans les stades et arenas selon un système de jauge relative, proportionnelle à la taille de l’équipement. Le ministère travaille à des propositions de scenarii adaptés au contexte sanitaire.

Educateurs sportifs
Les éducateurs sportifs sont autorisés à déroger aux restrictions de durée de la pratique et de déplacement dans le cadre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire lorsqu’ils encadrent des pratiquants.
Pour leur pratique sportive personnelle, les éducateurs sont toutefois tenus de respecter la règle des 20km/3H par jour, sauf ceux d’entre eux qui doivent entretenir leurs compétences professionnelles dans un environnement spécifique justifiant des compétences renforcées en matière de sécurité (ski et dérivés, alpinisme, plongée subaquatique, parachutisme, spéléologie, natation et sécurité aquatique).
Enfin, dans le cadre de la réouverture des services à domicile, les coachs sportifs à domicile sont autorisés à reprendre leur activité dans le respect de la distanciation et hors pratiques collectives.

Loisirs sportifs marchands
Sauf pour les publics prioritaires, les salles de sport (de fitness, d’escalade, de foot à 5, etc.) restent fermées.

 

COVID 19 : nouvelles mesures pour le sport

La ville de Mèze, comme toutes les communes de l’Hérault, est placée en zone d’alerte maximale à partir du 23 octobre à minuit (avec couvre-feu 21h-6h).

Dès lors, concernant la pratique physique et sportive, de nouvelles mesures s’appliquent.

Pour résumé : 

  • Toutes les installations sportives ferment à 20h45.
  • Les mineurs peuvent pratiquer en espace clos et ouvert.
  • Les majeurs (non pro) peuvent pratiquer seulement en espace ouvert (pratique interdite en espace clos).
  • Les mesures sanitaires spécifiques édictées par les fédérations continuent de s’appliquer.

Tableau des mesures sanitaires du ministère des sports (colonne zone d’alerte maximale)

 

Rugby à XV : les jeunes espoirs sur le pré du Sesquier

Les féminines des pôles espoirs de Toulouse, Castres, Perpignan, Béziers, Montpellier, Aix-en-Provence et Toulon ont récemment investi le stade du Sesquier pour une journée dédiée à un « entraînement haute intensité ». Organisée par Éric Planes, manager au pôle de performance fédéral, cette journée en appelle déjà d’autres. « La qualité des installations sportives, de la restauration et de l’hébergement est optimale pour ce type de stage, confie le manager. La commune de Mèze est idéalement située sur l’arc méditerranéen. Le travail actuellement mené avec le service des sports et celui du Taurus nous permet d’envisager l’organisation de plusieurs stages dans un proche avenir».

Détection, formation des joueurs, des arbitres et des formateurs : plusieurs événements sont en cours de programmation. « Nous travaillons à tisser des liens de confiance avec la FFR, souligne Benoît Sol, adjoint à la jeunesse et aux sports. Outre l’intérêt sportif, le développement de ces stages espoirs au Sesquier permet de faire fonctionner notre structure d’hébergement et de restauration économiquement impactée par la crise sanitaire ». 

Mèze retenu comme centre de préparation
pour les JO 2024

Judo et tennis de table. Ce sont les deux disciplines pour lesquelles les infrastructures disponibles sur la commune de Mèze ont été retenues par Paris 2024 comme sites de préparation pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.
Une satisfaction et une fierté pour Henry Fricou et son adjoint au sport et à la jeunesse, Benoît Sol.
Le maire de Mèze s’est réjoui que le travail porté par Sète agglopôle Méditerranée (labellisée #TerredeJeux2024), en étroite collaboration avec la Ville de Mèze, ait porté ses fruits. L’Agglo a en effet mené une longue campagne pour valoriser l’offre des installations sportives du bassin de Thau auprès des instances olympiques. « Nos installations de judo et de tennis de table peuvent donc être proposées comme centres de préparation aux délégations de toutes les nations » précise Henry Fricou.
Sète pourra, pour sa part, accueillir le volley-ball, le water-polo, la natation (artistique, olympique et paralympique), le triathlon et la voile. La Ville de Balaruc-les-Bains a, quant à elle, été sélectionnée pour la boxe et la lutte.
Au total, 619 sites ont été retenus par Paris 2024 sur le territoire national, dont 43 en Occitanie, pour accueillir les centres de préparation aux JO.

Fête de Mèze : plusieurs rendez-vous sportifs annulés

Exceptionnellement, le claquement des carreaux et le brouhaha des galéjades ne rompront pas la quiétude des gabians au boulodrome de la Parée. Les dirigeants de l’association la Pétanque Mèzoise viennent de prendre la décision d’annuler l’ensemble des concours de la Fête de Mèze. Renoncer aux événements majeurs de la saison boulistique locale est un acte courageux dicté par la raison. Les concours de pétanque de la Fête rassemblent, chaque année, des centaines de participants et de spectateurs. Les membres de l’association, conscients qu’il leur était impossible de garantir une sécurité sanitaire optimale sur une manifestation d’une telle ampleur, ont choisi la voie de la raison et de la responsabilité. La santé de la population est prioritaire pour la Pétanque Mézoise.

Même décision pour le Volley Olympique Mézois qui a annoncé qu’il n’organisera pas le traditionnel tournoi de beach volley prévu pour le 22 août. Pour les responsables du club, « l’évolution sanitaire actuelle, et sûrement à venir, aura pour conséquence de dénaturer cette manifestation alliant le côté sportif et le côté festif. Et ne souhaitant pas être un éventuel vecteur de propagation du virus au sein de notre population, malgré toutes les précautions que nous avions prévues de mettre en place, nous renonçons à cette manifestation. »

Semaine du fitness : c’est parti

La semaine du fitness, organisée par la Ville de Mèze en partenariat avec la salle de sport mézoise Fit & Sun, a débuté à 9h, sur la promenade Thomas Bessière, par une belle séance de « summer body ». Les séances gratuites de découverte des diverses disciplines du fitness se poursuivent tous le jours, jusqu’au 15 août, à 9h et à 18h30.

Découvrez le programme >>>La santé par le sport : une semaine fitness pour bouger à Mèze !

La santé par le sport :
une semaine fitness pour bouger à Mèze !

Evénement inédit à Mèze. La Ville de Mèze, en partenariat avec le club de remise en forme Fitandsun organise, du 10 au 16 août, « la semaine du Fitness » afin de promouvoir le bien-être et la santé par la pratique sportive.
C’est gratuit et ouvert à tous !
Sur inscription en ligne : cliquez sur le lien >>>  INSCRIPTIONS 


 Le principe 
Des séances en plein air durant 6 jours, animées par 5 éducateurs-coachs sportifs diplômés d’Etat, pour découvrir 7 disciplines différentes adaptées à tous les niveaux sportifs ! Les séances sont entièrement gratuites et se font sur inscription.

Formulaire d’inscription en ligne >>> inscriptions
Pensez à prendre avec vous une serviette et une bouteille d’eau !

 


 Quand et où 
Du lundi 10 août au samedi 15 août sur la promenade Thomas Bessière, près du parking des Tonneliers, au bord de la lagune de Thau. Au total, 11 séances seront proposées.


 Le respect des mesures de sécurité sanitaire 
Chaque séance sera limité à des groupes de 28 personnes. Une distance minimale de 4m sera assurée entre chaque participant.


 Les 7 disciplines de remise en forme 

Posture et Mobilité
Renforcement en douceur des muscles du dos et des muscles profonds.
Amélioration de la mobilité articulaire.
Amélioration de la posture.
Tout public

Balance
Calme et centré, long et fort. Un mélange motivant de yoga, taï chi et de pilates. Renforcement des muscles profonds, calme, sérénité, équilibre et souplesse.
Tout Public

Summer Body
Un cours spécial fesses bombées et ventre plat !
Tout public

Zumba fitness
Danser et s’amuser sur des musiques latino tout en se musclant les fesses… C’est possible !
Amélioration du système cardio-vasculaire, sensations de bien-être, coordination.
Tout public

Body attack
Cardio forte intensité. Améliore l’agilité et coordination, la Force et l’endurance.
Brûle en moyenne 735 calories.
Public sportif

Body Fight
Mouvements d’arts martiaux chorégraphiés en musique. Cardio forte intensité. Mouvements de boxe, karaté, taekowndo, capoeira…
Chorégraphie en musique. Améliore l’agilité et coordination, la Force et l’endurance.
Brûle en moyenne 600 calories.
Public sportif

Pound
Super dynamique ! Renforcement musculaire des cuisses, des fesses, des abdominaux et du dos. Ludique et Fun.
Renforcement cardio-vasculaire. On s’entraîne en s’amusant et en se défoulant. Se pratique avec des baguettes que l’on percute entre elles et sur le sol en suivant le rythme de la musique.
Tout public

 

 Le programme 

  • Lundi 10 août
    9h : SUMMER BODY
    Séance de 45’
    18h30 : BALANCE
    Séance de 45’
  • Mardi 11 août
    9h : POSTURE MOBILITE
    Séance de 45’
    18h30 : POUND
    Séance de 45’
  • Mercredi 12 août
    9h : BALANCE
    Séance de 45’
    18h30 : BODY ATTACK
    Séance de 45’
  • Jeudi 13 août
    9h : ZUMBA FITNESS
    Séance de 45’
    18h30 : SUMMER BODY
    Séance de 45’
  • Vendredi 14 août
    9h : SUMMER BODY
    Séance de 45’
    18h30 : ZUMBA FITNESS
    Séance de 45’
  • Samedi 15 août
    18h30 : BODY FIGHT
    Séance de 55’

Contact, renseignements :

Fitandsun
2 chemin du Cros – 34140 Mèze
Tél. : 07.83.72.58.97

Email : fitandsuntraining@gmail.com
Web : www.fitandsun.fr

Les joutes de retour à Mèze

Le port du masque sur les tintaines bloque le Covid… mais pas le virus des joutes.
« Le bon respect des règles sanitaires n’a pas empêché les juniors d’offrir un très beau spectacle dans le port de Mèze à l’occasion du challenge Léon Trouche organisé par la Nouvelle Lance Mézoise », se félicite William Alric. Ce tournoi qui a tenu toutes ses promesses ouvrait une saison de joutes qui s’annonce un peu particulière compte tenu du contexte.
Le premier vainqueur du premier tournoi 2020 à Mèze est Gaëtan Ferrante  (S.J. Balaruc).
A noter le très beau parcours du jouteur mézois Cyprien Tauste qui est arrivé jusqu’aux revanches.

Football : AG du Mèze SFC

Hier soir, au Sesquier, se tenait l’assemblée générale du Mèze SFC. Outre l’arrêt des différents championnats, l’assemblée générale du Mèze SFC a révélé plusieurs conséquences imputables à la pandémie.
Au chapitre financier, l’annulation de divers tournois, dont celui de pentecôte, a conduit le club a engagé plusieurs mesures importantes.
Malgré ce contexte, les dirigeants ont effectué un choix fort : celui de ne pas impacter le budget alloué à l’école de football. Le nombre d’éducateurs qualifiés et d’arbitres formés poursuit sa progression.
Ce choix est en totale adéquation avec la politique sportive de la Ville, orientée vers l’éducation sportive et la conduite des jeunes en direction de l’accomplissement personnel et de l’excellence.

Sport à Mèze : le retour en force !

Un temps ralenties par la crise sanitaire, les activités associatives et sportives font progressivement leur retour aux quatre coins de la cité.
Sur le pré du Sesquier, le stage organisé par le Mèze SFC accueillait, en juillet, plusieurs dizaines de jeunes footballeurs. Un nouveau stage débutera le 3 août.
Dans l’enceinte du gymnase Gérard-Rigal et sur le sable de la Plagette, le stage Karabatic a rassemblé, en juillet, une soixantaine de jeunes handballeurs.
Du côté du Yacht Club de Mèze, les stages d’été ont également repris sur plusieurs supports, de l’Optimist au catamaran. Toujours sur la lagune de Thau, les kitesurfeurs d’Hawaiian Mafia ont ouvert la saison estivale tandis que Fil d’air poursuit ses cours.
Sur le port, les barques des deux sociétés de joutes ont retrouvé les flots. Quatre tournois seront organisés du jeudi 30 juillet au dimanche 2 août pour les catégories juniors et seniors.
Sur le terrain de tambourin, l’équipe de ligue a débuté la saison sportive en extérieur par deux succès.
Tennis, pétanque, activités nautiques, traditionnelles et estivales… tous les acteurs Mézois du sport se démènent pour assurer la reprise et la continuité dans le respect des règles sanitaires dictées par les différentes fédérations. Tout au long de l’été, Benoît Sol, adjoint au sport et à l’action jeunesse, se tiendra à la disposition des associations locales afin d’accompagner leurs reprises d’activités dans ce contexte bien particulier.

Les frères Karabatic sur le sable mézois

C’est presque devenu une tradition ! Nikola et Luka Karabatic parrainent le stage annuel organisé à Mèze par le Frontignan Thau handball pour la 7e année consécutive. Ce stage est consacré à la formation des jeunes handballeurs avec l’implication d’un staff d’encadrement de haut niveau. Les services municipaux des sports et d’hébergement du Taurus se mobilisent pour l’accueil de cet événement. Accueillis par Benoît Sol, adjoint au maire de Mèze, et Jean-Marc Llopis, conseiller municipal, les champions internationaux de handball ont pris part à quelques matchs inoubliables pour les enfants. La journée s’est conclue par une séance de photos et dédicaces.

Feu vert pour le skate-park

Photo d’archives

L’accès au skate-park du Sesquier est de nouveau autorisé. La pratique des sports de skateboard, de trottinette, de rollers et BMX est cependant soumise à une réglementation très stricte.

Le site ne pourra accueillir que dix personnes maximum en même temps. Les règles de distanciation et les gestes barrières devront être respectées. Une distance d’espace libre de 2 mètres en statique et 10 mètres en mouvement autour de  chaque sportif est impérative.

 

La Fédération Française de Roller et Skateboard préconise les « sessions dynamiques ».
“Je viens – Je ride – Je pars” tel est le message pour favoriser la reprise de la pratique des sports de freestyle dans les meilleures conditions sportives possibles et dans le strict respect des dispositions réglementaires en vigueur.