Fibre optique : le point sur le déploiement à Mèze

Pour consulter la carte actualisée de déploiement de la fibre optique à Mèze, cliquez sur l’image

Le déploiement de la fibre optique mené par « Hérault Numérique » (Département de l’Hérault) pour l’Internet à très haut débit progresse sur la commune de Mèze.
Actuellement, 2200 logements sont raccordables, soit 30 % des logements prévus.
Les travaux d’installation de la fibre se poursuivront jusqu’en 2022. Il est d’ores et déjà possible de tester son éligibilité à la fibre et de contacter les opérateurs privés pour connaître les modalités d’abonnement.

Les sites Internet pour en savoir plus sur votre raccordement à la fibre :

9 opérateurs commerciaux s’appuyant sur le réseau afin de proposer des offres internet à très haut débit :

Ces opérateurs sont susceptibles de vous accompagner dès maintenant. Les délais de raccordement peuvent aller de 4 à 6 semaines.

Trame Verte et Bleue :
des corridors de biodiversité en milieu urbain

Lysiane Estrada, adjointe à la transition écologique et Marie-Lilian Malaviolle, adjointe à l’urbanisme, se sont rendues à Lodève, le 5 octobre, pour participer à une journée de formation et de sensibilisation* placée sous le thème : biodiversité et continuités écologiques, quelles actions au sein de nos territoires en lien avec la « Trame Verte et Bleue ».
La Trame Verte et Bleue (TVB) est une démarche qui vise à maintenir et restaurer des passages pour que les animaux et végétaux puissent circuler sans risque dans les villes et villages, pour s’alimenter, se reproduire, se reposer… et assurer ainsi leur cycle de vie.
Cette rencontre était organisée par l’Union Régionale des Centres Permanents d’Initiative pour l’Environnement d’Occitanie et du Conservatoire des espaces naturels. Elle a rassemblé plus d’une soixantaine d’élus et de techniciens désireux d’acquérir et de partager les expériences de préservation et de valorisation de la biodiversité sur leurs territoires.
Elle a permis aux élues Mézoises de mieux appréhender les TVB qui traversent le territoire communal du Nord au Sud, en particulier, les ruisseaux Nègue Vague, Font Frats, le Pallas, ou encore le littoral mézois. Des sites où la protection de la biodiversité, la reconnexion des citoyens avec le milieu naturel urbain et la valorisation écotouristique devront prioritairement être pris en compte.

*Journée organisée avec le soutien de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse
L’Office français de la biodiversité
Agence régionale de la biodiversité
La Région Occitanie

Un grand chantier pour protéger la lagune

Dès la fin du moins d’octobre, Sète agglopôle Méditerranée va lancer un important chantier pour la construction d’un bassin d’orage connecté au réseau d’assainissement de la ville. Il sera situé à proximité du poste de relèvement du terrain de tambourin.
Cet ouvrage servira de réservoir tampon afin d’éviter que les eaux usées puissent se répandre dans le milieu naturel en cas de surcharge du réseau liée aux épisodes de fortes pluies. Le principe est très simple : la cuve récupère le trop-plein lorsque cela est nécessaire puis réinjecte les effluents dans le réseau d’assainissement aussitôt qu’il n’est plus en tension.
Il s’agit d’une cuve enterrée cylindrique de 235 m3 (12 mètres de diamètre par 3 mètres de profondeur) dont la structure sera réalisée en pieux plantés dans le sol.
L’installation du chantier débutera à la fin du mois d’octobre. Les travaux de génie civil commenceront au début du mois de novembre. Durant les deux premières semaines, la phase de plantation des pieux pourra occasionner quelques nuisances sonores pour le voisinage immédiat. Les travaux s’achèveront au début du mois de mars.
L’accès à l’allée René Pinchard sera restreint pendant toute la durée du chantier. L’accès piéton sera maintenu.
Cet équipement constitue une avancée très importante pour la protection du milieu naturel de la lagune de Thau.
Le coût de l’opération s’élève à 525 000 € HT financé à 50% par Sète agglopôle et à 50% par l’Agence de l’Eau.
Le chantier sera mis à profit pour offrir une expérience professionnelle à plusieurs Mézois en insertion sociale.

Info : travaux avenue de Pézenas
à partir du 26 octobre

Dans la continuité du réaménagement de l’avenue de Pézenas, le service espaces verts effectuera des travaux de la rue Domergue/rue du jeu de ballon à la rue Adrien Bernard/rue du 416e RI, du 26 octobre au 16 novembre. La plantation de nouveaux végétaux permettra une meilleure visibilité des piétons et des automobilistes. Ces travaux engendreront une perturbation du trafic routier sur cette voie.

Le projet « Sesquier – Pallas – Etang » sur les rails

Henry Fricou, maire de Mèze, a accueilli, en début de semaine, Yves Michel, vice-président de Sète agglopôle délégué au cycle de l’eau, pour lancer les premières réflexions autour du projet « SPE » (Sesquier – Pallas – Etang).
Le projet SPE a un double objectif : protéger la ville de Mèze des inondations via la construction de digues et d’ouvrages hydrauliques et aménager le long du ruisseau une voie verte qui relie le Sesquier à l’étang le long des berges du Pallas.
Cette première réunion, à laquelle participaient également Lysiane Estrada, adjointe déléguée à l’environnement et aux mobilités, et Daniel Rodriguez, adjoint délégué aux grands travaux, ainsi que les techniciens du syndicat mixte du bassin de Thau, de Sète agglopôle et de la Ville, a permis de jeter les bases de ce chantier majeur.
Le financement du projet sera notamment assuré par la taxe Gemapi (gestion milieu aquatiques et prévention des inondations).
La future voie verte du Pallas offrira aux cyclistes et aux piétons un axe sécurisé dans un cadre naturel particulièrement agréable. Elle sera reliée aux autres voies cyclables communales et départementales. Elle s’inscrit dans un projet global de développement des mobilités douces sur l’ensemble de la commune.

Circulation : ligne blanche continue avenue de Montpellier

A partir du mercredi 16 septembre, une ligne médiane blanche continue séparera les deux voies de circulation tout le long de l’avenue de Montpellier (RD 613), entre le rond-point d’entrée de ville et le rond-point de la Marianne. Désormais, il sera strictement interdit, pour tout véhicule, de couper cet axe. Les demi-tours devront se faire obligatoirement par les giratoires. Cet aménagement est réalisé afin de fluidifier la circulation et d’améliorer la sécurité sur cette avenue.

Le port aux piétons

Du 1er juillet au 30 septembre, la circulation sur le port sera modifiée afin de rendre le site beaucoup plus convivial et agréable pour les promeneurs et tous ceux qui veulent profiter sereinement des terrasses de cafés et de restaurants. Cette décision a été prise à la suite de la concertation menée par le maire de Mèze, avec l’ensemble des restaurateurs et propriétaires de cafés de la ville, particulièrement touchés par la crise sanitaire.

Principale nouveauté, le Descournut sera fermé à la circulation (sauf aux riverains) chaque soir. Dans la journée, priorité sera donnée aux piétons et aux cyclistes avec la mise en place d’une « zone de rencontre » matérialisée par un marquage au sol. L’interruption de la circulation automobile autour du port permettra aux restaurateurs qui le souhaitent d’accueillir leur clientèle sur des surfaces plus importantes.  

L’ensemble du port devient donc une « zone de rencontre ». La vitesse sera limitée à 20km/h.
Attention ! certaines zones de circulation deviennent totalement piétonnes dans des créneaux horaires définis. Seuls les riverains pourront alors circuler pour accéder à leur domicile :

Le quai Descournut sera totalement piéton de 18h à 6h. L’accès au port pour les riverains occupant un garage sur le quai et munis d’un laissez-passer se fera seulement par la rue Paulin Arnaud.
Le quai Guitard garde son fonctionnement habituel : jusqu’à l’intersection de la rue Privat la circulation est exclusivement réservée aux piétons de 10h à 6h. La rue Privat et le Quai Guitard – jusqu’à la capitainerie – deviennent une voie partagée à 20km/h. La priorité est donnée aux piétons et aux cyclistes.

Les riverains occupant un garage sur le quai Descournut sont invités à récupérer un laissez-passer au poste de police municipale munis d’un justificatif de domicile.

Les lions sont de retour au pied du château d’eau

Il y a 125 ans, deux lions de pierre, symboles de la force du peuple, étaient installés au pied du réservoir d’eau de Mèze, nouvellement construit. Ce lieu est d’ailleurs encore appelé aujourd’hui « Les lions ». L’histoire remonte au 14 juillet 1889. Pour célébrer dignement la commémoration du centenaire de la révolution française, la municipalité a décidé d’ériger un monument sur la place de la mairie. Pour financer cette œuvre, une souscription sous la forme d’une grande loterie a été organisée. 8000 billets à 50 centimes ont ainsi été vendus aux Mézois au profit exclusif de la réalisation du monument. En 1895, pour marquer la création du service des eaux de la Ville, la fontaine monumentale de la place de la mairie a été construite. La statue de Marianne a alors été déplacée sur le rond-point des casernes (actuel rond-point de la Marianne). Mais sans ses deux lions qui sont allés orner le réservoir d’eau de la ville. L’un d’entre eux a été volé. L’autre, restauré et repeint par les services municipaux, est installé aux pieds de la Marianne depuis 2013.

Depuis le 11 juin 2020, deux nouveaux lions, commandés par la Ville de Mèze, trônent de nouveau fièrement en bas du château d’eau de la Ville, route de Pézenas.

Travaux sur le réseau d’eau potable :
des coupures prévues dans la nuit du 18 au 19 juin

Des travaux de renforcement et d’amélioration du réseau de distribution d’eau potable vont être réalisés le long de la RD613.
Une coupure d’eau temporaire est prévue dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 juin, entre minuit et 4h du matin. Elle impactera les habitations situées entre le début du chemin des Costes et l’impasse Cague Loups.
Sur le reste de la commune, les travaux entraîneront seulement une légère baisse de pression sans en interrompre la distribution.
Les habitants concernés, également informés par courrier, peuvent obtenir des informations complémentaires au 04 67 51 89 07.

Rénovation de l’église Saint-Hilaire

Les travaux de rénovation extérieure et intérieure du clocher de l’église Saint-Hilaire de Mèze commenceront lundi 11 mai. La façade occidentale de l’édifice sera réalisée dans la foulée, puis la façade sud et, pour finir, le chœur de l’église. Ce chantier de restauration d’envergure est nécessaire. Ce monument, construit au XIIIème siècle, est particulièrement fréquenté et souffre des effets du temps. Le montant global des travaux s’élève à environ 550 000 euros.

Pour cette opération, la Ville de Mèze bénéficie d’une aide financière de l’État de 136 400 euros dans le cadre de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux.

L’éclairage public modernisé pour des économies d’énergie

Le travail de modernisation de l’éclairage public mené par les services techniques de la Ville de Mèze continue. Les 38 ampoules des luminaires du boulevard du port, des chemins de l’Escouladou et du Romany bas, des rues Clair Soleil et du 8 mai 1945, ont été remplacées par de l’éclairage LED faible consommation. Ces travaux, dont le montant s’élève à 34360€, permettront une économie d’énergie de 2774 watts.

Depuis plusieurs années, la Ville remplace systématiquement les anciennes ampoules par de l’éclairage LED faible consommation. Les résultats de cet investissement sont particulièrement positifs puisque la consommation électrique a diminué de 25% entre 2013 et 2019 alors que dans la même période, le nombre de points lumineux installés sur le domaine public est passé de 2383 à 2610 en augmentation de près de 10%.

De plus, dans le cadre d’un contrat passé par la Ville avec Hérault Energie, toute l’électricité consommée par l’éclairage public provient des énergies renouvelables.

Fréquentation à la hausse pour l’aire de camping-car

Officiellement ouverte en 2017, l’aire mézoise de camping-car « Escale de Thau », située au Sesquier, voit sa fréquentation progresser fortement. C’est ce que montre le rapport d’activités 2019 de cette aire présenté par la société Camping-car Park qui gère cette aire dans le cadre d’une délégation de service public.

Entre 2018 et 2019, le taux d’occupation a augmenté de près de 88%. Dans la même période, le nombre de nuits cumulées par les camping-cars est passé de 2549 en 2018 à 4799 en 2019 soit, là encore, une progression de plus de 88%.

L’aire « Escale de Thau » comporte 44 emplacements. Elle est équipée de bornes d’alimentation en eau potable et en électricité ainsi que d’une installation pour la collecte des eaux usées. Elle est ouverte toute l’année.

Une voie verte rue du 8 mai 1945

Le chantier du nouveau tronçon de voie verte sur toute la longueur de la rue du 8 mai 1945 s’achève. Cyclistes et piétons peuvent effectuer en toute sécurité la jonction entre le boulevard Ernest Massol et la rue Adrien Bernard. De nouvelles places de parking ont été créées et les passages pour piétons sécurisés. Une chicane a été aménagée sur la voie de circulation pour modérer la vitesse du passage des véhicules.

Ce tronçon sécurisé s’ajoute aux 8 kilomètres de pistes cyclables présentes sur la commune et se prolongera jusqu’à l’avenue du Général De Gaulle.

Travaux au port du Mourre Blanc

Des travaux sur les réseaux d’assainissement vont prochainement être lancés au port du Mourre Blanc sous l’égide de Sète agglopôle Méditerranée. Il se déroulera courant février 2020.
L’entreprise chargée des travaux précise qu’ils n’engendreront que peu de gênes pour les professionnels car un accès à leurs mas sera maintenu durant les interventions.
Ce chantier sera réalisé en plusieurs phases afin d’occasionner le moins de perturbations possibles pour les entreprises conchylicoles.

Plan des travaux