Police municipale : vigilance, fermeté, efficacité !

Séraphin Parra, adjoint à la sécurité publique et Thierry Baëza, maire de Mèze auprès des agents de la police municipale.

Au cours des derniers mois, l’action de la police municipale de Mèze, en lien étroit avec la gendarmerie, a permis d’identifier et d’interpeller les auteurs de plusieurs actes de délinquance. Certains d’entre eux étaient recherchés de longue date pour de très nombreux méfaits. Pour Thierry Baëza, maire de Mèze et Séraphin Parra, adjoint à la sécurité publique, « Le succès de ces opérations démontre avec force l’intérêt d’une bonne collaboration entre police municipale et gendarmerie. Cela confirme également l’utilité d’un système de vidéo protection performant. Nos policiers municipaux accomplissent une mission essentielle pour le maintien de la sécurité et de la tranquillité publiques. Ils doivent être salués pour leur efficacité. »

Délinquants interpellés

En novembre 2021, des commerces ainsi que les services techniques de la commune ont été cambriolés par des individus agissant en équipe. Après un minutieux travail d’identification à l’aide du réseau de vidéo protection de la Ville de Mèze, les auteurs des faits ont pu être interpellés par la gendarmerie. Lire la suite

Incendie à Mèze : rappel à l’obligation de débroussailler

Dans l’après-midi du 1er février, un incendie s’est déclenché dans le quartier du Sesquier, sur un terrain privé qui n’avait pas été débroussaillé. Malgré un vent violent, le feu a été rapidement maîtrisé par les pompiers.

Même s’il n’a pas eu de lourdes conséquences, cet incendie doit rappeler à chacun à quel point il est important de respecter les obligations légales de débroussaillement (OLD) des parcelles situées à proximité d’une zone à risque.
La Ville de Mèze a récemment informé par courrier l’ensemble des particuliers susceptibles d’être concernés.


En quoi consiste l’obligation légale de débroussaillement ?

il est obligatoire de veiller à maintenir une discontinuité végétale dans les zones exposées. Cela implique l’élimination des végétaux ligneux susceptibles de propager l’incendie et le traitement des végétaux ligneux conservés.

Comment ?

  • En coupant broussailles, arbustes et certains arbres pour limiter la propagation de l’incendie ;
  • En éclaircissant la strate arborée et en répartissant les pieds de telle sorte qu’il n’y ait pas de continuité du feuillage, afin de limiter la propagation de l’incendie par les cimes des arbres ;
  • En élaguant les arbres et arbrisseaux conservés sur 30% à 50% de leur hauteur, pour éviter la propagation de l’incendie le long des troncs vers les houppiers des arbres ;
  • En éliminant les rémanents de coupes (par évacuation ou incinération en respectant l’arrêté préfectoral en vigueur sur l’emploi du feu , pour diminuer l’intensité de l’incendie.

Il s’agit d’une obligation légale exigée par les services de l’Etat et qui doit être respectée chaque année. Les travaux de débroussaillement sont contrôlables par un agent de l’Etat. Les personnes peuvent prendre contact auprès de la préfecture, service de la DDTM 34 pour en savoir plus sur leurs obligations, comment débroussailler etc… ou se renseigner ici sur le site internet de la préfecture.

Contrôle des bornes d’incendie

La Ville de Mèze procède actuellement au contrôle et à l’entretien des bouches et poteaux d’incendie. La société Qualiconsult, commandée par les services techniques, vérifie le débit, la pression, l’étanchéité et la vidange des 168 bornes, enterrées ou hors sol, que compte la Ville. Les services municipaux s’assurent ainsi du bon fonctionnement de ce matériel, utilisé par les pompiers et essentiel dans le dispositif de lutte contre les incendies.

Fuite de gaz : le périmètre de sécurité est levé

 

Un périmètre de sécurité avait été mis en place, ce matin, rue Pierre et Auguste Massaloup, aussitôt après la détection d’une fuite de gaz sur le réseau de distribution. Les techniciens de GRDF viennent d’achever leur intervention de « mise hors de danger » du secteur. Les passants et les riverains peuvent à nouveau emprunter librement cette voie.
Toutefois, la rue demeurera encore fermée à la circulation automobile afin de permettre aux agents de GRDF de réaliser les travaux de réparation de la conduite. Cette opération devrait être achevée aux alentours de 17h, ce 10 septembre.
La distribution de gaz aux quelques usagers qui en ont été temporairement privés durant l’incident sera rapidement rétablie.   

Une fuite de gaz rue Pierre et Auguste Massaloup

Une fuite de gaz a été détectée, ce matin, sur le réseau de distribution dans le sous-sol de la rue Pierre et Auguste Massaloup. Pompiers, gendarmerie, police municipale, techniciens de GRDF étaient immédiatement sur place pour sécuriser le secteur et neutraliser la fuite. Les forces de sécurité ont indiqué au maire, présent sur les lieux, que tout danger d’explosion était écarté. 
Les agents de GRDF ont, quant à eux été contraints de couper plusieurs conduites de gaz afin de pouvoir réparer la fuite. Les habitants du secteur pourront donc être privés de gaz le temps de l’intervention.

La SNSM s’ouvre au public

Un tour sur le semi-rigide d’intervention de la SNSM : sensations garanties !

En ouvrant ses portes au public les 10 et 11 juillet, l’équipe de la SNSM de Mèze et du bassin de Thau a dignement célébré l’édition 2021 de la Fête de la Mer et des Littoraux. De très nombreux visiteurs ont profité de l’occasion pour visiter la station, découvrir les moyens d’intervention, échanger avec les sauveteurs en mer ou encore profiter des canots de sauvetage pour effectuer une inoubliable balade sur la lagune de Thau…

Interdictions temporaires de circulation et de stationnement -été 2021-

Les manifestations de l’été engendrent des interdictions temporaires de circulation et de stationnement :

 

Festivités (saison estivale 2021)

Du jeudi 8 juillet, 8h au lundi 14 septembre 2021, 10h des blocs de béton seront mis en place dans l’artère suivante : – Rue Paulin Arnaud à proximité du quai Augustin Descournut.


Concours de Pétanque Mézoise (saison 2021)

Le stationnement est interdit chemin de l’Étang, sur le terre-plein jouxtant le boulodrome, aux dates et heures suivantes : 

-Lundi 30 août 2021, de 12h à 22h
-Lundi 6 septembre 2021, de 12h à 22h.


Les mercredis du kiosque (dès le 7 juillet)

L’autorisation est accordée aux orchestres et groupes musicaux d’accéder jusqu’au kiosque afin de décharger leur matériel et stationner ensuite dans le parc du château de Girard, tous les mercredis, à partir du 7 juillet et du mois d’août 2021.

La circulation est interdite rue Garibaldi, tous les mercredis, à partir du 7 juillet jusqu’au 25 août 2021.


Les estivales de Thau (12 août)

L’autorisation est accordée à « SETE Agglopôle Méditerranée » pour l’organisation  des « Estivales », place des Tonneliers et promenade Thomas Bessière, jeudi 12 août 2021, de 6h à 1h du matin.

Les organisateurs sont autorisés à déposer un PAV à verre place des Tonneliers.

Le stationnement est interdit place des Tonneliers sur la première rangée de stationnement, côté ouest, partie comprise entre le port et le restaurant l’Oscarine, jeudi 12 aout 2021, de 6h à 1h du matin. Ces emplacements sont réservés pour les exposants et organisateurs participant à la manifestation « les Estivales ».

Le stationnement est interdit place des Tonneliers sur les quatre places pour personnes handicapées jouxtant le restaurant « l’Oscarine », jeudi 12 août 2021, de 6h à 1h.

Ces emplacements sont réservés pour les exposants participant à la manifestation « les Estivales ».


Marchés durant la fête locale de Mèze (du 17 août au 23 août)

En raison de la fête foraine sur l’esplanade pour la fête locale de Mèze, les marchés des jeudi 19 août, samedi 21 août, dimanche 22 août seront déplacés le long de la rue Pépin, de la place Méril Poujade et de la rue de la Parée.

Le stationnement et la circulation sont interdits : rue Pépin, place Méril Poujade et rue de la Parée, jeudi 19 août et dimanche 22 août 2021, de 5h à 14h.

La circulation est interdite Bd des Remparts, jeudi 19 août et dimanche 22 août 2021, de 5h à 14h.

Un couloir de passage de 4m de largeur sera respecté pour le passage des véhicules de secours et d’incendie le long de l’axe rue Pépin, place Méril Poujade et rue de la Parée.

Le stationnement est interdit sur le pourtour de la place Aristide Briand, soit rue Paul Entéric, rue du Docteur Magne et rue de la République, samedi 21 août 2021, de 5h à 14h.


Fête foraine (durant la Fête locale)

En raison de la fête foraine pour la fête locale de Mèze, il est nécessaire de prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’éviter tout risque d’accident.

Les forains nominativement admis à participer à la Fête locale de Mèze 2021, pourront installer leur stand sur la place des Tonneliers, située au bout du quai Augustin Descournut, dès le mercredi 18 août 2021 à partir de 9h.

Les forains nominativement admis à participer à la Fête locale 2021, pourront installer leur stand sur l’Esplanade, dès le mercredi 18 août 2021 à partir de 14h.

Le parking du tambourin sera accessible dès 9h aux forains désirant se stationner au préalable.

Une interdiction de circuler sera mise en place au croisement du chemin de l’Escouladou et de la rue Meryl Poujade afin d’interdire l’accès des poids lourds avant l’horaire prévu.

Les voitures de ménage, camions, remorques ou autres ne pourront être admis sur le champ de foire. Les forains devront obligatoirement stationner leur voiture de ménage avenue du Stade sur le parking jouxtant le « Complexe Sportif des Sesquiers », (deux caravanes de ménage par métier seront acceptées) et devront obligatoirement y stocker leurs camions, remorques ou autres.

Les forains devront impérativement avoir libéré les champs de foire et tous les terrains occupés, au plus tard le mardi 24 août 2021 à 9h30 du matin. Les lieux devront avoir été remis en l’état initial par les forains sous le contrôle du service du domaine public.

Le stationnement et la circulation sont interdits sur la place des Tonneliers située au bout du Quai A. Descournut, du mercredi 18 août 2021, 6h jusqu’au mardi 24 août 2021, 10h.

Un couloir de circulation de 4m de largeur sera respecté pour le passage des véhicules de secours et d’incendie sur la place des Tonneliers.


Fête de Mèze – véhicules des concerts (du 17 août au 23 août)

Le stationnement est interdit et réservé aux véhicules des groupes musicaux rue Ronzier depuis l’angle de la rue de Girard jusqu’à l’angle de la rue François Besse, du jeudi 19 août 2021, 8h au mardi 24 août 2021, 6h00

La circulation est interdite par intermittence, rue Ronzier, du jeudi 19 août 2021, 8h au mardi 24 août 2021, 6h.


Concours de Pétanque Mézoise « Fête locale » (du 17 août au 23 août)

Le stationnement est interdit chemin de l’Étang, sur le terre-plein jouxtant le boulodrome, aux dates et heures suivantes : 

-Mardi 17 août 2021, de 12h à 22h
-Mercredi 18 août 2021, de 12h à 22h
-Jeudi 19 août 2021, de 12h à 22h
-Vendredi 20 août 2021, de 12h à 22h
-Lundi 23 août 2021, de 12h à 22h


Intoxication d’une chienne :
pas de lien avéré avec le lac du Sequier

Lors du week-end de Pâques, une chienne de 3 ans est morte subitement après une promenade à Mèze. Le maître a fait pratiquer une autopsie à l’animal par un laboratoire vétérinaire qui a conclu à l’absorption, à dose létale, d’un produit de type « Aldicarbe Temix ». Cet insecticide de sol est interdit de tout usage en Europe depuis 2010.
Le propriétaire de la chienne a décidé de porter plainte pour empoisonnement et a alors fait le rapprochement avec l’eau du lac du Sesquier dans laquelle l’animal s’était baigné quelques heures avant son décès.
Aussitôt alertée, la Ville de Mèze a pris un arrêté municipal afin d’interdire, par précaution, l’accès au lac. Elle a aussi immédiatement diligenté une analyse des eaux du Sesquier. Les résultats de cette analyse n’ont révélé aucune présence de polluant dans le lac.
Au terme de l’enquête qui a été menée sur place, rien ne permet donc d’établir le moindre lien entre l’empoisonnement de la chienne et les eaux du Sesquier. Une photographie prise par un passant la veille de l’incident montre un dépôt jaunâtre sur la berge. Il s’agit, selon toute vraisemblance, d’une concentration de pollen comme cela se produit chaque printemps sur de nombreux plans d’eau. D’autant que l’Aldicarbe se présente habituellement sous la forme de granulés noirs.
Tous les éléments de ce dossier ont été transmis à la gendarmerie. La décision de poursuivre ou non reviendra au procureur saisi de l’affaire.

Stop aux incivilités : la brigade civique sur le pont

Déjections canines, excès de vitesse, stationnement gênant, dépôts sauvages, mégots de cigarettes, nuisances sonores, déversements de polluants,dégradations, vandalisme… « Les incivilités nuisent à la qualité de vie des Mézois et coûtent plus de 300 000 € par an à la collectivité » explique Didier Aspa, adjoint à la sécurité, « malgré les campagnes de sensibilisation, et les appels répétés au civisme, les règles les plus élémentaires de vie commune ne sont toujours pas respectées ». Face à ce constat, la Ville de Mèze a décidé d’intensifier le dispositif de patrouille civique de sa police municipale. Le dialogue et la sensibilisation sont privilégiés mais les contrevenants pris en flagrant délit d’actes d’incivilités seront systématiquement verbalisés.

Chien tenu en laisse, dans une zone de promenade autorisée, déjection canine ramassée : voici le parfait exemple du promeneur modèle.

Pour rappel : les promenades de bord de plages, jardin Montet et allée Vassiliu, sont interdites aux chiens. Des panneaux signalent cette réglementation à l’entrée des voies concernées.

Vol à main armée du Vival :
deux personnes interpellées ce matin

Les deux auteurs présumés du vol à main armée perpétré dans le magasin Vival, le 20 janvier, ont été interpellés dans la matinée par les forces de gendarmerie.
Henry Fricou, maire de Mèze, félicite la gendarmerie pour son efficacité. Il se réjouit aussi que la bonne coopération entre la gendarmerie nationale et la police municipale ait permis ces arrestations. Le réseau de vidéo protection de la Ville de Mèze a contribué à l’identification des suspects.

 

Allo les Pompiers ! Comment fonctionnent les appels d’urgence

15, 18, 112que se passe-t-il lorsque l’on compose un appel d’urgence ? Comment sont traitées les demandes de secours ? Les procédures opérationnelles sont souvent peu connues du public.

Quelques explications.

Il faut savoir que toutes les demandes de secours du Département de l’Hérault pour les pompiers ou le Samu arrivent toutes au Centre Départemental d’appel d’urgence de Vailhauques.
Que vous fassiez le 18, le 112 ou le 15 votre appel sera toujours pris en compte sur cette plateforme téléphonique.
A l’issue de la prise d’appel, l’opérateur traite la demande de secours et l’oriente, selon sa nature (incendie, accident, animal blessé, etc…), sur le centre de secours territorialement compétent.
Il déclenche ensuite, via un système informatique, la sonnerie de la caserne et celle des appareils individuels d’alerte dont sont dotés tous les sapeurs-pompiers.
Pour Mèze, ce sont les sapeurs-pompiers du centre de secours local qui interviennent. S’ils sont déjà en intervention, ils sont suppléés par la caserne de Loupian ou Bouzigues.
Ils sont tous pompiers volontaires, sauf leur Chef. Cela signifie qu’ils ne sont pas en caserne lorsque retenti leurs bips, mais au travail, ou à leur domicile etc…
Ils doivent, depuis le lieu où ils se trouvent, rejoindre le plus rapidement possible le centre de secours pour ensuite se rendre sur le lieu d’intervention avec le véhicule adapté à la situation.


La vente des calendriers des pompiers commence

Les sapeurs-pompiers de Mèze lancent la distribution des calendriers à partir du 15 décembre en respectant les contraintes sanitaire mises en place par l’Etat. Ces pompiers sont des bénévoles. Ils ont besoin du soutien de la population. 

25 novembre : Journée internationale pour
l’élimination de la violence à l’égard des femmes

La violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. Elle demeure également l’une des moins signalées en raison de l’impunité, du silence, de la stigmatisation et du sentiment de honte qui l’entourent. Et depuis l’apparition de la COVID-19, tous les types de violence contre les femmes et les filles, et surtout la violence domestique, se sont accrus.

Monique Demichel, conseillère municipale déléguée à la laïcité et la citoyenneté

Monique Demichel, conseillère municipale déléguée à la laïcité et la citoyenneté, va dans le cadre de sa délégation, se préoccuper tout particulièrement du phénomène des violences intra familiales et œuvrer à la défense de l’égalité Homme – Femme.
Elle tient à rappeler à toutes celles qui sont confrontées à ce fléau : « Si vous subissez des violences dans le cadre familial ou au sein du couple, des intervenants sociaux peuvent vous écouter et vous accompagner dans vos démarches. N’hésitez pas à briser le silence ». 

 

 

Qui contacter si vous êtes victime de violence ?

  • 39 19  Numéro d’écoute national gratuit et anonyme
  • La gendarmerie (pour le dépôt de plainte) Tél : 04 67 43 80 11 à Mèze
  • Les services sociaux (pour une mise à l’abri et une recherche d’hébergement)    Tél : 04 67 18 14 10 à Mèze
  • Le médecin (pour établir un constat des blessures)
  • Le Centre d’information sur les droits des Femmes et des Familles de l’Hérault à Montpellier (CIDFF)  Tél : 04 67 72 00 24

 

Formation premiers secours ouverte à tous

Les sapeurs pompiers de Mèze organisent une session PSC-1 – gestes qui sauvent au centre de secours de Mèze, jeudi 29 octobre de 9h à 12h et de 13h à 17h.

Cette formation permet à toute personne d’acquérir les compétences nécessaires à l’exécution d’une action citoyenne d’assistance à personne, en réalisant les gestes élémentaires de secours.

Inscription en ligne : ici
Prix : 60€
Ouvert à tous à partir de 10 ans.