Les sauveteurs prêts pour la saison

Dès samedi 4 juillet, et jusqu’au 30 août, les baignades et les activités nautiques seront surveillées tous les jours de 11h à 19h sur la plage du Thalassa et la Plagette. Les sauveteurs sont affectés à la surveillance des plages de la commune dans le cadre d’une convention avec le SDIS. Ils disposent, au plus près des baigneurs, d’un matériel complet d’intervention : embarcation, planche rescue, jumelles, bouées tube, défibrillateur et oxygénothérapie, pharmacie (secourisme), mégaphone, sifflets, radio. La couleur de la flamme hissée renseigne le public sur les conditions de baignade et peut changer en fonction de l’état de l’étang. Cette année, les 14 sauveteurs affectés à Mèze ont reçu une formation spéciale autour des protocoles et procédures Covid 19 avant leur prise de poste.

Le port aux piétons

Du 1er juillet au 30 septembre, la circulation sur le port sera modifiée afin de rendre le site beaucoup plus convivial et agréable pour les promeneurs et tous ceux qui veulent profiter sereinement des terrasses de cafés et de restaurants. Cette décision a été prise à la suite de la concertation menée par le maire de Mèze, avec l’ensemble des restaurateurs et propriétaires de cafés de la ville, particulièrement touchés par la crise sanitaire.

Principale nouveauté, le Descournut sera fermé à la circulation (sauf aux riverains) chaque soir. Dans la journée, priorité sera donnée aux piétons et aux cyclistes avec la mise en place d’une « zone de rencontre » matérialisée par un marquage au sol. L’interruption de la circulation automobile autour du port permettra aux restaurateurs qui le souhaitent d’accueillir leur clientèle sur des surfaces plus importantes.  

L’ensemble du port devient donc une « zone de rencontre ». La vitesse sera limitée à 20km/h.
Attention ! certaines zones de circulation deviennent totalement piétonnes dans des créneaux horaires définis. Seuls les riverains pourront alors circuler pour accéder à leur domicile :

Le quai Descournut sera totalement piéton de 18h à 6h. L’accès au port pour les riverains occupant un garage sur le quai et munis d’un laissez-passer se fera seulement par la rue Paulin Arnaud.
Le quai Guitard garde son fonctionnement habituel : jusqu’à l’intersection de la rue Privat la circulation est exclusivement réservée aux piétons de 10h à 6h. La rue Privat et le Quai Guitard – jusqu’à la capitainerie – deviennent une voie partagée à 20km/h. La priorité est donnée aux piétons et aux cyclistes.

Les riverains occupant un garage sur le quai Descournut sont invités à récupérer un laissez-passer au poste de police municipale munis d’un justificatif de domicile.

La police municipale verbalise les 2 roues bruyants

Les nuisances sonores provoquées par des deux roues motorisés constituent un véritable fléau. Sans qu’un lien de cause à effet ne puisse être établi, les ruées pétaradantes à travers la ville ont été plus nombreuses depuis le déconfinement. Une partie de la population s’en est plaint. 
La police municipale a été mobilisée le soir afin de faire cesser ces incivilités. Depuis la mise en place de ce dispositif, 28 deux roues motorisés ont été contrôlés. De nombreuses contraventions ont été dressées pour pot d’échappement non conforme. 8 véhicules ont même été immobilisés.
Les policiers municipaux continueront les contrôles afin que la tranquillité des Mézoises et des Mézois soit assurée.

Les policiers municipaux sur le terrain

L’activité de la police municipale est essentielle dans cette période de crise sanitaire afin de lutter contre la propagation du coronavirus. 

Depuis la mise en place du confinement, les agents veillent à la tranquillité publique et continuent de protéger les habitants, notamment en s’assurant du bon respect des mesures gouvernementales.

Les policiers municipaux effectuent des patrouilles régulières. Cette surveillance fait une grande place à la pédagogie et la prévention. Sollicités au quotidien par les habitants, ils assurent également un rôle d’information.

Wilfrid Mack, chef de poste de la police municipale de Mèze tient à préciser que « globalement, les Mézois adoptent le bon comportement. Nous ne constatons que très peu d’infractions et de refus de présentation des documents dérogatoires. J’encourage la population à continuer ainsi. Nous souhaitons avant tout faire de la prévention. Mais nous n’hésitons pas à verbaliser lorsque la situation l’exige. Il en va de la sécurité de chacun. » 

La police municipale surveille également les entreprises et commerces fermés pendant le confinement et poursuit ses missions habituelles, notamment le travail de résolutions des faits signalés grâce au réseau de vidéoprotection. Plusieurs infractions ont d’ailleurs encore été résolues ces derniers jours.

La Police municipale patrouille

En complément des contrôles de gendarmerie, la Police municipale patrouille sur l’ensemble de la commune.
« Plusieurs personnes ont été rappelées à l’ordre ce samedi matin »,  indique Wilfrid Mack, le chef de la Police municipale de Mèze. « Mais il semble que les consignes soient de mieux en mieux respectées ».
Les patrouilles se répéteront quotidiennement et des verbalisations pourront être effectuées, si nécessaire, à  l’encontre de ceux qui n’auraient toujours pas compris l’importance vitale de respecter les règles de confinement.

Coronavirus : réunion de la cellule de veille sanitaire en mairie

Depuis le début de la crise liée à l’épidémie de coronavirus, une cellule de veille sanitaire mise en place par la mairie de Mèze se mobilise régulièrement en fonction de l’évolution de la situation.
Composée du maire, des élus délégués à la santé, à la sécurité, à la jeunesse, aux affaires scolaires et des responsables de services concernés, cette cellule s’est réunie ce vendredi 6 mars afin d’anticiper un probable passage au « stade 3 » du plan de lutte national.

A l’heure actuelle, aucun cas de coronavirus n’a été identifié sur la commune de Mèze.

Les membres de la cellule de veille sanitaire de la Ville insistent tout d’abord sur la nécessité de respecter scrupuleusement les gestes barrières qui sont les plus efficaces pour limiter la propagation du virus :

  • Se laver les mains très régulièrement,
  • Tousser ou éternuer dans le creux de son coude,
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et le jeter,
  • Ne pas se serrer la main,
  • Appeler le 15 en cas de symptômes,
  • Rester chez soi si on est malade.

Le port du masque est inutile si l’on n’est pas malade.

La municipalité met actuellement tout en œuvre pour un réapprovisionnement en solution hydroalcoolique et en lingettes désinfectantes afin d’en doter l’ensemble des services municipaux accueillant du public.

Des mesures spécifiques sont prises dans les établissements accueillant des enfants ou des personnes âgées :

  • Dans les crèches, les ALE et les accueils périscolaires, l’accès des parents est limité aux halls d’accueil. Il leur est strictement interdit de pénétrer dans les secteurs réservés aux enfants. 
  • A l’EHPAD le Clos du Moulin, il est recommandé aux familles de limiter au maximum les visites aux résidents.

Pour plus d’information : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Dispositif “Tranquillité vacances”

Partez en vacances sans inquiétude, la police veille… Il suffit de déclarer votre absence à la police municipale. Ce  dispositif permet de  partir en vacances en toute tranquillité. La période d’été est traditionnellement sensible en matière de cambriolages. Les zones pavillonnaires et les habitations isolées sont les plus vulnérables, c’est pourquoi une surveillance renforcée est mise en place. Sur simple déclaration de votre absence (limitée à une période d’un mois), les agents de la Police Municipale de Mèze effectuent, au cours de leurs patrouilles, une  surveillance  approfondie  des  résidences  déclarées,  en  l’absence  de  leurs  habitants : recherche de traces éventuelles d’effraction et surtout présence dissuasive. Ce service, entièrement gratuit, est accessible sur simple demande. Les personnes intéressées doivent venir s’inscrire physiquement au poste de police. Les demandes par téléphone ne sont pas prises en compte pour éviter les mauvaises plaisanteries. Les Mézois sont de plus en plus nombreux à profiter de ce service gratuit de patrouilles sur mesure, à présent disponible toute l’année.

Formulaire d‘inscription disponible au poste ou téléchargeables sur le site de la ville (cliquez ici)

Sécurité à vélo dans les écoles

Vendredi 21 juin, dans le cadre du programme de sensibilisation à la sécurité en vélo, trois moniteurs « prévention routière » de la police municipale ont organisé la finale du parcours VTT pour les élèves de CM2 sur le parking du stade du Sesquier. Cette année, plus d’une centaine d’enfants des écoles mézoises Jules Verne et Clemenceau, se sont élancés sur un parcours d’agilité avec différents obstacles, slalom, freinage, tremplin…pour tenter de faire le meilleur chrono et de remporter de nombreux lots*. Lilou Manzi et Mathis Caujolles ont été les grands gagnants des 2 VTT. Cet événement a clos un cycle d’interventions des agents de la police municipale dès la classe de CM1. Dès le CP tous les élèves mézois sont déjà sensibilisés à la sécurité routière grâce à  l’enseignement régulier des règles de circulation piétonne pendant 3 ans jusqu’à l’obtention du « permis piéton » en CE2.

*JPA, 2 MAD matériel médical, le camping Beau rivage, Gaby Création, le garage Delvaux et le conseil départemental ont participé à la dotation en lots.

Les plages mézoises à l’heure d’été

Durant toute la saison estivale, la Ville de Mèze apporte un soin particulier à ses plages afin que les Mézois, comme les visiteurs, puissent se prélasser et se baigner dans des conditions optimales de confort et de sécurité.

Depuis la mi-juin, les plages mézoises ont retrouvé le rythme de la période estivale. Nettoyage, surveillance, analyse des eaux de baignade, la Ville met tout en œuvre pour accueillir les familles mézoises et les touristes sur des sites propres et sécurisés. Chaque été, des milliers de personnes se baignent à Mèze et profitent des plages de la commune.

900 tonnes de sable étalées

Chaque année le service voirie recouvre les plages de 900 tonnes de sable fin et propre pour le confort des Mézois et des visiteurs. Il s’agit de sable de rivière qui est systématiquement soumis à plusieurs analyses bactériologiques avant d’être étalé sur la plage du Thalassa et la Plagette, soit un linéaire de près de 500 m.

Un nettoyage quotidien

Tous les matins, dès 6h, l’équipe du service propreté urbaine effectue un nettoyage complet de l’ensemble des plages de la commune. Les algues, mais aussi les trop nombreux déchets abandonnés sur le sable sont ramassés. Les agents procèdent également au passage du tracteur tamise et nettoie le sable en profondeur. Malheureusement, les mégots de cigarette restent le plus gros des fléaux car ils sont particulièrement difficiles à éliminer. Pour préserver la propreté des plages, les chiens y sont formellement interdits. Garder les plages propres, c’est aussi une affaire de civisme.

Auto contrôle quotidien des eaux de baignade

La Ville de Mèze a engagé, depuis plus de 10 ans, une véritable politique de surveillance de la qualité de ses eaux de baignade. Un prélèvement journalier est réalisé pour chacune des deux plages de la commune afin de procéder à leurs analyses. En fonction des résultats parvenus aux services municipaux dans les 24h, le maire peut prendre, dans les meilleurs délais, une mesure de fermeture préventive de la baignade. Cet autocontrôle, effectué par la Ville, vient s’ajouter aux prélèvements effectués par l’Agence Régionale de Santé.

Les plages surveillées 7 jours sur 7
Les baignades et les activités nautiques sont surveillées tous les jours de 11h à 19h sur la plage du Thalassa et la Plagette, jusqu’au 8 septembre 2019 inclus. 6 sauveteurs sont affectés à la surveillance des plages de la commune dans le cadre d’une convention entre la Ville de Mèze et le SDIS. Ils disposent, au plus près des baigneurs, d’un matériel complet d’intervention : Zodiac neuf, planche rescue, jumelles, bouées tube, défibrillateur et oxygénothérapie, pharmacie (secourisme), mégaphone, sifflets, radio. La couleur de la flamme hissée renseigne le public sur les conditions de baignade et peut changer en fonction de l’état de l’étang. Nouveauté cette année : une vigie supplémentaire est installée plage du Thalassa.

 

Les sauveteurs sont là !

Les plages surveillées 7 jours sur 7
Les baignades et les activités nautiques sont surveillées tous les jours de 11h à 19h sur la plage du Thalassa et la Plagette, jusqu’au 8 septembre 2019 inclus. 6 sauveteurs sont affectés à la surveillance des plages de la commune dans le cadre d’une convention entre la Ville de Mèze et le SDIS. Ils disposent, au plus près des baigneurs, d’un matériel complet d’intervention : Zodiac neuf, planche rescue, jumelles, bouées tube, défibrillateur et oxygénothérapie, pharmacie (secourisme), mégaphone, sifflets, radio. La couleur de la flamme hissée renseigne le public sur les conditions de baignade et peut changer en fonction de l’état de l’étang. Nouveauté cette année : une vigie supplémentaire est installée plage du Thalassa.

Mèze sous la garde des sapeuses-pompières

En cette journée internationale des droits des femmes, Henry Fricou, maire de Mèze s’est rendu au petit matin au centre de secours de la ville afin de saluer une équipe de garde pour l’occasion 100 % féminine. Afin de marquer ce jour particulier, Eric Florès, contrôleur général du SDIS 34 a proposé de confier les gardes de renfort de risque (G2R) à des équipes composées exclusivement de sapeuses-pompières. Trois centres de secours de l’Hérault ont décidé de jouer le jeu : Lamalou-les-Bains, Pignan et Mèze.
Mèze où la sapeuse Perrine Magnier, la sergente Elodie Perriard, la Caporale Laure Métayer et la caporale-cheffe Laure Aspa assurent la garde et les interventions depuis 7h du matin jusqu’à 19h.

La police municipale identifie des malfaiteurs

Durant la nuit du 27 au 28 février, plusieurs vols avec effraction ont été perpétrés dans des commerces Mézois par plusieurs individus. Alertés par la gendarmerie, la police municipale de Mèze a pu identifier les auteurs de ces méfaits et constater les flagrants délits grâce aux enregistrements du réseau de vidéo protection installé par la municipalité. Ces derniers ont été appréhendés.
Une grande satisfaction pour Henry Fricou, maire de Mèze et Patrick Olombel, conseiller délégué à la sécurité : « Nous sommes heureux de constater, une fois encore, toute l’efficacité de l’équipe de la police municipale, que nous félicitons, et la pertinence des investissements réalisés par la commune pour l’amélioration constante du réseau de vidéo protection de Mèze. »
Les malfaiteurs qui ont sévi fin février rejoignent ainsi la liste de ceux qui ont déjà été identifiés par les agents de la P.M.

Cérémonie de la Sainte Barbe

Samedi 15 décembre, les sapeurs-pompiers de Mèze ont célébré la Sainte Barbe, patronne de tous les métiers ayant à redouter la foudre et le feu. A cette occasion, les soldats du feu ont reçu fourragères et avancements de grade. Le maire, Henry Fricou, a remis la médaille d’honneur de la Ville au lieutenant Jérôme Ricci qui a dirigé le centre de secours de Mèze de janvier 2017 à mai 2018. Dans son allocation, le premier magistrat a tenu à rendre hommage à l’ensemble du corps de sapeurs-pompiers de Mèze pour leur dévouement, mais aussi à leurs familles et à leurs proches qui les soutiennent au quotidien dans leurs missions. Le commandant Alain Verger a, quant à lui, précisé que Mèze est la commune du département qui a signé le plus de conventions avec le SDIS pour la mise à disposition d’agents municipaux en cas d’interventions. Ces conventions ouvrent droit, pendant le temps de travail, à des autorisations d’absence sous réserve de nécessité de service des sapeurs-pompiers volontaires pour certaines missions ou formations.

Les sapeurs-pompiers mézois à l’honneur

Vendredi 30 novembre, les sapeurs-pompiers de Mèze étaient rassemblés place des Tonneliers, entourés de leurs collègues de la compagnie du bassin de Thau, de l’Etat-Major, du contrôleur général Eric Flores, des conseillers départementaux, du maire de Mèze Henry Fricou et de la représentante de l’ordre national du mérite. A l’occasion de cette cérémonie, le Lieutenant Philippe Charbonnier a pris officiellement le commandement du centre de secours de Mèze. La fourragère et le nouvel écusson du Corps départemental de l’Hérault ont été remis à tous les sapeurs pompiers mézois. Le médecin-commandant Hervé Andraud a, quant à lui, été élevé au grade de lieutenant-colonel. Dans son discours le maire de Mèze a rappelé que « l’intérêt général n’est pas une notion vaine, lorsqu’en son nom, on peut être conduit à risquer sa vie. » avant d’ajouter : « Aux sapeurs-pompiers qui nous protègent, je veux dire que nous sommes parfaitement conscients de ce que nous leur devons. La Ville de Mèze sera éternellement reconnaissante à celles et ceux qui la servent, avec honneur et dévouement. »