Coronavirus : les services sociaux de la ville mobilisés

Depuis le début des mesures de confinement, les services sociaux de la ville sont sur tous les fronts.
L’ensemble des personnes âgées et isolées, inscrites sur le registre canicule, seront appelées individuellement et leur besoins seront recensés.
Des repas à domicile seront livrés aux personnes de plus de 70 ans qui éprouvent des difficultés à se déplacer et qui en feront la demande.

La solidarité s’organise

Le CCAS de la ville se mobilise pour organiser la solidarité entre Mézois.
Les personnes fragiles et isolées peuvent contacter les services sociaux municipaux pour exposer leurs difficultés, quelles qu’elles soient. A l’opposé, les personnes désirant proposer leur aide sont invitées à se faire connaître. Le CCAS proposera des solutions individualisées en faisant appel aux services de la ville et aux réseaux d’entraide qui se mettent en place.

Permanence CCAS Tel. :  07 84 53 06 24

Coronavirus : les mesures mises en place par le comité de veille sanitaire de la Ville de Mèze

A la suite des mesures annoncées par le Président de la république, et en complément de celles prises par le maire depuis le début de la semaine, le comité de veille sanitaire de la Ville de Mèze a décidé :

  • Il est demandé aux associations sportives, culturelles ou autres d’annuler leurs rassemblements, activités, entraînements et sorties.
  • Les écoles, le collège, les crèches collectives et familiales, le Laep Babillage, les accueils périscolaires, les centres aérés de Mèze seront fermés à partir de lundi, jusqu’à nouvel ordre.
  • Les sorties scolaires et classes vertes sont annulées. Les acomptes seront remboursés aux parents.
  • Concernant les contrats en crèche, la régularisation des paiements se fera sur le mois prochain au prorata des heures de garde, comme convenu dans le règlement intérieur.
  • L’annulation des repas de cantine et des réservations de garde périscolaires sera effectué directement par le service guichet unique de la Ville sans que les familles aient à se soucier de la démarche.
  • En ce qui concerne les élèves, tout est mis en place pour assurer, dans la mesure du possible, le maintien de l’enseignement et des devoirs à distance.
  • Les enseignants resteront joignables par téléphone et par mail pour assurer un échange individualisé avec les parents et les élèves.
  • Les écoles Jules Verne et Clemenceau travailleront via des espaces numériques de travail. Ce dispositif permet aux élèves de continuer à étudier de façon interactive en direct avec leur enseignant.
  • Les enfants qui n’ont pas accès à Internet ou à ce service, récupèreront les devoirs par d’autres moyens.
  • A l’Hélianthe, les enfants travailleront via polycopiés en relation avec les enseignants.
  • Les élèves auront une information individualisée dans chaque classe dès ce vendredi.
  • Le cinéma municipal, la médiathèque et l’école de musique intercommunales sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Les spectacles culturels sont annulés.
  • Il est également recommandé de respecter les gestes barrière et de limiter la fréquentation des aires de jeux municipales et du skate park.
  • La cérémonie du 19 mars, pour la Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, ne sera pas ouverte au public. Le dépôt de gerbe est maintenu avec la présence des associations d’anciens combattants uniquement.
  • Suite à l’interdiction de visite des familles dans les Ehpad imposée par l’Agence Régionale de la Santé, nous avons équipé Le Clos du Moulin de moyens techniques permettant aux résidents de rester en contact avec leurs proches via des échanges vidéo.

Les efforts et la solidarité de chacun permettront de ralentir la propagation du virus et de maintenir les activités essentielles à la vie quotidienne des Mézoises et des Mézois.

Toutes ces mesures de bon sens expriment le souci de la municipalité de protéger au mieux les habitants de Mèze. Elles expriment aussi l’effort que chacun doit faire pour participer activement à la lutte contre la dissémination du coronavirus sur le territoire national.

Un chantier pour remettre le pied à l’étrier

Le maire et le responsable des espaces verts de la Ville à la rencontre des responsables de l’association Orea et des stagiaires en insertion professionnelle.

Une douzaine de stagiaires, dont trois Mézois, ont débuté un parcours d’insertion et de formation encadré par l’association Orea dans le cadre du programme « Qualif Pro » financé par la Région et des fonds européens.
Dans le cadre d’une convention de partenariat entre la Ville de Mèze et l’organisme formateur, l’équipe alternera, jusqu’au 26 juin 2020, des cours et des interventions pratiques sur divers chantiers d’aménagements paysagers.
Les stagiaires travaillent actuellement, avec le service municipal des sports, sur l’entretien des abords du stade du Sesquier où ils élaguent les haies. Ils réaliseront ensuite des plantations sur la butte Sud et de petits travaux de maçonnerie.
Ils seront ensuite mobilisés auprès du service des espaces verts pour participer à une grande campagne de plantations d’arbres autour du lac du Sesquier.
Une vraie mise en situation sur la durée qui ouvrira sans doute un horizon professionnel à ces douze stagiaires.

Ehpad : une nouvelle méthode d’accompagnement des résidents


En 2019, l’ensemble du personnel de l’EHPAD « le Clos du Moulin » a été formé à la méthode Montessori. Ses principes et sa philosophie humaniste et bienveillante seront appliqués dès 2020 au sein de l’établissement. La méthode Montessori repose sur trois grands principes : la dignité, l’égalité et le respect. Grâce à cette formation, les équipes vont proposer des « missions quotidiennes » aux résidents, en tenant compte de leurs capacités physiques et cognitives, de leurs centres d’intérêts et de leurs envies. L’appropriation de ces activités par les personnes âgées est source de satisfaction, renforce leur autonomie et leur utilité sociale. Les résidents vont, par exemple, être chargés d’aider à la préparation du café, couper le pain, éplucher les légumes, débarrasser la table, distribuer le courrier, plier le linge, nettoyer leur chambre, arroser les plantes… « Aide-moi à faire seul » est la nouvelle logique de l’établissement. Fini les blouses blanches. Les agents travailleront en tenue « civile » pour recréer un environnement serein et semblable au domicile.

Cette méthode a été expérimentée dans de nombreux établissements. La satisfaction est unanime. Une diminution du stress et de l’anxiété des résidents est systématiquement observée. En étant plus actifs, ils deviennent plus autonomes, se sentent utiles et sont moins sujet à la déprime. Ce projet créé aussi une dynamique positive et renforce la cohésion au sein de l’équipe de l’EHPAD. Il répond à la préoccupation permanente de l’établissement : le bien-être des résidents.

La méthode Montessori a été développée dans les années 1890 par la médecin Maria MONTESSORI. Initialement conçue pour les enfants, le professeur Cameron CAMP, spécialiste de l’accompagnement des seniors, a développé cette vision pour l’appliquer aux personnes âgées souffrant de troubles cognitifs, leur permettant de les aider à être plus autonomes et à se sentir utiles au sein de la communauté.

Le point d’accès numérique ouvert à tous

La plupart des démarches administratives s’effectuent maintenant en ligne. C’est la raison pour laquelle, la Ville de Mèze propose, depuis le début de l’année, un point d’accès numérique gratuit et ouvert à tous. Ce service à la population est situé au pôle social du CCAS. Tous les Mézois qui le souhaitent peuvent utiliser, en autonomie ou avec une aide personnalisée, le matériel informatique, mis leur disposition par le CCAS de la Ville de Mèze.

Quatre ordinateurs connectés à Internet sur un réseau sécurisé et une imprimante permettent de satisfaire la demande des Mézois qui ne bénéficient d’ordinateurs ou de connexion Internet à leur domicile. Ce service sera également utile à ceux qui éprouvent des difficultés avec les nouvelles technologies.

Le point d’accès numérique est ouvert les mardis et jeudis de 9h à 12h (aide personnalisée) et de 14h à 17h (utilisation autonome) sans rendez-vous au Pôle social du CCAS, résidence le Courrier du Printemps, rue Juliette et Edouard Massal – tel : 04.67.18.14.10 – mail : polesocial@ccas-ville-meze.fr.

Retrouvez toutes les informations (pdf)

Mèze, terre de formation

En octobre, la Ville de Mèze a accueilli six jeunes de la Mission Locale d’Insertion pour un chantier d’implication devant le CCAS. Les travaux consistaient à aménager une parcelle de 250m² en le clôturant de ganivelles. En collaboration avec le service espaces verts de la Ville, les jeunes ont ensuite planté ce terrain d’espèces méditerranéennes. Par le biais de cette mise en situation, les jeunes découvrent les métiers du bâtiment (maçonnerie, aménagement paysager, travail de la pierre), sont sensibilisés aux exigences du monde du travail et peuvent se projeter dans un projet professionnel ou une formation qualifiante. Ce chantier d’implication, porté par l’association « PASSERELLES CHANTIERS », est financé conjointement par la MLIJ du Bassin de Thau, Sète Agglopôle Méditerranée et le CCAS de la Ville de Mèze.

La collecte de jouets pour Noël 2019 a commencé

L’agence Century 21 de Mèze organise, du 4 au 30 novembre 2019, une collecte de jouets, auprès des habitants, afin d’offrir un Noël à tous les enfants.

Depuis 4 ans, de nombreuses initiatives portant sur des actions de collecte de jouets au profit d’associations diverses sont menées avec succès par des agences du réseau Century 21. L’an dernier, cette campagne a permis à l’agence locale de collecter plus 3800 jouets pour que de nombreux enfants puissent vivre la magie de Noël. A chaque fois, ces actions sont conduites avec le plein soutien d’une association choisie par l’agence et en parfaite concertation avec ses responsables locaux.

Ainsi, pour nous aider à offrir un Noël à tous les enfants, vous pouvez déposer, à l’agence Century 21 de Mèze, 52 route de Montpellier, un ou plusieurs jouets de votre choix (jouets complets et en parfait état de fonctionnement).

Ces jouets seront remis à l’association Le secours Populaire qui agit pour les enfants défavorisés. Celle-ci se chargera de les trier et de les distribuer aux enfants qui en ont besoin.

Merci pour l’aide que vous voudrez bien apporter à cette belle initiative.

Markethon de l’emploi : une occasion pour trouver des offres d’emploi

Le COMIDER (Comité pour le Développement de l’Economie Régionale en Languedoc Roussillon), qui regroupe des retraités bénévoles, organise jeudi 26 septembre 2019, un « Markethon » de l’emploi.

Le Markethon de l’emploi est ouvert à tous les chercheurs d’emploi, volontaires, tous âges, tous profils. Il s’agit d’une course à l’emploi, collective et solidaire, dont le but est de ramener, en une seule journée, des propositions d’emploi.

Les personnes, en équipe de 3 ou 4, doivent prospecter l’ensemble des entreprises d’une zone géographique attribuée, dans le but de révéler des « emplois cachés », c’est-à-dire qui n’ont pas encore été affichés ou publiés. Le fait d’être en équipe de 3 ou 4 personnes facilite la démarche en donnant une meilleure assurance et confiance.

Les inscriptions pour cette journée, seront réalisées par le COMIDER, lundi 23 septembre de 9h à 12h, à la salle René Michel du CCAS de Mèze.

Bus des aidants : vous aidez un proche, des solutions existent

L’Action sociale de la fédération Agirc Arrco expérimente un nouveau dispositif en faveur des proches aidants sur le département de l’Hérault.

Ce programme consiste en un Espace d’accueil, de conseil, d’information et d’orientation destiné aux proches aidants et propose un accompagnement personnalisé par un professionnel expert.

Nous organisons un service itinérant grâce à un véhicule qui se rendra dans différentes communes de l’Hérault, notamment à Mèze, une fois par mois.

Cet accueil permettra d’assurer un suivi et un accompagnement personnalisé des aidants de personnes dépendantes du fait de l’âge, d’un handicap ou d’une maladie. 

De ville en ville nous venons à votre rencontre…

A Mèze, nous vous accueillons à bord du véhicule de l’espace aidants sur la place des Micocouliers jeudi 12 septembre de 8h30 à 13h30.

Pour en savoir plus, téléphonez au 09 69 39 09 98

>>téléchargez le flyer

Un nouveau service : le point d’accès numérique

(de droite à gauche) : Henry Fricou, maire de Mèze, Arlette Caumel, adjointe aux affaires sociales, Cathy Lebegue, secrétaire du pôle social, Nicolas Franceskin, directeur du CCAS, Karine Archimbaud, assistante du service social et responsable du pôle social

La plupart des démarches administratives s’effectuent maintenant en ligne. C’est la raison pour laquelle, la Ville de Mèze propose, depuis le 17 janvier, un point d’accès numérique gratuit et ouvert à tous. Ce nouveau service à la population est situé au pôle social du CCAS. Désormais, tous les Mézois qui le souhaitent peuvent utiliser, en autonomie ou avec une aide personnalisée, le matériel informatique, mis leur disposition par le CCAS de la Ville de Mèze.

Le maire, Henry Fricou et Arlette Caumel, adjointe aux affaires sociales étaient présents pour lancer officiellement ce dispositif.

Quatre ordinateurs connectés à Internet sur un réseau sécurisé et une imprimante permettent de satisfaire la demande des Mézois qui ne bénéficient d’ordinateurs ou de connexion Internet à leur domicile. Ce service sera également utile à ceux qui éprouvent des difficultés avec les nouvelles technologies.

Pour le maire, « ce nouveau service s’inscrit pleinement dans notre volonté d’améliorer les services que la Ville et le CCAS apportent à la population et notamment à toutes celles et ceux qui sont les plus touchés par la fracture numérique. »

Le point d’accès numérique est ouvert les mardis et jeudis matins de 9h à 12h sans rendez-vous au Pôle social du CCAS, résidence le Courrier du Printemps, rue Juliette et Edouard Massal – tel : 04.67.18.14.10 – mail : polesocial@ccas-ville-meze.fr.

Retrouvez toutes les informations (pdf)

Logements : aide à la rénovation dans le centre ancien

 

Sète Agglopôle Méditerranée Archipel de Thau s’est engagée dans une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH), sur une période de 5 ans (2018-2023) pour l’ensemble des 14 communes du territoire.


Qu’est-ce qu’une OPAH ?

L’OPAH est un partenariat conclu entre Sète Agglopôle Méditerranée, l’Etat et l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) qui a pour but d’accompagner les propriétaires dans leur projet de réhabilitation et de rénovation de leur logement, grâce à une aide financière, une assistante technique et administrative.


Quels travaux entrent dans le dispositif OPAH ?

– la lutte contre la précarité énergétique ;
– la lutte contre l’habitat indigne et très dégradé ;
– le maintien à domicile des personnes âgées et/ou handicapées ;
– la mise en place de logements à loyers maîtrisés ;
– la rénovation énergétique des copropriétés fragiles et/ou en difficultés.


Qui peut bénéficier de cette opération ?

– les propriétaires occupants éligibles aux aides de l’ANAH (selon conditions de ressources financières et de temps de présence dans le logement) souhaitant rénover ou adapter leur logement ;
– les propriétaires bailleurs souhaitant conventionner leur logement, avec ou sans financement de travaux ;
– les copropriétés énergivores.


Comment ?

Sète Agglopôle Méditerranée a mandaté les sociétés URBANIS et SA ELIT pour accompagner les propriétaires, depuis le processus de réflexion jusqu’aux paiements des subventions de l’ANAH et sur fonds propres : contact téléphonique, vérification de l’éligibilité du propriétaire, réalisation d’études techniques, finalisation du dossier afin de le déposer à Sète Agglopôle Méditerranée, examen du dossier, visite de conformité à la fin des travaux…


Les permanences mises à la disposition des administrés sont les suivantes :

– permanence physique bimensuelle assurée par le cabinet URBANIS au sein de la Mairie :
le 1er et 3ème lundi de chaque mois, de 14h à 16h.

– permanence téléphonique, le mardi, mercredi et jeudi, de 9h30 à 11h30 :
Tél. 04 99 52 97 92.


LUTTE CONTRE L’HABITAT INDIGNE

Lorsqu’une présomption d’indécence d’un logement est relevée, il est nécessaire de contacter la société SA ELIT, société d’économie mixte locale, afin de réaliser une visite technique du logement en présence du travailleur social qui suit la famille concernée.
En fonction de cette expertise, une procédure d’insalubrité ou d’indécence sera engagée.


A combien s’élèvent les aides ?

Afin de bénéficier des aides pour la rénovation du centre ancien, tout en favorisant entre autres le maintien à domicile des personnes âgées et/ou handicapées, les travaux de rénovation énergétique doivent être d’un montant égal sinon supérieur à 1 500€.

  • Si vos revenus sont modestes, vous pourrez toucher jusqu’à 10 00€ d’aides.
  • Si vos revenus sont très modestes, vous pourrez toucher jusqu’à 15 000€.
  • A partir de mai 2020, les aides seront versées en amont des travaux.

En dehors de ces aides, vous pouvez à votre échelle faire des économies et facilement diminuer vos factures d’électricité et de gaz une fois votre logement rénové (pour plus d’informations : Selectra). 


Contact : SA ELIT
Tél. 04 67 46 66 56
Mail. yacine.meghzili@saelit.net
Mail. geraldine.landi@saelit.net

Markethon 2018

L’association COMIDER (Comité pour le Développement de l’Economie Régionale, en Languedoc Roussillon), qui regroupe des retraités bénévoles, organise jeudi 18 octobre un « Markethon de l’emploi ». Il s’agit d’une « course » à l’emploi, collective et solidaire, dont le but est de ramener, en une seule journée, le maximum de propositions d’emploi, de toutes formes et d’activités rémunérées.

Les personnes, en équipe de 3 ou 4 « markethoniens », doivent prospecter l’ensemble des entreprises d’une zone géographique attribuée, dans le but de révéler des « emplois cachés » c’est-à-dire qui n’ont pas encore été affichés ou publiés. Le fait d’être en équipe de 3 ou 4 personnes facilite la démarche en donnant une meilleure assurance, confiance et crédibilité.

Les inscriptions pour cette journée, seront réalisées par les bénévoles de l’association, le mardi 16 octobre, de 9h à 12h, à la salle René Michel du CCAS.

L’arbre à mains qui crée des liens

Vendredi 4 mai, Henry Fricou, maire de Mèze, entouré d’élus de la Ville, du directeur du CCAS, de l’assistante sociale de la Ville et de Mézois a inauguré une œuvre d’art réalisée dans le cadre
d’une action collective à vocation sociale « Jeu de mains ». Cet projet a été mis en place par le CCAS et l’artiste Dominique Fuster. En cinq séances, cette initiative a permis à 8 personnes, accompagnées par le service social de la Ville et résidant à Mèze, de participer à la conception d’une sculpture artistique.

Cet « Arbre à mains » représente le lien entre le pôle social et les personnes qu’il accompagne. L’objectif était de sculpter sa propre main et d’y graver le lien individuel qui le rattache au CCAS de Mèze sous forme de messages tels que « Vers la lumière », « Merci de votre aide », « Amour », « Bienvenue », « Partage », « Bravo », « Ronde de l’espoir », « Main dans la main », « Accompagner », « Mieux vivre »…

Mobile et itinérante, cette oeuvre sera déplacée et présentée au sein des différents services de la ville. Dans son discours, Henry Fricou a précisé qu’ « au-delà de la performance artistique, ce projet a servi de support au Pôle Social pour mener un travail auprès de ces personnes portant sur la remobilisation de la capacité d’agir, de s’exprimer de manière personnelle et la reprise de confiance ».