25 novembre : Journée internationale pour
l’élimination de la violence à l’égard des femmes

La violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. Elle demeure également l’une des moins signalées en raison de l’impunité, du silence, de la stigmatisation et du sentiment de honte qui l’entourent. Et depuis l’apparition de la COVID-19, tous les types de violence contre les femmes et les filles, et surtout la violence domestique, se sont accrus.

Monique Demichel, conseillère municipale déléguée à la laïcité et la citoyenneté

Monique Demichel, conseillère municipale déléguée à la laïcité et la citoyenneté, va dans le cadre de sa délégation, se préoccuper tout particulièrement du phénomène des violences intra familiales et œuvrer à la défense de l’égalité Homme – Femme.
Elle tient à rappeler à toutes celles qui sont confrontées à ce fléau : « Si vous subissez des violences dans le cadre familial ou au sein du couple, des intervenants sociaux peuvent vous écouter et vous accompagner dans vos démarches. N’hésitez pas à briser le silence ». 

 

 

Qui contacter si vous êtes victime de violence ?

  • 39 19  Numéro d’écoute national gratuit et anonyme
  • La gendarmerie (pour le dépôt de plainte) Tél : 04 67 43 80 11 à Mèze
  • Les services sociaux (pour une mise à l’abri et une recherche d’hébergement)    Tél : 04 67 18 14 10 à Mèze
  • Le médecin (pour établir un constat des blessures)
  • Le Centre d’information sur les droits des Femmes et des Familles de l’Hérault à Montpellier (CIDFF)  Tél : 04 67 72 00 24

 

Inscription au registre plan d’alerte et d’urgence

La Ville de Mèze met à disposition de ses administrés un « registre plan d’alerte et d’urgence » sur lequel peuvent s’inscrire les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail ou les personnes en situation de handicap lorsqu’elles sont fragiles et isolées et qu’elles vivent à leur domicile.

Ce registre est mis en place dans le cadre du plan d’alerte et d’urgence départemental pour des risques exceptionnels (épidémie, inondation, etc…).

Lors de ces situations d’urgence, un contact périodique est organisé afin de s’assurer du bien-être et de la sécurité des personnes inscrites. En cas de difficultés, l’intervention des services sociaux et sanitaires sera favorisée afin d’apporter une aide et un soutien à domicile de ces personnes.

La demande de recensement peut être formulée par la personne elle-même, par son représentant légal ou par un tiers (famille, voisin, ami, service à domicile). L’inscription peut se faire en utilisant formulaire ou par téléphone auprès du Pôle social du CCAS : 04 67 18 14 10.

Cette inscription est facultative. Les données figurant sur ce registre sont limitées exclusivement à l’identité et à la situation à domicile de la personne inscrite, laquelle dispose d’un droit d’accès et de rectification des informations la concernant.

En vue de la création du registre communal d’alerte et d’information à la population permettant de contacter les personnes vulnérables en cas de situation d’urgence (épidémie, canicule, inondation, etc…) le Centre Communal d’Action Sociale vous propose de lui communiquer les informations suivantes :

Formulaire d'inscription au registre "Plan d'alerte et d'urgence"

 

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par le CCAS de Mèze pour la mise en place du registre « plan d’alerte et d’urgences ».

La base légale de ce traitement est le consentement. Ces données sont accessibles uniquement aux agents travaillant au Pôle Social du CCAS et seront transmises au préfet sur demande.
Elles seront utilisées pour :

  • Permettre l’intervention ciblée des services sanitaires et sociaux en cas de mise en œuvre du plan départemental d’alerte et d’urgence
  • L’organisation de contacts périodiques avec les personnes inscrites afin de leur apporter les conseils et l’assistance nécessaires.

Ces informations sont conservées jusqu’au décès de la personne en cause ou jusqu’à sa demande de radiation du registre nominatif. Une mise à jour sera effectuée chaque année. Conformément au règlement européen sur la protection  des données personnelles du 25 mai 2018, vous pouvez exercer vos droits d’accès aux données vous concernant en contactant Les délégués à la protection des données à caractère personnel de la commune, par email : dpo.meze@ville-meze.fr Ou en écrivant à l’adresse : DPO du CCAS et de la mairie de Mèze – Mairie annexe 2 – Rue de la cave coopérative – 34140 Mèze

Les résidents de la Mas se mobilisent pour l’environnement

Depuis plusieurs semaines, les résidents en situation de handicap, de la Maison d’Accueil Spécialisée « Pays de Thau » de Mèze, participent à des « randos écolos ». Cette activité permet de conjuguer effort physique et dextérité avec  l’utilisation de pinces adaptées et faciles à manipuler. Cet outil permet à des personnes à mobilité réduite d’accéder plus facilement aux déchets. L’animation est également ludique et attractive et sensibilise les participants à la protection et la sauvegarde de l’environnement. Ce projet éco-citoyen, mené à l’initiative du personnel éducatif de la Mas, permet notamment aux résidents de se sentir valorisés dans leurs actions.

La direction de la MAS tient à souligner que la Ville de Mèze a initié une politique volontariste en faveur des personnes en situation de handicap. De nombreuses structures, comme une partie de l’espace public, sont réhabilitées et répondent ainsi aux normes d’accessibilité prévues par la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».

Une centenaire à l’honneur au Clos du moulin

Lundi 5 octobre, l’EHPAD « Le Clos du Moulin » était en fête pour honorer les 100 ans de Madame Madeleine Michel. Pour cette occasion, Henry Fricou, maire de Mèze, lui a remis la médaille de la Ville et un bananier a été planté dans le jardin de l’établissement, en souvenirs du voyage en Martinique de la résidente. Pour ce grand jour de fête, la jeune centenaire a soufflé ses bougies entourée de ses proches et du personnel du clos du moulin.

Madame Madeleine Michel, née Baïsse, a vécu toute sa vie à Mèze, de la rue du Château à la rue Vieille du Rempart. Son crédo : « Rien ne sert de courir il faut partir à point ».

Colorons Mèze en rose

Dans le cadre de la lutte contre le Cancer, le collectif Mèze en Rose propose un programme d’animations tout au long du mois d’octobre dans le but de récolter des fonds pour l’association locale de soins de support oncologiques de Thau qui :

– facilite l’accès aux soins de support pour les patients pendant et après cancer, notamment pour les plus fragilisés.

– veille à une continuité de la qualité des soins de support lors du relais vers les professionnels de ville.

– permet aux praticiens cliniques de recentrer leur activité dans les unités de soins en relayant vers des collègues de ville les prises en charge pouvant être réalisées hors hospitalisation.

Le terme « soins de support » désigne « l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, parallèlement aux traitements spécifiques, lorsqu’il y en a, tout au long des maladies graves ». Ils permettent  de diminuer les effets secondaires des traitements et les effets de la maladie et assurer une meilleure qualité de vie possible aux patients et leurs proches, sur les plans physique, psychologique et social, en prenant en compte la diversité de leurs besoins, et ce quelque soit leur lieu de soins.

Mèze en rose, le programme :

 

Conseil municipal :
Les élus de la majorité s’opposent au déplacement
du Service Territorial des Solidarités

Les élus de la majorité municipale ont voté, lors de la séance du conseil du 23 septembre, un vœu s’opposant au déménagement du Service territorial des solidarités (STS)* engagé sans réflexion ni concertation par le Département de l’Hérault.

 

 

Le STS s’adresse aux personnes âgées de plus de 60 ans et aux mineurs. Il vient en complément du travail effectué par le Centre communal d’action sociale.

Le Département de l’Hérault a décidé, sans en avoir jamais informé les élus municipaux de Mèze, de déplacer ce STS vers la commune de Loupian. Plusieurs délibérations ont été votées en ce sens.

Au-delà du manque de concertation le plus élémentaire avec les élus locaux, ce choix du Département de l’Hérault contrevient à toute cohérence en matière de qualité du service public car il ne tient absolument pas compte de la réalité tu territoire.

Ce déplacement créera d’importantes difficultés pour un grand nombre de personnes accompagnées par les travailleurs sociaux du STS, qu’il s’agisse des familles ou des personnes de plus de 60 ans autonomes.

Bien que le STS couvre plusieurs communes, Mèze est la ville-centre du nord du bassin de Thau. Elle compte la population la plus importante et, de ce fait, le public potentiel le plus élevé. Loupian compte de 2 160 habitants. Mèze 11 587 habitants. Transférer ce service sur une commune dont la population est cinq fois inférieure à celle de Mèze est en contradiction avec tout principe d’intérêt général.

La mobilité constitue l’une des principales difficultés pour les bénéficiaires du STS. Il est donc indispensable que les services publics soient situés à proximité du plus grand nombre d’administrés.

Le STS est présent sur Mèze depuis plusieurs années. Ses locaux sont idéalement situés, en centre-ville et parfaitement identifiés par tous les usagers. Il est simple d’accès, tant pour les Mézois que pour l’ensemble des administrés du territoire.

Par ailleurs, Mèze est la seule commune du territoire à bénéficier d’une assistante sociale qui accompagne les personnes sans enfant mineur à charge. La proximité géographique avec le STS est gage d’efficacité dans les orientations sociales, d’uniformité dans les pratiques professionnelles ainsi que de cohérence et de complémentarité dans les services publics à vocation sociale proposés à la population.

Enfin, la municipalité projette de créer prochainement, sur Mèze, une « Maison des Solidarités ». Les services sociaux du Département auront une place prépondérante dans ce projet qui permettra notamment d’accroitre la visibilité et l’efficacité des accompagnements proposés aux administrés.

Les élus d’opposition n’ont pas pris part au vote.


*Les missions du Service Territorial des Solidarités (STS) Mèze-Gigean :

  • Accompagnement social des personnes de 18 à 60 ans ayant des enfants mineurs à charge ;
  • Accompagnement social des personnes de plus de 60 ans autonomes (non bénéficiaires de l’APA) ;
  • Accueil et accompagnement des femmes enceintes et enfants de moins de 6 ans dans le cadre des missions de protection maternelle et infantile (PMI) ;
  • Missions de prévention et de protection de l’enfance.

Des ateliers Mémoire dès le 10 septembre 2020

Dès le 10 septembre 2020, l’IREPS (Institut de Ressources en Psychologie du Sport) va déployer à Mèze son programme « Percep’sens », qui propose des ateliers de mémoire, estime de soi et confiance en soi, pour les personnes de + de 65 ans.

Un atelier par semaine aura lieu, dans une salle du Taurus. Ces ateliers mémoire, gratuits, seront animés par une psychologue du sport. 

Les ateliers auront lieu du 10 septembre au 17 décembre 2020.

Les ateliers Percep’sens se tiendront dans une salle du Taurus et non à la salle René Michel.

 

« Santé-vous bien », un programme pour les séniors

Le Centre Communal d’Action Sociale organise le programme « Santé-vous bien » pour les personnes de plus de 60 ans, avec l’association MA VIE.

Au programme du 14 septembre au 10 décembre 2020 : conférence,  ateliers d’activités physiques adaptées et ateliers autour de l’alimentation animés par une diététicienne.

Ces journées dédiées aux séniors sensibiliseront le public vers une pratique sportive collective adaptée et une bonne pratique de santé (alimentation, hygiène de vie et activité physique).

Atelier découverte
Lundi 14 septembre à 14h au gymnase Bernard Jeu

A tous les seniors de Mèze et des alentours, passez la porte de la salle de gym (Gymnase Bernard Jeu, rue de la Méditerranée) le lundi 14 septembre 2020 à 14h.

Vous retrouverez l’Association MA VIE pour séance découverte relative au programme « Santé-Vous bien » dédié à l’activité physique adaptée et à l’alimentation. Vous pourrez ainsi participer à un atelier découverte à l’issue duquel vous pourrez confirmer votre inscription au programme proposé.

Cet événement gratuit à l’initiative des caisses de retraite de l’inter-régime et de l’Agence Régionale de Santé est organisé avec la Mairie/CCAS de Mèze et en partenariat avec l’association MA Vie.

A l’issue de cette rencontre, vous pourrez vous inscrire aux différents ateliers du programme : tests physiques, ateliers Activité Physique et Santé, Ateliers Diététiques qui se dérouleront jusqu’aux vacances de Noël.

Si vous ne pouvez pas venir nous retrouver le 14 septembre 2020, n’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier de cette action de prévention santé / ou pour tout autre renseignement. Nous pouvons également venir vous rencontrer à votre domicile.

Contact : Association MA Vie : 06 26 04 41 12 – mavie.apa@gmail.com


Activités physiques adaptées

Tous les lundis et jeudis, de 14h à 15h,
du lundi 14 septembre 2020 au jeudi 10 décembre 2020 (26 séances)

à la salle de gym (gymnase Bernard Jeu)


Ateliers « Diététique » :

Jeudi 22 octobre (10h – 12h),
Jeudi 19 novembre (10h – 12h),
Jeudi 10 décembre (10h – 12h)

à la salle du temps libre


Les ateliers seront mis en place selon les règles sanitaires (dont la distanciation physique).


Téléchargez le programme complet : >>ici


Renseignements et inscriptions :
Association MA Vie : 06 26 04 41 12 – mavie.apa@gmail.com


 

Les permanences 2020 d’ACTIOM, mutuelle communale

Des permanences d’ACTIOM, mutuelle communale, auront lieu au pôle social, résidence Le Courrier du Printemps, exclusivement sur rendez-vous pris auprès de l’accueil du CCAS au 04 67 43 60 67 et serviceadministratif@ccas-ville-meze.fr :
.

  • lundi 28 septembre, matin 
  • lundi 19 octobre, matin 
  • lundi 2 novembre, matin 
  • mardi 8 décembre, matin 

En dehors de ces créneaux, vous pouvez contacter contacter les référents au 09 72 56 78 26 ou par mail lr.mcms@gmail.com pour une étude personnalisée ou tout autre demande d’information.

>>plus d’infos

Info : Prévention canicule

En cas de fortes chaleur, la personne âgée ou en situation de handicap est exposée à des pathologies diverses, d’autant plus qu’elle présente souvent des risques de vulnérabilité.

Un dispositif national de prévention et de soins a été mis en place : le Plan National Canicule.

Dans ce cadre, le Pôle Social du C.C.A.S de la Ville de Mèze procède au recensement des Personnes âgées et en situation de handicap qui en font la demande. Pour cela, les personnes peuvent contacter le Pôle Social au 04.67.18.14.10.

Cette inscription peut également être faite par l’un des proches des personnes concernées.

En cas d’Alerte Canicule, le C.C.A.S communiquera à sa demande au Préfet de département, le registre nominatif qu’il a constitué, afin de permettre l’intervention ciblée des Services Sanitaires et Sociaux.

Le Numéro Canicule Info Service sera activé en cas de fortes chaleurs 0800 06 66 66 (gratuit depuis un poste fixe).

La distribution de masques des couturières mézoises : comment ça marche ?


Depuis le début de la crise sanitaire, plus de 1500 masques en tissu réutilisables ont été distribués aux personnes de plus de 65 ans et celles atteintes d’une maladie chronique. Cette distribution a été possible grâce à un réseau parfaitement rodé de couturières bénévoles, d’agents de la Ville, d’élus et de coursiers volontaires et bénévoles. Explications sur cette organisation solidaire et efficace :

Etape 1
Un réseau de couturières confectionnent, depuis début avril, des masques en tissu qui répondent aux normes AFNOR. la tâche est colossale : elles produisent tous les jours de la semaine sans interruption ! Leur travail, tant qualitatif que quantitatif, et leur générosité sont tout simplement exceptionnels.

Etape 2 :
Tous les jours, Bernard Charbonnier, conseiller municipal de la Ville de Mèze, récupère les productions de la veille pour les apporter au Pôle Social du CCAS.

Etape 3 :
Tous les jours, deux agents municipaux recueillent les demandes des administrés concernés par téléphone et par mail. Pour chaque demande, une enveloppe est préparée avec 1 masque et une fiche rappelant les gestes barrières.

Etape 4 :
Les coursiers sont contactés parmi un réseau de plus de cinquante bénévoles volontaires pour la distribution des enveloppes directement dans les boites aux lettres des bénéficiaires.

Ces masques sont EXCLUSIVEMENT réservés aux personnes de plus de 65 ans ou ayant une pathologie, (2 masques par foyer maximum, dans la limite du stock disponible).
Merci de contacter le pôle social du CCAS par mail : polesocial@ccas-ville-meze.fr en mentionnant vos coordonnées précises (nom, adresse exacte et coordonnées téléphoniques). Ces masques sont réservés aux habitants de Mèze. Merci de ne contacter le pôle social uniquement si vous êtes concernés par les critères de distribution.
 
La Ville de Mèze remercie les réseaux de couturières et de bénévoles mobilisés depuis le début de la crise pour leur investissement et leur générosité dans la lutte face au virus.

La Ville en appui au Secours Populaire

Les quatre bénévoles qui distribuent les colis alimentaires du Secours Populaires à Mèze

Plusieurs dizaines de Mézois bénéficient d’une aide du Secours Populaire sous la forme de colis alimentaires qu’ils doivent récupérer chaque semaine à l’antenne de Gigean de l’association humanitaire.
Afin d’éviter ces déplacements hebdomadaires aux bénéficiaires locaux en période de confinement, le CCAS de la Ville de Mèze vient de mettre en place un dispositif qui prendra effet dès le milieu de la semaine. Des agents du CCAS iront désormais chercher les colis alimentaires chaque semaine à Gigean et les stockeront dans un local municipal spécialement aménagé et équipé de réfrigérateurs.
Les bénéficiaires des colis alimentaires du Secours Populaire pourront ainsi les récupérer directement à Mèze sans avoir à effectuer le trajet. Une nouvelle action du CCAS de la Ville de Mèze pour apporter son soutien aux personnes les plus démunies, particulièrement affectées par les mesures de confinement.

Coronavirus : les services sociaux de la ville mobilisés

Depuis le début des mesures de confinement, les services sociaux de la ville sont sur tous les fronts.
L’ensemble des personnes âgées et isolées, inscrites sur le registre canicule, seront appelées individuellement et leur besoins seront recensés.
Des repas à domicile seront livrés aux personnes de plus de 70 ans qui éprouvent des difficultés à se déplacer et qui en feront la demande.

La solidarité s’organise

Le CCAS de la ville se mobilise pour organiser la solidarité entre Mézois.
Les personnes fragiles et isolées peuvent contacter les services sociaux municipaux pour exposer leurs difficultés, quelles qu’elles soient. A l’opposé, les personnes désirant proposer leur aide sont invitées à se faire connaître. Le CCAS proposera des solutions individualisées en faisant appel aux services de la ville et aux réseaux d’entraide qui se mettent en place.

Permanence CCAS Tel. :  07 84 53 06 24