Conseil municipal : les principaux dossiers

D’importants dossiers étaient à l’ordre du jour du conseil municipal qui s’est tenu le 11 décembre.

Le contrat Bourg Centre de Mèze

Il s’agit d’un dispositif permettant de mobiliser les aides publiques mis en place par la Région Occitanie pour dynamiser le développement des territoires ruraux. Il concerne les communes ayant un rôle de centre névralgique de tout un territoire.
Le contrat Bourg Centre de la Ville de Mèze liste une série de grands projets qui ont vocation à renforcer l’attractivité et la vitalité économique de la commune tels que :
– Des actions de dynamisation du commerce local ;
– La rénovation des halles et de la place Aristide Briand ;
– La rénovation de l’église Saint-Hilaire ;
– L’embellissement du centre ancien ;
– L’aménagement du Carré d’Art Louis Jeanjean pour l’accueil de spectacles vivants ;
– La rénovation du port des Nacelles ;
– L’aménagement d’un parc au Sesquier consacré à la nature, aux sports, aux loisirs et à la détente ;
– La création d’une piscine intercommunale ;
– Diverses actions en faveur de la transition énergétique ;
– Un programme de rénovation des voiries ;
– La rénovation de l’Ecosite…
Ces projets, parmi bien d’autres inscrits dans le contrat Bourg Centre de Mèze, pourront bénéficier de financements des collectivités.

Le renforcement du réseau de vidéoprotection

L’efficacité du dispositif de vidéoprotection lancé par la Ville de Mèze en 2011 est avérée, tant sur le plan de la dissuasion que de l’identification des auteurs d’actes délictueux. Plusieurs nouvelles caméras seront installées aux entrées de ville, avenue de Pézenas et avenue de Montpellier. Le réseau de vidéoprotection de Mèze comptera alors 40 caméras.

 

La mise en accessibilité du château de Girard

La réhabilitation du château de Girard doit se poursuivre avec la création, au premier étage, du musée des arts et traditions populaires mézois. Ce nouveau lieu d’accueil culturel nécessitera la mise en accessibilité de l’étage pour les personnes à mobilité réduite.

 

 

La facilitation du déploiement de la fibre Internet

La Ville de Mèze met tout en œuvre pour faciliter et accélérer le déploiement de la fibre optique très haut débit sur la commune. Ainsi, la Ville a mis, gratuitement, à la disposition de la société chargée de l’installation de la fibre à Mèze, des parcelles destinées à accueillir des équipements techniques. Par ailleurs, 1200 m de fourreaux souterrains prévus par anticipation par la commune seront utilisés pour un déploiement encore plus rapide de la fibre sur Mèze. Autant de travaux d’enfouissement en moins à réaliser pour que les Mèzois puissent bénéficier encore plus vite du très haut débit Internet.

Signalement citoyen : à Mèze, c’est possible !

 

 

Depuis quelques mois, les habitants de Mèze peuvent suivre l’actualité municipale en temps réel grâce à l’application mobile illiwap.
Désormais, les utilisateurs d’illiwap ont la possibilité d’utiliser cette application pour signaler à la mairie, en quelques clics, des informations ou problèmes dont ils seraient témoins sur la commune. Il s’agit du « signalement citoyen ».

Signaler un problème en ville avec illiwap, rien de plus simple !

 

Pour les utilisateurs d’illiwap, il suffit de cliquer sur
l’icone    et de suivre quelques étapes :

 

 

 

 

1- Renseigner la catégorie et la sous-catégorie du signalement
2- Indiquer la localisation du signalement
3- Prendre une photo
4- Joindre un commentaire au signalement
5- Renseigner les coordonnées de contact (étape facultative)
6- Accepter le traitement des données personnelles
7- Envoyer le signalement

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore installé l’application illiwap sur leur mobilse, suivez ce lien >>>

 

 

Les nouveaux Mézois accueillis au château

Comme chaque année, au début de l’été, Henry Fricou, maire de Mèze, a reçu les nouveaux habitants de la commune pour une réception de bienvenue. Vendredi 5 juillet, de nombreux nouveaux arrivants étaient présents dans le parc du château de Girard. Le maire a d’abord retracé l’histoire de la ville avant de présenter l’ensemble des chefs de services municipaux et du CCAS, puis les membres du conseil municipal. La soirée s’est terminée autour d’un verre de l’amitié qui a permis aux convives de rencontrer les élus locaux, les différents agents des services municipaux et les présidents d’associations mézoises. 

Restaurant municipal de Mèze : confiance et qualité

Restaurant municipal : un temps d’avance sur la qualité

La Loi EGALim, adoptée en fin d’année 2018, prévoit la mise en œuvre de nouvelles obligations pour les professionnels de l’alimentation.

 

 

Engagé depuis plusieurs années dans une « démarche qualité », le service municipal de restauration avait anticipé les principales évolutions inscrites dans cette Loi pour une alimentation saine et durable.

Qu’impose la Loi EGALim ?

  • Dès octobre 2019, la mise en place d’un menu végétarien (alternatif) pouvant être composé de protéines animales ou végétales.
    Ces menus alternatifs sont déjà proposés à Mèze depuis septembre 2017.
  • Dès janvier 2020, un pourcentage de 20% de produits bios dans les menus.
    Le restaurant municipal avait déjà initié cette démarche en 2007 avec un menu bio proposé chaque mois. Aujourd’hui, les 20% de bio sont atteints. De plus l’approvisionnement des produits frais est majoritairement régional (viande de Lozère, fruits et légumes d’Occitanie…).
  • Dès janvier 2020, la fin de l’utilisation des emballages et ustensiles plastiques.
    Le service municipal de restauration collective n’utilise aucun ustensile en plastique dans ses restaurants scolaires. Seulement quelques ustensiles à usage unique non biodégradables ou compostables qui sont encore utilisés, comme les barquettes pour le portage des repas à domicile. Leur remplacement est actuellement à l’étude. Par ailleurs, aucun contenant alimentaire de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique n’est utilisé par le service de restauration collective. Cette obligation devra être appliquée au plus tard en janvier 2025.

La cuisine municipale au top de la sécurité alimentaire

Le service municipal de restauration Le Taurus est engagé depuis longtemps dans une démarche d’amélioration continue de l’ensemble des critères qui interviennent dans la sécurité alimentaire. Pour cela, l’équipe de la cuisine applique un plan de maîtrise sanitaire (PMS), qui intègre à la fois la formation professionnelle des agents et des audits impromptus et aléatoires d’hygiène couplés à des prélèvements microbiologiques aussi bien sur les aliments que sur la cuisine et les lieux de restauration. Les audits ainsi réalisés tout au long de l’année 2018 ont mis en lumière un niveau d’hygiène proche de la perfection sur l’ensemble des critères pris en compte. Ce niveau d’exigence a permis au restaurant municipal le Taurus d’obtenir officiellement, en mars 2019, la plus haute notation qu’il soit possible d’obtenir de la part de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) avec un « Très satisfaisant » sur le site gouvernemental Alim’confiance.

Site Internet www.alim-confiance.gouv.fr et application mobile « alim ‘confiance »

Illiwap : l’appli 100% Mèze

Suivez l’actualité de Mèze en temps réel avec l’application illiwap !

Evénements, réunions publiques, infos pratiques, festivités, incidents, coupures d’eau ou d’électricité, fuite de gaz, alerte météo… recevez toutes les informations de la ville de Mèze directement sur votre téléphone en seulement 3 étapes !

 


une application, gratuite, sans engagement, sans inscription.

Pas d’email, pas de téléphone, aucune coordonnée.

Pour en savoir plus, cliquez ici >>>

Une réunion publique de l’agglo sur le thème de l’Habitat

Sète agglopôle Méditerranée archipel de Thau élabore le Programme Local de l’Habitat 2018-2023. L’agglo a souhaité engager la réflexion à l’échelle du territoire afin de garantir les équilibres territoriaux. Ce nouveau PLH devra définir jusqu’en 2023 les orientations et les objectifs de la politique communautaire en matière d’habitat : répondre aux besoins en logement et en hébergement, favoriser la fluidité des parcours résidentiels, le renouvellement urbain et la mixité sociale, assurer  une  répartition  équilibrée  de  l’offre  sur  l’ensemble  du  territoire.

Ce travail sera corrélé aux orientations fixées par le SCOT, ainsi qu’à la révision du Programme de Déplacement Urbain. Afin d’associer les habitants de Mèze à ce grand projet, une réunion publique aura lieu Mardi 11 décembre à 18h Salle Jeanne Oulié – Foyer municipal.

Médiation culturelle dans les écoles

Dans sa mission de médiation culturelle, le service des archives municipales et du patrimoine propose un nouvel atelier dans les écoles. Après avoir sensibilisé les enfants sur les animaux totémiques autour du bassin de Thau, sur le bateau à vapeur et la tonnellerie à Mèze, Lisbeth Saumade présente cette année, en collaboration avec le collectionneur Jacques Tourtelier, la vie à la campagne à travers les objets et outils utilisés autrefois à la ferme, à la maison et à l’épicerie. 

Que la lumière soit !

Si les lumières sont allumées en plein jour sur l’esplanade, dans le parc et autour du château de Girard, c’est parce que l’entreprise Citelum, sollicitée par la commune, mène une opération de maintenance des luminaires dans le centre-ville. Cette entreprise procédera également au nettoyage de toutes les lanternes de la place de la mairie. Le bon entretien des lumières sur le domaine public permet à la fois de réduire la consommation d’énergie, de fournir un niveau d’éclairage adapté et de garantir le confort et la sécurité des habitants.

Le carré d’art Louis Jeanjean inauguré au chai de Girard

C’est avec beaucoup d’émotion que le carré d’art Louis Jeanjean a été inauguré, vendredi 28 septembre, en préambule à l’ouverture de la saison culturelle. De très nombreux Mézois étaient présents pour assister à cet hommage tant souhaité par le maire Henry Fricou depuis le décès de Louis Jeanjean le 1er avril dernier. Entouré des proches de cet ancien élu, si cher dans le cœur des Mézois, le maire a rappelé que  « Louis Jeanjean a toujours été un homme d’engagement et de conviction, au sens noble du terme, conjuguant une brillante carrière d’enseignant et un profond investissement pour les combats politiques, mais surtout humanistes, qu’il n’a jamais cessé de mener pour notre commune et pour ses habitants » et d’ajouter « je suis donc particulièrement ému et fier, ce soir, d’avoir le privilège d’être aux côtés de ses proches pour dévoiler cette plaque. » La salle du chai de Girard, lieu éminemment symbolique de la vie culturelle locale, porte désormais le nom de « Carré d’art Louis Jeanjean ».

Louis Jeanjean avait été élu pour la première fois en mars 1977  au sein du conseil municipal de la Ville de Mèze. Il occupait alors la fonction d’adjoint aux sports. Il a effectué deux mandats jusqu’en 1989. Après une pause de 12 ans, il a de nouveau rejoint le conseil municipal en 2001. Il a alors assumé conjointement les fonctions d’adjoint aux affaires scolaires et d’adjoint à la culture. Il a toujours axé son action pour développer la culture à Mèze et la rendre accessible au plus grand nombre. Il a notamment largement contribuer à la création de la bibliothèque municipale, au cinéma municipal le Taurus, à l’école municipale de musique ou encore du service culturel de la Ville de Mèze. Il a, par ailleurs, fait partie de ceux qui ont milité pour que la statue du lion puisse retrouver sa place au pied de notre Marianne afin de veiller symboliquement sur les valeurs de notre République. Particulièrement actif dans le monde associatif, Louis Jeanjean s’est aussi fortement investi dans la création de l’Association Sportive et Culturelle de Mèze dont le dynamisme est plus que jamais d’actualité. Au-delà de l’élu municipal résolument inscrit dans l’action, Louis Jeanjean incarnait la sagesse, l’ouverture d’esprit, le respect de chacun. Le maire Henry Fricou a insisté sur le fait que « Louis Jeanjean demeurera longtemps, dans l’esprit et dans le cœur des Mèzois, comme un être d’exception. Et il restera pour toujours, dans le souvenir des élus qui ont eu le privilège de le côtoyer, comme un modèle. »

Siège vacant à l’agglo : il faudra voter

Après la démission, pour raison de santé, d’Yves Piétrasanta de son mandat de conseiller communautaire à Sète Agglopôle Méditerranée (SAM), la question de son remplacement se pose.
La préfecture de l’Hérault a précisé, à la Ville de Mèze, les conditions dans lesquelles doit se dérouler la désignation du nouveau conseiller communautaire au sein de la SAM. Il ne peut s’agir d’une succession liée à une position sur une liste.
Les prescriptions préfectorales indiquent que : « Le remplacement d’Yves Piétrasanta nécessite une nouvelle élection, conformément à l‘article L5211-6-2 du Code général des collectivités territoriales. »
Le vote pour désigner le conseiller qui occupera le poste laissé vacant aura donc lieu lors du prochain conseil municipal qui devrait se tenir en septembre 2018.

Yves Piétrasanta renonce à la fonction de premier adjoint

Des raisons de santé ont contraint Yves Piétrasanta à démissionner de sa fonction de premier adjoint de la mairie de Mèze et de son mandat de conseiller communautaire à Sète Agglopôle Méditerranée. Il continuera toutefois à siéger comme conseiller municipal.
Le Maire de Mèze a fait part de son regret de cette décision. Henry Fricou tient tout particulièrement, en son nom et au nom de la population de Mèze, à exprimer sa reconnaissance envers celui qui fût maire de Mèze de 1977 à 2001. Toute une génération de Mézois se souvient qu’il avait alors consacré près d’un quart de siècle à la Ville de Mèze et à ses habitants. Yves Piétrasanta, tant sur le plan communal qu’intercommunal, avait largement contribué à façonner ce territoire. Il s’était, notamment dans les années 80 – 90, particulièrement investi dans le développement démographique de notre commune dont le nombre d’habitants a augmenté de plus de 45% durant ses mandats de maire. La ville lui doit également des initiatives qui, à l’époque, ont été innovantes en matière d’environnement, comme les anciens lagunage et Ecosite ou encore le centre de tri des déchets Oïkos.
Avec cette décision d’Yves Piétrasanta, une longue page de la vie municipale se tourne.

Les petits Mézois questionnent le maire

C’est dur de diriger la Ville ? C’est vous qui mettez les caméras de surveillance ? On peut avoir des piscines dans toutes les maisons ? C’est vous qui nettoyez les plages ? Est-ce que les conchyliculteurs vont être remplacés par des robots ? 16 petits Mézois ont posé une question à Henry Fricou…

Recensement citoyen : obligatoire dès 16 ans !

recensement_citoyen2016Le recensement est obligatoire pour tout jeune de nationalité française dès lors qu’il a 16 ans.

Pour se faire recenser la démarche doit être effectuée par le jeune citoyen, ou bien son représentant légal :

  • – Soit en se présentant au service Elections, Population de la  mairie (mairie annexe 3)
  • – Soit sur Internet avec le site : mon service public

Dans les deux cas, il convient de joindre les pièces justificatives suivantes :

  • – une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité ou passeport)
  • – le livret de famille

    Une attestation de recensement est remise suite au recensement.

>> tout savoir