Le nettoyage du littoral prévu le 19 septembre
est reporté en raison des conditions météo

En raison des conditions météo annoncées samedi 19 septembre, le nettoyage du littoral mézois à l’occasion du World cleanup day est reporté au samedi 26 septembre. Le rendez-vous est donné à 9h au parking du tambourin. La Ville souhaite pouvoir accueillir les participants dans les meilleures conditions. Par ailleurs, il semble plus utile et efficace de passer le littoral au peigne fin après le passage de l’épisode cévenol annoncé, qui amènera certainement de nombreux déchets.

 

Mèze équipée de nouvelles colonnes à verre

A la suite de la demande d’Henry Fricou, maire de Mèze, et afin de répondre aux besoins des restaurateurs et des riverains, les services techniques de Sète agglopôle méditerranée ont récemment renouvelé les équipements de recyclage du verre sur le port de Mèze. Un nouveau modèle de colonne a été installé sur l’aire de carénage, quai Descournut et un local sécurisé pour les professionnels a été créé quai Guitard. Ces nouveaux aménagements, adaptés aux flux des restaurateurs, suppriment toute pollution visuelle de bacs à demeure sur la voie publique.

Par ailleurs, dès la rentrée, une nouvelle colonne à verre a été installée au stade du Sesquier afin de répondre aux attentes des associations sportives et l’ancien équipement défectueux de l’aire de camping-car a été remplacé par une colonne neuve.

Les berges du Mourre blanc nettoyées

Une opération de nettoyage des rives autour du port départemental du Mourre blanc était organisée par le CPIE Bassin de Thau et le Comité régional de conchyliculture de méditerranée, dimanche 6 septembre. Une centaine de personnes ont participé à ce coup de propre, en prémices du World Cleanup Day, le nettoyage mondial de la planète, organisé le 19 septembre par la Ville de Mèze. 100% du littoral Mézois sera alors passé au peigne fin (Plus d’info >>)

Visite de la Conque avec l’Ardam
pour les journées européennes du patrimoine

Dans le cadre des journées européennes du patrimoine l’Ardam propose une présentation des richesses du patrimoine naturel de la zone humide de la Conque. Cette visite sera suivie d’un atelier « messages photos ».

Au programme :

– Présentation de la zone humide de la conque et du site Natura 2000 bassin de Thau.
– Balade le long du site (environ 2 km) et découverte ludique des richesses naturelles du site.
– Création collective de « messages photos ». Grace à un smartphone et un panneau amovible vierge, prise de clichés intégrants les messages des participants. Ces messages écrits feront le lien entre patrimoine et nature. Les clichés seront diffusés sur les pages Facebook de l’ARDAM et des participants volontaires.

Samedi 19 septembre 2020 de 14h à 16h.

Lieu de rendez-vous : Parking de la Conque, Promenade Sergent Jean Louis Navarro, 34140 Mèze
Contact : Nicolas Peiffer – inscription obligatoire (avant le 17 septembre 2020 à midi) sur boite vocale au 07 66 81 87 29.

World Cleanup Day 2020 !
Nettoyons 100% du littoral mézois

Cette année encore, la Ville de Mèze participe au World Cleanup Day, la journée mondiale de nettoyage de la planète. Cette grande opération citoyenne de nettoyage et de préservation de l’environnement aura lieu samedi 19 septembre de 9h à 12h (rendez-vous parking du Tambourin – chemin de l’escouladou à Mèze). Des équipes seront alors constituées pour nettoyer « 100% du littoral Mézois » de la plage du camping au domaine de Bellevue. Toutes les personnes, particuliers, associations ou entreprises qui souhaitent participer à cet événement sont les bienvenues. Les sacs poubelles et les gants seront fournis.

Une équipe de plongeurs (bouteilles ou apnée) sera constituée pour le nettoyage des rives côté étang et du bassin du port principal.

Cette manifestation est organisée dans le respect des règles sanitaires. 

Pour plus de renseignements : Service communication de la Ville de Mèze :
Tél : 04 67 18 30 33
Mail : a.sol@ville-meze.fr
https://www.worldcleanupday.fr/

Campagne d’effarouchement des étourneaux
Place Aristide Briand et Ecole Clemenceau

Pour mettre un terme à cette nuisance, la Ville de Mèze va procéder à une campagne d’effarouchement. 

Des séquences de déflagrations seront effectuées, place Aristide Briand et à l’école Clemenceau les 27 et 28 août entre 21h et 22h.

Campagne d’effarouchement des étourneaux
Ecole Clemenceau

Pour mettre un terme à cette nuisance, la Ville de Mèze va procéder à une campagne d’effarouchement. 

Des séquences de déflagrations seront effectuées, à l’école Clemenceau du 26 au 28 août entre 21h et 22h.

Sécheresse et usage de l’eau

La préfecture de l’Hérault a pris un arrêté de mesures restrictives des usages de l’eau pour cause de sécheresse.

La commune de Mèze est placée en niveau « vigilance »

Il est nécessaire d’être particulièrement vigilant sur les consommations en eau afin d’anticiper et d’éviter une situation qui pourrait conduire à des restrictions. Il est donc demandé à chacun d’être attentif dans ses consommations individuelles en adoptant des pratiques raisonnées et économes, dans le cadre d’une démarche volontaire. En ce sens, il est recommandé de limiter, entre 10h et 18h, les arrosages des pelouses, espaces verts et jardins.

Campagne d’effarouchement des étourneaux
Place Aristide Briand

Pour mettre un terme à cette nuisance, la Ville de Mèze va procéder à une campagne d’effarouchement. Des séquences de déflagrations seront effectuées, place Aristide Briand du 17 au 19 août entre 20h30 et 22h. Cette campagne pourra se poursuivre dans d’autres quartiers.

Déversement de mauvaises informations
sur des « pollutions » de l’étang

De fausses informations sur des soi-disant déversements de polluants dans la lagune de Thau circulent actuellement dans les réseaux sociaux.
Face aux nombreux commentaires infondés et aux mauvaises interprétations, quelques précisions s’imposent.

Deux incidents mineurs ont bien eu lieu sur des postes de relèvement des eaux usées de la commune mais fort heureusement, absolument aucune pollution, même minime, n’est à déplorer.

Le premier incident est survenu le lundi 20 juillet à 10h30 sur le poste de relèvement du réseau d’eaux usées du Moulin à Vent. Lors d’une opération d’entretien courant réalisée par un prestataire extérieur à la demande de Sète agglopôle Méditerranée, 20 litres de chlorure ferrique ont été accidentellement déversés dans le ruisseau situé à proximité. Immédiatement, le produit déversé a été pompé et un camion hydrocureur est intervenu pour récupérer les résidus dans le ruisseau.
Les tuyaux montrés dans une vidéo sur Facebook sont les manches du camion hydrocureur qui ne rejette rien mais, au contraire, aspire le produit.
Le chlorure ferrique est très souvent utilisé pour neutraliser les odeurs dans les canalisations d’eaux usées. En l’occurrence, il s’agissait de « Chlorure ferrique NF EN 888 type 3 », un produit de type alimentaire. Et, quoi qu’il en soit, ce produit, très colorant, n’a pas eu le temps d’atteindre les eaux de la lagune.

Une fuite entièrement contenue dans la cuve du poste de relèvement de la Pyramide
Un batardeau mis en place préventivement par les services municipaux pour éviter tout risque de pollution

Le deuxième incident s’est déroulé le vendredi 24 juillet à 15h30 sur le poste de relèvement (PR5) des eaux usées de la Pyramide. La rupture d’une conduite a provoqué une fuite qui n’a pas engendré le moindre débordement. Le déversement a été entièrement contenu par la cuve du poste de relèvement. Le système d’alerte a été particulièrement efficace. Avant même le déploiement d’un important dispositif par Sète Agglopôle Méditerranée et l’entreprise Suez, les services municipaux ont réalisé un batardeau afin de stopper toute éventuelle pollution. Là encore, aucun effluent n’a pu atteindre le milieu lagunaire. En attendant la remise en état définitive de la conduite, une réparation provisoire a été réalisée.

Ces deux incidents n’ont donc occasionné aucune pollution mais ont permis de montrer l’efficacité et la réactivité des différents services qui sont intervenus.

Finalement, la seule pollution à déplorer ne provient pas des réseaux d’eaux usées mais se déverse dans les réseaux sociaux.

Campagne d’effarouchement des étourneaux
Place Aristide Briand

Pour mettre un terme à cette nuisance, la Ville de Mèze va procéder à une campagne d’effarouchement. Des séquences de déflagrations seront effectuées, place Aristide Briand du 23 au 25 juin entre 20h et 22h.

Des abris pour les écureuils de Mèze

Les arbres de la Ville de Mèze accueillent de nombreux écureuils roux, une espèce protégée. L’hiver est une saison difficile pour les  petits  mammifères. C’est pourquoi, en prévision des saisons fraiches, le service municipal des espaces verts a construit des nichoirs à écureuils pour les protéger. Cet animal n’hiberne  pas,  il  reste  actif  et ces abris d’hiver lui permettent de mieux supporter le froid tout en l’abritant de l’humidité. L’écureuil  roux  aime  avoir  plusieurs  nichoirs.  Il  déplace  ainsi  ses  petits  quand  il  sent  un  risque  de  prédation. Après les abris à mésanges et chauves-souris, plusieurs nichoirs à écureuils ont ainsi été installés sur les pins, cyprès et micocouliers de la commune : dans le parc du château de Girard, à l’entrée cimetière et bientôt à proximité de l’ALSH L’île mystérieuse.

Les bébés faucons prennent leur envol

Valérian Tabard, coordonnateur pédagogique de la Ligue pour la protection des oiseaux de l’Hérault (LPO), a informé la Ville que deux des cinq fauconneaux crécerelle ont déjà quittés le nid découvert dans le clocher de l’église, le 4 juin dernier. Les autres jeunes oiseaux sont en bonne santé et ne tarderont pas à suivre la fratrie vers de nouveaux cieux. La collaboration avec la LPO continue puisque l’association propose d’installer des nichoirs à Faucons crécerelle et à Effraies sur le clocher de l’église, afin que les prochaines nichées puissent se faire dans les meilleurs conditions.

De nouveaux bébés hippocampes sont nés dans le port

Depuis quelques années, le phénomène se répète régulièrement. Il vient encore de se reproduire. Des centaines d’hippocampes sont nés dans le port de Mèze. Un excellent indice de la qualité du milieu. En attendant de grandir un peu afin de gagner les eaux de la lagune de Thau, les petits « chevaux de mer » mesurant à peine plus d’un centimètre profitent de l’abri que constitue l’espace portuaire. Pour mémoire, le port de Mèze est l’un des premiers à avoir été équipé de « Biohut », des nurseries artificielles fixées sur les quais afin d’offrir une protection aux jeunes poissons. De plus, dans le cadre de l’opération Port Propre, des efforts permanents sont menés par la Ville de Mèze pour limiter l’impact des activités portuaires et préserver la qualité du milieu lagunaire. Ces naissances répétées de l’espèce emblématique de la lagune de Thau démontrent que la gestion environnementale du port conduite par la municipalité porte ses fruits. Pour l’ensemble des actions menées par la Ville, le port de Mèze va d’ailleurs bientôt recevoir la très prestigieuse certification Afnor « Port Propre Actif en Biodiversité ». Une véritable consécration.

Des nouvelles des fauconneaux crécerelle

Les agents de la Ligue pour la Protection des Oiseaux tiennent quotidiennement informés les services de la Ville de Mèze de l’état de santé des bébés faucons trouvés dans le beffroi de l’église Saint-Hilaire et mis en sécurité. Les 5 fauconneaux déplacés et installés à l’abri des travaux par Valérian Tabard, agent de la LPO de l’Hérault, sont toujours en pleine forme. Des traces de nourriture prouvent que les parents viennent régulièrement s’occuper de leur nichée.

En attendant que ces fauconneaux puissent prendre leur envol, les agents de la LPO continuent leur surveillance régulière.